Bienvenue dans l'établissement esperanza [NC-16 Hentai|Yaoi|Yuri autorisé]
 

Partagez|
MessageSujet: Si vous voulez bien m'aider PV Cassandre Morwën Sam 26 Nov - 2:02
Lawrence de Ste-Croix

Demander de l'aide

ft. Cassandre Morwën
En italique, ce sont mes pensées.



Lawrence hésitait devant la porte. Il sentait l'aura de l'homme, il était donc bien chez lui mais ce n'était pas cela qui lui faisait peur. Ce qui l'effrayait, c'était ce qu'était le démon. Parce qu'il n'était pas un simple démon et que cette réalité pouvait l'aider mais aussi le plonger dans des affres qu'il n'avait aucune envie de visiter. Cependant, il était bien conscient que c'était une aubaine, qu'il devrait foncer au lieu de reculer. Mais qui pourrait lui en vouloir ?

Appuyant finalement sur la sonnette les yeux clos, l'elfe eut l'impression d'avoir scellé son destin d'une manière complètement irrévocable. Peur d'être pris dans un engrenage dont il ne pourrait sortir. Il recula malgré lui, la bouche sèche en entendant des pas dans le couloir ou le vestibule derrière la porte. Le professeur Morwën allait se montrer. Comment allait-il faire pour lui expliquer sa situation ? Y avait-il des mots qu'il devrait éviter ?

Serrant inutilement les bords de sa tenue elfique grise et noire, comme s'il avait voulu cacher sa sensualité par un vêtement plutôt sombre et passe partout, Lawrence s'obligeait à compter mentalement jusqu'à vingt pour tenter de retrouver un peu d'empire sur lui-même. Et la porte s'ouvrit...

-Bonjour, professeur Morwën. J'espère que je ne vous dérange pas, je suis venu solliciter votre aide.

Je déglutis difficilement, ne trouvant toujours pas les mots pour faire comprendre ce que je faisais là, comment je pouvais me permettre de paraître si incorrect en venant directement frapper à sa porte. Si seulement les choses avaient pu être faciles mais non, je n'avais guère cette chance à propos de ma tare. Je doutais même qu'il la voit ainsi, bien qu'il tentait lui-même de cacher ses traits... Ahem... Il fallait que je me reprenne.

-Je vous venu vous demander de m'aider à contrôler ma sensualité non désirée.

Et le Chanteciel espérait de tout cœur que cette conversation ne continuerait pas sur le palier de la demeure de son enseignant.

avatar
Messages : 242

Date d'inscription : 02/01/2016

Chambre : n°8

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Si vous voulez bien m'aider PV Cassandre Morwën Ven 9 Déc - 17:28
Cassandre Morwën
Si je peux t'aider ~

Lawrence et Cassandre

En ce début d’après-midi, Cassandre ne s’attendait absolument pas à recevoir de la visite. Il n’avait pas cours aujourd’hui, c’était les avantages des jours d’un week end. Et autant dire que l’incube souhaitait bien profiter de se repos afin de se ressourcer ! Méditation et repas complet peut-être ? Enfin, le démon verrait bien sur le moment. Sauf que l’écho de sa sonnette l’avait interrompu dans ses préparations.

Aujourd’hui, le démon avait tenté de se rendre plus avenant. Son physique n’étant pas en forme, il c’était un peu maquillé pour masquer ses cernes et la fatigue de ses traits. Rien de trop choquant, mais juste de quoi paraitre naturel et beau. Ses cheveux avaient été lissés et étaient retenu par une pince à pique, en arrière de sa tête. Vous voyez les coiffures des femmes elfiques dans les films fantastiques ? Eh bien, c’était ça. Simple, mais efficace. Pour ce qui était de sa tenue, il avait privilégié une tunique richement orné de dorure et une veste longue. Tout à fait dans le style fantastique des grands seigneurs magiques ! Ces tenues amples permettaient à l’homme de cacher sa maigreur. Autant dire qu’avec ces artifices, il paraissait presque en bonne forme ! Cela mis à part l’éclat de ses yeux …

Cassandre, étonné du bruit de sa sonnerie donc, se déplaça calmement vers sa porte d’entrée. En l’ouvrant, il tomba nez à nez avec un élève qui ne lui était plus inconnu. Lawrence de St Croix se trouvait en effet sur son perron et prenait maintenant la parole précipitamment. Ainsi, le professeur apprit rapidement que le jeune homme se souvenait de lui et venait maintenant quérir son aide. Et la raison de sa sollicitation vint tout aussi rapidement. Il voulait apprendre à contrôler son aura sensuelle. L’incube eut un regard rieur et s’adressa calmement à l’elfe.


« Bonjour Lawrence. Je t’en prie, entre ! »


Evidemment, ils n’allaient pas continuer cette discussion à l’extérieur de ses murs ! Surtout que l’air était frais et que le démon ne voulait pas tomber encore plus malade qu’il ne l’était. Et la discussion serait certainement gênante pour l’adolescent.  

Une fois l’enfant rentré, l’incube referma la porte à clef et se dirigea d’un pas noble vers son salon spacieux et décoré avec gout. Un grand sofa trônait au milieu de la pièce et un assortiment de pouf et de coussin encerclait avec lui une table basse d’un âge incertain. Toutes les cultures se trouvaient dans sa décoration : l’orient, l’occident … et de toutes les époques surtout ! Un peu comme le démon, l’impression qui ressortait de l’ambiance était un mélange de désappointement, mais un doux charme et de la chaleur rendait l’ensemble harmonieux. En vérité, on aurait pu dire que c’était un beau bordel rassurant et réconfortant. Et autant dire que la décoration était changeante ! Aujourd’hui c’était comme cela, mais demain le démon pourrait en avoir assez et aurait rangé tous ses coussins en trop ! En fait, sa décoration n'était absolument pas en harmonie avec l'extérieur de sa villa japonaise. Il ne faut jamais se fier au apparence ~


« Veux-tu boire quelques choses ? Et je t’en prie, en dehors de l’établissement, tu peux me tutoyer. Je ne suis pas ton professeur dans ses murs ! Je ne suis que ton hôte. »


Et l’incube, en écoutant l’elfe patiemment, se dirigea vers sa cuisine ouverte à l’autre bout de la salle pour faire chauffer de l’eau. Pour lui, ce serait un thé oriental. Après tout, parler autour d’une boisson chaude était souvent plus facile et agréable.


 
©Amy Pond - Epicode


avatar
Messages : 90

Date d'inscription : 15/04/2016

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Si vous voulez bien m'aider PV Cassandre Morwën Dim 11 Déc - 22:46
Lawrence de Ste-Croix

Demander de l'aide

ft. Cassandre Morwën
En italique, ce sont mes pensées.



Lawrence nota tout de suite que l'incube avait toujours l'air un peu malade, bien qu'il ait pris la peine de tenter de le cacher. Décidément, l'elfe ne comprenait pas que l'homme s'affame ainsi, il ne pouvait pas être honteux de la façon dont il se nourrissait quand même ? A moins que cela ne soit relié à son prince... Mais un démon comme celui-ci devait savoir que même en étant amoureux, il se devait d'aller chercher sa subsistance... Quand il aurait bel et bien Ciryiel dans ses filets, il pourrait complètement se reposer sur l'elfe sylvestre mais en attendant...

Sauf si l'enseignant prenait cela pour de la faiblesse d'être amoureux ou de ne vouloir qu'une seule source de nourriture. Le Chanteciel était juste soulagé de ne pas être à sa place. Sans doute aurait-il fait l'ultime bêtise pour ne pas avoir à affronter cela. Même s'il serait passé pour un lâche.

En tout cas, le professeur le laissa entrer avec un regard brillant. De sorte que Lawrence comprit qu'il avait réussi à amuser l'homme, ce qui n'était pas une mauvaise chose en soi. S'excusant poliment, il entra volontiers, préférant de toute façon être au chaud. Tout en regardant où il mettait les pieds, n'oubliant pas l'existence d'Adam qui pouvait sûrement se promener sur le parquet de la demeure. Pour finalement être surpris...

Eh bien... Tout ceci était un joyeux capharnaüm, qui prouvait que le démon avait eu une existence bien remplie. Tout criait à une sorte de familiarité, parfois discrète, parfois tape-à-l'oeil, sans doute allant de pair avec le caractère versatile du propriétaire des lieux. Même si je ne pensais pas que monsieur Morwën soit si lunatique que cela mais il avait quelque chose... Enfin, je trouvais que son intérieur ressemblait au personnage... Mais ce n'était que mon avis. J'en souris.

-J'aime beaucoup votre salon, monsieur. Quant à vous tutoyer, je n'ose même pas tutoyer mon prince et frère alors qu'il est plus jeune que moi, je ne peux donc rien vous promettre. Je vous remercie encore de prendre un peu de temps pour ma requête.

Lawrence s'assit avec élégance sur un pouf, continuant d'observer les murs...

-Je veux bien du thé, merci. Il fait bien assez frais pour avoir envie de chaleur et de soleil... Bien que j'aime également l'hiver...

Cela ramenait toujours des souvenirs en demi-teintes. Entendant un sifflement près de sa jambe, Lawrence baissa la tête et sourit encore. Le fameux Adam. Il tendit le bras vers le serpent, l'invitant par la même à monter sur lui. Le reptile finit rapidement tout contre son corps, à lui piquer sa chaleur. Le Chanteciel en frissonna tout en riant.

-Je crois qu'Adam n'aime pas l'hiver qui s'annonce. Le voilà tout contre mon torse.

Et alors que monsieur Morwën revenait au salon avec les boissons. J'enroulai mes mains autour de ma tasse tout en essayant de ne pas trop bouger pour ne pas trop bousculer Adam. Sentant mon thé, je pris grâce à cela le temps de me calmer et de relativiser. Même s'il ne pouvait pas m'aider, cela me ferait du bien de parler de mon souci à quelqu'un qui comprendrait vraiment. Alors je posais mes yeux bleus remplis de reflets sur l'incube devant moi, et je me lançai.

-Donc, pour que vous compreniez d'où vient mon problème, il va falloir que je vous raconte un peu mon histoire. En gros, quand ma mère est morte, mon père fou de chagrin m'a vendu à un endroit qu'on appelle le Centre. Là, on m'a élevé dans le but que je finisse l'esclave d'un humain mais aucun n'a su me dompter. Cependant, mon éducation est bien ancré et elle me joue des tours, comme votre aura peut vous en jouer parfois... Alors je voudrais savoir s'il y a un moyen pour que cela cesse.

L'elfe nota aussi que son interlocuteur ne l'attirait plus du tout. Sans doute parce qu'il avait conscience qu'en réalité, monsieur Morwën n'avait pas du tout envie de lui.

avatar
Messages : 242

Date d'inscription : 02/01/2016

Chambre : n°8

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Si vous voulez bien m'aider PV Cassandre Morwën Mer 18 Jan - 14:52
Cassandre Morwën
Si je peux t'aider ~

Lawrence et Cassandre



Lawrence gratifia le salon de l’incube d’un joli compliment. Tient, le garçon aimait-il réellement ce lieu si richement et grotesquement meublé ? Puis, cette question s’effaça rapidement devant le refus de la tutoyer. Tant pis, Cassandre ferais avec. Et tout en s’installant, l’elfe bleu demanda un thé afin de se réchauffer. Le démon sourit sans répondre et prépara rapidement la boisson désiré par son invité.

L’incube revint en souriant et posa les tasses sur sa table basse. Il s’installa sur les coussins et sourit de nouveau à la réplique de l’elfe. En effet, son compagnon à écaille n’aimait pas la fraicheur de l’hiver, mais le blond gardait toujours son bureau très chauffé pour que le reptile s’y sente à l’aise. Après, c’était bien Adam qui décidait de ses aller et venu dans la maison ! Mais sa présence dans le salon ne l’étonnait pas. En fait, le serpent appréciait d’avoir de la compagnie. Et le trouver ainsi lover contre l’inattendu invité n’était pas une surprise.

Cassandre commença à prendre une gorgée de sa boisson bouillante et ne dit toujours rien. Il voulait laisser le temps à Lawrence de trouver les mots afin de s’exprimer sur sa requête. Il ne fallait pas le brusquer. Et Cassandre était patient. Après une seconde gorgée, il fixa son regard dans celui de l’élève et l’écouta attentivement. Son histoire n’était pas des plus heureuses et le pauvre petit avait dû subir de drôle de chose. M’enfin, il n’était pas là pour que l’on s’apitoie sur son passé ! Il voulait plutôt savoir comment contrer les influences de son ancienne éducation. Et si le démon y réfléchissait bien … le petit voulait contrôler ses pulsions de sensualité ? Mon Dieu, mais c’était quoi ce Centre au juste !


« Eh bien … c’est une demande plutôt inattendu … mais je peux toujours tenter de vous aider à trouver la voix. »



Cela ne serait pas évident et pour dire vrai, il ne savait absolument pas comment s’y prendre ! Lui, c’était un pouvoir et en même temps, c’était sa nature, il avait toujours vécu avec. Pour l’elfe, c’était un peu différent. Disons qu’il avait subi une sorte de formatage pour devenir le jouet d’être humain. Et devoir exécuter tous les désirs d’un maitre n’était pas une chose innée et naturelle. Cela voulait dire que pendant son apprentissage, le jeune homme avait dû apprendre à brider son libre arbitre et certainement apprendre à brider ses envies. Lui apprendre ou réapprendre à s’écouter et non écouter les désirs des autres ne serait pas chose aisé.


« Pouvons-nous parler franchement, sans être gêné l’un envers l’autre ? »


Oui, il voulait être sûr de ne pas choquer le jeune en essayant de creuser pus loin son problème. L’elfe était-il prêt à ce que le démon entre totalement dans sa vie, son histoire ?



 
©Amy Pond - Epicode


avatar
Messages : 90

Date d'inscription : 15/04/2016

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Si vous voulez bien m'aider PV Cassandre Morwën Sam 21 Jan - 16:38
Lawrence de Ste-Croix

Demander de l'aide

ft. Cassandre Morwën
En italique, ce sont mes pensées.



Il était bon que le professeur ne soit pas déconcerté qu'il accepte si facilement le contact de son serpent alors qu'il tenait les autres êtres à distance. Lawrence n'avait pas besoin de l'expliquer. Aucun animal ne pourrait avoir dans l'idée et l'envie de coucher avec lui, tout simplement. Il n'avait donc aucune raison de se méfier de ces êtres qui ne sauraient lui faire du mal de cette façon. Et puis aussi, l'incube n'en prenait pas ombrage, il n'était pas jaloux que son ami serpent soit proche de quelqu'un d'autre même pour quelques minutes. Ce qui prouvait que ces deux là étaient fait pour s'entendre. Les serpents étaient bien trop indépendants pour qu'on puisse réellement penser qu'ils appartenaient à quelqu'un.

Après le résumé sur son histoire, le Chanteciel put constater la surprise de l'enseignant, ce qui était normal. Oui, beaucoup de gens se poseraient encore des questions sur le Centre. Trop même. L'elfe ne pourrait pas leur mentir sur le sujet, à peine édulcorer. Sauf que présentement, il n'était pas sûr que ce soit le meilleur choix. Au final, monsieur Morwën pourrait bien avoir besoin de détails.

-Je pense que vous aurez au moins quelques pistes que je pourrais exploiter.

Lawrence but une gorgée de thé, les yeux sur l'incube. Sans bien comprendre pourquoi celui-ci laissait sa beauté se faner ainsi. Pourquoi se refusait-il à manger correctement ? Si c'était bien à cause de son prince, c'était inutile, sans nul doute que l'elfe sylvestre donnerait et permettrait toute la subsistance qu'il fallait au démon. La question le fit revenir à ce qu'il se passait.

-J'ai bien conscience que plus vous en saurez, plus vous serez à même de m'aider, monsieur. Nous parlons parfaitement parler franchement, bien sûr, cependant, j'attends votre discrétion sur ce sujet. Notre connaissance commune déteste savoir le peu que j'ai vécu et je ne veux pas que Ciryiel s'inquiète plus qu'il ne le fait déjà.

Sûrement qu'il comprendrait cela. Mon histoire n'était vraiment pas faite pour toutes les oreilles. Je n'étais même pas sûr qu'un jour, Maksimilian en saurait tous les détails et pourtant, c'était l'être le plus proche de moi dans cette école. Il ne méritait pas de souffrir de tout ce passé qui se voulait encombrant. Il en faisait déjà énormément pour moi. Parfois, je me demandais vraiment ce que je ferai sans lui.

-Tout d'abord, vous devez savoir que j'ai été confronté à la nudité dès le départ. La mienne et celles des autres esclaves. Aucun de nous n'avait le droit à des vêtements, la température dans le Centre était une constante à 25 degrés, hiver comme été. Cela me mettait dans un état de vulnérabilité que j'ai appris à dompter heureusement.

Le Chanteciel but une autre gorgée de thé, les yeux clos quelques secondes avant de reprendre.

-Ensuite, il y avait les cours. Tous dédiés à faire de nous les meilleurs esclaves possibles. Le service, les soins du corps, la politesse... Nous apprenions même à accepter l'humiliation et la souffrance. Mais ils faisaient attention à ne laisser aucune trace sur nos peaux.

L'elfe posa enfin sa tasse avant l'envie de croiser les bras, le regard lointain. Il posa ses mains sur ses genoux, froissant un peu le tenue de sa robe elfique.

-Et puis, les tensions entre esclaves... Certains qui faisaient du chantage à d'autres, qui mettaient en pratique les cours. Bien sûr, ils étaient punis le lendemain matin mais... La nuit, les cris, les pleurs... Je n'ai plus évité cela que parce que j'avais une chambre individuelle. J'étais l'une de leurs plus anciennes acquisitions avant de m'échapper et au lieu de m'en enlever, cela me rajoutait des privilèges... Et ils étaient jaloux. Si jaloux...

avatar
Messages : 242

Date d'inscription : 02/01/2016

Chambre : n°8

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Si vous voulez bien m'aider PV Cassandre Morwën Jeu 23 Mar - 11:54
Cassandre Morwën
Si je peux t'aider ~

Lawrence et Cassandre



Cassandre était conscient que la visite de l’elfe bleu n’était pas quelque chose de simple. En effet, qui viendrait totalement détendu voir un démon de la luxure pour apprendre à maitriser sa sensualité ? Déjà sa démarche était courageuse. Le démon ne voulait donc pas l’effrayer ou le gêner plus qu’il ne l’était déjà. Il devrait donc tenter de trouver les bons mots et éviter tout qui pro quo qui ombragerait le jeune en face de lui.

Il prit de nouveau le temps de l’écouter et le rassura d’un hochement de tête entendu. Il était évident que tout ce qui se dirait entre ces murs resterait entre eux ! Pourquoi donc le professeur irait crier au monde le mal-être du jeune homme ? Cela serait sadique ! Cassandre ne l’était pas … faire du mal à un jeune être aussi sensible lui serait purement impossible. Il ne se sentait même pas l’envie de l’emprisonner dans une étreinte mortelle ! Et c’était une chose rare ces derniers temps. Dans son état physique, Cassandre ressentait en principe le besoin de fortement se nourrir. Mais la demande si … pure et dénué d’arrière-pensée du petit être bleu coupait promptement tous les dons de Cassandre. Le sujet était grave et cet être de lumière avait besoin d’aide.

Et sans que Cassandre ne puisse prendre la parole, Lawrence expliqua avec plus de détail son apprentissage au Centre. Au début, il avait dû être confronté à la nudité de tous. De tous les esclaves … Cela signifiait donc que leur maitre voulait d’abord les humilier et les rabaisser en les jetant ainsi comme des animaux, nu, à se promener et exécuter des tâches dans le plus simple appareil qui soit. Il est vrai que pour des êtres sensibles, la pudeur est un trait de caractère essentiel. Il n’avait donc pas dû être facile au jeune homme de dompter cette première gêne. Et le mot qu’il utilisait « vulnérabilité » était bien le plus fort. En fait, ses maitres cherchaient donc à rendre leurs esclaves vulnérables, mais attentifs et serviables. Ils voulaient de vrais chiens, capables d’écouter et d’exécuter avec un soupçon de peur ? Un apprentissage du devoir, du service, de l’acceptation et de la résignation. Des bons petits esclaves … mais dans quel état d’esprit pouvait donc se trouver Lawrence ! Sortir de cette situation devait être tellement compliqué ! Et il lui demandait juste de pouvoir l’aider à contrôler sa sensualité ? Le démon espérait pour lui que le reste de son apprentissage avait pu être oublié grâce à l’aide de personnes qui lui était proche. Car une chose était sûr, c’est que le bleu n’avait pas eu qu’un problème à résoudre en sortant de cette prison.


« Je comprends votre souffrance … l’esclavage à un tel niveau ne devrait plus exister de nos jours. Malheureusement, la nature humaine est parfois détestable… »



Cassandre manquait de mots pour exprimer ce qu’il ressentait. Comment dire ce que l’on ressent et ce que l’on a parfois vécu dans ses vies antérieurs ? Car être un esclave … cela était bel et bien arrivé aux ancêtres du démon. Les incubes avaient beau pouvoir soumettre leurs victimes pour les tuer, parfois la peur est un bien plus grand pouvoir … Et quoi de mieux qu’un incube pour être un esclave sexuel ?


« Pouvez-vous me parler un peu plus de ce qui vous dérange dans votre sensualité. Qu’est-ce que vous voudriez changer ? Quel automatisme souhaitez-vous contrôler ? »


C’était un peu brusque, mais il fallait en venir au fait et Lawrence devrait trouver les mots à ce qu’il souhaiter changer.
 



 
©Amy Pond - Epicode


avatar
Messages : 90

Date d'inscription : 15/04/2016

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Si vous voulez bien m'aider PV Cassandre Morwën Mar 28 Mar - 19:14
Lawrence de Ste-Croix

Demander de l'aide

ft. Cassandre Morwën
En italique, ce sont mes pensées.



L'incube l'avait soigneusement écouté. Si soigneusement qu'il ne s'était pas permis une seule fois de le couper ou quelque chose du genre. Cependant, Lawrence avait bien vu que les rouages de pensées du professeur était complètement actif et que certainement, il se mettait à sa place dans ce monde qu'il avait du subir trop longtemps sans doute. Le fait que l'enseignant s'imagine dans le Centre le mettait un peu mal à l'aise, cependant, parce qu'il ne souhaitait une telle chose pour personne, pas même un pire ennemi. L'avilissement n'était pas une chose qu'il pourrait cautionner, jamais.

C'était peut-être pour cela que l'homme n'avait pas osé le couper dans ses dires, préférant le laissant achever ses explications. Le Chanteciel se sentait à la fois soulagé et vide d'avoir autant parlé de cette situation qui avait si difficile.

-Je n'oserai pas mettre tout cela que sur le dos des humains. Je suis certain que beaucoup de créatures peuvent être sans foi ni loi. Nous portons tous ce potentiel, c'est à nous de voir si nous voulons être bons ou mauvais.

Mais au moins, ils commençaient à mettre les pieds dans le plat, comme il le fallait. L'elfe appréciait le fait que le professeur ne tourne pas autour du pot. Ça pourrait étonner qu'il préfère cette façon presque abrupte de faire mais en vérité, pas du tout, non. Il inspira à fond et but une gorgée de thé avant de répondre doucement aux questions de son interlocuteur.

-Eh bien, je veux contrôler cette impression que j'ai de charmer tout le monde avec le moindre de mes gestes. Je sais que les elfes sont souvent regardés à cause de leur aura de calme et leur beauté. Mais là, c'est plus que cela. J'attire de suite la convoitise et la luxure. Et je ne comprends pas exactement comment je le fais.

Lawrence regarda l'enseignant dans les yeux.

-Je veux qu'on me voit moi, pas ma beauté ou la grâce que je représente même si elles font partie de moi. J'ai l'impression de ne renvoyer que de la superficialité.

Oui, voilà ce qui me blessait vraiment. Cette impression qu'on ne voyait que les paillettes, ce corps que la Nature si généreuse m'avait offert. Et que mon âme, mes sentiments étaient complètement inutiles aux yeux de la plupart des gens que je rencontre. Comme mes groupies. Ils pensaient me connaître, ils pensaient savoir bien des choses sur moi, mais je pouvais dire combien c'était faux, combien ils se leurraient sur ma personne. Et c'était tellement douloureux...

-D'être visible et invisible dans le même temps...

Il se mordit la lèvre et regarda de nouveau le professeur, son regard rempli de milliards de reflets un peu trop empli aussi d'émotions tristes.

-Je pense que vous comprenez cela...

avatar
Messages : 242

Date d'inscription : 02/01/2016

Chambre : n°8

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Si vous voulez bien m'aider PV Cassandre Morwën
Contenu sponsorisé
Si vous voulez bien m'aider PV Cassandre Morwën
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» (alam) n'ayez pas de voisins si vous voulez vivre en paix avec eux.
» si vous voulez bien d'un(e) hermaphrodite séquentiel(le).
» Vous voulez bien jouer avec moi ? :3 (PV: Ann)
» Connaissez-vous bien les films Disney... Test...
» Bonjour, vous êtes bien sur le répondeur de... Ah, non, merde, c'est la version Moldue...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esperanza :: Etablissement Esperanza :: Partie hors bâtiments :: Habitations des professeurs et du personnel :: "Luxuria"-
Sauter vers: