FORUM FERME, PASSEZ VOTRE CHEMIN
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez|
MessageSujet: Quand on cherche à bouder tranquille [PV libre] Lun 30 Jan - 17:40
Ambroise Poitiers
Eh oui, je boudais encore.

Et non, Eirik ne m'avait pas trouvé.

Ça pourrait venir mais franchement, ça m'étonnerait qu'il vienne me chercher en pleine ville humaine. Il viendrait plutôt chercher un casse-croûte. Et ça serait une bonne chose, peut-être qu'il serait moins grognon.

Du coup, j'étais au cinéma. J'y avais même passé ma journée à regarder toutes sorte de films. Entre films d'action, films ésotérique et films d'horreur... Pour le dernier, ça aurait été quand même bien qu'il soit là. Ca m'aurait rassuré. Pour me sortir de mon état de petit insecte naufragé, j'avais refait le plein de pop-corn, de chocolat et de soda avant de finir de nouveau devant un long-métrage avec des cascade et tout.

-Elle joue vraiment bien la rousse.

J'avais cette impression de la connaître sans la reconnaître. Bizarre. S'il le fallait, ça me reviendrait, mais en attendant, je passai un bon moment et normalement, pas de raison qu'on vienne me casser les briques. Ou me briser les cocotiers... Peu importe. Tout en regardant, je préparai les paramètres de ma prochaine étude sur la ville de Félisiz. Par pur amusement. Tout en me disant qu'il fallait que j'aille à l'animalerie.

Hum...

Glacier me manquait.

Non, ne pas penser comme ça.

-Allez, Roïs, allez... Tu t'en sors toujours, pas vrai ?

Mais pour le moment, j'avais juste envie d'être rassuré. J'avais un peu l'impression de tout rater ces temps-ci et j'aimerai bien que ça s'arrête.
avatar
Messages : 541

Date d'inscription : 05/08/2015

Maison : "Babel"

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand on cherche à bouder tranquille [PV libre] Mar 31 Jan - 21:31
Eirik Ishirama
Quand on cherche à bouder tranquille...Ben c'est loupé!

 
Il cherchait Ambroise encore et toujours...Et franchement ce n’était pas une mince affaire. Quand le petit voulait se cacher, il devenait vraiment bon. La preuve en était même là. Le blanc avait cherché dans tout l'établissement, ses alentours, à Felisiz, mais rien. Comme s'il c'était volatilisé. C'était même à se demander s'il n'était pas partie dans une autre dimension le petit con. Seulement non, Eirik savait qu'il n'était pas partie. Il le sentait, il ne savait pas exactement où mais il le sentait. Du coup, le Norvégien chercha encore pendant une bonne heure avant de laisser tomber.
 
Vraiment...Comment faisait-il pour se cacher aussi bien!?! Ce n’était pas possible ça! Même avec le lien il n'arrivait pas à lui mettre la main dessus. C'était horrible, absolument horrible et pour le coup, ça énervé celui-ci au plus haut point. Du coup, il devait trouver un moyen de se calmer et quoi de mieux que d'aller chasser? Ce fut donc comme ça que le plus vieux ce dirigea vers Santa Juana.
 
Bon dieu qu'elle idée à la con il avait eu là...A peine arrivé à Santa Juana il avait déjà mal au crâne. Tous ces humains...Il devait juste en tuer, parce que là ça devenait horrible. Il se mit donc en chasse, posa son dévolu sur plusieurs proies et une fois son repas finit, il se dit qu'il devait profiter de son petit tour en ville. Il passa donc dans les bars, puis fit quelques magasins avant de sentir une chose étrange. Comme si....Non....Le petit était en ville, il le sentait proche ce petit imbécile! Du coup, Eirik se mit à sa recherche et rapidement il vint à tomber sur le cinéma et il y entra avec une mine agacé. Il chercha ensuite la bonne salle en ayant contraint les humains de le laisser entrer.
 
Et bien sur quel ne fut pas sa surprise de trouver Ambroise, assit dans une allée avec de la bouche à foison. Il allait l'égorger, c'était sur...Pourtant, il la joua autrement. Le blanc se faufila derrière son amant discrètement, diminuant totalement son aura et une fois suffisamment près.
 
" Je t'ai déjà dit que Roïs ne t'allais pas comme surnom! Et non tu ne t'en sortiras pas cette fois mon cher petit Djinn...."
 
Ce fut donc ainsi que le blanc se retrouva à tirer sur l'oreille de son amant pour passer ses nerfs.
 

code par Cristal-Lullaby sur epicode.
avatar
Messages : 575

Date d'inscription : 19/07/2015

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand on cherche à bouder tranquille [PV libre] Mer 1 Fév - 22:21
Ambroise Poitiers
Bon sang, on pourrait me donner un élixir de chance ? Parce que quelque chose me disait que j'allais en avoir besoin...

Entendre sa voix me fit violemment frissonner. Tout dans cette voix tendrement rauque disait ce qu'il voulait me faire subir pour ma petite rébellion. Et je savais que ce n'était pas que du bien, son côté dominant ayant sûrement envie de me rappeler ma place. Cependant, je n'allais pas lui rendre les choses faciles, loin de là. Même si son aura quasiment cachée me semblait meurtrière... Mais quand n'avait-il pas le désir de me tuer un peu ? Ça devait arriver au moins une fois par semaine.

Et encore, j'étais gentil avec moi-même.

-Je suis quasiment certain que c'est ta jalousie qui parle...

Non sans bonne raison, il n'y avait qu'Alphonse qui m'appelait comme ça. Et qui criait aussi ce surnom dans... Enfin, ce n'était pas le moment de m'étendre là-dessus alors qu'Eirik attrapait mon oreille pour la tirer. Je fis une grimace de douleur tout en me tournant vers lui. Même dans cette pénombre, je pouvais affirmer qu'il avait mangé. Il sentait le sang. Après, avait-il fait autre chose avec ses proies, je ne voulais pas le savoir.

-Bonjour à toi aussi, mon cher amant.

Je refusais de me ratatiner sur ma chaise. Même si son regard... Je devais vraiment être un peu masochiste quelque part pour que ça me mouille un peu. Que ça m'enterre un peu ? Que ça me souffle un peu ? Ah, ça devait être celui là. J'aurais voulu secouer la tête pour me remettre les idées en place mais je savais qu'il n'allait pas me lâcher comme ça. Alors sans prévenir, je lui mis un pop-corn dans la bouche.

-Comme je n'ai rien fait de mal, tu ne peux pas me punir. Et je ne suis pas en train de parlementer, à ma place, tu aurais été aussi vexé que moi.

Et même plus encore. Le grand écran projetait lumière et ombre sur nous. Je faisais attention à ne pas parler trop fort pour ne pas troubler les humains autour.

-Lâche mon oreille, s'il te plait... Ou je fais quelque chose que tu n'aimes pas.

Utiliser ma fumée sur lui.
avatar
Messages : 541

Date d'inscription : 05/08/2015

Maison : "Babel"

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand on cherche à bouder tranquille [PV libre] Dim 5 Fév - 19:27
Eirik Ishirama
Quand on cherche à bouder tranquille...Ben c'est loupé!

 
Jaloux lui? Bien sûr que non! Le fait que ce surnom vienne d'Alphonse par contre....Ouai, ça le dérangé clairement, mais le vampire préféra ne pas noter et juste froncer légèrement les sourcils. Surtout quand son cher petit Djinn se mit à se rebeller. Il n'avait aucune raison d'être punis?! Mais ça c'était avant qu'il n'ose se mettre à le défier dans une salle de cinéma pleine de monde. D'ailleurs, quand il remarqua l'ombre projeté en grand format, il préféra tirer son roux par l'oreille à l'extérieur de la salle. Eirik poussa ensuite le petit dans un coin avant de parler ouvertement cette fois ci.
 
" Maintenant y a une raison à te donner une punition, mais avant ça on va mettre les choses au clair."
 
Oui parce que c'était hors de question qu'il s'en sorte sans encombre. Le faire tourner en bourrique juste pour se cacher sa non, puis les menaces...Non, mais vraiment il allait un peu loin là.
 
" J'ai des tas de raison de te punir. Tu te caches dans une autre dimension et une fois revenue tu fuis encore, me laissant tourner en bourrique. Puis pour finir tu me menaces d'utiliser ta fumée? Crois-tu réellement que je n'ai pas de raison de te punir?"
 
Parce que oui, le blanc trouvait toujours des raisons de punir le petit et là elles étaient plus que justifier. Pourtant, il ne put s'empêcher de s'approcher de son amant pour le prendre par la taille. Juste un peu...Il avait besoin de le toucher, ce qui n'empêcha pas bien sûr que le Norvégien continue sur sa lancé.
 
" Donc, maintenant tu vas être un gentil petit Djinn et arrêter de me fuir. Tu sais qu'ici notre lien n'est pas diminué, je peux faire ce que je veux de toi. Alors maintenant tu vas être un gentil garçon et m'expliquer ta fuite et aussi ta petite rébellion...Et aussi pourquoi tu penses encore à cet humain sans que je le sache?"

 
Oui, il était entré dans la tête du petit, mais il était obligé! Ce sale gosse lui cachait des choses et faisait sa crise, il devait donc bien essayer de trouver des explications non?! Pour Eirik, toutes les excuses étaient possibles en tout cas pour son acte. Et maintenant il attendait sagement, sans quitter son amant du regard.
 

code par Cristal-Lullaby sur epicode.
avatar
Messages : 575

Date d'inscription : 19/07/2015

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand on cherche à bouder tranquille [PV libre] Mar 7 Fév - 14:43
Ambroise Poitiers
Bien sûr, s'il n'y avait pas eu de raison avant, il fallait qu'il y en ait une maintenant... C'était ridicule et je n'allais pas du tout jouer son délire. Je n'avais ni l'envie, ni la patience de me soumettre ces derniers temps. Je supposai que ma peine était la cause de cette petite rébellion. Je n'avais généralement pas de mal à faire ce qu'il me disait, mais présentement, je n'avais aucune envie de lui donner ce qu'il voulait. Parce qu'il avait encore pensé à lui avant de penser à moi.

Et à la longue, c'était lassant.

-Je ne me suis pas caché, je suis allé danser et oublier que j'avais du chagrin puisque tu étais trop grognon pour t'en souvenir toi-même.

Bien sûr, il m'attrapa pour me caler contre lui. Monsieur Grognon-Câlin se voulait autant tactile que possessif dans ce geste ô combien habituel. Et ça ne me dérangeait pas, ce qui allait m'irriter, c'était qu'il n'allait pas reconnaître ses torts. Parce que monsieur Eirik Ishirama n'avait jamais tort avec son Primero. J'eus un lourd soupir intérieur. Mais qu'est-ce que...

Quoi ? Il venait de lire dans mes pensées là ?! Je retins la gifle que j'avais envie de lui mettre. Alors ça, c'était gonflé. Je lui lançai un regard furieux, oubliant totalement le film du coup. J'allais me le faire. D'une façon ou d'une autre, j'allais lui faire payer ça.

-Je n'ai pas fui. Je t'ai évité le temps d'aller mieux puisque ça ne t'intéressait pas ce que je ressentais à ce moment là.

J'eus l'envie de lui coller le seau de pop-corn sur la tête.

-De plus, ma "rébellion" doit sûrement s'expliquer par le fait que tu saches être parfaitement insensible quand j'ai besoin de toi.

Et le soda... Qu'il soit bien sale et poisseux. Nous étions face à un phénomène rare. J'étais tellement irrité que de la fumée rampait partout sur le sol de la salle et que son air qui avait tendance à me charmer ne me faisait rien du tout. Et pourtant, faire les adolescents et faire des choses sales dans un cinéma, ça aurait pu être amusant. Sauf que non, là, il allait s'enfoncer les doigts dans son propre sphincter avant de pouvoir me toucher comme ça !

-Je ne demandais pas grand chose en plus et j'ai fait en sorte que la soirée soit plaisante pour toi. Et bien sûr, il suffit de parler de ton frère et hop, terminé. Ça me désespère.

Quant à Alphonse, je pensais à lui si je voulais ! Cette question, je n'allais pas y répondre de sitôt.
avatar
Messages : 541

Date d'inscription : 05/08/2015

Maison : "Babel"

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand on cherche à bouder tranquille [PV libre] Mar 7 Fév - 18:24
Eirik Ishirama
Quand on cherche à bouder tranquille...Ben, c'est loupé!

 
Bon, le petit n'y allait pas de main morte pour faire comprendre que la faute ne revenait qu'au blanc, mais en même temps Eirik s'en foutait pas mal. D'accord, il devenait insensible parfois, mais il ne fallait pas trop lui en demander d'un coup non plus! Puis c'était quoi cette manière de se barrer sans même essayer de discuter?! Le plus vieux n'en revenait clairement pas, mais quand il vit la fumée au sol...Bordel, il était irrité maintenant?! Fallait toujours qu'il en rajoute, bon lui aussi, mais de là à fumée comme une cheminée, fallait pas pousser! Du coup, le blanc le laissa finir, un regard toujours aussi contrarié posé sur le roux. Il allait finir par lui en coller une...Mais non, pas ici...Il se devait de répondre calmement.
 
" Je m'en souvenais parfaitement, mais j'avoue avoir eu un moment ronchon...Seulement au lieu d'attendre, tu as préféré partir danser avec des inconnus!"
 
Parce que oui, le coup de la boite ça lui restait clairement en travers. Puis c'était quoi cette excuse pourri?! Il l'évitait d'accord, mais c'était tout comme le fuir! Franchement, des baffes se perdaient...Mais non, il ne fallait pas déraper.
 
" C'est tout comme! Par contre, tu t'attendais à quoi sincèrement? Tu oublies visiblement avec qui tu t'es lié..."
 
Parce que oui, le roux avait visiblement tendance à oublier, mais il devait revenir au fait.
 
" Mais pour en revenir, je suis peut-être quelques fois insensible au mauvais moment, mais tu crois pas que t'en demande un peu beaucoup d'un coup? Je fais déjà ce que je peux pour ne plus me montrer violent et toi tu en voudrais toujours plus?!"
 
Il croyait rêver...Mais le Norvégien n'allait pas laisser tout ça ainsi. Il commençait clairement à en avoir marre de tout ça. Si Ambroise ne pouvait pas le supporter, ce n'était pas sa faute. Dans un couple on prenait l'autre comme il était un point c'est tout.
 

" Ça te désespère?! Mais dans ce cas ne mets pas Shintarô sur le tapis! Tu sais pertinemment ce que ça entraine! Et arrête un peu avec ta rébellion à la con, j'étais là pour toi bien plus souvent que ce que tu ne le laisses entendre! Tu commences vraiment à me courir Ambroise avec tes fuites quand plus rien ne va!"
 

code par Cristal-Lullaby sur epicode.
avatar
Messages : 575

Date d'inscription : 19/07/2015

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand on cherche à bouder tranquille [PV libre] Ven 10 Fév - 18:29
Ambroise Poitiers
Attendre ? Parce qu'il m'avait attendu lui ? Il était parti de la salle de bains sans se retourner que je sache alors pourquoi j'aurais attendu qu'il finisse sa petite crise, hein ? Pourquoi aurait-il fallu que je fasse encore attention alors que depuis le début de la soirée, j'avais justement fait attention à ne pas être chiant avec ce que je ressentais ? Là, franchement, c'était le bouquet et je laissais ma fumée complètement remplir la salle, ce qui fit fuir les spectateurs.

Y'en avait vraiment marre.

-Je suis parti pour ne pas qu'on se dispute encore une fois. Parce que j'en ai marre justement qu'on se dispute pour pas grand chose et que je sentais que ça allait venir.

J'eus un rire froid, presqu'amer. Moi, j'oubliais avec qui j'étais lié ? Il se moquait de qui ? Il savait que je ne pliais pas jusqu'à rompre devant lui. Si je cassais, c'était parce qu'il le provoquait, parce que je ne me rendais pas. Encore moins quand j'étais en tort. C'était bien ça le problème avec lui, il pensait que ma soumission lui était acquise. Plutôt crever ! Bien debout devant lui, le regard glacial, j'ajoutai d'une voix vide d'émotions.

-Je peux te retourner la question. Tu t'attendais peut-être à ce que je reste là à subir ton humeur ? Je suis de la fumée, j'avais envie de partir, je l'ai fait. Je n'ai pas besoin de ton autorisation, Eirik.

Je reculai parce que la violence dont il parlait, elle allait venir. Mais je savais comment il faisait maintenant et il n'avait aucune idée de ce dont j'étais vraiment capable quand j'étais furieux.

-Tu fais la même chose que moi, tu en veux toujours plus mais tu ne te rends pas compte quand tu le demandes. Comme adopter Glacier. Sais-tu seulement ce que j'ai entendu et pourquoi j'ai dit non ? As-tu compris tout ce que ça englobait cette foutue demande ?

Je commençais à devenir vulgaire. Ma rébellion à la con ? Lui courir parce que je ne voulais pas qu'on se dispute comme maintenant. Très bien, alors nous allions régler cela comme il adorait régler les choses. Il était temps que je lui montre à quel point je pouvais ne pas être gentil. Je l'aimais. Je l'aimais à la folie. Je me retenais de pleins de choses pour être avec lui. Pas de voyages dans les dimensions, pas de divagations qui ne feraient que le soûler, pas de retour à pas d'heure de la bibliothèque parce que je m'étais perdu dans mes lectures.

Je voulais bien que croire que je n'étais pas tout blanc dans cette histoire mais lui non plus. Et là, sa mauvaise foi... Je tendis la main devant moi.

-Montre-toi, Rapière...

Je finis avec ma lame dans la main et je la pointais vers Eirik. Il voulait qu'on se dispute ? Avec plaisir. C'était lui qui était venu me chercher après tout... Sans prévenir, je me reformai devant lui et lui mit un bon coup de coude dans le ventre pour l'expédier dans le portail que j'avais formé derrière lui. Les humains n'avaient pas à subir notre mauvaise humeur...



[Il y a une suite à cette réponse, à toi de voir si tu la découpes en deux comme moi ou si tu réponds à tout sur l'autre topic dont voilà le lien : http://ecole-esperanza.forumactif.org/t1540-sinistre-sinistralia-pv-eirik#11623 Bonne lecture !]
avatar
Messages : 541

Date d'inscription : 05/08/2015

Maison : "Babel"

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand on cherche à bouder tranquille [PV libre]
Contenu sponsorisé
Quand on cherche à bouder tranquille [PV libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quand on cherche les ennuis, on les trouve ! (pv)
» Quand on cherche , on trouve . Mais pas forcément ce qu'on cherchait . [ avec Nuage d'Espoir ]
» Quand on cherche, on trouve! Mais pas toujours ce qu'on veut...
» Liban : quand on cherche la Kouch on trouve.....
» Quand on cherche une pomme, on a des pépins!

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Esperanza :: Hors RP :: Archives :: Archives RP-
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: