FORUM FERME, PASSEZ VOTRE CHEMIN
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez|
MessageSujet: Reprenons où nous en étions...[PV Shin] Mer 7 Déc - 19:46
Drakhys Andar
Reprenons où nous en étions...
Première note!
La jeune femme avait réussi à trouver le moyen d’avoir une poigne solide sur des objets sans pour autant les briser. Ça avait été laborieux. Depuis que Sword lui avait offert le pendentif à son retour, la jeune femme n’avait cessé de trouver le moyen de contrôler sa force. S’entrainant d’abord sur des bouts de bois. Elle avait ensuite changé les matériaux. En effet certain étaient plus ou moins résistant. A présent elle savait comment elle devait saisir les objets sans même y penser. Elle avait l’esprit plus libre. Elle ne s’était jusqu’à maintenant jamais aperçu combien faire attention à tout ce qu’elle touchait pouvait être éreintant.

Elle avait donc décidé qu’il était temps pour elle d’aller retourner voir son professeur préférer…. Ahem… Pour continuer ses cours de violon. L’instrument l’attirait toujours autant. D’autant plus maintenant qu’elle avait une colocataire auquel aucun instrument ne pouvait résister. Et sans compter que Sword semblait à peu près dans le même cas. S’ils pouvaient s’harmoniser en chant, alors ils le pourraient sans doute en jouant. Et en mêlant le tout… Elle en avait des frissons rien que d’y penser. Elle se trouvait donc devant la salle de musique. Et comme il l’avait dit elle était verrouillée. Elle pourrait bien briser la serrure et entré tout de même… Mais… Il fallait à tout prix qu’elle calme ses altercations avec ses professeurs.
Elle était sortie vivante, malgré son souhait, de sa rencontre avec Sael. C’était son prof principal, et elle avait tellement été impatiente de le rencontrer. Elle aurait voulu que tout ça soit diffèrent. Si seulement il s’était présenté dès le début, jamais tout cela ne se serait passé.

Si tu n’avais pas fait ses dessins, rien ne se serait passé surtout.
Je penses que tu n’y ai pas pour rien
Détrompe toi… Sur ce coup-là, tu étais toute seule ma grande…

Elle grimaça…. Est-ce que Shintaro avait eu vent de ça ? Sans aucun doute. On ne pouvait pas lever le petit doigt dans ce bahut sans que tout le monde soit au courant… Elle aurait surement le droit à un regard méprisant. Ou pire, une leçon de morale… Bref, peu lui importait du moment qu’il n’était pas au courant que c’était Sweety qui lui avait sauvé les miches. Parce-que là, la leçon tournerait court. Mais, si c’était lui qui attaquait en premier, elle ne se laisserait pas faire. Déjà qu’il avait envie de le tuer… Mais elle ne voulait pas reprendre un coup de boule de la part de son frère de cœur. Elle ne se laisserait pas mourir. Ou alors, il faudrait qu’elle soit sure et certaine de son coup… Et encore, il lui avait juré qu’il irait chercher son âme pour la rapporter à Caleb… Encore un mystère là-dessus.

Elle releva la tête quand elle sentit le vampire dans son périmètre. L’appel du sang avait un périmètre assez réduit, mais elle le sentait se rapprocher. Elle croisa les bras sur sa poitrine. Elle portait son t-shirt préférer. Les inscriptions en anglais lui avaient beaucoup plus. « Daddy’s lil monster »… Oui, elle était le petit monstre à papa. Même si elle avait tué son père… Elle portait une tenue « normale ». Ce qui signifiait que Yentra était resté au placard. Le démon boudait toujours la façon dont elle l’avait traité… Elle espérait bien que ça ne durerait pas non plus des siècles… Elle avait fait le ménage dans ses fringues quand elle l’avait reçu de Ryan… Du coup, elle se retrouvait un peu à court de vêtements. Enfin, elle avait les habits que le bébé dragon avait consentit à lui offrir. D’ailleurs, elle portait la fameuse veste qu’elle avait trouvée sur le marché noir. Au dos, « propriété de monsieur C » était inscrit en lettres d’or. Vu son comportement possessif, elle n’était pas dans le faux… Et puis ça pouvait désigner tout et n’importe quoi. Ce n’était qu’une lettre. Elle seule savait la signification.

Tu es prêtes ?
Qu’il essaie… il va être reçu…

Elle s’était préparée. La dernière fois, le vampire s’était introduit dans sa tête pour venir y piocher des informations. Cette fois, elle avait pris le soin de cacher des choses importantes. Elle ne pourrait pas l’en empêcher. Elle ne savait pas du tout comment faire. Mais elle y avait réfléchis et finalement c’était Darkhys qui lui avait donné la solution. Son esprit était certes pénétrable. Mais il était très dangereux. Alors elle avait pris le risque de lui confier les souvenirs qu’elle avait volé. Ceux de Ryan tout d’abord, mais également ceux d’Aleks et de Shin bien sûr. Elle ne voulait pas que tout ceci tombe entre les mains du premier venu. L’esprit de son entité ténébreuse était un véritable labyrinthe. Et s’il voulait jouer à ça, il finirait en vieux fossile avant de pouvoir sortir du dédale…
Elle leva les yeux sur lui quand il fut à sa hauteur…

- Coucou Shinouninet !

Elle l’avait salué d’une voix enjouée et avec un sourire angélique. Définitivement, elle était prête à reprendre les leçons… Dans la joie et la bonne humeur….
(c) Codage par Crimi - Epicode
avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reprenons où nous en étions...[PV Shin] Sam 10 Déc - 11:02
Shintarô Ishirama

Reprenons où nous en étions...

feat : Drakhys Andar.


 
Aujourd'hui était un nouveau jour et pour une fois le vampire était de bonne humeur. Noël approché bientôt et son frère ne l'avait pas encore emmerdé, du coup c'était déjà une bonne raison d'être de bonne humeur. Sans parler de Sword, qui avait bien voulu le laisser tranquille depuis la dernière fois ce qui aidé beaucoup aussi. En tout cas, le sanguin déambulait dans les couloirs, en direction de sa salle, feuilletant un bouquin très intéressant sur l'art musical dans les tributs retiré du monde. C'était fou comme l'art pouvait avoir diverse forme selon les civilisations. Le vampire adorait même voir cette différence.
 
Seulement, son humeur se dégrada bien vite. L'odeur du sang, moins présente que la sienne ou celle d'Eirik, mais tout de même présente. Puis cette énergie...La blonde...Pas Miley non, leurs différents étaient loin maintenant. Non, une blonde bien plus désagréable qui gagna un simple regard méprisant au surnom qu'elle venait de dire à voix haute. Les enfants vraiment... En tout cas, il passa devant elle sans même lui jeter un regard de salut pour le moment. Il passa simplement sa main devant la porte de sa salle avant d'ouvrir celle-ci.
 
Bien sûr, le géant n'était pas bête, fermer sa salle à clef serait bien trop simple à forcer pour les élèves de cet établissement. Du coup, il avait ressortit de vieux journaux de son enfance où il avait caché quelques petit moyen de verrouiller les pièces par les flammes. Ainsi, personne ne pouvait entrer sauf lui, le petit subterfuge ne répondant qu'à son aura ou à ses flammes.
 
Enfin, une fois dans la salle, il posa ses affaires, fit signe à la demoiselle d'entrer et fit fermer la porte par un golem de flamme grandeur nature. Il plongea ensuite son regard sang dans celui de la demoiselle, la scrutant un instant avant de soupirer simplement. Elle était vraiment bornée.
 
" Dans un premier temps bonjour, je pense que ce serais un bon départ. Ensuite...Je suppose que tu es là pour continuer ton apprentissage....Seulement..."
 
Clairement, il ne voyait pas pourquoi elle serait là sinon. Par contre, avant de commencer...
 
" Je me demande comment je pourrais accepter de continuer, alors que tu es juste assez folle pour t'en prendre à n'importe qui n’ importe où. Ta brûlure ne t'as pas suffi, il a fallu que tu t'en prennes au blondinet...Serais tu folle?"
 
Parce que clairement, le Norvégien roux commençait à ce le demander. Cette gamine comptait beaucoup trop sur ce qui était en elle et ça finirait assurément par lui jouer des tours. Rien que Sael...Certes, le géant n'aimait pas ce nain blond, mais il détestait suffisamment cette gamine pour prendre le partit de l'autre. Du coup, cette leçon allait surement donner...Autant s'amuser un peu non?
 
 
 

avatar
Messages : 504

Date d'inscription : 29/03/2015

Age : 23

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reprenons où nous en étions...[PV Shin] Dim 11 Déc - 19:55
Drakhys Andar
Reprenons où nous en étions...
Première note!

Sauf qu’à la gueule que le roux tirait, la joie et la bonne humeur finiraient sans doute par se tirer en claquant la porte. Elle le sentait venir gros comme une maison. Elle le regarda déverrouiller la porte. Et sans clé. Surement un truc magique ou quelque chose comme ça. Mais bon quand on veut entrer quelque part on trouve toujours un moyen. Les portes, les fenêtres, les murs. Bref une ouverture si ça n’existe pas ça se créé, tout simplement. Il n’avait pas réagi au petit quolibet qu’elle lui avait donné. Elle fit une petite moue. Mais c’est qu’il avait un balai dans le cul aujourd’hui ! Et puis ça s’approchait plus du tronc de sequoia que du manche à balais, hein. Ça devait être douloureux, sans doute pour ça qu’il tirait la gueule.
Elle entra docilement dans la salle, non sans jeter un regard envieux à son instrument. Il referma la porte derrière elle. Ouai, enfin tellement feignant (ou alors le tronc devait trop le faire souffrir) qu’il le fit faire par un golem de flamme. Elle le regarda, hypnotisée par le mouvement des flammes avant de détourner les yeux sur monsieur coincé.
Elle l’avait déjà salué, il ne pensait tout de même pas qu’elle allait encore le faire ? Non parce-que en plus d’un tronc dans le cul, il allait avoir un doigt dans l’œil. Hey mais c’est qu’il était perspicace notre Sherlock. Evidement qu’elle était là pour continuer ses leçons… Il ne pensait pas qu’elle lui rendait une petite visite de courtoisie ? Non mais restons lucide, ses deux là sont comme chien et chat et encore ces animaux peuvent parvenir à s’entendre… EUX…
Elle tiqua sur le dernier mot de la phrase. C’était quoi ce « seulement » qu’il laissait en suspend là ? Finalement il cracha le poisson.
Ah c’était donc ça… Elle le regarda d’un air froid et hautain. Que savait-il au juste de ce qui s’était passé ? Sans doute rien de plus que les bruits de couloir. Sinon, il ne serait pas resté calmement assit là, à lui faire la causette. Elle se demanda si elle devait lui remettre les pendules à l’heure où bien le laisser continuer dans son ignorance.
Non parce-que à la base c’était le blondinet qui avait porté le premier coup. Donc finalement, elle avait répondu à une agression par une autre. Mais ça… Personne ne semblait le retenir. Tout ce qu’on voyait c’était qu’elle avait porté la main sur un prof. Certes cela avait aussi été dans le but, éventuel, de pouvoir y passer, au passage. Ce qui avait échoué à cause de (grâce à?) Sword. D’ailleurs ce dernier s’était chargé de lui donner une bonne correction pour ça.
Elle leva les yeux au ciel et se gratta nonchalamment le cou pour bien lui montrer que y’avait plus rien du tout.

- Si tu ne veux pas continuer alors je n’ai plus de raison de rester ici…

Après tout Sword maitrisait très bien les instruments et Aleks aussi. Même si elle aurait préféré avoir un vrai prof. Comme prévu sa bonne humeur avait foutue le camp et rapidos. Quand elle pensait qu’elle s’était déjà beaucoup investie pour faire ses preuves auprès de se débile profond, ça lui filait la nausée. Passer tant et tant d’heures à apprendre à lire des partitions et à connaitre sur le bout des doigts le solfège. Bien sûr ça lui servirait quoi qu’il arrive, mais se voir limite faire foutre dehors juste parce-qu’elle s’était défendu, ça la foutait hors d’elle. Et vu ce qui s’était passé la dernière fois qu’elle avait pété une pile, valait mieux soit, qu’elle se calme très vite, soit qu’elle dégage pour aller taper sur quelque chose de solide. Parce-que si elle levait le petit doigt sur le roux, ce n’était pas un coup de boule qu’elle recevrait. Déjà parce-qu’elle serait morte, enfin. Mais parce-que le géant bleu lui avait juré d’aller rechercher son âme et que vu son regard quand il avait déclaré ses mots, ça foutait les jetons. Bon après il avait dit la donner à Cal mais là encore, elle s’interrogerait un peu. Certes il la donnerait au bébé dragon, mais n’en profiterait-il pas un peu avant pour la torturer ? Bien sûr que si, c’était l’évidence même…

C’est la mine vraiment renfrognée qu’elle se dirigea donc vers la porte pour sortir. Sauf qu’elle avait un peu oublié qu’il l’avait de nouveau verrouillée. Elle disait quoi déjà plus tôt ? Que quand y’avait pas d’ouverture, il suffisait de la créer…
(c) Codage par Crimi - Epicode
avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reprenons où nous en étions...[PV Shin] Sam 17 Déc - 10:20
Shintarô Ishirama

Reprenons où nous en étions…

feat : Drakhys Andar.


 
Oulala, c'est qu'elle se vexait vite aujourd'hui la gamine. Le rouquin ne savait pas réellement ce qu'il c'était passé ce jour-là, mais qu'elle réagisse comme ça pour si peu  c'était vraiment que cela avait dû être amusant. Enfin, de son point de vu. Néanmoins, le professeur ne resta pas sur le sujet bien longtemps, l'observant juste avant de se faire entendre. Elle n'allait pas pouvoir sortir, quoi qu'elle dise ou quoi qu'elle fasse. Du moment que l'on était là, même en créant une sortie elle ne pourrait pas. Le vampire se leva même de son bureau pour s'étirer avant de reprendre tout à fait sérieusement.
 
" Range tes crocs gamine. Je dis simplement que tu n'es qu'une inconsciente doué d'un instinct de survie près de celui d'une huitre. T'en prendre aux professeurs n'importe lequel soit il te sera un jour fatal, met toi bien ça en tête. "
 
Parce que clairement elle était suicidaire. En tout cas, il n'allait pas la laisser partir au contraire. Des flammes bien plus chaudes que lors de leur dernière altercation la firent reculer, sortant des murs comme de bras cherchant une cible potentiel à amener vers eux.
 

" Un conseil, évite les murs et les portes et surtout...Tu es une vampire, alors agit comme tel et pense à ta vie. Développe tes instincts et arrête d'agir comme une dégénéré voulant trouver la mort. Parce que si ce n'est que cela, je te la donnerai en tant venu."
 
Ce proposé à la tuer? Lui? Non, il n'oserait jamais voyons....Pas vu pas pris comme on dit. Seulement, Shintarô n'était clairement pas là pour cela. Non, il devait encore faire son boulot quoi qu'il lui en coute avec cette enfant. Du coup, il fit disparaitre les mains environnantes et alla chercher le violon présent plus loin dans la salle. Il le sortit de son étui, accorda rapidement l’instrument avant de s'installer sur un bureau, posant son regard vide d'émotion sur la gamine.
 
" Maintenant, arrête de faire ta tête de cochon et commençons peut être le cours tu veux? Je ne suis pas là pour enfiler des perles."
 
Et le mot était faible, parce que clairement il allait falloir du temps à cet enfant. Encore heureux qu'il n'en manquait pas, de temps...
 
 
 
 

avatar
Messages : 504

Date d'inscription : 29/03/2015

Age : 23

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reprenons où nous en étions...[PV Shin] Lun 19 Déc - 19:37
Drakhys Andar
Reprenons où nous en étions...
Première note!

Oui, donc, c’était bel et bien verrouillé. Elle regardait le mur en s’imaginant déjà donner un bon coup de poing dedans pour y créer une brèche et pouvoir sortir peinard. Seulement la voix nasillarde de l’autre empaffé lui fit légèrement tourner la tête :

- Et bien peut-être que si il s'était présenté comme professeur ce n’aurai pas…. Dérapé… Jusque-là…

Elle le gratifia d’un regard méprisant. Elle sentit une forte chaleur et fit quelque pas en arrière. Le mur c’était pourvu de flammes qui cherchaient à l’agripper. C’était tentant…. Vraiment…. Cette chaleur était fortement attirante. Elle resta hors de portée mais suffisamment prés pour profiter de la température de ces dernières. Elle sembla un peu hypnotisée par le mouvement des flammes. Il était prof de musique ou psychologue ? Et qu’est-ce que ça pouvait bien lui faire à lui déjà ? A moins…. Elle le regarda en penchant la tête sur le côté, une expression stupéfaite, figée sur son visage. Elle se fendit d’un large sourire avant de clopiner jusqu’à lui de façon guillerette les doigts croisés dans son dos au niveau de ses fesses.

- Tu t’inquiètes ? C’est si chou ♥♥♥

Elle gloussa un peu avant de disparaitre suffisamment loin de lui pour ne pas recevoir un coup. Elle regarda les mains enflammées disparaitre avec regret. Dommage, c’était sympa comme chauffage. Et elle n’irait certainement pas le trouver pour se tuer. Ça anéantirait le géant bleu. Déjà que visiblement, il était hors de question pour lui qu’elle crève, alors si en plus c’était de la main de son amant… Il déclencherait sans doute l’apocalypse sur ce pauvre monde…

hmmm…. Voilà une bien douce perspective…
N’y pense même pas, ça n’arrivera pas…
Qui sait ?....

Elle le regarda aller chercher l’instrument à corde. Elle ne se défaisait pas de son petit sourire narquois. Si seulement tous les profs pouvaient prendre autant à cœur leur boulot que lui. Le champ de coquelicots qu’est ce monde serait bien moins grand. Elle avait lu sur internet que si tous les cons étaient marqués d’un point rouge sur le front, le monde serait un vaste champ de coquelicots. Elle avait beaucoup aimé. Et en plus c’était bien poétique.
Il accorda le violon avant de retourner à son bureau et de la fixer. Elle paillonna des yeux. Elle ne faisait pas sa tête de cochon… Mais bon, si ça lui plaisait de le penser. Elle avait renoncé à essayer de lui prouver qu’elle n’était pas une gamine. Lui ce n’était pas un point qu’il portait, c’était carrément la coupe de cheveux. Autant pisser dans un violon… Oh grand Dieux non… Autant cracher en l’air… Oui, voilà, c’est mieux.
Connaissait-il vraiment l’origine de cette expression ? Sans doute pas, sinon il ne l’aurait jamais employé et encore moins avec elle. Elle aurait ri aux éclats si ça ne faisait pas échos à sa soirée avec le dragon. Elle sentit le rouge lui monter aux joues rien qu’en y repensant. Que de débauche, mais c’était si bon… Surtout avec lui…

- Évite ce genre d’expression…

Non parce-que à la base, les « perles » de cette expression, si souvent employée pour désigner la vacuité, fait ici référence au sexe féminin… Donc, certes, elle non plus n’était pas là, ni pour se faire « enfiler », ni pour assister à ce spectacle. Surtout avec lui comme protagoniste. Ça lui filait la gerbe.
Elle lui adressa tout de même un sourire candide.

- Je suis toute ouïe… Professeur…

(c) Codage par Crimi - Epicode
avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reprenons où nous en étions...[PV Shin] Ven 23 Déc - 19:19
Shintarô Ishirama

Reprenons où nous en étions…

feat : Drakhys Andar.


 
Il ne c'était pas présenté? Etonnement ou non, le vampire n'était pas surpris. C'était bien le genre de Sael de faire un coup pareil à un enfant. Seulement voilà, pour une fois l'idée était plaisante à l'oreille du vampire. Elle avait souffert c'était certains, le demi ange était certes horriblement chiant, mais il avait un don pour faire mal et torturer les élèves. Il frappait souvent là où ça faisait mal et franchement l'idée de voir Drakhys à genoux....Non!!!! Il s'égarait totalement et ce n'était vraiment pas le moment.
 
Du coup le vampire se reconcentra, prenant donc le violon pour s'installer et bien sûr, elle fit encore une remarque qui irrita totalement le roux. S'inquiéter pour cette....Noooon! Il ne devait pas l'insulter. Bon sang, ça faisait quand même beaucoup d'interdit pour une seule fois. Le vampire en était presque exaspéré, mais sur le coup, il préféra répondre simplement et froidement comme toujours. Il ne devait pas se prendre la tête avec elle maintenant, ils avaient bien plus important à faire.
 
" M'inquiéter pour toi? Ne rêve pas trop gamine, tu restes une femelle qui n'a aucune espèce d'importance pour moi. Tu n'as comme seul intérêt le fait de vouloir apprendre le violon. Alors maintenant au lieu de dire des bêtises, tu viens ici et tu attends que je te dise quoi faire."
 
Clair et précis. Il n'en fallait pas plus c'était certains. Enfin, le vampire dû attendre quand même que la blonde se décide comme toujours. Elle avait un caractère de cochon, mais rien à faire, il  devait rester calme pour donner un cours digne de ce nom. En tout cas, quand elle fut finalement prête, il l'observa un instant et lui désigna le tableau d'un mouvement de tête. Des flammes commencèrent à apparaitre, affichant des gammes des plus basiques. C'était un passage obligé et ainsi elle aurait un premier touché du violon. C'était un début qui pourrait en dire long. En tout cas, Shintarô ne perdit pas de temps et commença à jouer les notes, avant de présenter l'instrument à la jeune femme. Elle avait vu et entendu, maintenant qu'elle montre ce don elle était capable. C'était tout ce que voulait le roux.
 
" C'est une gamme chromatique de base, je veux que tu l’exécutes à ton rythme. On parlera ensuite des éventualités. C'est une première approche et aussi un passage obligé, comme le solfège. L'avantage, c'est que tu pourras pour cette fois avoir un aperçu de ce que ça fait de tenir l'instrument. Maintenant je t'écoute..."

 
Et c'était peu dire, elle devrait trouver d'elle-même la bonne pression à exercer sur les cordes. Restait maintenant à voir, si elle était si doué qu'elle le disait au niveau de son oreille et si elle savait observer.
 
 
 

avatar
Messages : 504

Date d'inscription : 29/03/2015

Age : 23

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reprenons où nous en étions...[PV Shin] Mar 27 Déc - 11:42
Drakhys Andar
Reprenons où nous en étions...
Première note!
Elle gloussa doucement. Parce-que c’était peut-être pour Sael qu’il s’inquiétait alors ? Lui qui la trouvait faible et qui ne se privait pas de la rabaisser dès qu’il en avait l’occasion. Il devait avoir un gros problème de supériorité pour approuver ce besoin d’ailleurs. Elle le gratifia donc d’un sourire provocateur et s’approcha avant de se mettre au garde à vous. Si elle ne l’embêtait pas un petit peu elle était persuadée qu’ils s’ennuieraient et lui le premier. Cependant et sans doute ne le savait-il pas, mais elle restait tout à fait gentille avec lui. Il comptait beaucoup trop pour Sword, et elle voulait rester auprès du dragon, donc elle supportait ce morpion inopportun. Elle savait des choses que même le géant ignorait et pourtant elle lui faisait grâce de ne pas s’en servir contre lui…. Pour l’instant. Quand on a de bonnes armes, on les garder bien au chaud pour s’en servir qu’en dernier recourt. Il ne fallait juste pas trop qu’il la pousse dans ses derniers retranchements sans quoi, il comprendrait vite son erreur, et combien elle pouvait semer le chaos sur son passage.

Elle porta son attention sur le tableau qu’il désigna du menton. Sérieusement, il ne pouvait pas faire comme tout le monde ? Se lever, prendre une craie et écrire banalement. Non monsieur devait étaler allègrement son feu partout où il passait. Elle leva les yeux au ciel mais déchiffra tout de même les gammes. Elle le regarda de son regard perçant positionner le violon contre son épaule et poser le menton dessus. Après quoi, l’archè entra en contact avec les cordes et il composa les quelques notes de la gamme enflammée. Le son plaintif qui s’échappa de l’instrument lui donna immédiatement des frissons qui lui remontèrent le long de la colonne vertébrale. Elle ne savait pas exactement pourquoi les notes que l’on pouvait tiré de cet instrument l’exaltaient tellement…
Il lui tendit le violon dont elle se saisit avec assurance. Elle savait qu’elle exercerait la bonne pression dessus, qu’elle ne le briserait pas. Elle se redressa et plaça l’instrument avec grâce sur son épaule posant son menton contre le petit coussin. Son regard ne se décrochait pas du roux. Elle monta l’archè et le posa sur les cordes. Elle avait bien regardé ses doigts. Ils pressaient les 4 cordes selon un ordre bien précis ce qui devait correspondre à la gamme. Elle inspira profondément et bougea l’archè. Le frottement du crin contre les cordes fit grincer l’instrument. Cette première note n’était pas une réussite. Elle effectua les autres. Le son ne lui plaisait pas. Ça n’avait pas été aussi harmonieux que cela avait été pour lui.

- Je recommence.

Inutile qu’il le dise lui-même, elle préférait lui couper l’herbe sous le pied. S’il pensait être intransigeant avec elle, alors il la connaissait mal. Si ses doigts devaient saigner pour que cette gamme soit parfaite, alors ils saigneraient. Elle recommença, une seconde fois. C’était mieux sans aucun doute, mais pas encore assez à son gout, donc elle réitéra une nouvelle fois se concentrant sur les sons que Shintaro avait lui-même produit plus tôt. Revoyant les mouvements de ses doigts, essayant de comprendre le bon dosage de pression à effectuer sur les cordes. S’il y arrivait, alors elle y arriverait elle-même. Cette troisième fois fut concluante. Les notes qu’émettait le violon s’accordaient parfaitement entre elle comme un filet d’eau régulier. Le frisson qu’elle sentit fut plus fort encore et sa vision se troubla légèrement. Elle cligna des yeux abaissant le violon de son épaule. Une perle transparente, née dans son œil ambré, était descendue sur le petit cœur noir qui trônait sur sa joue sans qu’elle ne s’en rende compte.
Elle regarda le roux pour savoir ce qu’il en pensait, prête à recommencer le nombre de fois qu’il jugerait nécessaire.
(c) Codage par Crimi - Epicode
avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reprenons où nous en étions...[PV Shin] Dim 1 Jan - 17:07
Shintarô Ishirama

Reprenons où nous en étions…

feat : Drakhys Andar


 
Bon elle était peut être ce qu'elle était, il ne pouvait peut être pas la supporter, mais elle avait au moins le mérite de faire ce qu'il fallait. D'ailleurs, le roux remarqua bien vite qu'elle avait évolué sur une chose toute particulière. Elle savait maintenant dosé sa force, certes, c'était toujours plus ou moins voyant, mais même si on voyait encore les efforts qu'elle faisait, c'était pas mal.
 
Shintarô la laissa donc prendre le violon, l'observant très attentivement et comme prévu elle avait du mal. Bien sûr cela était normal. Il ne pouvait pas non plus se montrait trop exigeant avec elle. D'accord certains de ses élèves étaient bien meilleurs, mais il fallait comparer ce qui était comparable. La minorité en question étudiait la musique depuis des siècles et elle ne commençait que maintenant. En tout cas, c'était pas mal pour une débutante. Surtout qu'après plusieurs reprises assez peu convaincantes, elle réussit enfin à recréer les sons de manière absolument plaisante. Il lui fit donc signe pour qu'elle continue encore, pour bien imprimer les gestes. Puis, une fois fait il effaça la partition du tableau, avant d'en faire apparaitre une autre. Cette fois la gamme mineure et en dessous la gamme majeure. Allait-elle trouver la différence?
 
" Bien pour la gamme chromatique j'ai les papiers en conséquence que tu auras à la fin de la séance. Maintenant, je voudrais que tu me lises ça, que tu m'expliques les différences et que tu les joues sans mon aide."
 
Après tout, elle savait lire donc faire ce qu'il demandait ne devrait pas être trop compliqué. Surtout, que c'était un premier pas important pour pouvoir enchainer.
 
" Ca ne devrait pas être trop dur, après tout tu t'en sors pas trop mal pour le moment...."
 
Et c'était déjà beau comme compliment. Par contre la voir si bouleversé...Il ne s'y attendait pas. Pourtant il ne broncha pas, faisant comme si de rien n'était. Après tout, il n'avait aucune raison de s'en préoccuper. Il était là pour une chose, alors il le ferait sans s'occuper du reste. Au plus vite c'était finit, au mieux il s'en porterait.
 
 

avatar
Messages : 504

Date d'inscription : 29/03/2015

Age : 23

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reprenons où nous en étions...[PV Shin] Lun 2 Jan - 11:24
Drakhys Andar
Reprenons où nous en étions...
Première note!
Elle optempéra et après avoir replacer le violon, rejoua encore et encore la petite gamme. Ce n’était vraiment pas grand-chose, mais elle trouvait ça absolument magnifique. C’était elle qui produisait ce son, elle était à l’origine de cette beauté. C’était comme si malgré tout ce qu’elle avait fait, toute l’horreur de sa personne, elle pouvait tout de même faire naitre un peu de merveilleux.
Elle souriait comme une enfant. Ou comme une débile ça dépendant vraiment des points de vue.
Elle regarda les notes disparaitre du tableau et d’autre les remplacer. Elle observa les deux gammes. Elle avait retiré l’instrument de son épaule mais elle le tenait toujours. Elle commença par la gamme du dessus mais s’arrêta après avoir pris une gorgée d’air pour parler.
Elle papillonna des yeux en le regardant après avoir légèrement penché la tête sur le côté. C’était… Un compliment ? Hmmm, elle pourrait y prendre gout. Cependant quelque chose lui disait que si elle faisait la moindre réflexion, son calme apparent volerait en éclat et que la leçon finirait en querelle. Par tous les Dieux que ça la tentait. Mais… Non elle voulait encore jouer et du violon pas d’autre chose… Pour l’instant.
Elle reporta donc son attention sur le tableau avec un air neutre.

- La si do ré mi fa sol la….

Et pour la seconde.

- Do ré mi fa sol la si do.

Elle fronça les sourcils, piochant dans sa mémoire les informations qu’elle avait mémorisées sur les cours de solfège qu’il lui avait donné. Là, elle était dans les gammes. Il lui avait refilé en premier lieu, la gamme Chromatique. Elle faisait partie des gammes usuelles. Il y avait également les gammes majeur et mineur, dont elle faisait face à présent. Les deux gammes possédaient les mêmes notes mais il y avait cependant une différence.

- La différence se situe sur la tonique de départ, placée 1 ton + ½ ton en dessous.

Elle plaça de nouveau le violon sur son épaule. Bien il lui avait donné les outils et il demandait la création. Elle l’avait observé déplacer les doigts pour obtenir les bonne note. Dans la gamme Chromatique, elle retrouvait les mêmes notes que dans les deux gammes à présent affiché. C’était même sommairement plus simple étant donné qu’il y avait moins de notes. Elle s’exécuta donc et commença par la gamme majeure avant d’enchainer sur la gamme mineure. Elle refit de même mais à l’inverse. On pouvait parfaitement sentir la différence à l’oreille.
Elle espérait qu’elle ne se taperait pas toute les gammes et leurs modes parce-qu’elle serait vieille et ridée avant d’avoir su maitrisé cet art.
Mais elle ne pouvait pas lui reprocher de bien faire les choses. Au moins elle ne serait pas une ignare en musique. Et puis depuis qu’elle avait commencé les cours avec lui, elle avait eu l’impression de s’améliorer en chanson également. Comme quoi tout était intimement lier. Enfin du moment qu’elle-même ne se liait pas intiment avec lui tout irait bien. Elle s’amusa un peu a joué les trois gammes, histoire de bien assimiler la position de ses doigts, leur enchainement, leur déplacement. C’était pas vraiment intéressant comme musique, mais au moins elle apprenait un bien synchronisé ses doigts et son archè, ce qui n’était pas forcément facile. En effet demander à une main de ne boucher quasiment que les doigts quand l’autre ne doit pas le faire et simplement tenir l’archè pour le frotter au corde. Elle se demanda comment on pouvait jouer du piano. Les deux mains devaient enfoncer des touches dans un ordre complétement différente. Se serait intéressant de d’essayer également.
Finalement, elle consentit à enfin cesser de jouer.

- Désolée… J’y prends rapidement gout on dirait…

Elle regarda l’instrument en se demandant s’il pouvait exercer une certaine emprise sur elle. Son regard coula sur le roux. A moins que c’était lui qui l’avait enchanté ! C’était possible ? Elle grimaça… Peut-être trop con pour penser à ça… ou pas assez…
(c) Codage par Crimi - Epicode
avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reprenons où nous en étions...[PV Shin] Sam 14 Jan - 16:26
Shintarô Ishirama

Reprenons où nous en étions…

feat : Drakhys Andar


 
Le roux fut agréablement surprit face aux réponses de la petite, mais surtout assez satisfait. Les réponses de celle-ci prouvaient une chose, il n'avait pas parlé dans le vide et ça c'était déjà pas mal. En tout cas, la voir faire était plaisant. Elle ne rechignait pas au travail et ça plaisait au roux. Bien sûr, il ne l'apprécierait pas pour autant, mais elle avait au moins son estime en tant qu'élève.
 
Il la laissa donc faire, la laissant recommencer autant de fois qu'elle le voulait. Puis quand elle décida enfin de s'arrêter, le plus vieux sourit simplement. Elle n'avait vraiment pas besoin de s'excuser. Il était bien placé après tout pour savoir le bien être que pouvait procurer chacun de ces instruments. En tout cas, c'était appréciable de voir une enfant aussi sensible à tout ça. Il effaça donc les notes du tableau avant de se lever et aller vers son bureau. Il en sortit quelques feuilles et se mit à parler en revenant vers elle, tout en lisant ce qu'il y avait sur les fameuses feuilles en silence.
 
" Ne t'excuses pas petite, je peux comprendre. En tout cas, pour un début c'est pas mal. Pour les autres gammes je te donne simplement les fiches. Tu pourras les travailler seule. Du reste nous allons pour aujourd'hui essayer des mélodies simples, qui t’aideront à en créer d'autres. Tu as une bonne oreille donc nous ferons de manière assez atypique."
 
Une fois près d'elle, il posa les feuilles sur un des bureaux et s'installa de nouveau dur l'un d'entre eux. Il se mit en tailleur et s'alluma une cigarette avant de lui faire signe pour qu'elle lui redonne le violon. Une fois qu'il l'eut en main, le géant le plaça simplement, alluma sa cigarette et commença à jouer lentement une mélodie simple, inventé de toute pièce grâce aux fameuses gammes qu'il lui avait montré. Il lui tendit ensuite de nouveau l'instrument, retira la cigarette de sa bouche et repris.
 
" Essaye de refaire cela, c'est une exemple de ce que l'on peut faire lorsque l'on maitrise pleinement toutes ses petites gammes ennuyeuse. J'accorde que cela prend du temps, mais comme tu le vois ça en vaut la peine."
 
Il lui fit ensuite signe de nouveau pour qu'elle commencer et balança ensuite entre deux notes.
 
" D'ailleurs quand tu auras finit, on fera une petite pause, j'ai des questions à te poser. En échange tu pourras demander tout ce que tu souhaites concernant ma matière bien sûr."
 
 

avatar
Messages : 504

Date d'inscription : 29/03/2015

Age : 23

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reprenons où nous en étions...[PV Shin] Sam 14 Jan - 20:50
Drakhys Andar
Reprenons où nous en étions...
Première note!
Aux premiers mots qu’il dit elle avait envie de le tuer. Ca la reprenait. Mais elle essaya de se concentrer sur la suite qui apaisa, un peu, le début. Pourquoi toujours petite ? Hein ? C’est vraie que comparer à la grande perche qu’il était, elle était petite mais fallait-il vraiment le souligner à tout bout de champs ? Ou alors ça devenait affectif ? Humm là non elle avait envie de vomir, valait mieux ne pas y penser…
Les travailler seule… Elle n’avait pas encore assez d’argent pour s’acheter son propre instrument… Et il prenait soin de verrouiller sa salle alors… Ah ! Sword avait surement un violon chez lui. Elle lui demanderait qi il voulait bien le lui prêter. Sinon elle resterait chez lui le temps de s’exercer, enfin ça dépendait essentiellement du dragon, elle lui poserait la question à l’occasion. Elle le regarda avec un air d’abrutie. Oui oui d’abrutie. Y’avait combien de compliment dans cette phrase-là ? Elle ne voulait pas prendre la grosse tête mais… Qui avait enlevé son professeur sans qu’elle s’en rende compte ?
Il s’approcha d’elle et elle leva les yeux au ciel quand il s’alluma une clope. Mais POURQUOI ? Elle lui rendit l’instrument et s’aperçu que ça la faisait chier de devoir le faire. Mais bon, c’était un passage obliger, elle ne pouvait pas posséder CE violon et encore moins en sachant que c’était le sien… Ou celui de l’école… Bref peut importer…
Elle le regarda et l’écouta cependant avec une grande attention. Il semblait un peu plus décontracter le rouquin. Moins sur la défensive… Sans doute qu’il avait enfin conscience qu’elle prenait ses cours très au sérieux. C’était des notes simples pourtant, elle entendit et vit nettement une différence. A plusieurs moment il avait fait se mouvement et ça avait comme… Elle ne savait pas trop mais la note lui avait paru trembler. Elle ne savait si elle serait capable de copier ce geste mais elle s’efforcerait de le faire.
Elle plissa les yeux en reprenant le violon. Est-ce qu’il était encore entré dans sa tête ? Elle n’en avait pas eu l’impression… Il devait peut-être les trouver lui aussi ennuyeuse ou bien ses élèves lui avait déjà dit.
Elle positionna le violon et pris le temps de visualiser les mouvements de Sin dans son esprit. Elle inspirant profondément et commença. Bien sûr elle se rata sur cette fameuse note. Elle recommença fronçant les sourcils. Elle avait une volonté de fer c’est ce qui faisait sa force. Elle s’y reprit à plusieurs reprises et leva les yeux s’arrêtant complètement pour regarder le roux.
Lui poser des questions ? Elle se remémora ce qu’elle avait vu en buvant son sang et plissa légèrement les lèvres. Elle n’avait pas envie d’en parler. Ryan avait pété une durite quand il avait su. Certes elle avait pris beaucoup plus de ses souvenirs qu’elle n’en avait pris au roux, mais elle n’avait pas envie de finir carboniser aujourd’hui… Et en plus sa compensation ne l’intéressait pas du tout. Surtout s’il comptait traiter de ce sujet-là.
Elle reprit donc son exercice avec application s’essayant encore et toujours sur cette note qu’elle mit un certain a enfin parvenir à exécuter. Elle était contente d’enfin y parvenir et elle essaya d’en jouer d’autre, faisant littéralement pleurer l’instrument.
Finalement elle s’arrêta en lâchant un soupir. Elle déposa l’instrument et releva les yeux sur Shin.

- Que veux-tu savoir ?...

La blonde était parfaitement consciente que ce serait un passage obligé. Qu’il ne lâcherait pas l’affaire. Et puis après tout c’était son passé… Elle ne l’avait pas changé mais elle supposait qu’il ne devait pas être super ravie qu’elle soit au courant…
(c) Codage par Crimi - Epicode
avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reprenons où nous en étions...[PV Shin] Jeu 19 Jan - 18:42
Shintarô Ishirama

Reprenons où nous en étions…

feat : Drakhys Andar.


 
Elle avait une volonté surprenante. Bon nombre d'étudiant aurait déjà jeté l'éponge, mais la blonde continuait encore et encore. Enchainant les échecs sous les yeux du roux. Bien sûr, il ne fit aucune remarque sur chacune de ses erreurs. Elle se corrigeait à la perfection et il n'en attendait pas moins d'une de ses élèves. En tout cas, tout ça paya assez vite. Elle réussit enfin à aligner les notes, faisant enfin pleurer l'instrument comme l'attendait le géant. Il la laissa donc jouer encore un peu pour compensation. Elle avait bien le droit d'être récompensée après tout. Il ne l'aimait pas certes, mais lors de ses cours ça ne faisait aucune différence. Toujours faire la différence entre le milieu professionnel et l'en dehors.
 
Puis, vint enfin le moment attendu. La fameuse discussion. Par où devait-il commencer? Le plus âgé n'en savait trop rien, mais pourtant ça ne pouvait clairement pas rester sous silence. Du coup, il incita la plus petite à poser le violon et à s'installer. Ca risquait d'être compliqué à entendre, mais les faits était là...Du coup, il se montra plus compréhensif que prévu, le faisant clairement entendre dans sa voix.
 
" Ecoute, je vais être clair. Ce jour-là, on sait autant l'un que l'autre qu'il est arrivé quelque chose et après une courte réflexion j'ai compris. Chaque être de notre race à des capacités différentes hormis notre force et tout le reste. J'ai donc bien compris que tu avais vu des choses en buvant..."

 
Le rouquin espérait juste qu'elle n'en avait pas trop vu. Certes, une partie de sa vie fut effacé, mais certaines choses restaient indéniablement.
 
" J'aimerai juste savoir ce que tu as vu et ne craint absolument rien, je veux juste comprendre et de ce fait j'aimerai aussi savoir ce que le fait de boire entraine d'autre chez toi."

 
Curiosité ou envie de l'aider, même lui n'en savait rien, mais c'était une enfant et elle n'avait pas à partager le passé d'un ainé seul. Alors autant que l'ainé en question prenne les devant et ses responsabilités. Elle restait une élève quoi qu'il arrive...
 
 
 

avatar
Messages : 504

Date d'inscription : 29/03/2015

Age : 23

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reprenons où nous en étions...[PV Shin] Dim 22 Jan - 20:10
Drakhys Andar
Reprenons où nous en étions...
Première note!
Alors qu’elle s’évertuait encore et toujours à ressayer, elle apprécia que le roux ne fasse pas de remarque. Cependant, il gardait un œil attentif sur elle… Elle avait posé l’instrument et attendait qu’il se jette à l’eau. Avec appréhension… Beaucoup. Si ça finissait comme avec Ryan… Non la situation n’était pas la même mais elle allait devoir mettre ce qu’elle ressentait pour le vampire dans sa poche et mettre un drap bien épais dessus pour parler avec tact… Oui avec tact sinon ça allait très vite déraper et quelque chose lui disais que le traitement que le démon lui avait fait subir dans les premier instant serait un délicieux souvenir…
Elle s’installa à une table, et elle croisa jambes et bras, un peu sur la défensive… Quand il commença enfin à ce lancer, elle fut surprise par l’intonation de sa voix. Elle cligna des yeux un peu perturbée car il semblait vraiment prendre des gants là… Elle le regarda, essayant de se détendre un peu… Sans résultat autre que ces traits qui s’était un peu radoucit. Il n’avait pas posé de question donc elle ne dit rien. Oui il avait vu juste, elle avait cette… Capacité épouvantable. En plus de manipuler l’énergie…
Elle le scrutât quelque instant se pinçant légèrement les lèvres. Elle n’avait pas essayé de cacher ça au roux, pour la simple et bonne raison qu’elle n’avait pas eu peur de le perdre, car elle ne l’aimait pas. Contrairement au démon… Donc il savait à peu près dès les premiers instants… Elle plongea ses yeux vairons dans les siens. IL était un vampire et un ainé encore en plus. Peut-être qu’il pourrait la guider dans cette chose… Même si le fait que ce soit lui, lui cassait littéralement les couilles…

- Oui… Tu as vu juste, quand je bois du sang… « hors normes »… je vois certaines choses…

Elle lui expliqua qu’elle l’avait découvert en arrivant ici, s’étant toujours nourrit sur des humains. Enfin… sa jumelle le faisait en tout cas… Elle prit soigneusement le soin d’éviter de dire que c’était avec Ryan qu’elle l’avait découvert. Inutile de mêler son précieux démon à tout ça, c’était déjà assez délicat comme ça…

- J’ai vu à travers tes yeux… certaines… brides… de ton passé…

Sa voix était vraiment incertaine. Et son regard légèrement fuyant. Il ne l’aimait et c’était tout à fait réciproque. Elle était protéger par son statut d’élève et le sien de professeur. Sauf que là, ça ne concernait pas tout ça et qu’il pouvait très bien entrer en rage et la réduire en cendre. Elle n’était pas sure de parvenir à l’en empêcher ou à se protéger suffisamment bien. Son contrôle sur son pouvoir était encore approximatif même si elle sentait qu’elle pourrait aller beaucoup plus loin. Elle en avait peur, car elle savait que sans contrôle, c’était… puissant… trop même…

- Mais pas seulement…

S’il n’y avait que voir ou entendre ça ne serait pas aussi pénible. Ce serait comme regarder un film. Plus ou moins mauvais selon le réalisateur d’ailleurs…

- J’ai…

Elle déglutit, ne sachant pas exactement comment ça passerait auprès du roux. Pour Ryan… Ça avait été catastrophique, surtout qu’il avait été relié psychiquement à elle à ce moment. Il avait revécue cet instant… Rien que d’y penser, elle en tremblait… Elle sera donc ses doigts ensemble et les passa sous la table en prenant un air détaché, histoire que ça passe inaperçu.

- J’ai ressentis tes émotions… Comme si c’était les miennes…

Elle ne l’avait pas regardé sur le coup. Elle laissa quelques secondes passées avant de lever ses yeux sur lui pour voir comment il le prenait. Pour l’instant, il ne savait pas exactement ce qu’elle avait vu, mais il connaissait son passé mieux que personne donc il devait bien s’en douter un peu… Elle préféra tout de même ajouter au cas où qu’elle ne contrôlait rien, parce-que si en plus il se foutait dans la tête qu’elle avait délibérément choisit de voir tout ça, elle était morte…
(c) Codage par Crimi - Epicode
avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reprenons où nous en étions...[PV Shin] Lun 23 Jan - 18:06
Shintarô Ishirama

Reprenons où nous en étions…

feat : Drakhys Andar


 
Bon...La gamine n'était pas à son aise avec tout ça et le roux ne pouvait que le voir. Néanmoins, il ne s'énerva pas pour autant. Il pouvait comprendre que ça ne soit pas évident à vivre. Du coup, il laissa la petite s'expliquer sans broncher, ne la quittant pas du regard. Il prit même le temps de bien réfléchir à chaque chose. Il ne pouvait pas la blâmer alors qu'elle était déjà si décontenancé par tout ça. Du coup, le géant ferma les yeux un instant en croisant les bras, pour finalement soupirer. Bien sûr qu'elle ne contrôlait rien. Si c'était le cas, elle ne serait pas si embêté par tout cela. En tout cas, Shin' fut étrangement compréhensif envers la gamine et prit la parole de façon toujours aussi calme.
 
" Drakhys....Je ne t’apprécie pas c'est un fait et je sais que cela est réciproque, mais...."

 
Il s'arrêta un instant en ouvrant de nouveau les yeux pour les poser sur elle, souriant légèrement. C'était froid, mais ça avait le mérite d'être présent.
 

" Je ne t'en veux pas. Tu ne le demandes pas donc je ne te blâmerais pas pour une telle chose. Tu n'es qu'une enfant et m'énerver contre toi pour cela serait absurde. Puis soyons réaliste, mon rôle est de t'aider si je le peux, bien que nos relations ne soit pas au meilleure point. Je suis ton professeur et ton ainé quoi que j’en dise… "
 
Le vampire se leva ensuite pour se rapprocher de la fenêtre. Il s'alluma une cigarette tout en ouvrant la fenêtre et reprit sans attendre. Parce que bien qu'il soit professeur et qu'il aime son métier par-dessus tout, il ne pouvait pas finir cette conversation sans savoir ce qu'elle avait vu.
 
" Maintenant, j'aimerai savoir ce que tu as vu ou plutôt quelle partie de mon passé tu as "vécu". Après tout je suis le mieux placé pour savoir que cela ne doit pas être évident pour une enfant de vivre ce genre de chose..."
 
Parce que oui, vu la ton et la tête qu'elle tirait, Shintarô se doutait bien que ce n'était pas la plus belle partie de sa vie qu'elle avait pu voir.
 
 

avatar
Messages : 504

Date d'inscription : 29/03/2015

Age : 23

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reprenons où nous en étions...[PV Shin] Lun 23 Jan - 20:43
Drakhys Andar
Reprenons où nous en étions...
Première note!
Sans blague ? Il n’avait pas du tout essayé de lui cramer la gorge… L’amour fou sans aucun doute… Elle avait failli perdre ses cordes vocales. Sans elles, elle n’avait plus moyen d’utiliser son énergie. Et c’était sans compter qu’elle ne pourrait plus chanter. Alors oui, déjà qu’elle ne l’aimait pas avant, mais à partir de ce jour, c’était une haine profonde et tenace. Il parlait avec un ton doux auquel elle n’était pas habituée. Depuis les premiers instants, il lui avait adressé la parole de façon froide avec cette pointe de dédain peu à peu devenue de l’animosité… Bon faut dire qu’elle l’avait un peu cherché…. Enfin surtout Darkhys l’avait cherché… Mais elle payait toujours la note…
Qu’elle lui demande de la blâmer ? Plutôt crever…. La seule chose qu’elle lui demandait c’était de lui enseigner la musique ce qui était quelque chose de vraiment énorme. Et le voilà repartit sur le terme « enfant »… Ça va, on sait que c’est toi le plus grand, mais elle ne portait pas non plus des couches… Bref… Peut-être était-ce sa façon de se dire qu’il devait… « la protéger »… Mouai… Non… sans façon… Ah bah si… Il voulait l’aider… Bon certes, peut-être le pourrait-il… Mais là encore, elle n’était pas très sûre de vouloir que ça vienne de lui… Et oui il resterait son ainé quoi qu’il arrive… A moins qu’il ne rajeunisse ou qu’elle se mette subitement à vieillir…
Elle pencha la tête sur le côté. Ok… Il ne se fâcherait pas… Enfin c’est ce qu’elle avait compris. Elle le suivit des yeux quand il alla à la fenêtre pour fumer. Il avait même pris soin de l’ouvrir. C’est qu’il deviendrait presque agréable…
Pas évident… Ouai… Faut croire qu’ils avaient tous une grosse part d’ombre caché en eux… Déjà que celle de la blonde était bien comme il faut, mais elle se tapait celle de Ryan dans sa quasi-totalité et celle de Shin en petits fragments. Si on lui proposait à cet instant de boire le sang de Shin… Elle refuserait… autant que possible, sachant que la soif fini toujours par gagner…

- J’ai vu ton frère te battre…

Ça c’était le plus doux… Enfin à son sens. Niveau émotion parlant. Il avait eu mal et il avait nourrir une haine soutenue pour ça. Mais le pire était la suite…

- Il a tué quelqu’un que tu aimais… Je crois…

Les flashs n’étaient pas toujours très clairs. Sauf quand Ryan l’avait forcé à voir. Là ça avait été horriblement clair… Elle regardait le roux qui tirait sur sa cigarette. La personne qu’elle avait vue gisant à terre avait certain trait des Ishirama. Mais elle ne savait qui s’était pour autant. C’était les émotions de Shin qui l’avait guidé dans la déduction qu’ils devaient être proches. La perte d’un être cher. La colère de savoir qui l’avait tué et d’être incapable de le venger.

- Il t’a retenu enfermé comme une bête…

C’est ce qui l’avait le plus marqué. La solitude, le désespoir, l’attente… La voix de la blonde s’était un peu brisée. Ce n’était que des fragments, mais le peu qu’elle avait subi de son passé l’avait déjà pas mal affectée. Alors, lui qui avait tout et qui vivait avec chaque jour… Même si elle ne pouvait pas le piffrer, elle ne souhaitait ça à personne. Elle se mura dans le silence. Elle n’aimait pas en parler, parce-que ça faisait remonter en elle se qu’elle avait ressenti à ce moment-là… Et elle n’avait pas la chance de choisir les meilleurs moments…
(c) Codage par Crimi - Epicode
avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reprenons où nous en étions...[PV Shin] Mar 24 Jan - 19:07
Shintarô Ishirama

Reprenons où nous en étions…

feat : Drakhys Andar


 
Bon...La gamine en avait certes vu peu, mais c'était déjà trop pour le roux. Puis, rien que la voix changeante de celle-ci en montrait bien trop. Elle avait vécu cela de façon bien trop réaliste et pour le coup le vampire se sentait un peu coupable. Surtout qu'elle avait mis le doigt sur une chose que même lui avait en partie oublié....Ou plutôt une partie que quelqu'un avait voulu lui faire oublier. Du coup, il ne sut trop comment réagir au premier abord. Néanmoins, il reprit la parole le plus rapidement possible pour ne pas laisser transparaitre trop longtemps son hésitation et surtout son inquiétude sur le sujet.
 
" Effectivement, Eirik m'a battu et enfermé pendant longtemps, j'ai même vécu la mort plus d'une fois grâce à lui. Inutile de dire que cela fut particulièrement désagréable, mais ça à eut le mérite de me faire voir la douleur d'une manière bien différente. Mettons cela sur le compte d'une petite rancune passagère."
 
Le roux se tourna ensuite vers la petite et lui sourit de nouveau, laissant un filet de fumée s'échapper de ses lèvres lentement.
 
" Mais franchement pas besoin de prendre cette voix, nous avons tous un passé plus ou moins dur alors pas besoin d'en faire tout un plat. Surtout qu’il a fait bien pire. Par contre, tu as mis le doigt sur un truc avec tout ça..."
 
Le géant s'approcha d'elle et finit par se pencher pour l'avoir un peu plus en visu avant de reprendre de façon plus sérieuse.
 

" Mais revenons sur ce qui m'interpelle le plus dans ton petit discours...Il a tué quelqu'un que j'aimais? Tu n'as vu que ça? A quoi ressemblait cette personne? As-tu vu d'autre chose concernant ce moment?"
 
Bon, ça montrait surement un peu trop qu'un truc cloché sur cette partie de sa jeunesse, mais rien à foutre pour le coup. Il avait toujours eut l'impression qu'il manquait quelque chose et pour la première fois, il mettait le doigt dessus. Shin' n'allait donc pas passer sur l'occasion qui s'offrait à lui. Il continua donc de fixer la gamine attendant clairement des réponses.
 
 

avatar
Messages : 504

Date d'inscription : 29/03/2015

Age : 23

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reprenons où nous en étions...[PV Shin] Mer 25 Jan - 10:07
Drakhys Andar
Reprenons où nous en étions...
Première note!
Petite rancune passagère… Et son cul c’est du poulet ? A son avis y’avait rien de passager la dedans. Mais bon, si il voulait le lui faire croire libre à lui d’essayer. Elle eut tout de même une moue dubitative pour lui signifier qu’elle n’était pas dupe. Il s’était fritté avec son frère il n’y a pas si longtemps que ça en plus. Et en dehors d’une taupe, tout le monde était au courant. Ils avaient fait péter la salle de classe, les profs et hidden avaient été appelé à intervenir et les élèves confiner dans leur chambre… Et c’était passager… Passager qui revient alors…
Elle le regardait toujours quand il se tourna et lui sourit. LUI SOURIT ! Attendez faut aller faire une croix dans le calendrier là ! On est quels jours ? Non plus sérieusement… Elle secoua la tête pas vraiment étonnée qu’il ne comprenne pas. Ce n’était pas un besoin… Elle ne le faisait pas pour lui, quel crétin… Elle avait pourtant dit qu’elle avait ressenti ça comme si elle était lui… Comme si ça lui était arrivé à elle. Si lui, le portait comme ça aujourd’hui, il le pouvait. Il avait le recul. Même fugace, ça avait été éprouvant. C’était encré en elle à présent. Elle avait préféré se tourner vers Sword et s’occuper de lui sur le moment pour ne pas se concentrer dessus, mais ça revenait régulièrement. De même que ce qu’elle avait vécu de Ryan ou d’Aleks… Elle avait l’impression d’avoir vécu dix vies… Et bien que cela soit pénible… Elle n’ignorait pas qu’elle y replongerait irrémédiablement. Le sang était sa subsistance, elle n’y couperait pas.

- Je n’en fais pas tout un plat… Je ne te demande pas de comprendre…

Il s’était rapproché et penché. Elle leva les yeux sur lui. Elle avait les mains sous la table, elle n’avait mis son doigt nulle part… Elle fronça les sourcils. Attendez c’est son passé non ? Il devrait bien le savoir, c’était elle l’étrangère dans tout ça…

- Tu ne te souviens pas… ?

Parce-que en plus elle vivait des trucs que les autres avaient oubliés ? On pouvait oublier ça ? Elle aimerait bien, elle vivrait bien plus légère… Comme avant quoi… Quand elle se pensait douce et pure, avant de comprendre qu’elle était tout aussi pourrit que son parasite… Elle le scruta pendant de longue seconde. Qu’elle serait les conséquences de ses révélations ? Bien sûr elle ne savait de toute façon pas grand-chose, mais lui pourrait en déduire plein de choses. Sachant que ça impliquait Eirik… Jusqu’où ça irait ? Encore une réunion de famille qui tourne au drame avec la moitié de l’école ? Sweety là au milieu, prenant pour lui chaque coup que le roux recevrait. Est-ce que c’était vraiment une bonne chose de l’aider à remuer tout ça…

Mais on s’en branle sérieux… Répond lui qu’on en finisse
Je ne peux pas faire comme si ça n’impliquait rien…
Bien sûr que si tu peux… Ôte-toi les doigts du cul bordel… Si en plus ça peut le faire souffrir au passage… Te prive pas…
Je ne le hais pas encore à ce point… Tu n’as pas encore gagné cette partie-là de moi…
Tss… Ça ne saurait tarder, petite fille…

C’était le genre de déclaration qu’elle aimait le moins chez sa jumelle sombre. Ça sonnait comme une prophétie implacable qui n’annonçait qu’encore plus de souffrance… Elle revint sur le prof qui attendait toujours sa réponse. Elle n’avait vraiment pas vu grand-chose. Juste que Shin crevait de chagrin et qu’il désirait plus que tout faire vivre le même sort à son frère pour le faire payer. Au vu de la carrure du corps qu’elle avait entrevu, c’était un homme. Une touffe de cheveux de la même couleur que ceux de Shin… Et c’était tout… Mais elle était quasiment sûre que rien que ça pouvait aiguiller le géant…

- Eirik était penché sur le corps. Je n’ai pas vu qui c’était…

Elle espérait avoir été convaincante. Elle ne voulait en aucun cas être responsable d’un nouveau cataclysme…

(c) Codage par Crimi - Epicode
avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reprenons où nous en étions...[PV Shin] Ven 27 Jan - 17:58
Shintarô Ishirama

Reprenons où nous en étions…

feat : Drakhys Andar


 
Frocement, la gamine avait compris qu'il ne se souvenait pas. Seulement, elle n'en connaissait pas la raison, comme la plupart des gens et ce n'était clairement pas plus mal. Shintarô n'aimait pas beaucoup ébruité le fait qu'il avait subi comme un lavage de cerveau. En tout cas, ce qui ne le surprit pas ce fut que la gamine mente sur la fin de son récit assez flou. Parce qu'il fallait le dire, dans cette situation précise elle mentait très mal. Du coup, le vampire donna un coup léger, mais qui fit trembler suffisamment la table pour qu'elle le regarde fixement pour une fois. Un sourire malsain s'afficha ensuite sur son visage, quand enfin son regard devint meurtrier, il reprit bien plus sûr de lui cette fois ci.
 
" Deux choses montre que tu me mens. Eirik ne se penche jamais sur un corps, il le laisse ou le fait disparaitre. Ensuite, tu dis ne pas savoir qui étais au sol certes, mais tu as bien du voir au moins les cheveux de celle-ci..."
 
Elle avait bien u le blanc non? Alors, comment dire, fallait pas se foutre de sa gueule non plus. Shin' aimait souvent marcher dans les mensonges de certains, c'était souvent mieux pour ne pas froisser la personne concernant un passé douloureux, mais là c'était le sien. Du coup, il se pencha un peu plus, approchant son visage à quelques millimètres à peine de celui de la blonde.
 
" Soit tu accouches maintenant, soit je te contrains à faire ce que bon me semble avec mon don de contrainte. Je n'aime pas ça en général, mais là..."
 
Il ne se priverait pas. C'était une partie de son passé et pour cela, le roux n'aurait aucune limite. D'ailleurs, en parlant de limite.
 

" Et si tu penses un seul instant me barré le passage, sache que ça sera compliqué. J'ai de l'entrainement pour ce qui est d'entrée dans la tête de personne dérangé. Sword était bien plus puissant que tu ne le seras jamais. Puis, je peux encore te brûler les corde vocal avant même que tu ne comprenne ce qui t'arrive."
 
Maintenant, ça ne tenait plus qu'à elle. Il pouvait se montrer courtois et prendre soin de ses élèves, mais il ne fallait pas pousser sur ce genre de sujet.
 
 
 

avatar
Messages : 504

Date d'inscription : 29/03/2015

Age : 23

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reprenons où nous en étions...[PV Shin] Dim 29 Jan - 14:11
Drakhys Andar
Reprenons où nous en étions...
Première note!
Elle leva vivement les yeux sur le roux quand il abattit soudainement son poing sur la table, ébranlant un peu cette dernière. Elle fronça les sourcils. Ok, elle mentait mal c’était possible… En revanche, s’il ne s’en souvenait plus, alors qu’en savait-il hein ? Elle serra les dents. S’il pensait lui faire peur en la regardant comme ça, il se foutait le doigt dans l’œil. Elle avait cessé de craindre qui que ce soit depuis bien longtemps… Elle savait parfaitement que le seul danger était enfoui en elle.
Il la menaçait… Ça devait vraiment lui tenir à cœur alors… Elle le regarda, ne reculant pas son propre visage, bien au contraire. Son expression de contrariété se volatilisa pour en adopter une plus douce, compatissante. Elle leva doucement la main et effleura la joue de Shin…

- Shin… Tu ne le sais pas encore mais…

Sa voix était très douce, comme un murmure. Elle avait plongé ses yeux vairons dans les siens couleurs sang.

- Tu pus vraiment de la gueule…

Cette fois son ton était tranchant et elle s’était levée d’un seul coup avant de se tourner et de croiser les bras. Elle réfléchissait. Il y avait tellement de risques là-dedans… Elle n’avait pas du tout envie de porter ce poids là… Elle voulait, juste… être normale… Enfin, elle aurait voulu… Naitre comme une simple humaine, grandir entourée de ses parents, et faire tous ses trucs complétement débiles qu’ils faisaient tous et que pourtant, elle enviait tant…
Elle avait une forte volonté, mais elle ne se sentait pas capable de lui tenir tête. Il était, encore pour l’instant, le plus fort… Quant au fait qu’il plonge dans sa tête… Il le ferait, sans aucun doute. Seulement, comme tout ce qu’elle voyait dans le sang d’autrui, et ce depuis Ryan, elle le confiait à l’esprit sombre et torturé de sa jumelle. Elle ne voulait pas prendre le risque que le premier venu un tant soit peu télépathe, lui rabote tout ça. Elle avait donné sa parole au démon qu’elle ne révélerait jamais rien à personne et qu’elle n’utiliserait pas ce qu’elle savait de lui pour lui nuire… De plus, elle ne permettrait pas non plus qu’elle soit une porte d’entrée pour devenir une faiblesse pour Ryan.

- Si tu crois que c’est en me menaçant que tu me feras cracher le morceau… Tu rêves… Brule de moi tout ce que tu voudras, si je ne veux rien te dire, je ne dirais rien. Quant au fait d’utiliser ta persuasion sur moi, fait le… C’est à elle que j’ai confié ce que j’ai vu… Question de sécurité… En revanche…

Elle se retourna et posa sa main sur la table, elle le regarda droit dans les yeux.

- Je te dis ce que je sais, à une unique condition…

Elle espérait vraiment qu’il accepterait cette condition… Sinon, elle allait encore avoir mal, il allait encore devoir également souffrir, parce-qu’elle ne se laisserait pas faire. Sa relation avec Sword en pâtirait irrémédiablement… Connaissant le dragon, il allait encore lui en vouloir de l’avoir blessée et ce, peu importe les raisons. Il ne chercherait sans doute même pas à comprendre… Et au final, ils seraient plus que deux à souffrir… Et elle subirait également la colère de son frère de ténèbres si elle abimait son jouet préféré. Elle avait déjà eu un aperçu de quand il était en colère après elle… Aucune envie de cela ne se reproduise…

- Règle tes comptes loin de l’école… N’implique personne…

Lui demander de ne pas impliquer Sword lui avait effleuré l’esprit… Mais ils étaient reliés… Si jamais ça partait en sucette et que Shin souffrait trop… Sword débarquerait… Où qu’ils se trouvent… Mais c’était le choix du dragon…

- J’t’en prie… Shintarô…

Elle le fixait toujours, tendue à l’extrême. Elle s’attendait à ce qu’il pète une pile à tout moment. Tous ses muscles étaient tendu prés à réagir si il venait à l’attaquer… Ce serait encore une fois dans l’école… Mais peut-être que ça passerait inaperçu… Elle aimait bien cet endroit, elle avait pu effleurer du bout des doigts la normalité…
(c) Codage par Crimi - Epicode
avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reprenons où nous en étions...[PV Shin] Dim 29 Jan - 14:42
Shintarô Ishirama

Reprenons où nous en étions…

feat : Drakhys Andar.


 
Cette petite garce...Elle n'avait pas peur certes, mais elle commençait vraiment à lui courir. Elle croyait être dangereuse? Elle croyait être le seul danger réelle, bordel, mais elle se fourrait clairement le doigt dans l'œil. Seulement, le vampire n'avait clairement pas la tête à lui faire comprendre cela. Elle ne connaissait rien, juste sa fichue entité, alors autant la laisser dans son truc. Pour le moment, il devait juste savoir et bien sur elle allait imposer des conditions.

Le vampire s'installa donc sur le bureau que venait de quitter la gamine. Il ne la quittait pas du regard retenant toute sa haine envers cette sale petite prétentieuse. Il devait se tenir, il devait juste savoir et bien sûr une fois qu'elle eut imposé son petit chantage, le roux se mit à rire. Elle voulait protéger les autres maintenant?! C'était la meilleure celle-là. Il dut même essayer de se calmer avant de pouvoir dire quelque chose de nouveau.

" N'impliquer personne? Mais ma pauvre petite, même loin de l'école ça ne changera rien. Puis franchement, si cela ne tenait qu'à moi je ne mêlerais personne à mes problèmes personnels."

Et c'était peu dire. Seulement, les directeurs en avaient décidés autrement, Sword et Miley de même...

" Du moment où les directeurs ont fait entrée Eirik ici, ils ont mis en danger l'école. Donc crois-moi, si je pouvais faire autrement j'en aurais fait autrement. Il est prêt à tout et que ce soit dans l'école ou non, il me trouvera et ce sera inévitable...Ambroise le tiens à distance, mais ce ne sera jamais suffisant."

Il s'étira et soupira un grand coup. Bibi était vraiment utile dans ce genre de cas, avec toute ses conneries Eirik était toujours sur son dos. Puis de toute manière tant que lui et Sword serait méfiant, le blanc ne ferait rien. Enfin...Il se remit dans une position plus confortable avant de reprendre.

" Donc désolé, mais je ne peux pas te promettre une telle chose. Déjà parce que les dirlos ont décidé que ça serait ainsi et aussi parce que Sword où même Miley viendront toujours mettre leurs nez dans l'histoire et inévitablement Néfir pointera le bout de son nez avec son fils et Sael viendra récupérer Sword. Tu n'es qu'une élève alors désolé de dire ça, mais tu n'as aucun pouvoir sur ce genre de chose."

Et c'était la triste vérité. Certes, il voulait savoir, mais clairement ce qu'elle demandait resté totalement impossible. Shin' en venait même à regretter Black parfois...Comme quoi tout pouvait arriver dans la vie.

" Maintenant crache le morceau petite au lieu de demander des choses irréalisable. Qu'à fait Eirik que je ne sais pas ou plus d'ailleurs?"

 
 

avatar
Messages : 504

Date d'inscription : 29/03/2015

Age : 23

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reprenons où nous en étions...[PV Shin] Dim 29 Jan - 17:21
Drakhys Andar
Reprenons où nous en étions...
Première note!
Elle l’écoutait parler… Il semblait parfaitement convaincu de ce qu’il disait. C’était soit la faute d’Eirik soit celle des dirlo… Ils ont fait entrer son frère, ils l’ont accepté… Admettons… Mais en sachant cela pourquoi lui n’était –il pas partit alors ? Il disait vouloir n’impliquer personne mais finalement c’est en restant ici qu’il le faisait…
Mais bon, l’un dans l’autre… Elle le comprenait un peu… Elle non plus ne voulait impliquer personne. Darkhys l’avait conduit ici mais elle n’était pas aussitôt partie… Elle s’était attachée à cet endroit. Aux gens… Elle savait parfaitement qu’elle était un danger, mais si elle partait… Son ombre la ferait revenir, elle en était persuadée… Mais s’il le fallait, elle n’hésiterait pas à partir autant de fois que nécessaire. Sachant que cela serait parfaitement inutile…
Il ne pouvait pas lui promettre de n’impliquer personne… Pour Sword c’était un fait… Et puis il parla de Miley et de Nefir… De son fils… Caleb… Le regard de la blonde s’obscurcit et elle serra les poings. Elle se fichait éperdument de Sael, qu’il vienne chercher Sword ou pas, c’était le dernier de ses soucis… Mais Nefir n’impliquerait pas Caleb dans ce genre de conflit hein ? Elle releva les yeux sur le roux. Elle n’en avait peut-être pas le pouvoir mais au moins elle se donnait la peine d’essayer…

- Je te l’ai dit… Il a tué une personne…

Irréalisable… Elle voulait juste protéger ceux auquel, elle tenait… C’était vraiment irréalisable ? Pourquoi ? Etait-elle trop dans les ténèbres pour souhaiter le bien à quelqu’un ? Oui… C’était sans doute ça… Trop pervertie, trop sombre… trop mauvaise…
Plus elle se persuadait d’en être incapable à cause des ténèbres de son cœur, plus son aura sombre se déployait… Elle regarda furtivement par la fenêtre en se disant que peut-être un jour… Non… Ce jour ne viendrait sans doute jamais… Elle se tourna vers le vampire…

- Un homme… Il avait les cheveux assez courts aussi roux que les tiens…

Bien maintenant qu’il avait eu ce qu’il voulait d’elle, elle s’assura que tout ce qui le concernait serait bien enfouit du côté de Darkhys. Ce… Pouvoir… ne lui causait que des problèmes… Avec un peu de chance… Ce problème là… Se détruirait tout seul… Si les Ishirama s’entretuaient, elle n’aurait plus à supporter sa tête de con et sa petite suffisance… Elle pensait beaucoup trop aux autres ses derniers temps… Résultat, elle en prenait plein la gueule pour pas un sous. Et personne ne se préoccupait d’elle en retour. Très bien… Alors si c’est chacun sa merde… Elle ne prendrait plus de gants…

- Et si… Il était bel et bien penché sur lui… Avec un rictus satisfait…

Elle lui adressa un sourire mauvais. Il voulait tout savoir… Maintenant il savait… Il n’avait pas qu’à avoir oublié… Elle se tourna vers la porte et posa sa main sur la poignée, l’actionnant. Elle pinça les lèvres.

- La leçon est terminée et tu as ce que tu voulais… Laisse-moi sortir…

C’était toujours fermé. Elle se contrôlait encore suffisamment pour lui demander, « poliment », de la laisser partir. Elle avait même pris soin de prendre les papiers qu’il lui avait préparé et qu’il avait laissé sur le bureau…
(c) Codage par Crimi - Epicode
avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reprenons où nous en étions...[PV Shin] Dim 29 Jan - 18:26
Shintarô Ishirama

Reprenons où nous en étions…

feat : Drakhys Andar.


 
Qu'elle le regarde à l'endroit ou en travers ou même dans un autre sens le vampire s'en foutait pas mal. D'ailleurs, il lui rendit son petit regard avant qu'elle ne reprenne et bien sur elle revint sur la mort de la fameuse personne. Du coup, le vampire devint rapidement très sérieux et se montra parfaitement à l'écoute. Après tout c'était son passé, donc...
 
Seulement, voilà quand elle décrit ce qu'elle avait vu le professeur fronça les sourcils. Un homme aux cheveux rouges? Ce n'était tout de même pas...Le vampire se perdit donc dans une longue réflexion. Qui cela pouvait-il être à la fin? Ils avaient tous les cheveux rouges sauf Eirik...C'était totalement improbable...Pourquoi aurait-il tué l'un d'entre eux? Le plus vieux n'y comprenait vraiment rien... Pourtant quand elle finit en expliquant qu'il était bel et bien penché sur cette personne, ça lui fit comme l'effet d'une bombe.
 
Eirik n'avait tout de même pas...? Shintarô en écarquilla les yeux...Leurs père...C'était sûr, c'était le seul avec les cheveux court à proprement parlé dans leur famille et pour le coup, il se sentit mal. Le vampire se sentait même vaciller d'un seul coup, une douleur vive lui prenant. C'était trop, cette nouvelle était trop étrange....Il ne pouvait clairement pas s'y résoudre. Le roux devait parler avec Eirik et pour le coup, le fait que la blonde veuille partir fut de bon ton.
 
Shin' se leva donc sans la regarder, son regard assombrit et triste. Il fit un mouvement de bras et la porte se déverrouilla simplement. Il ne voulait plus la voir, mais il se montra pourtant courtois. Elle avait eu la gentillesse de parler après tout...
 
" Je te remercie....J'espère que tu as bien prit tes cours, on se recontactera pour le prochain...Passe une bonne fin de journée."
 
Parce que définitivement elle n'y était pour rien. Le vampire la laissa donc sortir, pour aller s'installer dans sa chaise de bureau le regard dans le vague...Tout ça allait encore créer des problèmes, mais il devrait trouver le moyen d'éloigner tout le monde et surtout Sword. Du coup, le vampire resta là, s'alluma une cigarette et se plongea dans une longue réflexion en envoyant un message à son frère, qui bien sûr ne répondit pas....Une visite serait donc obligatoire...
 
 
 

avatar
Messages : 504

Date d'inscription : 29/03/2015

Age : 23

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reprenons où nous en étions...[PV Shin] Dim 29 Jan - 20:58
Drakhys Andar
Reprenons où nous en étions...
Première note!
Elle avait bien perçut le changement qui s’opérait en Shin. Il avait surement compris de qui il s’agissait. Elle ne voulait pas le savoir et voir cette tristesse sur son visage, ça lui faisait du bien en fait. Ouai, il devait être en train de ressentir ce qu’elle avait ressenti quand il l’avait ressenti à ce moment-là… C’est moins drôle hein Professeur…
Il déverrouilla la porte et elle ouvrit celle-ci. Il ne la regardait pas et elle ne le regardait plus non plus. Elle s’apprêtait à franchir la porte.

- Tsss… C’est ça ouai…

Une partie d’elle voulait se montrer désolée pour lui. Lui expliquer que si à la base elle ne voulait pas parler, c’était pour les protéger, mais également pour lui éviter du mal… Finalement… Il s’était montré con… Alors c’était la partie qui jubilait de le voir ainsi abattu qui avait gagné. Visiblement, à être trop gentil, on ne gagnait que des ennuis. Trop bon trop con comme on dit… Ce n’était pas tomber dans l’oreille d’un sourd. Il fallait le remercier pour ça.

- Merci pour la leçon… Professeur…

Elle avait prononcé ses derniers mots d’une façon lugubre, qui laissait largement entendre que la fameuse leçon n’avait strictement rien à voir avec la musique.
Elle franchit la porte et la referma derrière elle. Avec un peu de chance, d’ici quelques heures ou quelques jours tout au plus, elle apprendrait le tragique décès de son enseignant de musique… Hmmm… Dommage qu’elle ne serait pas celle qui porterait le coup fatal…
Elle s’éloigna de salle, feuilletant les documents qu’il lui avait laissés d’un air distrait, prenant la direction des dortoirs.
(c) Codage par Crimi - Epicode


Fin du RP
avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reprenons où nous en étions...[PV Shin]
Contenu sponsorisé
Reprenons où nous en étions...[PV Shin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» (F) SCARLETT JOHANSSON + nous n'étions pas fait pour cette vie
» My Fairy Tales ♠ Vous Pensiez que nous n'étions que des Contes? [Acceptée]
» Si nous n'étions pas tous fous, nous deviendrions tous dingues~ /Terminé/
» Nous ne sommes pas des amies. Nous sommes des étrangers avec des souvenirs.
» ce que nous faisons : les sauts en image

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Esperanza :: Hors RP :: Archives :: Archives RP-
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: