FORUM FERME, PASSEZ VOTRE CHEMIN
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez|
MessageSujet: Avant, j'étais de bonne humeur .... [libre] Dim 8 Jan - 23:21
Sael Neri


mais ça, s'était avant



Bon, puisque j’ai croisé tous mes élèves, ou presque, puisque plus j’en vois et plus il m’en vient… comme l’herpes… mais en pire.

Bref, puisque j’ai croisé presque tous mes élèves, et que Vivien désire recevoir une leçon d’art, j’ai décidé de donner un cours ou je convierais tout le monde. Bien sur, pour convier Vivien, j’ai fais glisser un mot sous sa porte (et un portable sur son lit). Tous els autres ont reçu des sms ou des visites d’une des anciennes groupies du grand bleu… elles me sont utiles ! Enfin … celles qui sont encore de ce monde… en même temps, j’avais dit ne pas toucher à maks mais certaines ont la comprenette difficile.

Je disais donc, j’ai invité tout le monde à me rejoindre dans ma salle de classe, seul ou accompagner d’une personne, une seule et unique personne. S’ils viennent a deux, se sera amusant, pus de jouet et moins de taf. BREF !  Je vais finir par l’expliqué mon idée… mais depuis l’entrainement avec vivien, mes idées promènes et j’ai du mal à tenir en place… J’ai aussi fais parvenir une invitation a Sword, pas que j’ai envie de le voir mais les dernières fois ou je l’ai vu il n’avait pas l’air bien et il a eut l’air de s’intéresser a l’art la dernière fois.

J’ai passé les deux derniers jours a mettre en place de grands toiles un peu partout, me suis servit des groupies pour les accrocher, pratique quelque part, et puis j’ai préparé du matériel pour chaque toile de mon coté. J’ai vérifié moi-même la quantité et la qualité du matériel. J’ai fais préparé des échelles que j’ai personnellement testé (elles savent que maks est dans ma classe), puis j’ai installé des chaises, des blouses, et une glacière près de chaque zone. Dans les glacières, les boissons préférés de mes élèves, et puisque je n’ai aucune idée de qui sera ou, j’ai mis plusieurs canettes de chaque dans chaque glacière. Puis avec, j’ai mis des barres de céréales pour qu’ils aient de l’énergie sans avoir envie d’une sieste.

Je me souviens de l’origine de cette idée… mon premier maitre m’avait fait un truc du genre, sauf que lui avait caché la toile des mois en avance et m’avais forcer a la trouver… quelque part en Italie, a me démerder niveau matos, refuge et repas… il avait été vraiment salop sur le coup, il savait que le simple fait de la trouver me prendrais des jours… j’imagine que s’était préméditer… maintenant que je sais tout… Je me suis approcher de la fenêtre pour observer le ciel et ai soupiré…

-Il me reste encore à faire…


Beaucoup mieux que revenir a mon passer. J’allais me mettre enfin a la phase finale, les messages personnalisés a ceux qui devaient en recevoir … mais alors que je commençais … mon sentiment de nostalgie c’est fait plus fort et avant que j’ai l’occasion de comprendre ce qui se passait, j’étais sur le bord de fenêtre a dessiner mon premier maestro et a chanter …

Quel est l’enculer qui a réveiller le connard de chat qui pouvait pas se contenter de dormir, comme tout le monde ?! Lorsque j’ai enfin été libre, j’ai arracher ma feuille, trop ressemblant, je hais ce dessin, je l’ai froisser et jeter au hasard de la pièce… je suis de mauvais poil, bravo sale petite catin poilue.


par Daniel










mes ailes:
 
avatar
Messages : 1351

Date d'inscription : 18/01/2014

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Avant, j'étais de bonne humeur .... [libre] Lun 9 Jan - 13:38
Vivien Daliciann
feat Saël & Libre
dialogue en #AB8E71
pensées en italique
Un cours d'art !


Déjà, rentrer et découvrir un téléphone portable dans sa chambre, c'était quelque chose. La première réflexion de Vivien avait été "mais qui est venu perdre son téléphone ici ?" Sa chambre était complètement impersonnelle, on y trouvait rien de précieux, mis à part ses dessins dans le tiroir de son bureau mais sinon... Du coup, pour comprendre le pourquoi du comment, il s'était emparé de l'engin, avait noté qu'il y avait un message... Et là, un beau sourire s'étendit sur ses lèvres. Saël lui offrait cela pour qu'ils puissent communiquer ! Si le blond avait été là, il l'aurait embrassé, tellement content. Il allait devoir faire sans pour le moment.

Mais il l'aura !

Et prenant connaissance du reste, il cligna des yeux et se précipita. Littéralement. Il récupéra son dessin pour le blond, son carnet, ses fusains. Son sac finit sur son épaule et il partit en courant après avoir fermé la porte de sa chambre à clé. Oui, il était à moitié elfe mais il était aussi un enfant et il avait le droit d'agir comme tel de temps en temps. Il faillit se perdre dans les couloirs mais finalement, il déboula le premier dans la salle d'art. Enfin, il était entré avec un peu plus de... prestance et de calme que cela. Pour...

Depuis quand Saël chante ? Cette chanson est plutôt triste... Il se sent vraiment comme ça ?

Vivien laissa son sac sur une table, vint enlacer l'ange avec toute la douceur et la tendresse qu'il ressentait pour lui. Lui caressant les épaules, il murmura.

-Bonjour... Tu m'as manqué.

Le demi-elfe le disait à chaque fois mais c'était tellement vrai qu'il ne pouvait pas se retenir. Les yeux à demi-clos, il eut l'impression que quelque chose voulait jaillir de lui aussi. Il se mordit plusieurs fois la lèvre, ne comprenant pas du tout cette envie de chanter. Il frissonna un peu, serra le blond un peu plus fort, il avait vraiment l'impression qu'on agissait sur lui sans qu'il puisse y faire quoique ce soit.

C'est ce que vient de vivre Saël ?

Et Vivien laissa entendre sa propre chanson, un peu gêné parce qu'elle en disait beaucoup trop sur son état d'esprit. Il resta ensuite contre l'ange, avec l'espoir que ça le cachait mais c'était sans doute ridicule comme idée. Mais bon, au moins, il pouvait rester contre Saël, ce qui faisait du bien. Il n'était pas un chanteur lui, ça avait dû sonner tellement faux... Il oubliait qu'il était un Chanteciel et qu'à défaut de chanter bien, il chantait juste au moins.

Changer de sujet !
-Qu'est-ce qui t'a décidé de faire cours ? Qu'est-ce qu'on va faire ?
Y aurait-il toute la classe ou juste moi ? Si c'est le cas, je vais peut-être avoir du mal à travailler.

Il préférait faire des câlins avec Saël.

-Merci pour le portable.

Save me more



avatar
Messages : 130

Date d'inscription : 25/11/2016

Age : 27

Chambre : n°9

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Avant, j'étais de bonne humeur .... [libre] Sam 14 Jan - 19:55
Drakhys Andar
Avant, j'étais de bonne humeur ....
Tout ça pour ça…

Il faisait chaud. Pas trop et elle était plus que bien. Et puis ça commença à partir en couille. Elle flottait et tout commença à prendre feu. Une chaleur insupportable, elle commençait à se consumé.

Elle ouvrit brusquement les yeux. Ce n’était qu’un rêve. Elle cligna plusieurs fois des yeux, regardant l’angle de la mâchoire qu’elle avait sous le nez. Un sourire se dessina sur ses lèvres et elle se blottit encore plus dans les bras du démon. Il l’a prenait pour un doudou et son visage détendu qu’il abordait quand il dormait était tout mignon.
Elle sursauta quand son téléphone bipa un message. Elle tourna les yeux vers la table de nuit et si elle avait pu avoir des fusils dans le regard, le pauvre téléphone aurait été réduit en cendre. Ryan bougea, il avait entendu l’appareil lui aussi. Elle tendit le bras, maudissant déjà celui qui osait. Quand elle lut le message, elle dut faire un effort gargantuesque pour ne pas broyer son téléphone. Elle rageait intérieurement. Il croyait réellement qu’elle allait se pointer là maintenant ? Non mais n’importe quoi… Rien à foutre d’être collée 75 heures. Plus même si il voulait, là elle était au paradis et une seule chose, enfin une seule personne, pourrait la faire dégager.
Ce qu’il fit à son plus grand damne. Il semblait avoir ouvert les yeux pile au moment où elle ouvrait le message et il avait lu aussi. Il s’était retourné dans le lit, la laissant dans un froid soudain avant de lui dire d’aller en cour sinon c’était lui qui allait botter son petit cul. Il ajouta prestement que non… ça ne lui plairait pas.

- Chier !

Elle quitta le lit, prenant les premières affaires qui trainait par terre. Y’en avait un peu partout. Elle ne savait même pas si ce qu’elle prenait était bien ses affaires à elle. Tant pis, elle rendrait les éventuelles « erreurs » a Ryan plus tard.
Elle quitta la chambre et passa rapidement dans la salle de bain pour enfiler ce qu’elle avait récupéré. Par chance c’était bien ses sous-vêtements… Pour le reste… Le bas allait et elle haussa les épaules et enfila le t-shirt de Ryan. Tant pis ça lui apprendra à la chasser comme ça. Oui bon, elle s’était taper l’incruste en pleine nuit sans rien demander à personne et encore moins au démon qui s’était rapidement retrouver avec un glaçon collé à lui. Mais ça n’avait pas semblé vraiment le gêner. Bref…
Elle sortit de chez Ryan et pris la direction de la salle de cours. Elle n’avait vraiment pas envie d’y aller mais maintenant qu’elle n’avait rien de mieux à faire…
Elle s’approcha de la salle et entendit une voix qui chantait. Et quand celle-ci s’arrêta, une seconde entama une autre chanson. Bordel, elle s’était plantée de salle ? Elle regarda autour d’elle, mais non c’était bien la bonne. Bref on s’en fout…
Elle poussa la porte sans ménagement et entra dans la salle. Sa première réflexion fut de se demander ce que Law faisait ici.

T’as de la merde dans les yeux ou quoi ?

Ca y est, la voilà qui se repointe celle-là… Non en effet ce n’était pas Lawrence mais y’avait de quoi s’y tromper. C’était peut-être son frère… Bref dans tous les cas ses deux-là étaient proches.
Elle les jugea du regard après avoir croisé les bras sur sa poitrine. Elle espérait qu’il avait vraiment une bonne raison pour l’avoir fait mettre hors du lit du démon. Elle n’était pas d’humeur et elle n’avait pas envie de faire d’effort non plus. Même si elle savait parfaitement qu’au fond, Sael n’était pas mauvais. Il se donnait juste cet air là pour ne plus avoir à souffrir. Mais ça, il ne devait surement pas savoir qu’elle savait. Et par les Dieux de l’olympe, elle n’était pas du genre à en jouer, contrairement à certaine…

- B’jour...

Ce n’était pas pour le prof, qu’il crève. Non elle s’adressait à l’autre petit qui puait l’elfe. Elle regarda ensuite l’ange d’un air de dire « qu’est-ce que tu me veux ? » pianotant ses doigts sur ses bras.


(c) Codage par Crimi - Epicode
avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Avant, j'étais de bonne humeur .... [libre] Sam 28 Jan - 19:16
Maksimilian Iasneïev

Avant j’étais de bonne humeur…

Feat Libre

 
 
Comment dire, la journée avait juste superbement commencé et franchement le brun aurait espéré que ça dur. Seulement voilà, il avait un prof' tortionnaire et chieur qui avait décidé de bien les faire chier encore une fois. Parce que oui, Sael pouvait devenir bien pire que ce qu'il était déjà. La preuve, il avait reçu un message lui indiquant qu'ils auraient cours tous autant qu'ils étaient. Non, mais sérieusement, un cours! Il ne donnait jamais cours, il préférait même sécher en général. Ce mec l'énervait même sans être là bordel!
 
Seulement voilà, Maks' était tout de même en route pour la salle de cours, parce que mine de rien il ne voulait pas se faire punir encore plus. Parce que oui, Sael lui donnait des punitions à tout va sans raison. Enfin, là n'était pas le problème. Il devait donc se calmer et il en profita donc pour faire un grand tour, mais alors très grand tour de l'établissement pour cela. Puis quand il fut enfin plus calme, il se posta devant la porte de la salle. Le brun inspira ensuite et expira lentement avant d'ouvrir et bien sûr il était là et par malheur elle aussi.
 
Pour le coup, le brun gratifia son professeur et la vampire d'un regard haineux comme toujours, mais les salua tout de même poliment. Puis, il remarqua une demoiselle, qui elle reçut un sourire radieux avec des présentations en règle. Puis, enfin, le brun posa son regard sur le bleu....Il était...Bordel...
 
" Tu...Je...Non, dites-moi que c'est une blague..."
 
Parce que clairement là s'en était une. Le fils de Law' était en art?! Parce que oui, c'était son fils c'était obligé, la ressemblance était bien trop frappante. Du coup, voilà le résultat, le brun était totalement choqué et ne sut même pas se présenter à son...Ben...Enfin...BREF! Son seul réflexe fut tout de même de se dirigeait son attention vers l'ange blond.
 

" C'est...Lui? Enfin, tu vois....Je veux dire...."
 
Le brun lança un regard bienveillant au bleu avant de lui sourire. C'était particulièrement gênant quand même tout ça...Il ne savait même plus ou se mettre et pourtant ce n'était pas lui le père. Franchement, ce n'était pas son jour et visiblement ça ne faisait que commencer...
 
 
 
Code par Heaven sur Epicode
avatar
Messages : 258

Date d'inscription : 26/12/2015

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Avant, j'étais de bonne humeur .... [libre] Jeu 2 Fév - 16:52
Sword Fylbers
►Je ne suis pas d’humeur… Du tout!◄ Ft. les glandus d’art!
Je n’étais pas d’humeur. Absolument pas, même. Je contenais ma rage, ma tristesse et cette envie de tout détruire autour de moi. De mettre une croix sur tout, fin à tout. Je contenais ces pulsions de destruction certaine et m’étais refoulé dans mes catacombes. Là, j’étais resté plusieurs semaines sous ma forme draconienne, terré sous la chapelle parmi les morts. Je m’y sentais toujours bien, toujours rassuré de les sentir autour de moi, de sentir les esprits batifoler comme des lucioles dans mes catacombes.

Jusqu’à ce que la vie ose pénétrer dans mon antre, sans demander de permission. Cette jeune vie frêle apportait une peur certaine sur mon territoire. La peur que mes anciennes profanations provoquaient. Je passais ma langue sur mes crocs et mon museau. Soufflant un air chaud qui déballa de la fumée et engloba tout le sous-sol. Lorsque la voix de cette élève retentit, j’avais déjà envie de la faire taire définitivement. Je la sentis bouger, traverser l’étage supérieur pour tenter de me trouver. Cette fille aurait dû partir en ne voyant personne là-haut. Elle aurait dû fuir et ne jamais revenir. Je n’étais pas d’humeur à la clémence. Mais il semblerait que ce soit important. Quelle importance me vaut la visite d’une élève jusqu’à chez moi ? Les directeurs ? Ils n’oseraient pas faire suivre leur directives par une élève, je doutais fort que ce soit eux, même si leur fourberie et leur attitude laisse parfois à désirer, lorsque le directeur, tout seul désormais, a besoin qu’un Hidden lui lèche les bottes, il vient directement l’y soumettre. Sans passer par une élève.

Elle n’aurait jamais dû descendre aussi bas, et elle m’a déjà mis en colère. Je ne supporte pas cette voix stridente et tremblante qui ose prononcer mon nom sans même savoir qui je suis. Lorsqu’elle entre dans les catacombes et que sa peur résonne dans chaque recoin, je gronde et redresse la tête, je la fixais de mes pupilles fendues et soufflais par les narines pour estomper la brume et enfin me dévoiler à elle.

-Tu oses me déranger dans mon repos ! J’espère que tu as une bonne raison de le faire !

La peur la surprit en entendant ma voix et elle se tourna, cria légèrement avant de partir se coller contre une colonne de crânes qu’elle aurait préféré éviter. Elle balbutia un temps, avant de retrouver ses moyens vocaux et de me dire que Sael l’avait envoyé pour « m’inviter » à participer à son cours d’art. Sael ! Lui?! Faire un cours avec tous ses élèves ? Cela m’étonne de lui. Mais le pire c’est qu’il me fait convoquer pour venir à son cours ? Il se fout de moi ?!  J’ai grondé furieusement avant d’envoyer bouler la fille qui n’eut même pas le temps de se retourner ou de protester quoi que ce soit. J’étais trop en colère pour raisonner convenablement. Alors j’ai donné un coup de gueule et procédé à une prestidigitation de l’élève. Hop ! Directement dans mon estomac. Parce-qu’en plus j’avais faim.

Après quoi, je me suis reposé, jusqu’à réfléchir à cette invitation. Je ruminais dans mon coin. Curieux de savoir comment allait se dérouler ce cours, et surtout de savoir pourquoi Sael m’avait invité à sa manière à son cours.  Je soupirais profondément avant de me décider. Quand bien même je partirais à reculons. Je n’ai pas spécialement envie de voir les élèves, mais comme l’art est une matière qui m’intéresse sous toutes ses formes, j’aimerais surtout voir où mènera ce cours.

Alors j’ai repris forme humaine, pris ma toilette dans ma salle d’eau, prenant mon temps. Je me fichais pas mal de savoir si le cours était déjà commencé ou non. Si je viens, ce n’est que parce que ça m’intéresse et me rend curieux de savoir ce qu’il en sera de ce cours. Et si je peux me changer les idées en faisant chier Sael, je ne vais pas me gêner. Surtout qu’à y repenser, le voir rougir m’amuse beaucoup. Une fois ma toilette terminée, je suis allé dans ma ‘chambre’ pour y mettre des vêtements convenables. J’ai hésité entre ma tenue décontractée et… Ma tenue plus… Plus cool on va dire. Mais… Non, j’ai préféré mettre ma tenue cool plus que pince-sans-rire. Je suis un prince, mais je n’ai absolument aucune envie de faire valoir ce titre pour les gens de cette école. Alors c’est avec ma tenue plutôt futuriste par rapport à ici que j’ai utilisé ma vélocité pour arriver directement dans la salle où se trouvait Sael.

Tel un courant d’air que personne n’a remarqué, je me suis installé sur le bureau, assit dessus en ramenant une jambe vers moi, pied appuyé sur la table, un bras posé sur le genou relevé, et je passais mes doigts sur mon menton en regardant la boule de papier qui contenait un dessin tout près du bureau. A en voir le trait, de ce que j’y vois, il semblerait s’agir du trait de mon tuteur. Je n’ai rien dit, je n’ai absolument pas bougé, et je suis resté discret jusqu’à ce qu’on me remarque enfin. Ignorant la présence de certains élèves. Pas envie de les saluer tout de suite et pas d’humeur à converser, m’amuser ou quoi que ce soit d’autre. Je relevais les yeux vers mon tuteur tout en calant mon menton entre mes doigts, tapotant de l’index ma joue. Enfermé dans mon silence. Observant simplement ce qui se passait dans cette pièce, pour le moins qu’on puis dire… Bruyante grâce à Maksimilian.

© 2981 12289 0

Tenue actuelle:
 
avatar
Messages : 723

Date d'inscription : 14/10/2014

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Avant, j'étais de bonne humeur .... [libre] Ven 3 Fév - 14:37
Lawrence de Ste-Croix

Avant, j'étais de bonne humeur...

ft. plein de monde
En italique, ce sont mes pensées.



Lawrence était stressé. Très stressé. Parce que c'était le fameux jour. Il allait rencontrer son fils. Son fils. Vivien. Ses pensées tournaient et retournaient dans sa petite tête. Même quand il l'avait dit à Maksimilian, ça avait été comme parler d'un rêve. Pourtant, il avait rapporté les photos du Centre et il avait longuement pleuré dessus, dans les bras de son petit ami. Le pauvre, l'elfe se doutait qu'il n'avait pas été facile à supporter ce jour-là et la nuit qui avait suivi, remplis de cauchemars qui l'avaient poussé à se réveiller en sursaut plus d'une fois. Il s'était rarement senti aussi misérable et vulnérable depuis son échappée de cet endroit.

Le Chanteciel avait soigneusement fait attention à sa tenue du jour. Vêtu de façon elfique, il portait des braies blanches, une tunique bleu clair par dessus laquelle il avait mis une robe extérieure bleu profond. Il avait rajouté ses bottes noires, prit son sac et sa cape noire d'hiver et en route pour la salle de classe. Et plus il en approchait, plus il se sentait stressé. Bien avant d'y être, il perçut des auras, preuve que l'événement avait amené beaucoup de monde. Il inspira à fond avant d'entrer. Cela se passerait bien. Il le fallait.

De suite quand il fut dans la salle, son regard chercha son enfant. Et il le trouva bien vite, accroché à Saël. La chose ne le surprit pas, par contre, son petit-ami semblait déjà traumatisé. Comme quoi, la nouvelle que son copain elfe avait un fils l'avait bien plus remué que ce qu'il avait voulu montrer en le consolant. D'une inclinaison, Lawrence salua toutes les personnes présentes dans la salle, même la Drakhys boudeuse et le Sword bien décidé à jouer la statue et après une rapide caresse sur la main de Maksimilian, il s'avança vers le couple. Parce qu'il était quasi certain qu'ils étaient déjà cela.

-Bien le bonjour, monsieur Néri. Vivien.

Je savais qu'on entendait l'émotion dans ma voix qui s'était presque brisé alors que je disais son prénom. Ses grands yeux bleus, si semblables aux miens se posèrent sur moi, comme étonné que je sois bel et bien venu le voir. Cependant, comment aurais-je pu rester à l'écart alors que j'avais eu le désir de le voir dès le début. Mon fils ne savait visiblement pas comment réagir mais finalement, alors que je ne m'y attendais pas le moins du monde, il posa un bisou sur la joue du Néphilim avant de le lâcher pour finir contre moi. Et alors que j'avais dû avoir cette fichue réaction de rejet instinctive, elle ne vint pas... Et c'était normal... Comment pourrais-je être l'esclave de mon petit ? Je le serrai à mon tour, cachant mon visage dans ses cheveux. Que les autres discutent, se moquent de nous... Je m'en moquais complètement.

-Je suis tellement heureux que tu ailles bien, mon petit...

Lawrence jeta un regard un peu embrumé de larmes à Saël.

-Encore merci...

Même si le blond ne voulait sûrement plus entendre cela. Il s'écarta un peu pour emmener son fils dans un coin de la salle et permettre ainsi au professeur de reprendre un peu ses droits sur son cours. Il allait écouter et sûrement que Vivien aussi, mais ils pourraient aussi ainsi rester encore quelques minutes l'un contre l'autre. D'un regard, le Chanteciel invita aussi Maksimilian à les rejoindre. Il fallait bien qu'ils les présentent l'un à l'autre.

avatar
Messages : 251

Date d'inscription : 02/01/2016

Chambre : n°8

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Avant, j'étais de bonne humeur .... [libre] Mar 14 Fév - 16:34
Sael Neri


Pardonnez l'attente, une autre élève devait venir mais tarde, alors je rep




Je sens que ce cours va être chiant… j’ai toujours l’option de me laisser tombé par la fenêtre dès que les élèves seront arrivés histoire de pas me les tapés mais bon … je ne peux pas renoncer, j’ai dit a Lawrence que je l’aiderais pour la première rencontre avec son fils, puis, Vivien aussi voulait que je m’en occupe. Premier arrivé, Vivien, bien sur, il est toujours celui qui ne me déçoit pas. En plus, mes espionnes m’ont dis que Sword avait changé d’attitude récemment.

-Bonjour.


Pratique l’air de rien les anciennes groupies, elles l’observent a distance et notent tout, après je n’ai plus qu’à lire et voir ce que moi j’en conclus puisqu’elles ne se permettent pas le moindre jugement. Je donne dans le recyclage pratique.

- Toi aussi …


J’ai passé mon bras autour de Vivien, me rappelant vaguement de pourquoi je tenais a donner cette leçon.

-Mais en classe, je suis ton professeur, Vivien.


Et pourtant … j’ai fort envie de l’embrasser là. Heureusement que mes casse nouilles arrivent vite pour changer mon peu de bonne humeur retrouver en ennuis. J’ai passé doucement la main sur les cheveux de mon bel elfe, me retenant difficilement de tombé avec lui parla fenêtre.

-Un de mes élèves préférés m’a demandé d’organiser un cours, je ne pouvais pas lui dire non.


En plus, ce n’est même pas faux.

-Et puis, j’avais une rencontre à organiser.


Et je n’ai presque pas envie de tuer en plus… tiens, voilà maks et Sword, c’est bon, j’ai envie.  

-C’est une blague.


Je suis obéissant non ? Pourtant, pas un regard pour maks, c’est Sword qui m’intéresse. C’est mon bureau, pas un siège, mais soit, après tout, je suis sur la fenêtre. Je constate par contre qu’il n’est effectivement pas au top, les rapports ne sont pas mauvais… dommage, pas de punition.

-Qui t’as autorisé à me tutoyer, insignifiant petit microbe ?


J’aurais put discuter avec Sword, mais là  tout de suite, j’ai autre chose a faire. J’ai retourner mon regard vers la porte et ai pris un air plus doux, le même que pour mon Vivien favori.

-Bonjour et bienvenu Lawrence.


Un signe de tête pour toute réponse a son merci et Vivien me quitte pour aller le rejoindre… bah voilà, je suis de nouveau de mauvais poil, j’avais chaud pour une fois, et s’était plaisant.

-Bon, pour ceux que je ne connais pas encore, je suis monsieur Néri, votre professeur, slash tuteur.


Mais ça c’est juste pour Sweety.

-Aujourd’hui, je vous ai organisé un cours qui devrait vous occuper un moment. Et j’ai invité messieurs Fylbers et De sainte croix à se joindre a nous.


J’ai descendu ma jambe du rebord pour me mettre plus ou moins face à eux et croisé mes bras.

-Maksimilian, mademoiselle que je n’ai pas le plaisir de connaitre et Drakhys, travaillerez ensemble.


Parce que j’ai put constater toute l’affection que tu lui porte, mon maksou.

-Lawrence travaillera avec Vivien et Sword.


Le cours n’est fait que pour eux, puis ça me permettras d’aller les voir tout les trois d’un coup.

-J’irais voir chacun de vos travaux.


Parce que j’ai envie.

-Dans l’école, j’ai accroché des « toiles », et des sachets contenant un thème. Je vous laisse toute cette journée pour commencer à travailler sur ce thème, je veux avoir une idée, un début de travail mais pas une fin aujourd’hui. Vous êtes trois, chacun de vous participera a l’œuvre sans quoi la note sera divisée.


Les thèmes ne sont pas compliqués.

-Maintenant, un de vous me désigne pile, l’autre face et celon le résultat, vous trouverez vos travaux.


J’ai pris une pièce dans ma poche et l’ai lancer en l’air pour l’attraper de nouveau et la placer sur ma main.

-Celui qui a choisis…


Pile…

-Face, ce rends, avec son « équipe » au jardin.


Je ne suis pas un tricheur, j’avais envie, c’est tout.

-Les autres iront à la plage.


Les sujets ne sont pas bien compliqué, j’attends d’eux un vrai travail, pas juste de respecter la demande. (Faites vous plaisir pour le choix du sujet, il ne doit par contre contenir que deux mots).

-Ceci est un concours, non pas de rapidité, mais de beauté. Si vos œuvres sont au niveau, je les exposerais moi-même, et si vous me décevez. Je vous punirais. Des questions ?




par Daniel







mes ailes:
 
avatar
Messages : 1351

Date d'inscription : 18/01/2014

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Avant, j'étais de bonne humeur .... [libre] Jeu 16 Fév - 18:03
Vivien Daliciann
feat Saël & Libre
dialogue en #AB8E71
pensées en italique
Un cours d'art !


-Oui, monsieur Néri !

La suite s'enchaîna vraiment très vite aux yeux de Vivien. D'abord une jeune fille blonde déboula, l'air de mauvaise humeur. Son salut n'avait rien d'engageant et poussa le demi-elfe à rester contre son démon tout en y répondant parce qu'il était bien sûr poli. Elle donnait vraiment l'impression de vouloir tuer Saël du regard. Mais ça n'arriverait pas. Pas question du tout, même. Puis une autre jeune fille se présenta mais accompagnée d'une panthère. Sa chevelure rousse était splendide, ses habits laissèrent Vivien un peu perplexe. A croire qu'elle venait à peine d'arriver dans le monde civilisé...

En fait, si Saël ne veut pas faire cours, c'est parce qu'il a tous les élèves bizarres pour lui.

Le bleu ne voyait que cette évidence. Puis nouvelle entrée dans la salle. Un jeune homme cette fois. Qui se permit de tuer Saël des yeux. Vivien plissa un peu les siens, il commençait à regretter sa demande. Combien de personnes seraient aussi hostiles avec son ange ? Il avait bien compris par les propos de celui-ci qu'il n'était pas toujours gentil mais là quand même... Sûrement qu'ils étaient tous un peu immatures. C'était la seule solution, non ? Tout en se disant que...

Saël est un grand enfant lui aussi. Ils se vexent dans la cour de récréation, alors ?
-Bonjour... Ce n'est pas bien de parler de quelqu'un comme s'il n'est pas là...
Il semble savoir qui je suis... Bizarre...

Et puis Sword. Ah, Sword qui semblait tout autant de bonne humeur que le reste de la bande si l'on ôtait la rousse du lot. Vivien regarda Saël puis le Hidden. Son sauveur s'était mis à la fenêtre et accueillait sa petite troupe comme il pouvait. Mais il n'avait clairement plus envie de jouer le jeu... Ça se comprenait si tout le monde faisait la tête. Vivien comptait bien s'excuser plus tard pour cela. Il ne s'était pas attendu à autant d'impolitesse et de mauvaise volonté. Il savait les artistes à part mais là... C'était pire que ça.

-Oh...
Ce... C'est lui... C'est forcément lui.

Vivien avait l'impression que tout s'était arrêté autour de lui. Absolument tout. Il avait l'impression de se voir dans un miroir en plus vieux, plus... Oui, son père avait vraiment... Il n'avait pas de mots, par contre, il avait vraiment envie de le dessiner. Pour ne pas l'oublier. Aussi ému que l'homme qui vint se poster devant lui, il embrassa Saël sur la joue et se jeta dans les bras de son père. Il n'allait pas pleurer mais bon sang, il était vraiment secoué. Comme son papa qui remerciait Saël et l'attirait à part pour lui présenter le jeune homme brun.

C'est lui le petit ami de papa ? Vraiment... Je ne suis pas sûr qu'il soit assez bien.
-Enchanté alors. Vivien Daliciann.
Tiens, mon nom a choqué papa... Ce serait notre vrai nom de famille ?
-Ada ?

Saël attira alors leur attention, leur faisant savoir que le cours commençait bel et bien. Tiens, ils ne seraient donc pas avec le petit-ami de son père... Étrangement, il aimait bien. A moins que ce soit juste sa possessivité enfantine qui pointait le bout de son nez, cela ne serait pas surprenant. Il écouta le sujet en gardant la main de son père dans la sienne, pas question de s'en couper, il voulait plus de câlin. Toujours plus. Et puis sûrement que Saël avait prévenu, non ?

-Face ! Face !
Oui, je décide pour nous trois, puis voilà.
-Alors directions les jardin dans ce cas ! J'aime les jardins en plus.

Punition ? Quelle genre de punition ? Vivien se posait quand même la question, même s'il n'avait pas du tout envie d'être puni, au contraire. Et puis il doutait que son père allait l'empêcher d'avoir une bonne note... Pour Sword, par contre, impossible de savoir ce que ferait le Hidden de mauvaise humeur. Il réfléchit pour voir s'il avait une question mais présentement, rien ne lui venait. Sans doute parce qu'il n'avait pas le thème. De sorte que de son côté, il secoua la tête tout en souriant au blond. Il aimerait bien l'embrasser avant de partir mais ils étaient en cours...

Save me more
avatar
Messages : 130

Date d'inscription : 25/11/2016

Age : 27

Chambre : n°9

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Avant, j'étais de bonne humeur .... [libre] Dim 19 Fév - 19:44
Drakhys Andar
Avant, j'étais de bonne humeur ....
Tout ça pour ça…

Rapidement la salle se remplit. Une petite rousse avec une panthère entra. Puis… Mak’s… Evidement. Lui semblait savoir qui était le sosie de Law. Pas étonnant… Il devait sans doute connaitre un tas de truc sur l’elfe. Enfin pas tout on dirait… Bref ça ne la regardait pas tellement en fait.
Elle sentit son odeur et tourna les yeux. Sword était assis sur le bureau. Tiens c’était nouveau ça ? Ce n’était pas plutôt les cours de Shin qu’il visitait ? Elle plissa les yeux en l’observant. Il était de mauvaise humeur. Elle resta donc à sa place. Inutile de jeter de l’eau sur l’huile bouillante… Sauf si certain déjà présent se faisait asperger… Hmmm…
Lawrence choisit ce moment pour entrer. Elle assista ensuite à une scène surréaliste. C’était sérieux ? C’était son… son… Elle regarda l’elfe d’un autre œil. Un sourcil relevé. Ces retrouvailles dégoulinaient d’elferies… Elle finit par froncer le nez et soupirer. Bon au moins Law semblait heureux…
Sael ne changeait pas… La blonde avait décroisé ses bras et pianotait sur le pupitre le plus proche. Sérieusement… Elle préférait rester au lit. Elle se faisait clairement chier là.

Il fit les présentations… Enfin… Professeur… Il sait ce que sait ? Elle se plongea dans la contemplation d’un coin de mur. Puis elle détourna les yeux pour revenir sur le blond. Il avait décidé de faire de cette journée un enfer c’est ça ? Ironique pour un ange… Ses ongles s’étaient enfoncés profondément dans le bois du bureau. Elle allait devoir se payer Mak’s TOUTE UNE PUTAIN DE JOURNEE ! Ca la mettait tellement en joie que son aura ténébreuse se forma autour de son corps. Il l’avait forcement fait exprès… Aucun doute la dessus. Bon avec un peu de chance, la petite rousse ferait office de tampon et ça pourrait ne pas trop… être mal… Attendez… Non, il va ouvrit le claque merde qui lui sert de bouche… Donc forcément… Elle se passa une main sur le visage et se rapprocha de la petite enfant qui semblait sauvage. Rangeant au passage son humeur et son aura. Elle se constitua un sourire plus ou moins aimable et salua la petite.

- Salut, moi c’est Drakhys. On dirait qu’on va travailler ensemble aujourd’hui…

Elle écouta la suite des instructions. Son regard était passé de plus ou moins doux à meurtrier quand il se posa sur le blond. Travailler tous les trois sur une même toile ? Oh misère ! C’était quoi se thème foireux là ? Et si leur style ne s’accordait pas le moins du monde. C’était même carrément sur ! Si l’autre demeurer peignait comme il parlait… Elle lâcha un nouveau soupir se pinçant l’arête du nez. Lawrence avait choisi face… Ne nous laissant forcement pas le choix. Comme tout le reste de cette foutue journée… Enfin… La plage ce n’était pas si mal après tout… Peut-être que si il était trop casse couille, elle pourrait l’étouffer avec le sable.
Et bien sûr… La punition au bout de la ligne… Quel étonnement… Bon connaissant l’énergumène, elle ne doutait pas une seconde qu’il avait tout prévue mais ne le disait pas. C’était son truc ça. Tu commences t’en chis comme t’en peu et quand t’approche de la fin il te dit « ah tiens au fait… J’avais ça pour toi… » Ce qui vous donnait irrémédiablement l’envie de le trucider sur place.
Elle leva les yeux sur le dragon, essayant de capter son regard. Elle pinça légèrement les lèvres. Elle aurait bien aimé être avec lui. Elle regarda ses vêtements. Leur gout était sans doute beaucoup plus proche que ceux des deux autres qu’elle avait maintenant pour… Partenaire.

Elle se tourna vers la rousse, se penchant un peu sur elle et se composant un visage joviale.

- Bien ! La plage ! J’espère que tu aimes le sable !

Elle lui sourit avec espièglerie, ignorant superbement Maskimilian. Au lieu de quoi, elle préféra plutôt essayer de connaitre cette petite fille sauvage et son impressionnante gardienne. De toute façon, Mak’s avait déjà des idées bien arrêtées sur elle et il était suffisamment con pour ne pas vouloir changer d’avis. Et… Elle ne comptait certainement pas se fatiguer à le lui faire changer.

- Tu es nouvelle ?

(c) Codage par Crimi - Epicode
avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Avant, j'étais de bonne humeur .... [libre] Lun 20 Fév - 22:56
Mia Anasaki
Je me levais tranquillement d'un merveilleux rêve, j'avais bien l'intention de flâner un peu, avant le cours d'art. J’avais tout de même hâte d'y être. Sans faire attention à l'heure, sûre d'avoir le temps de tout faire, je me pris une longue douche bien chaude. J'aimais le contact du liquide sur ma peau, encore plus à cette température. Je me coiffais, séparant mes longs cheveux en deux jolies tresses.

Une fois sortie de la douche, je posais lentement mon regard sur mon réveil. C'est là que la course commença. Je pris mon matériel à la va-vite, j'allais surement en oublier une partie, seulement, je n'avais pas le temps d'y réfléchir. Le cours avait commencé depuis cinq minutes. Autant dire que j'étais plus qu'en retard. Je sortis rapidement de ma chambre, habillée à la va-vite. Je me mis à courir dans les couloirs jusqu'à la salle de cours. Je frappais à la porte puis entrais. Avais-je entendu l'invitation du professeur à le faire ? Je ne sais plus.

- Bonjour professeur, excusez-moi pour mon retard

Je pris ensuite la première place libre, pour m'y installer. Je commençais à sortir mon matériel. J'espérais tout de même pouvoir suivre le cours malgré mon retard évident. C'était le premier, j'avais bien l'intention que ce soit le dernier. Je n'avais rien entendu du cours, jusque-là. Je remarquais d'ailleurs que les autres se levaient. Il y avait deux groupes. Zut j'allais où moi? J'avais loupé une bonne partie du cours et ne sais pas quoi faire.

- Professeur ? Pourriez vous me répéter le cours s'il vous plait ?

J'allais sûrement me ridiculiser encore plus. comme si ça ne suffisait pas d'être en retard. Je soupirais intérieurement et me promis que ce serait bien la dernière fois. J'avais les oreilles couchée, honteuse de mon retard et des conséquences qu'il impliquait.
avatar
Messages : 73

Date d'inscription : 21/01/2015

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Avant, j'étais de bonne humeur .... [libre] Dim 5 Mar - 18:20
Maksimilian Iasneïev

Avant, j’étais de bonne humeur…

Feat Libre

 
Alors comment dire que le brun était totalement perdu. Déjà le fils de son amant lui parlait, puis il y avait du bruit aussi autour, mais pour le coup il ne comprenait rien. Maks' était encore bien trop sonné par la "rencontre" avec...Enfin...Bordel! Mais non! Ne pas lui chercher de statue pour le moment. D'ailleurs, quand Lawrence arriva, le brun les observa les bras le long du corps la bouche ouverte, ressemblant plus à une carpe hors de l'eau qu'autre chose.
 
Pourquoi était-il venu dans ce cours déjà? Ah oui, Sael....Putain, mais quelle journée de merde! En tout cas, l'étudiant ne put rien faire quand son amant l'invita du regard. Tout ce qu'il fit ce fut de se diriger vers eux sans un mot, encore trop choqué. D'ailleurs une fois tous les trois, Maks' se sentit comme de trop. Seulement, Sael se fit entendre très vite et jamais il ne fut si heureux d'entendre le blond. Il se retourna donc pour retrouver ses camarades allant s'installer à un bureau. Il écouta tout le baratin du prof' et quand celui-ci fit les groupes, l'ange ne put que lui envoyer un regard meurtrier.
 
Drakhys?! Non, mais....C'était sur maintenant ça allait être une journée de merde. Déjà, elle n'était pas...Enfin, ce n'était clairement pas sa meilleure amie, ensuite avait-il seulement la même façon de travailler?! Ça allait être d'un compliqué...Puis Mia qui se pointait...La pauvre allait prendre pour rien. En tout cas, le brun soupira avant de sourire à la neko qui était maintenant présente.
 
" Salut Mia, comment tu vas depuis la dernière fois? Prête pour un petit cours en plein air?"
 
Son plus beau sourire...Parce que clairement elle serait son seule échappatoire pour la journée. En tout cas, quand les lieux furent décidé et que Vivien eut pris la parole pour choisir son côté de la pièce, il sourit. La plage, bon c'était pas mal. Ça changerait un peu des jardins, il y passait trop de temps en ce moment. En tout cas, il lança un regard à son petit ami, lui souriant simplement. Il était avec Sword tout irait bien.
 
Pour le moment tout ce qui devait l'inquiéter c'était sa journée avec l'autre blondasse...Enfin, après peut être changerait il d'avis après ce cours, mais c'était vraiment mal partie. Enfin, après il devrait faire avec et pour le coup, il se leva sans dire un mot. Il se dirigea vers la porte de sortie et regagna l'extérieur. De là, le brun déploya ses ailes et s'envola dans un mouvement d'ailes puissant et sec. Il devait se calmer avant de commencer, voler jusqu'à la plage serait donc un bon moyen de faire le vide.
 
 
.
Code par Heaven sur Epicode
avatar
Messages : 258

Date d'inscription : 26/12/2015

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Avant, j'étais de bonne humeur .... [libre] Dim 5 Mar - 18:48
Sword Fylbers
►Je ne suis pas d’humeur… Du tout!◄ Ft. les glandus d’art!
Je ne suis absolument pas d'humeur à supporter ce surplus de sentiments écoeurants venant des deux elfes et encore moins de les observer se papouiller de la sorte. J'allais vomir si j'en voyais plus. Alors je détournais le regard sur Drakhys jusqu'à ce que la voix de mon tuteur résonne pour donner les indications et former les groupes. Je me retrouvais avec les deux elfes. Autant j'appréciais Law-Law, autant j'avais eu une mauvaise impression avec Vivien. Il ne m'aimait pas, et Sael savait que je pouvais l'utiliser contre lui si je le voulais, si je voulais le blesser, le rendre fou de rage. Mais les regards que mon tuteur me lançaient par moment me laissèrent perplexe. Je ne bougeais pas. Pas plus que tout à l'heure, mon regard dériva sur Mia qui entrait en s'excusant avant de s'installer à une table. Et Nott avait disparue... Hrund aussi d'ailleurs, d'un coup, en un battement de cils ils n'étaient plus là. Il me semblait bien que j'avais ressenti quelque chose... C'était le pouvoir du directeur. Vu qu'il est tout seul désormais.

Pile ou face pour choisir les lieux pour faire les sujet... Mais sérieusement on dirait plus un jeu qu'un cours! Bien, Vivien avait choisi pour nous et je n'allais pas vraiment le contredire parce-que je me fichais pas mal de l'un comme de l'autre. Mais de là à ce que Sael s'attende à ce que je fasse un effort pour faire quelque chose pour ce cours il se met le doigt dans l'oeil et le fait ressortir parson trou de nez. Une fois le lieu choisi je me levais sans un mot et me dirigeais aux talons de Maks vers la sortie de la salle sans plus de manière ni un regard pour qui que ce soit. Sauf qu'au lieu de m'envoler comme l'ange je marchais d'un pas rapide pour rejoindre les jardins et trouver une trace du sujet du cours qu'avait placé Sael dans le coin.

Je me posais sur un banc sans avoir lu le sujet et croisais une jambe sur l'autre en la balançant. Les bras sur le dossier du banc en attendant que les deux elfes ne vienne. Je profitais du soleil et fermais les yeux. La chaleur n'est pas suffisante mais ça fera l'affaire. J'abaissais la tête en gardant les yeux fermés ressentant l'approche des deux petits. Je ne me redressais pas pour autant ni ne leur adressais un mot.
© 2981 12289 0

avatar
Messages : 723

Date d'inscription : 14/10/2014

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Avant, j'étais de bonne humeur .... [libre] Mar 21 Mar - 16:57
Drakhys Andar
par ICI Mak's et Mia
avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Avant, j'étais de bonne humeur .... [libre]
Contenu sponsorisé
Avant, j'étais de bonne humeur .... [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Au début, j'étais de bonne humeur. ⎢ Crépuscule
» • Raphaël - Avant j'étais gentil, mais ça c'était avant.
» Vera - avant, j'étais saine d'esprit, mais ça, c'était avant.
» Tess • Avant j'étais schizophrène, mais nous allons mieux
» Avant, j'étais schizophrène. Maintenant, nous allons mieux.

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Esperanza :: Hors RP :: Archives :: Archives RP-
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: