FORUM FERME, PASSEZ VOTRE CHEMIN
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren Mar 20 Déc - 16:49
Vivien Daliciann
feat Noah Ren
dialogue en #AB8E71
pensées en italique
Puis-je avoir un emploi ?


C'était peut-être un peu précipité mais le plus tôt valait le mieux à son sens. Aussi, il se tenait devant la boutique, un peu étonné par la jolie devanture. Pas parce qu'elle était jolie mais parce que pour une boutique de familiers, il devrait en voir et il n'y avait personne dans les cages. Ce qui était passablement étrange, non ? Venait-elle à peine d'ouvrir ? Il hésita du coup mais puisqu'il était là, autant se renseigner.

Il poussa la porte, n'aperçut personne de prime abord. Cependant, il entendait des bruits dans l'arrière boutique. Regardant autour, il vit toutes les cages ouvertes, aucun employé à la caisse. La cloche avait tinté mais personne ne se précipitait pour connaître la raison.

Voilà un lieu bien étrange...
-Excusez-moi, y'a-t-il quelqu'un ? Je ne voudrais pas déranger...
Ou être en pleine infraction...

Il fit quelques nouveaux pas, entendit comme une sorte d'aboiement alors qu'un chien poussait la porte de l'arrière boutique. Ou plutôt un chiot. Vivien s'agenouilla mais ne tendit pas la main, il ne voulait pas effrayer l'animal. De plus, sur la feuille d'emploi, il était écrit qu'il ne fallait pas toucher les familiers sans autorisation. Alors, il n'allait pas déjà désobéir alors qu'il avait réellement besoin d'un emploi. Il attendit de voir quel serait la réaction de l'animal.

-Bonjour... Serais-tu tout seul ?
Ce serait étonnant.

Il entendit un peu plus de bruit à l'arrière, mais ne se releva pas pour autant puisque le chiot le reniflait.

-Je suis venu pour votre annonce de travail...

A moins qu'il parlait à d'autres animaux qui allaient tous lui foncer dessus.


Save me more
avatar
Messages : 132

Date d'inscription : 25/11/2016

Age : 27

Chambre : n°9

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren Ven 23 Déc - 22:32
Noah Ren
Bienvenue dans ce monde
Un jour, il t'appartiendra.
   
Depuis la naissance de Llop, Noah n’avait pas quitté sa boutique. Pas qu’il n’en ait pas eut envie mais il savait qu’Ankh n’avait accepté la première sortie que parce qu’elle était une sorte de rituel et tant que toute son énergie ne lui était pas revenue, il préférait encore éviter de trop forcer et d’inquiéter son amant.

Le rouquin avait donc commencé l’inventaire, il le faisait chaque fois qu’un nouveau bébé voyait le jour, créant, ou achetant ce qui lui serait nécessaire. Il s’appliquait à s’occuper de ses enfants, à nourrir chacun d’eux et à compensé sa trop grande absence par un moment privilégier pour chacun, bien sur, un moment éparpiller sur la semaine … en une journée, il n’en aurait pas le temps. Il avait bien remarqué l’absence de l’autre secrétaire, celle qi n’était pas mauvaise …. Pas complètement, mais ne s’en inquiétait pas, celle-ci avait quitté le magasin après qu’il soit sorti du labo « je ne travail pas pour un monstre » avait elle dit… bin casse toi ? Mais cherche pas de boulot dans cette ville.

« N’oubliez jamais mes enfants, qu’il est bien plus facile de punir la bêtise que de la pardonner. Il faut savoir laisser une chance parfois. »


Ce départ aurait au moins servit a donner une petite leçon aux enfants. Pour ne pas mettre Ankh en colère, s’était Noah qui avait poster l’annonce pour recruter, comme ça, il ne saurait pas et se dirait sans doute qu’il penserait a une attaque de cerby, la feuille finie brulée et plus aucune preuve.

L’annonce disait ceci « Sehan cherche secrétaire, chargée, accueil client, vente produits, surveillances animaux, INTERDIT DE TOUCHER AUX ENFANTS »

Elle n’avait pas eut énormément de succès étrangement. Ce qui n’était pas un problème pour le moment, Noah était pleinement à ses enfants et leur bien être.

Ce matin, il était plus ou moins remis, son corps ressentait encore les effets d’une légère fatigue musculaire et son mental n’était pas encore a son maximum mais au moins, il n’avait plus de douleurs violentes ou d’endormissements inappropriés… même si cette fois il ne s’était endormi qu’une fois sur un client qu’il avait fait tombé.

Ce matin donc, s’était atelier bain pour tout le monde, chacun son bain ben sur, bain enflammer, bain d’eau, d’acide, de poison, chacun sa petite baignoire et tous un peu d’aide de leur papa, parfois en armure de cuivre … l’acide n’était pas particulièrement un ami. Il en était au bain de cerby quand celui-ci filât de ses bras…. Ce coquin n’avait jamais aimer se faire baigner, et comme toujours il courrait tout mouiller et mouillait tout le monde et s’ébrouait et tout le monde se remouillait a mesure que chacun essayait de s’essuyer… Le bain de cerby était toujours le préféré de l’avatar qui commençât à le suivre en riant, ses bébés étaient tous tellement adorables… heureusement que la pièce était chauffée.

Noah riait toujours, lorsqu’il passât dans la salle ou tout le monde s’ébrouait, il vit un jeune homme qui se prêtait aux reniflements du petit fuyard.

-Cerby, soit sage.


Pour son annonce ? S’était bien ce qu’il avait entendu … alors quelqu’un finissait par répondre ? Étrange.

-Bienvenue, j’aimerais commencer par connaitre votre nom.


Cet  être ne dégageait rien de mauvais, voilà pourquoi cerby ne s’était pas immédiatement mis a l’attaque, il revint même vers Noah alors que les amoureux de la vie, et la jolie Llop, allaient tous se frotter a l’homme sous les yeux de leurs père.

-Soit, je vous embauche.


S’ils l’aimaient bien … ils ne risqueraient rien, et puis, ankh le surveillerait beaucoup.

-Venez m’aider, Cerby refuse d’être un bon garçon et ne se laisse pas baigner.


avatar
Messages : 47

Date d'inscription : 26/09/2016

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren Lun 26 Déc - 17:29
Vivien Daliciann
feat Noah Ren
dialogue en #AB8E71
pensées en italique
Puis-je avoir un emploi ?


Il y avait vraiment beaucoup de bruits dans l'arrière boutique. Et le rire qu'il entendait plaisait beaucoup à Vivien. L'homme qui le laissait entendre était rempli d'affection, cela se sentait à la façon dont il s'esclaffait. Toujours en train de se faire renifler, il attendit donc sagement que la personne se montre, les mains sur les genoux. Tout en se disant que l'animal mouillé était très curieux tout de même. Il allait finir bien trempé lui aussi...

Ça risque d'être embêtant pour quand je vais sortir, je n'ai pas l'habitude du froid.

Et puis il vit enfin le propriétaire. C'était forcément lui. Comment en était-il aussi sûr ? Bonne question mais il n'avait pas le moindre doute au moins pour ça. Le roux paraissait presque fragile à sa façon mais le demi-elfe ne se laisserait pas avoir par cela. Les elfes eux-mêmes avaient l'air vulnérables mais certains étaient bien capables de tuer des balrogs. Il constata aussi la douceur du ton de son possible futur employeur. Tant d'amour... Ces familiers avaient beaucoup de chance. Son cœur se serra un peu.

-Bonjour monsieur Ren, merci pour votre accueil.

Vivien s'inclina pour saluer poliment, même s'il aurait préféré serrer la main de l'homme. Cependant, au vue de la distance qu'il laissait entre eux, le propriétaire n'était pas quelqu'un de facilement approchable. Ce qui ne serait pas si mal pour un début en vérité. Le demi-elfe se savait capable de trop facilement s'attacher et s'il ne durait pas dans l'animalerie, il en souffrirait sûrement.

-Je suis Vivien Daliciann. Je suis élève à Esperanza.
Ah ! Qu'est-ce que c'est que cette attaque en règle ?!

Vivien ne les avait pas vus venir et ils avaient à présent tout un tas de familiers autour de lui qui lui faisaient une fête. Bien qu'il n'ait aucune idée de pourquoi. Riant doucement, il leva les mains, mais se retint encore de les toucher. Même s'il finissait humide à cause de leurs poils. Et puis là... Il écarquilla les yeux de surprise, les yeux sur son patron. Ah oui, comme ça ? Il l'engageait sans poser plus de questions ? Juste parce que les petits mignons lui faisaient une sorte de... câlins ?

-Oh, merci... Mais vous n'avez pas de questions ou je ne sais quoi ? Vous ne me dites même pas que vous me paierez une misère pour que j'abandonne ?
C'était cela que faisait les patrons pour tester les gens comme moi, non ?

Le jeune homme se releva rapidement en faisant bien attention à ne marcher sur aucune queue et aucune patte. Et puis, la surprise continuait. Le roux voulait de l'aide ? Mais comment était-il sensé l'aider ?

Je vais le découvrir rapidement.
-Ils sont tous adorables. Je vous suis, monsieur.

Marchant avec beaucoup de prudence parce que cela s'amusait à entraver un peu son avancée mais de façon taquine, pas méchante. Vivien se disait qu'ils savaient tous qu'il n'avait pas l'autorisation de le toucher, parce qu'ils en jouaient clairement. Mais ça ne les rendaient pas moins mignons, malheureusement pour lui. Ou heureusement au final puisqu'il avait à les surveiller. Cependant, aucune chance qu'ils ne l'écoutent, ils n'auraient pas de raison de le faire. Et il était hors de question dans l'esprit de Vivien de lever le ton ou de lever la main. Pas de violence avec ses petites bêtes... Et ne pas s'emballer non plus. Il pourrait être viré aussi sec, il n'avait pas signé de contrat.

Pénétrant dans l'arrière boutique, enfin, Vivien trouva le lieu bien plus chaleureux que la boutique elle-même. Il regarda le propriétaire qui ne devait pas tellement avoir envie de vendre ses enfants. Parce que c'était l'idée du demi-elfe. L'homme les voyait tous comme ses enfants.

-Comment puis-je vous aider ? Voulez-vous que je verse le shampooing pendant que vous le lavez ?
Ouf, il fait chaud ici. Peut-être que j'aurais le temps de sécher au moins.
-Comment dois-je vous appeler ?

Vivien repérait les choses, tout en revenant souvent sur son patron. Il s'approcha, souriant de voir Cerby dans l'eau et ne pas beaucoup apprécier la chose.

-Allons, c'est pour ton bien. Tu sais que monsieur Ren ne ferait rien qui te ferait du mal.

Chaque familier devait le savoir. Pour être aussi heureux d'être près de l'homme.

J'aime sa douce aura rassurante.


Save me more
avatar
Messages : 132

Date d'inscription : 25/11/2016

Age : 27

Chambre : n°9

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren Dim 1 Jan - 2:30
Noah Ren
Bienvenue chez sehan
   
Noah ne s’inquiétât pas de la discussion du nouveau venu, il apprendrait vite, ici, rien n’était important, pas plus lui, que les clients, seul les enfants avaient un intérêt aux yeux du créateur. Bien sûr, il avait demandé le nom du jeune homme, mais en même temps il le lui fallait, quand ankh lui demanderait qui était le jeune homme, il ne pourrait pas lui dire « un garçon qui c’est présenter pour le job et que les enfants ont aimés ». Bon si, et il était d’ailleurs presque sûr qu’Ankh ne s’en fâcherait pas, si les enfants l’aimaient … puis en plus s’était absolument basique venant de noah.

-Vivien.


Il retiendrait … ou pas. Noah sourit en entendant la suite.

-Serais tu masochiste, Vivien d’Esperanza ?


Pourtant, les enfants qui s’étaient approchés de lui n’avaient pas ce genre de plaisir.

-Je n’ai pas besoin de ce genre de test. Mais sache que Cerby a tendance à manger les assistants s’il me devient difficile de supporter leur présence.


Ça n’étais pas un mensonge, ni un test, tout juste un fait, après tout, il devait le prévenir, non ? ahhh s’était la première fois pour Noah, il n’avait jamais embauché personne par lui-même, Ankh tenait toujours a faire ça, il lui ramenait des filles … rien de moins plaisant pour le créateur … les filles ramenées avaient tendance a vite l’agacées… pas du tout a cause du fait qu’elles avaient du éveiller l’intérêt de Ankh, qui connaissait même leur nom, bien sûr … ou peut être juste un peu.

-Ils sont tous uniques, et merveilleux.


Bonne remarque, finalement, tous les habitants de cette île n’étaient donc pas de stupides ignorants ?! Quelle surprise …

-Vivien … tu peux leur demander de s’éloigner si tu en as besoin.


Noah avait ramené son regard sur le jeune homme, voyant que les enfants s’amusaient beaucoup a lui tourner autour … ils étaient malins… lui n’avait aucun moyen de répliqué, et pourtant, il restait calme et les complimentait même … Puis, lorsqu’il fut enfin a porté, le jeune fit une nouvelle remarque qui fit légèrement pencher la tête au créateur.

-Appel moi Noah.


Le roux tendit une paire de gants au jeune homme.

-Je vais le tenir, tu t’occupe de le shampouiner.


Comme ça il pourrait voir comment allait s’y prendre le jeune et surtout… comment il réagirait, puisqu’au moment ou il serait couvert de mousse, cerby allait forcement chercher a leur en mettre partout, sa petite vengeance qui le ferait forcement se battre comme un diable. Là, il saurait comment réagirait le jeune.

-La boutique n’est pas toujours ouverte, mais tu seras payer pour un mois complet quelque soit le nombre de jour ou tu travailleras. N’entre jamais dans mon atelier lorsque je travail. Tu pourras donner une friandise aux enfants une fois par mois.


Et s’était beaucoup mais puisqu’ils l’aimaient bien.

-Mais avant, tu devras connaitre tous leurs noms, et Ankh, et ils devront être d’accord, et leur friandise favorite.


Voilà pour les consignes, la question du toucher ou non serait réglé dès que le jeune aurait fait ses preuves.


avatar
Messages : 47

Date d'inscription : 26/09/2016

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren Dim 1 Jan - 14:56
Vivien Daliciann
feat Noah Ren
dialogue en #AB8E71
pensées en italique
Puis-je avoir un emploi ?


Vivien comprenait que l'homme puisse se poser la question au vu des siennes, mais non, il ne l'était pas. Par contre, il avait tout de même une haute tolérance à la douleur physique, cependant il ne pensait pas que ce fait intéresserait son patron. Comment répondre du coup ? Que... Ce petit familier était capable de manger des gens ? Alors son nez était bien choisi, sûrement en référence au Cerberus des Enfers. On ne l'aurait pas cru pourtant, il était tellement trognon mais cela prouvait qu'il fallait toujours se méfier des apparences.

-Il est très gentil et empathe de prêter autant attention à vous.
Non, je ne me sens pas menacé. Je saurais très facilement si j'agace mon patron. Et je démissionnerai.

En tout cas, le roux prouvait à Vivien à quel point il adorait ses familiers. Cela devait être dur pour lui de les vendre. Il n'imaginait pas ce que ce serait pour lui de vendre ses œuvres et pourtant, elles étaient inanimées... Mais n'en manquait pas moins qu'elles contenaient une part de lui. Or là, cela devait être encore plus compliqué, ils étaient bel et bien vivants, ils avaient des émotions et l'amour était réciproque. Vivien était quelque content de ne pas être à la place de Noah Ren. Il éprouva davantage de respect envers lui par contre.

-Je sais qu'ils font cela pour jouer et c'est leur territoire, il est normal qu'ils essaient de me connaître un peu mieux.
Par son prénom ? Mais est-ce assez poli ? Que... Quoi ?

Vivien observa soigneusement Cerby, étonné par la proposition du propriétaire. Il aurait cru que l'homme ne voudrait jamais cela de sa part et là, il le proposa d'emblée... Cela devait être un test. La preuve qu'il en fallait tout de même quelques uns. Le demi-elfe prit les gants avec un remerciement, les mit correctement pour ensuite bouger les doigts. Il n'en avait jamais porté des comme ça, c'était... un rappel à de mauvais souvenir, un peu.

Mais mon passé ne gagnera pas.
-D'accord, monsieur Noah. Je commence dans ce cas.

Vivien s'empara du shampoing spécialement fait pour eux et en versa dans ses mains avant de les approcher de Cerby. Le familier avait bien compris ce qui allait se passer vu comment il se tortillait. Le demi-elfe le trouva très chaud alors qu'il se mettait à le laver en douceur, avec un sourire aux lèvres parce que définitivement, le familier était trop amusant à se débattre autant. Tout en lui racontant d'une voix tendre ce qu'il faisait à l'école, de la peinture donc, le demi-elfe se laissa couvrir de mousse, en recevant même sur le nez et dans les cheveux. Il fit bien attention à n'oublier aucun endroit alors qu'il parlait de ce que les couleurs pouvaient évoquer pour lui.

-J'adore le bleu. Le bleu, c'est le ciel... Même si en vérité, c'est juste la réfraction de la lumière qui le fait bleu... C'est aussi l'océan... Tout cela est tellement vaste, il faudrait plus d'une vie humaine pour pouvoir tout en voir. Et même alors, il y a des choses qui nous échapperaient encore. J'essaie de faire une toile juste avec des teintes de bleus justement... J'espère que ce sera réussi.

Les gants étaient un peu en lambeaux et quand Cerby réussit à vraiment le griffer au sang au dessus du poignet, Vivien ne broncha pas. Ce n'était rien. Par contre, il avait écouté son patron avec attention avant d'essayer de distraire le jeune familier peu coopératif. Il n'avait pas été inquiet pour le salaire, il sentait bien que Noah était quelqu'un de relativement intègre quand il "supportait" quelqu'un. Le coup des friandises était inattendu mais ce serait un plaisir de le faire. Il avait plusieurs fois hoché la tête du coup.

Cela fait pas mal de trucs à faire, bien plus qu'écrit sur la feuille de recherche mais ça me va.
-J'ai une bonne mémoire alors je devrais y arriver. Vous pouvez déjà commencer à tous me les présenter, monsieur Noah. Qui est Ankh dans le groupe alors ?

Vivien jeta un coup d’œil dans la salle avant d'émettre un rire parce que Cerby en avait profité pour projeter de l'eau sur lui. Définitivement, ce petit n'aimait pas les bains. Il en avait même dans la bouche, ce qui lui tira une grimace comique qui sembla faire rire la petite assemblée autour d'eux. Le demi-elfe cessa donc la torture en rinçant soigneusement le familier et attrapa une serviette pour le sécher. Mais avant qu'il n'en ait l'occasion, Cerby échappa à Noah et se mit à courir comme un fou en s'ébrouant sur tout le monde, provocant une vague de protestations dans l'arrière boutique. Et il ne put s'empêcher d'en rire.

-J'aurais bien compris qu'il n'aime pas le bain en tout cas.
Il est en train d'en mettre partout !
-Allez-vous réussir à le rattraper ?

Vivien tendit la serviette à Noah, qu'il puisse se sécher un peu.


Save me more
avatar
Messages : 132

Date d'inscription : 25/11/2016

Age : 27

Chambre : n°9

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren Lun 2 Jan - 14:20
Noah Ren
Bienvenue chez sehan
   
   
Au fond, noah n’aurait pas put engager le jeune homme sans le moindre test, ou plutôt il n’aurait pas put lui confier de taches, alors oui, il analysait cette première rencontre avec beaucoup de soin, cela ferait office de « tests » mais l n’avait aucune raison de poser des questions pièges, rien n’était si difficile dans sa boutique.

-Juste Noah.


L'avatar n’avait pas de raison de demander plus, s’était le nom qu’on lui donnait, il était naturel qu’on l’appel ainsi. Il continuât d’observer le jeune homme sans le quitter des yeux tant qu’il lavait cerby, pas pour veiller a ce qu’il faisait, cerby prélèverait un morceau s’il se faisait trop violent, non, simplement pour connaitre un peu mieux ses sentiments… pas la moindre trace de colère, d’ennuis ou de haine, mais une parlotte …

-Tu es artiste.


Pas une question, un constat.

-Si tu veux dessiner ici je suis d’accord. Mais pas de peinture.


Tany pourrait l’enflammer, cerby l’ingéré, les autres pourraient faire des réactions allergiques, puis il ne pouvait pas se mettre de la peinture dessus et toucher les bébés, cela risquait de les salir dans le meilleur des cas et ils pourraient faire une réaction allergique dans un autre cas.

-Si tu doutes, demande leurs, ils savent.


En même temps, s’était leur plaisir, ils ne feraient pas la bêtise de la gâché.

-Ankh n’est pas un de mes enfants, il est mon associer. Il vient chaque soir pour voir les enfants et les soigner si besoin est.


D’ailleurs, il faudrait un jour qu’ils se voient mais le chacal viendrait de lui-même pour la rencontre, Noah n’en doutait pas, il ne laissait pas n’importe qui approcher les enfants. Par contre pour les présentations, le créateur préférait attendre, le bain n’était pas fini. Il laissât cerby fuir sans chercher à l’arrêter, de toute façon il était habituer a force et l’observât alors qu’il s’ébrouait.

-Cerby aime qu’on joue avec lui, il n’est pas de ceux qui peuvent tenir sagement leur place.


Le rattraper ? Le propriétaire observât le jeune et lui souris.

-Cerby, tu as blessé Vivien, viens t’excuser.


Il prit la serviette, la déposant sur le sol avant que cerby ne vienne s’assoir dessus sagement en observant le grand bleu de ses yeux tout tristes… cette créature savait prendre les gens par le coté affectif pour se faire pardonner, une autre de ses qualités.

-Tany, Aqua, séchez ceux qui doivent l’être. S’il vous plait.


A elles deux, elles pourraient facilement débarrasser tout le monde de l’eau, même Vivien autour de qui les gouttelettes se mirent a lévité avant de retournées au bain pendant que tout le monde subissait le même sort. Noah parti a son atelier pour prendre une bande et un des produits dont se servait ankh, il revint avec et pris la main de vivien, il passât le produit sur la blessure et le fit suivre de ses doigts brûlants avant de bander le nouvel arrivant.

-Ils sont tous mes enfants, ils sont tous obéissants, à leur façon.

Enfin presque.

-Bien, il est temps de ranger, puis, je te présenterais les enfants.


Noah pris la bassine et parti la vidée, maintenant, tout le monde était réunis dans la pièce principale, plus personne n’était tenu à l’ écart puisque l’opération s’était bien finie et que les créatures étaient bien. Il rangeât la matériel après l’avoir sécher, pris de quoi préparé deux chocolats, il en portât un a vivien alors que les enfants se mettaient a jouer. Puis il lui énuméra le nom de tout le monde, chacun des enfants se faisait connaitre en regardant vers eux ou en secouant la queue, ou les oreilles, lorsqu’ils étaient occupés.

-Llop est ma petite dernière, elle ne connait encore que peu de choses sur ce monde.


avatar
Messages : 47

Date d'inscription : 26/09/2016

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren Mar 3 Jan - 0:09
Vivien Daliciann
feat Noah Ren
dialogue en #AB8E71
pensées en italique
Puis-je avoir un emploi ?

 
Vivien doutait qu'il réussisse à appeler ce nouveau patron juste par son prénom. Il sentit son regard sur lui pendant toute la durée du bain de Cerby mais n'en prit pas du tout ombrage. S'il aimait autant tous ses petits, il était normal qu'il s'assure que l'une des personnes qui seraient près d'eux si souvent soit quelqu'un qui ne leur ferait aucun mal. Quand bien même les familiers sauraient se défendre. Ici, dans cette boutique, auprès du roux, ils avaient toujours été en sécurité et Vivien n'accepterait pas d'être celui qui les mettait en danger.

Le demi-elfe observa d'ailleurs le roux quand celui-ci lui fit savoir qu'il pourrait dessiner dans la boutique. Bien sûr, le fait qu'il interdise la peinture était logique, déjà qu'un crayon grignoté pourrait donner mal au ventre au familier qui l'aurait fait. Il esquissa un sourire, vraiment touché que l'homme lui laisse tout de même cette liberté. Il risquait de faire beaucoup de croquis des petits qu'il allait surveiller en travaillant là.

-Merci beaucoup, monsieur. Bien sûr, pas de peinture et je ferai attention à ne pas laisser traîner les fusains et les pastels. Je ne sais pas pourquoi, mais je suis sûr qu'ils seraient mangés.
Entre autres par Cerby. Après tout, s'il mangeait des gens, ce n'était là qu'il allait s'arrêter. Surtout pour jouer.

Vivien rougit ensuite, un peu gêné d'avoir confondu le dénommé Ankh avec un familier. En même temps, il n'aurait pas tellement pu savoir à l'avance. Savoir qu'un vétérinaire serait toujours là en cas de besoin rassura aussi le jeune bleu qui se disait que ce n'était pas pour autant qu'il ne ferait pas attention. La négligence n'était jamais une bonne chose, quel que soit l'occasion. Il observait comme Noah le petit Cerby qui mouillait joyeusement tout le monde, un doux sourire aux lèvres.

Cela se voit, il est si heureux de vivre qu'il n'a aucune envie de se contrôler. Oh...
-Alors ça, c'est des excuses trop mignonnes. Tu es tout pardonné, Cerby, j'ai connu pire de toute façon.

Pour finir impressionné par ce que firent les filles qu'avaient appelé Noah. Il les remercia tout en continuant à observer la scène, enlevant les gants qu'il avait porté pour laver le petit malin de la bande. Tapotant distraitement sa blessure, il fut surpris quand Noah lui prit la main dans l'optique de le soigner. Le contact l'apaisa mais il essaya de cacher son besoin. Il n'était pas là pour cela et en plus, il refusait d'embarrasser son patron alors qu'il arrivait à peine dans ses pattes.

Il a les mains très chaudes ! Mais ça fait du bien dans l'hiver. Je me demande à quoi cela est dû. Je n'arrive toujours pas à savoir quelle créature il peut être. Bien que ça ne soit pas si important. Ma curiosité n'a pas à gagner, c'est sa vie privée.
-Alors je vais demander à tout le monde de m'aider pour savoir où tout se range.

Ce fut un bon moment de rigolade parce que aucun familier n'était d'accorde sur où se mettait quoi. Et le tout alors que Noah lui donnait les prénoms de chacun, Vivien trouvant cela trop adorable qu'ils se fassent reconnaître par un mouvement bien à eux. Il allait du mal à ne pas devenir gaga lui aussi.

-Et enchanté, Llop. Si je peux t'aider comme les autres, sois sûr que je le ferai.

Une fois tout en place, Vivien mit ses mains dans ses poches pour bien se garder de câliner. Il avait encore des choses à savoir et déjà, retenir tous les noms n'étaient pas si simples. Il espérait qu'on lui pardonnerait ses petites erreurs au début. Il regarda Noah, maintenant que le moment amusant était passé, il fallait parler sérieusement, il le savait.

-Je suppose que vous voulez que je signe le contrat après quelques jours d'essai. Ce que je voudrais savoir, ce sont mes horaires, en sachant tout de même que j'ai des cours à Esperanza et tout ça...
J'espère que le fait que je sois étudiant ne va pas le rebuter maintenant.

Le demi-elfe sortit son emploi du temps, une photocopie, qu'il tendit à Noah tout en poursuivant.

-Je peux être là aussi pendant les cours d'art. Il semble que mon professeur soit perpétuellement absent. Je n'ai pas encore de téléphone portable, j'espère pouvoir l'acheter avec mon premier salaire et... Eh bien, j'essaierai toujours d'être disponible pour vous aider bien sûr, sans que mon travail scolaire en souffre.

Il sourit en voyant Leya lui passait entre les jambes.

Save me more
avatar
Messages : 132

Date d'inscription : 25/11/2016

Age : 27

Chambre : n°9

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren Mar 3 Jan - 22:09
Ankh Rahim Bêtnafek
Alors on a un nouvel assistant?
Des élèves à soigner, des professeurs à examiner, quoique très peu d’entre eux se laissent approcher du médecin aussi facilement. Les élèves qui veulent sécher les cours sont recalés dans d’autres endroits, ce n’est pas à l’infirmerie qu’ils arriveront à sécher et faire leur sieste pépère dans un lit confortable. Ankh veille à cela et s’amuse, comme il peut, à momifier certains d’entre eux. Juste en leur décelant des blessures imaginaires pour leur mettre des bandes partout. Il le pourrait, ne le fera pas, invoquer des momies de l’ancien temps sous forme d’ombres pour faire fuir les élèves. Le but n’étant pas de rendre l’infirmerie déserte, mais de faire en sorte que les faux malades n’y reviennent que s’ils ont vraiment quelque chose.

Ceci dit, sans ces élèves rebelles il ne s’amuserait pas autant à l’école. Vu qu’il déteste la vacuité. Mais cette après-midi, il ne faudrait pas compter sur lui. Il laissait le soin aux infirmiers de s’occuper des jeunes. Parce qu’il devait faire son travail sur différents corps et rendre le mort en bon état dans un temps impartit. Il avait en général l’habitude et il était très consciencieux là-dessus, c’est pourquoi il mettait largement moins de temps qu’il ne fallait pour rendre le mort afin de lui donner des obsèques décentes. Alors il rentra, d’une part parce qu’il avait extrêmement envie de voir Noah et de le câliner, puis de câliner ses bébés et de voir si tout allait bien. Il quitta l’île d’Esperanza pour retourner en ville et rentrer à Sehans. Sauf que lorsqu’il arriva à peine dans la rue où se situait l’animalerie, il senti une autre odeur dans la boutique. Ils avaient un client ? Ou bien…


Je m’approchais à pas feutrés –bien que rapides─ jusqu’à la boutique de familiers et entrais avec la délicatesse et le silence d’un ninja assassin pour voir une scène bien curieuse s’offrant à moi lorsque j’ouvris la porte de la pièce principale. La plupart m’avaient déjà senti arriver, et certains vinrent même me saluer en passant entre les jambes du garçon aux cheveux bleus et le bousculant presque pour venir me sauter dessus et se frotter à moi. Hoo ! Qu’ils sont trop mignon je craque instantanément et m’accroupis pour les câliner à mon tour et les saluer comme il se doit. Donnant à chacun d’eux une caresse, un bisou, une gratouille, un câlin et j’en passe au point de me faire ensevelir par la troupe de Joyeux Drilles que sont les bébés de mon Noah. Je tombais à la renverse sous le poids des uns et des autres se jetant sur moi dans leur élan. Je ricanais sous les adorables petits. Je venais de perdre illico en crédibilité.

˝Moi aussi je suis content de vous revoir les enfants, ha ha !˝

Je craque ! Oui, oui ! Je craque bien que je me retienne de couiner et de prendre ma forme animale pour aller jouer avec eux et les câliner encore plus en remuant la queue comme un fou. Un sourire bienveillant dessiné sur mon visage. Je me redresse avec quelques-uns encore sur moi, les autres repartant jouer et faire ce qu’ils ont envie de leur côté. Je levais les yeux vers Noah. Un regard doux et bienveillant à son encontre. Qu’est-ce qu’il rayonne de splendeur aujourd’hui. Il rayonne et ça me fait tellement plaisir de le voir ainsi. Je ramène ma jambe et y appuie mon bras en tournant la tête vers le jeune homme dont l’aura me semble familière, en différent encore.

après quelques dernières caresses sur les bébés, il se décida enfin à se lever et s’approcher des deux hommes en se frottant le poignet lentement. Son regard d’or étudia le jeune homme tandis qu’il gardait son sourire tendre.

˝Bonjour jeune homme… ˝

Je regardais Noah avec un sourire pincé en haussant les sourcils en l’interrogeant du regard. Inutile de demander plus qu’à son regard je comprends tout de suite de quoi il en retourne.

˝Vous êtes le nouvel assistant? Enchanté, Ankh, nous aurons l’occasion de nous voir régulièrement et de collaborer ensemble… ˝

Je relevais ma manche et lui tendais mon poignet pour qu’il le serre. Non, je ne serre pas la main parce que je dois d’abord me désinfecter tout ça. Hochant la tête de façon courtoise, je me reculais pour les regarder tous les deux.

˝Je reviens dans quelques instants… ˝

Désinfecter, et même aller prendre une douche rapide. Soigner des élèves ce n’est pas rien. Et même après avoir désinfecté en quittant l’école j’ai toujours cette sensation désagréable d’avoir passé ma journée à suer. Bref, j’ai besoin de me mettre à l’aise et me décrasser avant de retourner en bas, je monte donc dans les étages suivit de Syusyu qui vole à côté de moi en poussant des cris tout mignon. Autant dire que je suis revenu vite et dans une tenue orientale plus décontracte mais toujours assez stricte pour que ça ne fasse pas pyjama. En revenant avec les cheveux en arrière vu qu’ils étaient mouillés, cela me donnait un style plutôt rebelle sans vraiment l’être.

˝Me revoilà…˝
© 2981 12289 0
avatar
Messages : 97

Date d'inscription : 26/09/2016

Maison : Sehans

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren Jeu 5 Jan - 15:17
Noah Ren
Bienvenue chez sehan
   
   
Cerby mangerait il des fusains ?

En réalité, Noah n’en avait pas la moindre Idée. L’animal pouvait effectivement se laisser aller a beaucoup de choses mais il avait assez de retenue pour ne pas avaler ce qu’il savait ne pas pouvoir digéré, comme le bracelet de la secrétaire d’avant qu’il avait donné a Ankh. Cette créature surprenante avait très peu de chance de réussir à s’empoisonner, mais la prudence serait une bonne chose, il pourrait voler le matériel et le cacher pour taquiner son nouveau surveillant, ça n’aurait même rien de surprenant.

-Très mauvaise idée.


Avait murmuré le propriétaire depuis la salle d’a coté, et bien sur, ça ne manquât pas, les plus doux donnaient des emplacements fréquemment utilisés mais les autres cherchaient a embêter le jeune et lui faisait donc mettre tout n’ importe où. Par contre, il était certain qu’il donnerait lui-même les informations concernant les enfants… mais le contrat, ça ne le regardait pas, s’était Ankh qui gérait ça.

- Tes horaires…


Noah n’avait aucun besoin d’avoir en permanence quelqu’un. Aussi il ne pris pas l’emploi du temps, se contentât de ranger ce qui n’avait pas trouvé sa bonne place tranquillement.

-Viens ici quand tu le souhaite.


Peu importe qu’il paie un temps plein sans faire travailler le jeune, l’idée était de ne pas s’embêter d’horaires, en général, s’était aussi Ankh qui gérait ça.

-Sois juste présent deux fois par semaine au minimum.


Que son ami ne pense pas qu’il n’y avait pas d’assistant.

-Si tu as des devoirs, tu pourras les faire ici, mais ne sois pas trop bruyant si tu viens a l’heure de la sieste.


Les petits commençaient à s’agiter, Ankh était dans les environs.

-Pour le contrat, Ankh va s’en charger. Bonjour Ankh.


Noah souris en voyant les enfants partir a la conquête de son amant, il croisât les bras en observant, gardant l’œil sur chaque têtes touchées.

-T’es tu laver les mains ?

Oui sans doute, mais il demandait toujours… peu importe les circonstances.

-Bonne douche.


Avait soufflé Noah a son amant qui filait, il tapât doucement ses mains.

-C’est l’heure de la sieste.


Et pas besoin d’en dire plus, tout le monde parti se réfugier sur les coussins formant une grosse boulle dont seules quelques têtes s’échappaient. Il tira les rideaux invitant le jeune garçon à passer dans la pièce ou ils prenaient le thé pendant la sieste. Une jolie pièce ou ils mettaient les créatures convalescentes. Des coussins par ci par là, des assiettes pour la nourriture, de l’eau fraiche renouvelée automatiquement, des peluches pour qu’elles ne se sentent pas seules et des jouets. Puis au milieu, une table et des chaises avec deux tasses.

De son coté, il prit soin de fermé les rideaux de la pièce et d’allumer une musique douce, semblable a celle d’une boite a musique, il déposât un baiser sur chacune des têtes visibles et parti rejoindre l’invité.

- Désirez-vous boire quelque chose ?


Noah attendit de recevoir la commande, puis il parti préparé les boissons, la sienne, celle de l’invité et celle de Ankh, pas besoin de demander, il connaissait la boisson favorite de son amant. Le tout fut apporté sur la table et disposer calmement.

-Ankh, voici Vivien.


Il savait ce que le garçon venait faire là.

-Nous avons baigné les enfants, ils sont tous propres pour l’instant, même Cerby.



avatar
Messages : 47

Date d'inscription : 26/09/2016

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren Jeu 5 Jan - 21:53
Vivien Daliciann
feat Noah Ren
dialogue en #AB8E71
pensées en italique
Puis-je avoir un emploi ?

 
Vivien nota bien qu'il vint de rendre son patron perplexe et songeur. A cause des pastels et des fusains ? Sans doute mais il ferait vraiment attention avec son matériel. En plus, il coûtait cher alors il valait mieux pour lui qu'il ne permette à aucun familier de les manger ou de les perdre. Déjà qu'il n'avait aucune idée de combien il serait payé, donc incapable de se faire une idée de ce que cela pourrait représenter pour lui. A moins que ça ne soit son emploi du temps qui laisse Noah dans cet état. Le roux ne le prit pas à la surprise du demi-elfe.

Sera-t-il donc laxiste sur mon temps de travail ?

Il avait bien noté que son patron était un être un peu à part, mais tout de même, là... C'était déstabilisant. A moins que cela ne soit pas son boulot de faire attention à cela mais que ce soit ce fameux Ankh qui lui donnera ses détails, à voir. Il aida néanmoins le roux quand il fallut remettre certaines choses à leur place, preuve que beaucoup de familiers avaient envie de l'embêter, ce qu'il comprenait tout en écoutant la suite et fin...

-Vous en demandez peu. Néanmoins, je serai bien plus souvent, monsieur, je veux mériter mon salaire.
Il est vraiment "cool" diraient certains. Je n'arrive pas à le cerner, à croire qu'il n'a pas l'habitude de côtoyer des gens.

Et là, il y eut un déchaînement de la part des familiers. Vivien les suivit pour les voir ensevelir un homme immense qui semblait aussi gaga que le patron avec les petits. Il en sourit tendrement, vraiment, il pensait qu'il allait se plaire dans cette boutique. Cela devait être le dénommé Ankh... Qui finit par savoir se détacher de l'attroupement pour venir vers Noah et lui. Il remarqua l'échange de regard mais n'en pipa pas un mot. Ces deux hommes étaient associés, ils devaient bien se connaître et le demi-elfe ne comptait pas s'immiscer dans leur relation. Il attendit patiemment.

-Bonjour, monsieur Ankh, enchanté de vous rencontrer.

Vivien lui serra le poignet, comme l'homme le suggérait et le regarda partir, pas très étonné de la question de Noah même si elle prouvait presque une forme de paranoïa pour les familiers. En tout cas, savoir que c'était ce colosse qui allait faire le contrat le laissa un peu anxieux. Il devait faire ses preuves auprès d'autant de personnes dans la boutique, c'était un peu stressant quand même. Pour finalement à nouveau sourire devant le spectacle adorable que faisait les familiers. L'heure de la sieste, hein... Pour un peu, il dormirait bien avec eux... Mais il n'était pas là pour ça. Il suivit Noah rapidement dans la salle à côté pour ne pas déranger et s'assit calmement.

Une sorte d'infirmerie. Mais je suis content qu'elle soit vide, voir un familier tout seul et malade m'aurait fait mal au cœur. Quoique monsieur Noah ne l'aurait sans doute pas laisser seul.
-Je veux bien un chocolat si vous avez. Ou du thé.
Depuis que j'en ai goûté chez Saël, j'adore.

Vivien déposa son emploi du temps sur la table en attendant, vérifiant qu'il ne manquait rien dans son sac. Il remercia bien sûr Noah quand il eut sa boisson, souffla dessus en la gardant entre ses mains. Le colosse n'avait pas mis longtemps à se laver et déjà de retour, Noah présenta donc Vivien à son associé. Il était vrai qu'il ne l'avait pas fait. Il en était un peu confus. Il esquissa un sourire quand le roux ajouta ce qu'il avait fait avant que l'homme n'arrive.

-Malgré lui, mais ce fut tout de même amusant de le laver. Monsieur Noah me disait que ce serait vous qui feriez le contrat. Alors je vous écoute, s'il y a des choses que vous voulez savoir.

Le demi-elfe avait l'impression d'être de trop. Bien qu'il ne sache pas sur quoi mettre cette impression. Il regarda la façon dont les deux hommes s'observaient pour avoir un indice, ajouta pour Ankh afin que l'entrevue se finisse.

-Je suis élève en matières artistiques à Esperanza mais je compte faire de mon mieux pour mes études et mon travail, monsieur. Monsieur Noah est généreux de me dire que deux fois par semaine suffiraient mais je veux être là plus souvent. En plus, ils sont tous très mignons.

Et ça donnait réellement envie d'aider à les protéger.

Save me more
avatar
Messages : 132

Date d'inscription : 25/11/2016

Age : 27

Chambre : n°9

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren Ven 6 Jan - 7:55
Ankh Rahim Bêtnafek
Alors on a un nouvel assistant?
Un "évidemment" auquel il répondit du tac au tac à son amant concernant la question sur le fait de s'être lavé les mains. Il le faisait toujours et il avait tendance à désinfecter après chaque sorties de l'école si ce n'est plus. Lorsqu'il revint de sa douche avec Syusyu, Ankh vint donner de tendres caresses aux enfants en aidant Syusyu à s'installer sur son coussin. Les observant avec amour et tendresse. Sans un bruit le chacal alla dans la pièce voisine en lança un regard à Noah pour le remercier pour la préparation de son thé au thym. Puis se tourna vers Vivien quand celui-ci lui fut présenté.

Je l'examinais un peu d'un regard, en penchant un peu la tête sur le côté tout en l'inclinant pour le saluer de nouveau. Parlant d'une voix calme et mesurée pour ne pas réveiller les enfants qui dormaient à côté.

˝Appelez-moi Ankh, Vivien. Sinon, monsieur suffira. ˝

Utiliser le nom encore avec monsieur, oui, mais monsieur Ankh ça me fait bizarre.

˝Dans tous les cas, je suis enchanté de faire votre connaissance. ˝

Donner le bain à Cerby est toujours compliqué parce-qu'il ne se laisse jamais faire. J'ai dirigé mon regard vers Noah lorsque le petit s'expliqua sur le bain des petits... Vivien à participé au bain des enfants?! Première nouvelle intéressante. Noah ne laisse en général jamais approcher les enfants pendant leur bain et encore moins les toucher pour une première rencontre. Noah aurait-il été surprit par les petits? Il faut admettre que je jeune homme dégage quelque chose de serein. Pas d'agressivité presque une naïveté candide. Les enfants ont dû apprécier cela. Grande nouvelle à graver sur une tablette égyptiennne alors... Mon étonnement était bien visible sur mon visage lorsque je vis le pansement. Seulement un pansement, pas une main en moins.

˝Par Horus! Cerby ne vous a pas mangé la main!? ˝ Fis-je en souriant à ma boutade... Qui n'en était pas vraiment une. Cerby a tendance à manger tout ce qui lui passe devant la bouche et dès qu'il sait qu'il peut digérer il le mange.

˝En tout cas c'est une première pour un assistant à peine embauché, vous venez de faire plus que tous les autres avant vous.˝

Je suis content. Très content. Ce qui veut dire que Noah et les enfants semblent accepter ce petit demi elfe. Et ça c'est une bonne chose. Je n'aime pas savoir que Noah est seul à gérer la boutique quand je ne suis pas là. Pourvu que ça dure!

Il s'installa tout de même au bout d'un moment avec Noah et Vivien et commença à siroter son thé tranquillement en écoutant le jeune homme.

Ha oui, le contrat, les horaires, tout ça... Il faut donc que je récupère les papiers du jeune homme et que je prennes l'autorisation de... Stage avec les papiers pour l'école. Vu qu'il est élève à Esperanza il faut le couvrir un tant soit peu au cas où il lui arriverait des bricoles. Surtout avec les petits.

˝Eh bien il n'y a pas vraiment de grosses clauses pour le contrat. Noah décidera si oui ou non vous êtes en mesure de toucher aux enfants. En dehors de cela inutile de vous dire qu'il vous est formellement interdit de les toucher ou de les emmener avec vous, de les blesser ou de les punir quoiqu'ils aient pu faire, de me prévenir ou de prévenir Noah si vous pensez trouver un des petits malade ou ayant une attitude différente qu'habituellement. Lavez-vous les mains à chaque fois que vous touchez autre chose que les enfants et même les enfants eux-mêmes. Ne venez pas si vous êtes malade. Je vous donnerai nos numéros. Je travaille également à l'infirmerie d'Esperanza, si vous avez besoin de me voir pour quelconque renseignement ou simplement venir me chercher, n'hésitez pas.˝

Que dire d'autre je réfléchis. Mh... Les horaires... Puis il faut que je sache aussi pourquoi il a pu dès le premier jour toucher aux petits mais je le demanderai à Noah une fois tous les deux. Bon, je semble assez stricte sur la chose mais quand ça concerne Noah ou les enfant j'ai tendance à être Intransigeant et donner pas mal de restrictions qui peuvent en faire fuir certains.

˝L'important est d'aider Noah quand il en a besoin, pas d'être dans ses pattes à longueur de temps. Donc il vous faudra parfois prendre quelques initiatives dans la boutique avec certains clients et ne pas trop vous rendre... ˝ Encombrant? Non peut-être un peu trop fort... ˝Trop présent... Un minimum de deux jours c'est bien. Mais faites voir un peu vos horraires... ˝

Il lui fallait étudier un peu plus l'emploi du temps du jeune homme afin de voir ce qui serait le mieux pour le jeune homme et surtout pour Noah. Bon après il n'était pas contre le fait que Noah intervienne aussi sur ce qu'il était en train de dire. Il y avait des choses qui pourraient probablement ne pas aller. Il récupéra les horaires et les observa en silence. Son thé dans une main et ses cheveux humides ne tenant pas en place, mis en arrière de cette façon, il retombèrent devant le visage du chacal qui réflechissait toujours. Il releva la tête vers Vivien... C'est vrai qu'il y a des choses qu'il voudrait savoir mais... Il voyait déjà que le jeune homme était quelqu'un de calme. Par contre cette aura similaire à celle de Lawrence le perturbait. Il resta interdit un moment en l'observant avant de lancer finalement:

˝Je saurais au cours de vos venues à Sehans ce que j'ai à savoir, Vivien. Je ne me base pas sur des termes de ce dont vous êtes capable de faire ou non mais de ce que vous ferez vraiment lorsque vous serez en situation. Vous apprendrez, comme tout un chacun. Et si vous avez la chance de rester plus longtemps avec nous vous vous formaliserez et vous affirmerez dans votre travail ici. ˝

Chaque personne qu'il avait embauché avait finit, soit dans l'estomac de Cerby, soit était parti contrarié sans vouloir prolonger plus. Alors si Vivien arrive à dépasser le délai d'essai ce sera tout bénef pour lui et eux-mêmes.

Je regardais Noah un instant. Je veux qu'il ai un assistant capable de l'aider et le soute nir quand il y a besoin, mais aussi de le laisser tranquille quand c'est nécessaire et de gérer la boutique quand il s'absente.

˝Lorsque Noah est dans son "bureau", en aucun cas vous ne devez le déranger, ni même y entrer. Si cela arrive et qu'il y a un problème venez me voir directement, en général je suis ici à m'occuper des enfants quand il est indisponible.

Viendra un peu plus tard sur ce qu'il fait en général lorsqu'il s'enferme pendant des jours. Ce que je déteste mais bon, je préfère être là et m'assurer que les enfants aille bien quand il en créé un nouveau.


© 2981 12289 0
avatar
Messages : 97

Date d'inscription : 26/09/2016

Maison : Sehans

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren Ven 13 Jan - 22:10
Noah Ren
Bienvenue chez sehan
   
   

Qui mérite son salaire de nos jours, en plus, une présence trop instante risque surtout d’être déplaisante pour le créateur… les enfants avaient tendance à être légèrement plus agiter en présence de gens connus, avec ankh ils se mettaient à se chamailler, avec lui étaient plus câlins, ne restait qu’à voir comment les choses allaient se passer avec le jeune Vivien mais … trop présent… pas bon. Après avoir servit le thé d’Ankh et le chocolat de Vivien, Noah attendit d’en savoir plus sur la suite.

Le rouquin souris a ankh lorsque celui-ci lui lançât un regard interrogateur. Bien sur, le jeune homme avait fait beaucoup de choses, surtout pour un premier jour mais justement, les enfants l’avaient voulu donc forcement, il ne s’était pas opposer à cette idée.

-Cerby à griffer son bras, tu devrais regarder.


Il vaut mieux ne pas lui faire perdre un bras immédiatement. En plus, il fallait que les enfants se reposent il n’était donc pas prêt de toucher de nouveau les petits pour un bain.

-Tu sais bien qu’ils ont leur propre volonté, ils décideront seuls s’ils vont oui ou non se laisser touchés.


Mais même si le jeune garçon ne restait pas, il finirait sans doute par faire un père convenable… la douceur qui ressortais des moindres gestes du jeune garçon laissaient envisager la possibilité. Le rouquin bus tranquillement de sa boisson en attendant que la discussion se termine.

-J’imagine que les choses sont claires à présent.


Noah observât Ankh.

-Vous allez pouvoir retourner à l’école, Ankh préparera le contrat d’ici demain….


avatar
Messages : 47

Date d'inscription : 26/09/2016

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren Dim 15 Jan - 16:20
Vivien Daliciann
feat Noah Ren
dialogue en #AB8E71
pensées en italique
Puis-je avoir un emploi ?

 
-Non, pas du tout, mais à s'agiter, il m'a griffé, c'est vrai. Mais je me soignerai plus tard.
J'essaierai de trouver Saël pour cela, je ne suis pas sûr que je doive déjà me lancer dans la tentative de me soigner avec mes propres pouvoirs.

Vivien ressentait un léger malaise envers le grand homme sans pouvoir mettre le doigt sur le pourquoi du comment. Il était pourtant poli et gentil. Imposant certes, mais ce n'était pas grand chose, ça. L'on ne choisissait normalement pas quelle taille l'on ferait à l'âge adulte... Ce qui poussa le demi-elfe à se demander s'il avait vraiment fini sa croissance. Avant de se dire que ce n'était pas du tout le moment pour être ailleurs.

Oh mais j'en ai été surpris aussi.
-Je ne pensais pas que cela arriverait, je l'avoue, comme l'annonce est très clair sur ne pas toucher les familiers.

Vivien écouta calmement le discours de l'homme qui avait clairement l'habitude de ce genre de situation. Ce qui prouvait qu'il n'était vraiment pas le premier mais il se demandait pourquoi les autres avaient démissionné. Franchement, il ne voyait rien qui puisse pousser à ne pas vouloir rester ici, même Noah était gentil. Bien que strict, cela s'entendait mais il avait raison aussi, les familiers savaient ce qu'ils voulaient. Et moins que Cerby n'ait mangé des gens... L'idée - qui lui semblait absurde - l'aurait bien fait rire mais il se raidit complètement en entendant le mot infirmerie. Un éclair de peur passa dans son regard et il inspira à fond.

-Je... Pardon...
C'est une créature, comme toi, il ne fera rien de méchant, voyons. Il ne serait pas à son poste s'il était mauvais... Et monsieur Noah ne l'aimerait pas.
-Si vous pensez réellement que deux jours par semaine suffisent, je me plie à vos dires. Je ne veux absolument pas déranger mais aider.

Vivien serrait ses mains entre elles sous la table maintenant, se forçant au calme. Il n'allait pas les laisser gagner, il n'allait pas partir en courant pour trouver Saël... Il n'était pas en danger. Il hocha la tête à la réplique du roux. Oui, tout était clair et puisque les deux hommes étaient en parfait accord, alors ça lui allait aussi. Bien sûr, il était un peu intrigué par le fait que Noah puisse être indisponible pour ses petits mais ça ne le regardait pas et il n'aurait pas l'audace de poser des questions à ce sujet. Il finit son chocolat complètement froid maintenant, hocha encore la tête et se leva.

-Alors je reviendrai demain pour la signature et pour mes horaires dans ce cas.
Cela se passera bien.
-Je vous laisse, messieurs, bonne fin de journée à vous.

Vivien s'inclina avec un doux sourire, à nouveau maître de lui. Ou en tout cas, autant que possible. Il remit son sac sur son épaule, traversa l'arrière boutique sur la pointe des pieds en manipulant les portes en toute discrétion. Sorti de Sehans, il se retourna pour observer la devanture et sourit un peu plus. Il arrivait à se faire une place dans ce petit monde... Il ferait ce qu'il fallait pour la garder. Il y avait encore tant à faire, d'ailleurs... Il partit vers Esperanza sans flâner... Il avait un tableau à terminer.

Save me more
avatar
Messages : 132

Date d'inscription : 25/11/2016

Age : 27

Chambre : n°9

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren Jeu 9 Fév - 14:39
Ankh Rahim Bêtnafek
Alors on a un nouvel assistant?
D’accord, c’est vrai, les enfants se laissaient toucher de leur plein gré et Ankh ne pouvait aller contre cette évidence même. Il hocha simplement la tête en regardant son amant sans franchement répondre, en accord avec lui, même si quelque part Ankh supportait mal qu’on touche aux enfants de Noah, même si c’était eux qui s’étaient laissé faire. Il s’était levé pour aller chercher un désinfectant et de quoi préparer un onguent pour accélérer la cicatrisation du jeune homme. Pendant qu’il parlait, il s’attela rapidement à sa petite préparation, se lava les mains et en revenant sur la table il imbiba d’eau oxygénée une compresse. Tendant délicatement la main pour prendre le bras blessé du jeune homme. Il vit la peur dans le regard de celui-ci, et sourit tendrement pour montrer qu’il n’avait aucune intention déraisonnable à son égard. Et puis chaleureusement, il posa sa main sur celle de Vivien. Le fixant avec bienveillance, il hocha la tête et prit doucement son bras, enlevant le pansement pour examiner la griffure, s’attelant avec douceur à nettoyer la plaie pour ensuite y mettre son onguent naturel.

˝Je vous ferais un emploi du temps avec le contrat, et vous me direz si cela vous convient ou non. ˝

Je n’avais aucun mouvement brusque et ma manière était délicate. Comme celle que j’utilise pour soigner les enfants. Au moins avec ceci, Vivien n’aurait pas d’éventuelle infection. A l’air ambiant et une fois étalé sur la blessure, l’onguent se solidifie et améliore la cicatrisation, une fois que la préparation aura fait son effet, le surplus qui recouvre la plaie tombera de lui-même. J’en finissais avec mes explications et je tournais la tête vers Noah qui m’observait, souriant à ce derniers avant de me lever, nous allons pouvoir parler calmement de cette journée avec le jeune homme. J’allais me relaver les mains et prenais de quoi me les essuyer en me tournant vers Vivien, un sourire aux lèvres.

˝Dans ce cas à demain Vivien. Portez-vous bien, et merci.˝

Il le remerciait de l’assistance avec Noah, mais également de sa politesse avant de partir. Une fois le jeune homme parti, Ankh se tourna vers Noah et s’adossa à un meuble tout en terminant de s’essuyer les mains.

˝Tu dois avoir pas mal de choses à me raconteur sur ce jeune homme. Cette journée s’est donc passée en bonne compagnie à ce que j’en constate. Il semble être un bon garçon. ˝

De ce qu’Ankh avait vu en lui, oui, il ne semblait pas être mauvais et semblait avoir beaucoup de patience. Pour son amant, il risquait d’être un bon élément, voire même un bon assistant. Du moins il l’espérait vraiment. Les premières impressions étaient souvent justes avec Ankh, mais il n’était pas à l’abri d’une erreur. Alors déjà, qu’un jeune homme arrive dès le premier jour et participe au bain, c’était quelque chose d’exceptionnel.

˝Par contre il n’a pas dû avoir un passé facile… J’ai vu sa peur dans son regard lorsque j’ai cité l’infirmerie.˝

Décidément ces humains en font baver aux jeunes créatures du cas de Vivien, tout comme Lawrence d’ailleurs. C’est décidément perturbant et éreintant de constater cela. Un jour, il faudra que j’aille faire un tour dans ces fichus laboratoires qui manipulent les créatures et les maltraitent comme de vulgaires animaux de foire. Enfin, je ne vais pas non plus m’énerver alors que ce n’est pas vraiment le moment. Je me suis rapproché de Noah et ai caressé son visage tendrement, déposant un baiser chaste sur ses lèvres. Caressant ses cheveux de feu tout en le ramenant contre moi. J’avais besoin de le sentir contre moi, de sentir sa chaleur et de le câliner. J’en profite un peu puisque les enfants sont en train de faire la sieste.
© 2981 12289 0

avatar
Messages : 97

Date d'inscription : 26/09/2016

Maison : Sehans

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren Lun 27 Fév - 17:18
Noah Ren
Bienvenue chez sehan
   
   

Les deux hommes poursuivaient leur entretient pendant que le gérant finissait tranquillement sa boisson. Ses yeux baladant de l’un à l’autre, il se serait presque amuser de voir toute la surprise sur le délicieux visage de son tendre ami.

-Prenez garde de bien soigner cette blessure.


Quitte a avoir un bon élément dans la boutique, autant que celui-ci reste intact un moment, d’autant que les enfants semblaient décider à l’utiliser pour autre chose que pour le repas du soir celui là, autant faire les choses correctement.

-Vous n’avez pas non plus la permission de donner une nourriture extérieure a quelque enfant que ce soit, je tiens a cette règle, leur estomac est fragile.


Oui, même ceux qui mangent du piment extra fort peuvent se rendre malades avec certains ingrédients.

-Sachez que cela pourrait se reproduire, si les enfants souhaitent vous laisser ce privilège et uniquement en présence de l’un de nous.


Il était rare de trouver quelqu’un qui désirait réellement travailler d’avantage mais le jeune homme, lui, semblait particulièrement motiver par la chose.

-Dans le cas ou nous aurions besoin de vous d’avantage, je vous préviendrais à l’ avance et ankh gèrera votre emploi du temps.


Qui sait, si les enfants continuaient à apprécier ce type, il serait possible qu’il soit appelé pour veiller sur eux pendant les jours de créations. Le rouquin ce contentât d’un signe de main pour le jeune homme qui partait, il prit les tasses sales et les déposât dans l’évier pour les laver tranquillement.

-Je doute d’en avoir tant que tu l’imagine.


Noah n’avait que peu de donnés sur cet enfant, il connaissait son amour de l’art, et son lieu d’étude mais peu de choses sans ça.

-Je l’ai autorisé à ramener des dessins ici, mais je l’ai mis en garde, cerby ne doit pas manger ses crayons.


Ils pourraient êtres mal digérés. Le jeune avatar se rinçât les mains et les essuyât tranquillement en ramenant toute son attention sur son bel ami.

-Ce sont les enfants qui m’ont dit qu’il était apte a les touchés.


Donc, il n’y avait pas à en débattre.

-Et j’ai été presque aussi étonné que toi, mais Cerby c’est presque laisser laver par lui.


Certes, il aurait été plus facile qu’Ankh aide Noah, l’animal n’aurait pas bougé, mais seul, il jouait avec son père, et avec le jeune homme, il semblait en faire autant.

-Je suppose qu’il a eut un début de vie compliqué, mais il ne semble pas trop en pâtir, et au fond, il doit avoir quelque chose de spécial.


Les yeux clos, le jeune créateur souris a la caresse de son amant, sa présence lui avait manqué.

-Les enfants lui ont indiqués où ranger le matériel du bain.


Enfin presque.

-A leur façon, je pense qu’il va faire un bon assistant.


Aucune colère, aucun mauvais geste pour cerby qui l’avait blessé, il ne se serait même pas soigner si le rouquin ne l’avait pas fait, il mettait donc le bien être des créatures avant le siens.

-Es tu satisfait de ta première impression ?


Il allait sans doute rester et l’avis d’Ankh était plus qu’important aux yeux de Noah. Ce dernier passât une main dans la nuque de son ami, glissant la seconde sur ses hanches pour le serré doucement.

-Tu n’auras pas besoin d’en chercher un autre, tu pourras passer plus de temps avec nous. Avec moi.


avatar
Messages : 47

Date d'inscription : 26/09/2016

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren Mer 15 Mar - 10:03
Ankh Rahim Bêtnafek
Alors on a un nouvel assistant?
Les points principaux et les règles étant données pour Vivien, ce dernier avait fini par quitter la boutique pour laisser les deux hommes tranquille et les enfants se reposer en paix. Ankh cogitait déjà sur les divers emplois du temps qu’il pourrait donner à Vivien, et si l’essai était plus que concluent, peut-être en effet qu’il demanderait à Vivien de venir plus souvent pour s’occuper des enfants. Noah avait tout dit, et le doc ne trouvait rien à redire de plus que ce qu’il n’avait déjà dit. En effet, il avait été grandement surprit que Cerby se laisse un peu faire pour la toilette, mais que les autres enfants également aident Vivien à ranger, à leur manière, car ce n’était pas toujours évident, ils savaient s’amuser et faire tourner en bourrique parfois. C’était une bonne chose pour le moment. Les enfants semblaient vraiment apprécier la présence du petit alors que ça ne faisait pas si longtemps qu’il était là. Que Noah lui dise qu’en plus ce sont eux qui lui avaient autorisé à les toucher, c’était d’autant plus exceptionnel pour le papa poule numéro deux.

˝Si les enfants l’acceptent, je doute qu’il aura le temps de dessiner, sauf durant les siestes.˝ Ricanais-je avec un tendre regard sur les enfants.

Je parlais bas de façon à ne pas les déranger non plus durant leur sieste. Je resserrais un peu mon étreinte sur mon partenaire et lui caressais doucement la nuque. En effet, Vivien semblait avoir eu une enfance difficile, mais il ne semblait pas trop en pâtir et c’était une bonne chose en soit. Puis ce travail pourrait lui offrir des opportunités et des choses qu’il n’avait pas encore pu vivre jusqu’à maintenant, qui sait ?
˝J’espère qu’il fera un bon assistant pour toi. Il a l’air attentif, et doux, si les enfants se sont laissé approcher c’est qu’il semble avoir les qualités requises pour t’assister.˝

Et oui, j’étais très satisfait et à la fois très surpris de cette première impression. Décidément, j’aurais dû recruter directement dans l’école, ça m’aurais évité bien des prises de tête avec les anciennes secrétaires.

˝Pour le moment je suis satisfait. Peut-être finira-t-il par perdurer si cette première impression reste la même. Si les enfants l’apprécient et se laisse faire quand il est là c’est d’autant mieux.˝

Il baissa doucement la tête et resserra ses bras autour de son amant en fermant les yeux pour apprécier la caresse sur sa nuque. Il passa une main dans les cheveux du rouquin et vint sentir son agréable odeur avant de déposer un tendre baiser sur le haut de son crâne. Ankh trouvait Noah tellement mignon quand il réclamait son attention, sa présence. Ça oui, il pourrait rentrer plus tôt sans faire d’entretient plus que nécessaire. Il pourrait passer plus de temps également ici avec eux.

˝Tu m’envoies ravis. Je commençais à en avoir assez des entretiens. Et je pourrais en effet passer plus de temps ici. Avec toi, et les enfants.˝

Mais surtout toi. Je n’aime pas être loin de toi et pourtant j’ai tellement besoin de bouger… Je ne suis pas à l’infirmerie d’Espéranza tous les jours, je m’occupe aussi des morts dans mon bureau voisin à la boutique, mais je reste toujours là et proche de lui. Si jamais il y a besoin de quoique ce soit, la priorité revient à Noah et ses bébés. Je venais blottir ma tête dans son cou pour y déposer de tendres baisers et sentir son parfum, le resserrant un peu plus contre moi et glissant une de mes mains au creux de ses reins. Chaque fois que j’étais près de lui comme ça mon cœur battait à tout rompre. J’avais ce besoin permanent que j’avais de le sentir contre moi pour me rassurer. Sans lui je ne suis rien qu’une prison pour Inpu, sans réel but.

© 2981 12289 0

avatar
Messages : 97

Date d'inscription : 26/09/2016

Maison : Sehans

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren Ven 17 Mar - 2:26
Noah Ren
]
Bienvenue chez sehan
   
   

Les enfants pourraient se montré sage, lors de la sieste, ou des repas, parfois, ils prenaient aussi grand soin de se retrouver entre eux pour jouer, il pourrait sans doute se dégager plus ou moins … dix minutes dans la journée pour dessiner. Ou bien, peut être arriverait il à canaliser l’intérêt des enfants ce qui lui permettrait de travailler un peu a ses dessins.

-Je pense qu’il le pourra… sinon, tant pis pour lui.


Noah passa les mains sur les hanches de son amant, remontant doucement pour revenir à son cou.

-Ankh, cessons de parler de mon nouvel assistant…


Cette fois ci, il n’avait envie de rien, mis a part de recevoir toute l’attention que son amant pouvait donner, toute celle qu’il n’avait jamais voulu. Ces enfants l’avaient toujours aimé, ils lui donnaient toue leur attention, mais s’était naturel, les enfants étaient une part de lui, une part réelle de lui qu’il avait mis en chacun d’eux. Ankh …. Lui il l’aimait pour ce qu’il était, pour d’autres raisons que ses bébés.

-Si tu démissionnais, tu pourrais passer tout ton temps avec nous, juste toi, moi, et les enfants.

Rien de mieux que ça, Ankh sans emploi reviendrait enfin entièrement a la boutique, et resterait près de noah, tout le temps. Un léger frisson parcouru l’avatar alors que son amant déposait des baisés dans son cou. Il fit passer une de ses mains dans la poche arrière du pantalon de son amant, venant saisir sa nuque de l’autre pour le garder tout contre lui.

Le roux revint saisir les lèvres de son amant, se lovant tout contre lui et n’espérant rien de plus que sa proximité, mais bien sûr, s’était sans compter sur les enfants. Tany se levât en première, venant se frotter a la jambe d’Ankh pour son bisou du réveil, très vite suivie par Nova qui vint a Noah, puis par Wil, et lorsque Cerby repris conscience, s’était tout les enfants qui se réveillaient, de gré, ou de force. Le petit se mettant a courir en tout sens avant de lécher ses frères et sœurs assoupis.

avatar
Messages : 47

Date d'inscription : 26/09/2016

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren Ven 17 Mar - 12:45
Ankh Rahim Bêtnafek
Alors on a un nouvel assistant?
Ankh frissonna sous les caresses que lui offrait son partenaire. Il ne doutait pas que Vivien trouverait le temps de dessiner un peu, mais les enfants pouvaient être si joueurs parfois, et taquin qu’ils pourraient aussi déranger le petite. Cependant, l’heure n’était plus vraiment à la discussion de ce nouvel assistant. Le chacal se contenta simplement de profiter de son amant au lieu de continuer de parler. Pour ressentir tout ce que lui offrait Noah, et lui en donner en retour. Ce que le chacal fit. Des caresses, des baisers, profitant de cet instant de calme pour vraiment profiter de son partenaire. Mais comme à chaque fois, Noah chercha à l’inciter à démissionner de son travail de l’école. Chose qu’il ne pouvait pas faire pour une raison évidente. Et Noah le savait déjà. Il glissa ses lèvres du cou du rouquin pour venir pincer de ses lèvres le lobe de l’oreille de ce dernier avec tendresse. L’une de ses mains glissant tendrement sur son fessier, s’arrêtant sur sa hanche pour passer ses doigts sous le haut de Noah et caresser sa peau si douce.

˝Tu sais pourquoi je reste là-bas…˝ Dit-il simplement à son amant avant de répondre à son baiser avec autant d’amour que lui donnait l’avatar d’Horus.

Je dois rester là-bas pour surveiller les futurs parents de ses enfants et m’assurer qu’ils apprennent et s’épanouissent convenablement. Et apporter une présence familière aux enfants quand ils en auront besoin. Ce qui pourrait les inciter à faire plus de bêtises ou faire tourner en bourrique leur propriétaire. Mais ça c’est encore accessoire.

En attendant, je profitais de cette tranquillité pour garder cette proximité qui me manquait tant avec Noah. Je le serrais contre moi calant ma tête contre la sienne tout en caressant ses doux cheveux, l’odeur qu’il dégageait était tellement agréable. Un doux parfum, celui du produit qu’il utilisait pour se laver les cheveux. Plus naturel que les choses qu’utilisent les humains. Noah est mon herbe à chat. Je deviens complètement dingue de lui dès qu’il est près de moi.

˝Je t’aime Noah…˝ Dis-je tout naturellement dans un murmure. Mais ça il le savait déjà. Le nombre de fois où je lui montre tout mon amour, lui dit et lui faire ressentir, il le sait déjà. Je ne fais que le rassurer que mon amour est toujours dirigée vers lui qu’il sache que je ne l’abandonnerais pas.

Il continuait de câliner tendrement Noah quand il senti quelque chose se frotter à sa jambe. Il baissa la tête et émit un tendre sourire pour observer Tany qui s’était réveillée pour obtenir elle aussi de l’attention. Il déposa un dernier baiser à Noah avant de se baisser et de donner une caresse à la belle avant de la prendre contre lui et de lui offrir ce qu’elle réclamait, et comme à chaque fois et par habitude. Ankh donnait de l’amour aux enfants de Noah et s’occupa d’eux comme un père. Nova alla réclamer de l’attention à son père avant de venir en réclamer auprès du chacal qui lui en donna. Ankh fit de même pour Wilwarin, la belle princesse. Autant il aimait Noah de manière à être complètement dépendant de lui, autant les enfants étaient une part de lui et Ankh les aimait comme un père. Une fois Cerby réveillé, c’est avec un tendre sourire qu’il l’observa courir dans tous les sens, accompagné de Nova, et qu’il réveilla les autres à coup de léchouilles. Ce qui fit légèrement rire Ankh. Forcément, Cerby était toujours au taquet après le réveil et il fallait qu’il embête un peu ses frères et sœurs avant de venir réclamer également une caresse, donnant un coup de tête lorsqu’il se fraya un passage dans les bras de Ankh qui tomba sur les fesses et qui lui gratouilla la tête derrière les oreilles avant de le serrer contre lui et de le laisser s’échapper de son étreinte pour venir faire la même à Noah et lui lécher le pantalon, les mains en essayant de sauter pour lui lécher le visage.

˝Eh bien, on dirait que tu t’es bien reposé Cerby. Tu es en forme.˝

Et surtout très excité. Parce qu’il laissa entendre qu’il s’était bien amusé dans le bain avec Vivien et qu’il semblait apprécier son odeur. Bien, au moins même s’il n’aime pas le bain et qu’il a un peu embêter son père et Vivien lors de ce bain, il reste très content. Syusyu arriva ensuite pour se poser sur l’épaule de Noah et frotter sa petite tête contre la joue de son père avant de venir sur l’épaule d’Ankh et faire pareil avant d’aller jouer avec ses camarades. Et Llop. La belle petite encore toute jeune dans la petite bande vint timidement me voir après s’être amusée à lécher Cerby pour le recouvrir de sucre. Je lui offrais une tendre caresse et lui gratouillais le bassin pour ensuite lui offrir un baiser sur le front, rendu par une léchouille sucrée sur le menton et la joue qui me fit ricaner. Amusé, je récupérais le sucre et me faisais lécher les doigts et le visage par les plus gourmands. Llop alla ensuite réclamer un câlin à son père avant de repartir laisser du sucre partout, suivit de près par Cerby qui léchait partout où il y avait du sucre.

Il craquait indubitablement à chaque fois qu’il les voyait jouer ainsi et s’amuser de la sorte. Ankh mourrait d’envie de les rejoindre et de jouer avec eux mais il voulait surtout s’occuper de Noah. Rester près de lui et obtenir des caresses et des câlins de sa part, des baisers aussi. C’est pourquoi il se redressa et l’observa tendrement s’occuper des enfants. Il le trouvait si beau et rayonnant ainsi qu’il pourrait l’observer des heures durant, et se brûler les yeux à sa lumière. Peut-être que si Vivien obtenait la confiance de Noah, il pourrait garder les enfants et sortir avec Noah en tête à tête avec lui. Profiter de leur duo pour faire des choses ensemble, en étant rassuré qu’il n’arriverait rien aux enfants durant leur absence.

˝Je pourrais t’observer pendant des heures avec eux… Mais j’ai tellement envie de toi dans ces moments là…˝

Que je m’approchais de lui pour le soulever et le serrer contre moi pour l’embrasser tendrement et avec beaucoup d’amour dans le baiser que je lui offrais. Peu importe si les enfants nous raillaient et s’amusait à nous tourner autour pendant ce temps. J’avais encore un peu de sucre sur la joue mais ce n’est pas très grave.
© 2981 12289 0

avatar
Messages : 97

Date d'inscription : 26/09/2016

Maison : Sehans

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren Mer 29 Mar - 20:59
Noah Ren
Bienvenue chez sehan
   
   

Bien sur que le roux savait qu’il dirait non, Ankh avait besoin de sortir, tout le monde avait besoin d’espace, ne serais ce pour rendre les départs moins violents, moins douloureux, mais au fond, ça restait la seule chose dont le vendeur avait réellement envie.

-Je t’aime aussi, Ankh.


Malheureusement, pas le temps de profiter d’avantage de ce moment, un des rares ou la pureté des sentiments des deux avatars s’exprimait sans aucune entraves. Les enfants venaient tour à tour pour leur câlin, pour commencer à jouer et une fois Cerby éveiller, rien ne pourrait plus retrouver son calme.

-Le bain l’avait fatigué, mais maintenant, il est en forme.


Les uns après les autres, les enfants avaient tous droit a leur bonjour, ils savaient que l’heure de la friandise approchait, alors ils étaient d’autant plus heureux, et repartaient doucement pour jouer avec Cerby et Llop a mettre du sucre partout, a le faire fondre pour devenir caramel, a le léchouiller et donner de quoi recommencer le bain.

-Normal tu les aimes autant que moi.


Le roux se fit soulever et passa les bras autour du cou de son aman, répondant avec la plus grande des tendresses a son baisé et laissant les enfants jouer autour d’eux pour avoir leur attention.

-J’aimerais qu’il soit déjà assez tard pour que nous puissions nous retrouver.


Mais les enfants n’auraient pas encore envie de se coucher maintenant, il leur faudrait même encore un peu de temps pour ça alors non, il faudrait de la patience. Et pourtant ça allait être difficile, tout son corps lui criait son désir d’être étreint par son amant. Noah parti récupéré les friandises, en offrant a chaque bébé avant de les emmener dehors, eux et ankh, pour qu’ils puissent jouer tous ensemble. Après quoi, tout ce petit monde parti pour se coucher. Et le couple put enfin rentré dans leur appartement au dessus de la boutique.

-Que dirais tu d’un bain ?


avatar
Messages : 47

Date d'inscription : 26/09/2016

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren Ven 31 Mar - 13:59
Ankh Rahim Bêtnafek
Alors on a un nouvel assistant?
Après une sieste, Cerby est toujours en forme. Et Ankh devait bien admettre que le bain était la meilleure façon de l’épuiser, parce qu’il n’était pas fan des bains, et qu’il essayait toujours de se débattre en jouant, gênant les autres dans leur petit barbotage de plus. Le bain était toujours amusant pour Ankh, même s’il s’avait les garder calme pour leur faire la toilette. Il appréciait toujours les voir se chamailler entre eux et il trouvait ça tellement mignon.

Bien malgré le baiser à son amant après l’avoir soulevé, les enfants réclamaient eux aussi un peu d’attention, et le chacal dû faire redescendre son bel Horus pour s’occuper des petits et jouer avec. Il n’imaginait pas à quel point Ankh pensait à la même chose. C’est avec un tendre sourire qu’il leva les yeux sur son amant et l’observa avec un profond désire.


˝Je suis d’accord avec toi…˝

Après la sieste, les enfants étaient en forme pour un moment encore. Le chacal accompagna Noah pour la prise des friandises, et, contrairement à Noah qui offrait les friandises, Ankh jouait avec eux pour les forcer à chercher d’eux même leur petit plaisir, il les cacha dans ses poches, ou dans ses mains, poussant les enfants à user de leur intelligence et furtivité pour récupérer leur friandise. Tany semblait de plus en plus experte en vol, car le chacal ne l’avait pas vu lui piquer sa friandise, trop occupé avec les autres petits pour s’attarder sur une seule petite. Une fois toutes les friandises récupérée pour chaque enfant, Ankh changea d’apparence, prenant son aspect de chacal pour sortir avec Noah et les bébés et jouer avec eux. Revenant chercher des caresses lui aussi auprès de Noah tout en jouant comme un fou. Excitant encore plus les enfants pour bien les épuiser afin qu’il fasse une bonne nuit.

Au final, après toute cette agitation, je rentrais avec Noah pour m’occuper de coucher les enfants, leur offrant à chacun une caresse et un baiser pour enfin me retrouver seul dans notre appartement avec Noah. J’étais plein de sucre, de bave, d’eau, de poussière alors… oui, il me fallait vraiment un bon bain pour décrasser tout ça. J’avais surtout envie de prendre une bonne douche pour enlever le plus gros avant de prendre mon bain. Je me tournais vers Noah et d’un tendre sourire je hochais calmement la tête.

˝Un bain me ferait le plus grand bien, mais je vais prendre une douche avant…˝ Parce que je veux que Noah m’accompagne dans mon bain et qu’il profite de se détendre tout autant que moi.

Je m’approchais de lui et lui offrait un baiser chaste avant de filer sous la douche pendant que noah préparerait le bain. Une fois la douche prise, j’enroulais simplement une serviette autour de ma taille pour rejoindre mon amant et l’enlacer dans son dos. Venant déposer des baisers dans son cou et pincer une de ses oreilles de mes lèvres.

© 2981 12289 0

avatar
Messages : 97

Date d'inscription : 26/09/2016

Maison : Sehans

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren Dim 9 Avr - 11:26
Noah Ren
Bienvenue chez sehan
   
   

De toute évidence, leurs pensées allaient en se rejoignant, quel dommage qu’elles soient les seules a pouvoir le faire … Enfin, l’avatar se remis vite a son rôle de père, abandonner légèrement plus tôt au profit de son amant, il glissa les doigts sur des têtes, offrant autant des caresses que des friandises, et observa la petit jeu d’Ankh avec les enfants, incapable de lui dire qu’encourager Tany dans sa découverte du vol, n’était sans doute pas une bonne idée. Elle finirait bien par l’apprendre en grandissant, en attendant, ils étaient beaux à jouer ainsi.

Puis tout le monde fini dehors à se défouler sous la surveillance constante d’un créateur absorbé par ces délicieuses images. Comme ces soirées pouvaient être douces et comme la difficulté était grande, il suffisait qu’il songe à leur avenir pour se souvenir qu’un jour ou l’autre, ils partiraient tous dans une famille aimante, et s’éloigneraient physiquement de lui.

Tous… sauf Ankh.

Les enfants finirent vite au lit, et leur « père » se retint de les libérés pour s’allonger directement avec eux, il avait envie de son moment avec son amant. Moment qui débuta lentement a l’étage. Le roux commença la préparation du bain, tendis que le chacal prenait une douche. Il régla lui-même la température de l’eau, ajoutant quelques huiles anciennes, destinées à la détente du corps.

Pour celle de l’âme, il suffisait qu’ils soient proches l’un de l’autre.

-Tu …. M’as manqué…


Ankh, le seul être avec lequel Noah faisait un effort (sans compter les enfants), le seul a pouvoir recevoir ce genre de choses, l’unique être sur cette terre qui ai profité de la tendre intimité des draps de l’avatar.

Le roux se tourna dans l’étreinte se son amant, glissant doucement ses mains chaudes le long de son torse, et remontant toujours aussi délicatement vers sa nuque, caressant cette peau si délicate, puis, déposant de tendres baisés là ou ses mains étaient passées, il fini par venir l’embrasser, détachant lentement la serviette pour la laisser s’écraser sur le sol et avoir son amant, entier, à lui seul.


avatar
Messages : 47

Date d'inscription : 26/09/2016

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren Jeu 11 Mai - 3:47
Ankh Rahim Bêtnafek
Seul avec Toi…
NOAH

Son cœur s’emballa indéniablement tel un moteur lancé à la vitesse éclair. Il n’arrivait jamais à calmer ces sentiments si forts chaque fois qu’il était en présence du rouquin. Ce sentiment d’amour et de passion qu’il ressentait envers son amant avaient toujours été si fort qua chaque fois que Noah se dévoilait enfin naturellement, sans faux-semblant qu’il prenait parfois pour garder cette intimité entre eux secrète, ceux-ci explosaient comme une bombe de parfum. Il en avait des frissons même. Le fait d’entendre ces simples mots avaient un effet radical pour le chacal. Et oui, lui aussi lui avait manqué. Lui aussi il l’aimait et il ne se voyait avec personne d’autre que Noah. Noah était tout pour lui, jusqu’à son soleil, sa lune, son oxygène, son sang. Il ne se verrait pas vivre sans lui.

Lorsqu’il se tourna dans mon étreinte, je crus manquer d’air. Pourtant ce n’est pas la première fois que nous sommes proches de cette manière. Je fermais les yeux en appréciant sa chaleur, si naturelle. Il m’irradiait d’un tel désir que j’en devenais possessif à souhait. Il était le seul à me rendre dans un tel état. A faire vibrer chaque parcelle de mon être dans ses caresses, ses baisers. Je brûlais complètement à mesure qu’il s’occupait avec langueur de mon être. Je glissais mon nez contre sa peau pour sentir son odeur si douce, si agréable et envahissante. J’aimais tellement cette odeur que c’en devenait une drogue pour moi. Noah… Pas besoin de mots, juste des caresses, de tendres attentions que je lui rendais à mesure qu’il m’en offrait. Puis, ses vêtements glissèrent doucement sur son corps. Le bruit significatif des vêtements glissant sur sa peau ne faisait que m’exciter plus encore.

Ce soir, Noah était à moi, rien qu’à moi. Rien que pour moi… Avec douceur et tendresse, mes lèvres caressaient sa peau. Me laissant guider par les lignes que son aura traçait sur son corps. J’offrais un baiser chaud sur chaque palier. Jusqu’à l’avoir nu. Entrant dans le bain en l’y faisant entrer également.

L’eau glissant sur les deux corps entrant dans la baignoire jusqu’à les immerger suffisamment pour que leurs corps se réchauffent. Ankh ramena son amant contre lui pour continuer les caresses et les baisers qu’il lui offrait. Glissant une main dans les cheveux du roux, caressant son visage, ses lèvres du bout des doigts. Embrassant finalement celui-ci. Ramenant d’un coup bref contre le chacal le corps du faucon afin qu’il sente à quel point il avait besoin de lui. De le sentir tout entier. De sentir cette fusion spirituelle et corporelle entre les deux avatars. Rien ni personne ne pourrait lui ôter ça. Noah était tout pour lui et il n’avait d’yeux que pour son amant.

˝Noah… Tu es ma lumière…˝ La lumière que je convoitais avec une extrême jalousie et possessivité. Si on me l’enlevait, je ne serais plus rien.

© 2981 12289 0
avatar
Messages : 97

Date d'inscription : 26/09/2016

Maison : Sehans

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren Dim 4 Juin - 23:38
Noah Ren
Bienvenue chez sehan
   
   

Bien sûr, il avait suffit de quelques mots pour que le chacal se rapproche, qu’il soit des plus tendres de nouveau et se repende en caresses. Le simple passage de ses mains sur le corps du roux suffisait à le faire frémir, le désir de sentir d’avantage sa présence, de profité encore de son contact, qu’il le prenne tout entier et ne le lâche jamais plus. Les vêtements des deux finirent au sol, emportant le calme de la respiration du roux et le rythme de son cœur.

L’eau n’apaisa pas le désir, bien au contraire, à peine entré dans l’eau, le créateur ne désirait rien d’autre que de se lover contre son amant, et fusionner.

-Vous êtes …


Lui, et les enfants. Et oui, impossible de les mettre complètement de coté, mais au fond, ça ne changeait rien, ils étaient tous son plaisir, tous son monde.

-...Tout mon univers.


Et il comptait réellement profiter de cette soirée. D’ailleurs, c’est ce qu’il fit. Le bain se fit chaud bouillant, il s’offrit pleinement aux désirs de son tendre amant, lui offrant tout son amour et toute sa tendresse au travers d’une longue et douce nuit d’un amour brulant. Suite à cela, il resta contre son amant, se nichant dans ses bras pour se reposer enfin, sourire aux lèvres.

avatar
Messages : 47

Date d'inscription : 26/09/2016

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren Sam 10 Juin - 2:30
Ankh Rahim Bêtnafek
Seul avec Toi…
NOAH

A peine dans le bain que le chacal ramenait son faucon contre lui et se contentait pour le moment de l’embrasser dans le cou, passant ses mains sur le corps fin du roux avec une tendresse et délicatesse extrême. Une telle attention qu’il n’aurait peur de casser un œuf s’il serrait trop fort. Mais ce n’était pas tant cela qui l’empêchait de ne pas se montrer ferme par moment. Non, il profitait de cet instant en compagnie de son amant pour le retrouver, une mainte fois encore pour le connaître plus qu’il ne l’avait déjà fait auparavant. Un déclic, quelques mots de la part de son amant et voilà que le chacal ne se retenait plus. L’eau se renversa quelque peu, et le roux dans les bras du bleu également. S’offrant au désir charnel et à l’attention que lui permettait Noah ce soir-là. L’eau du bain ne se refroidi pas le moins du monde. Elle restait chaud bouillante, et ce même après, une fois dans le lit où ils purent pleinement profiter l’un l’autre en s’entremêlant corps et âmes pour déclarer dans le silence de leurs ébats un amour flamboyant. Toujours vif malgré les années de vécu des deux avatars.

Ce ne fut qu’après cette nuit mouvementée que le rouquin se nicha dans les bras de son partenaire qui lui offrait de tendres caresses. Tout comme le plus petit, un sourire se dessinait sur son visage et il cala sa tête contre celle de Noah en y déposant un tendre baiser. Il ferma les yeux et continua ses caresses jusqu’à sentir le roux sombrer, sombrant à son tour dans le sommeil.


####

Le bruit des enfants et des oiseaux au dehors me réveilla en début de matinée. Il m’avait pourtant semblé avoir fermé la porte de la chambre hier soir. Pourtant, comme quelquefois les enfants de Noah trouvaient toujours un moyen intelligent d’ouvrir la porte et de venir se caler contre nous pour terminer leur nuit, ou nous réveiller en nous sautant dessus. Ce fut le cas d’un Cerby tout joyeux qui vint me sauter dessus pour me lécher le visage et en faire autant à Noah. Je remuais en gardant Noah contre moi, le serrant un peu alors que je m’éveillais dans un gémissement rauque. Après le réveil chargé en bavouille de Cerby, ce fut Kindrea qui me sauta sur les côtes et me fit sursauter.

˝Humpfr !˝ Plus surpris que douloureux, je me réveillais finalement et observait Noah tout en attrapant Kindrea et la faisant glisser entre.

Ankh caressa le visage de Noah et lui remit quelques mèches derrière l’oreille, offrant au roux un réveil plus doux que certains de ses enfants. Il avait l’habitude après tout. C’est avec le sourire qu’il accueillit le regard de Noah et qu’il lui offrit un baiser sur les lèvres, puis le bout du nez avant de tourner la tête vers Kindrea qui réclamait également de l’attention. Le chacal caressa le familier. Puis revint sur le faucon.  

˝Bonjour Noah…˝ Pour l’instant, c’était les seuls mots que j’arrivais à prononcer de la matinée. En général, je mets un certain temps à me réveiller. Même quand je me lève tôt. Puis, je ne peux me passer d’observer ma lumière dormir près de moi avec ce visage si radieux. Je ne m’en lasserais jamais.

© 2981 12289 0
avatar
Messages : 97

Date d'inscription : 26/09/2016

Maison : Sehans

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren Mar 13 Juin - 16:02
Noah Ren
Bienvenue chez sehan
   
   

La soirée avait été de plus agréables, après un long et délicieux moment dans le bain, les deux amants avaient échoué dans le lit, s’offrant pleinement l’un a l’autre et goutant le plaisir de la proximité de chacun. Et lorsque le moment fut venu, le roux se laissa porter par l’apaisante proximité de sa moitié.

Noah senti bien les mouvements sur le lit, mais il y était habituer, tellement qu’il ne s’éveilla pas. Il n’était pas rare que les enfants viennent se nicher contre lui, le jour, la nuit, et parfois même, s’était lui qui ouvrait toute les cages en bas et dormait directement avec les bébés, s’était plus plaisant que de dormir dans un simple lit loin d’eux.

Noah grimaça légèrement aux léchouilles, bougeant un peu jusqu’à en être libéré, puis, il soupira et vint se lover d’avantage contre Ankh. Cette matinée ne pourrait qu’être parfaite, le chacal dans son lit, la chaleur de son amour irradiant … puis … Les enfants pour leur tenir compagnie.

Le réveil qui vint ensuite n’ôta rien à ce plaisir. Le roux souris légèrement en sentant la main de son amant, puis son baiser.

-Bonjour…


Inutile d’en dire d’avantage de toute façon, rien ne pourrait exprimer la perfection de ce moment. Noah resta là, observant son tendre médecin sans bouger, il aurait aimé que ça dure toujours. Mais Cerby vint faire cesser cette pause dans le temps, grimpant sur la tête d’ankh pour venir léchouiller sa joue, son nez, mordiller ses cheveux. Laissant un visage bien amuser a Noah.


avatar
Messages : 47

Date d'inscription : 26/09/2016

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren
Contenu sponsorisé
Puis-je avoir un emploi ? PV Noah Ren
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» RECENSEMENT ► jusqu'au 7 septembre.
» Puis-je caresser l'espoir d'avoir un avatar ? 8D
» [Guide] Le verger
» Nouvel emploi, nouveau mode de vie (TERMINÉ)
» [probleme réglé] Apres avoir formaté mon ordi...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esperanza :: Etablissement et villes :: Félisiz :: Centre-ville :: Commerces :: Sehans-
Sauter vers: