FORUM FERME, PASSEZ VOTRE CHEMIN
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez|
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: [-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys] Mer 22 Fév - 21:59
Caleb Volgris
Hé, c'est ma chanteuse !
Caleb
Volgris
Ma
chanteuse



Elle était si poisseuse... Je savais que c'était à cause du sang mais pouah quand même. J'aurais pensé qu'elle aurait réussi à se battre mieux que ça contre un professeur mais fallait croire que non. A moins qu'elle n'ait tout simplement pas osé, impossible de savoir. En tout cas, arrivé chez moi, je lui fis une sorte de lit en métal chauffant dans lequel je la déposais délicatement. Je lui retirai rapidement ses habits et des mains d'acier versèrent des litres de sang dans la capsule... Faute de meilleur mot. Du sang bien chaud. Ce qui devrait l'aider à se rafistoler si elle le buvait aussi.

Puis je mis mon manteau à brûler dans la cheminée après y avoir récupéré quelques trucs. J'augmentai la chaleur de toute la pièce, j'en avais bien besoin d'ailleurs, marcher sans protection m'avait bien refroidi. Je me fis des litres de lait chaud et je revins la voir, tout sale pour le moment.

-Alors comme ça, tu fricotes avec les méchants vampires ?

J'esquissai un sourire taquin.

-Il ne t'a pas raté lui. Tu as encore fourré ton nez où il ne fallait pas, pas vrai ?

Pas que ça me dérangeait. Sauf que là, ça l'empêchait de travailler. En plus, j'avais dû jouer les héros et venir la sauver comme si elle avait été une damoiselle en détresse. Note que ça aurait pu être le cas puisqu'il avait voulu lui trancher la tête. Je m'installai sur une chaise à côté d'elle, laissant la chaleur ambiante me pénétrer. Ça faisait du bien.  

-Y'a un verre à côté de toi si tu veux boire le sang. Et non, y'a pas d'alcool. Tu l'aurais déjà senti passer autrement. Bien sûr, je ne te propose pas du mien.

Je vidai mon premier litre de lait, m'essuya la moustache d'un revers de manche. De toute manière, ma chemise était à brûler et d'ailleurs, je la lançai dans le feu après cette réflexion.

-Comment te sens-tu Khys ?

avatar
Messages : 194

Date d'inscription : 27/04/2016

Maison : "Orefia"

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys] Jeu 23 Fév - 17:44
Drakhys Andar
Prendre soin d’une vampire
… pas fière …

Elle avait regardé Shintaro droit dans les yeux. Il avait rappliqué comme un bon toutou dès que son maitre avait sifflé. Ca la dégoutait et elle avait pitié pour lui. Sans doute qu’il ressentait pareil pour elle, vu dans l’état dans lequel elle était malgré sa mise en garde. Elle n’aurait, de toute façon pas pu éviter son frère indéfiniment. Caleb avait mis au point les formalités de départ. Et le blanc semblait prompt à s’y plier. Il léchait presque le sol devant le dragon. Il était tellement pathétique. Il craignait les parents de Caleb. Drakhys n’avait peur que d’elle-même. Certes ça la conduisait à ce genre de situation où elle finissait en piteuse état à flirter avec la mort. Mais au moins, si elle devait courber l’échine, ce ne serait jamais par peur ou par obligation. Uniquement par respect. Et pas un respect qu’on aurait réclamé, jugeant qu’il était du par une quelconque raison. Un respect que la personne aurai acquis auprès d’elle. Il voulait qu’on la tienne en laisse, qu’il commence donc par porter une muselière dans ce cas… Aucun lien ne serait assez fort…

Elle perdit conscience durant le trajet. Caleb s’était éloigné et se sentant en sécurité dans ses bras, elle s’était laisser aller. C’est quand il la déposa dans une sorte de cocon de chaleur qu’elle émergea. Il lui retira ses vêtements, se retenant d’émettre le moindre son de douleur. Ensuite, il versa sur son corps du sang, jusqu’à immergée complétement. Son corps légèrement porté par le liquide se délassait. Ses plaies extérieures se refermèrent immédiatement et sa peau reprit des couleurs. Enfin dans la limite où elle restait toujours pale comme un vampire. Il s’éloigna pour s’occuper de lui. Elle ferma brièvement les yeux, soupirant fortement. Elle se laissa descendre un peu dans cette baignoire chauffée et avala plusieurs gorgées de sang. Sa régénération se relança de manière optimum. Il lui faudrait tout de même plusieurs heures pour récupérer l’intégralité des fonctions de son corps. Caleb revint près d’elle. Elle leva les yeux sur lui. Son visage dénué de sourire, bien que lui souriait. Elle aurait voulu le lui rendre mais elle avait honte.

- Je n’ai rien demandé… C’est eux qui m’ont impliqué dans leurs histoires…

C’était vrai. Sa voix était lasse, fatiguée. On pouvait largement comprendre pourquoi d’ailleurs. La colère sourde qu’elle avait ressentie plus tôt revint à la charge. Elle serra les poings, son corps le lui permit mais de façon horriblement douloureuse. Des larmes perlèrent aux coins de ses yeux. Elle n’aurait jamais dû accepter de boire le sang de Shintaro… Il aurait mieux valu qu’elle se tourne vers la réserve de Sword… Sword… Cal l’avait prévenu. Elle espérait qu’il n’était pas entré dans les détails. Sinon, ils couraient à la catastrophe. Déjà qu’il nourrissait une haine bien ancrée pour le frère de son amant… Ca ne ferait qu’empirer les choses. Elle regarda le dragon prendre une chaise et s’installer. Sa réflexion sur l’alcool lui arracha un sourire timide. Elle l’observa vider son énorme verre de lait. Il se débarrassa de sa chemise qu’il lança au feu, comme il l’avait fait de son manteau précédemment. Elle appuya sa tête contre le bord du bassin dans lequel elle baignait. Fermant les yeux avant de les rouvrir pour se perdre dans la contemplation du plafond.

- Pas bien…

Inutile de mentir. De façon générale s’était un désastre. Ses seuls réconforts étaient sa chaleur et sa présence et ce nouveau surnom qu’il lui donnait. Ce qui était déjà vraiment beaucoup. Elle tourna sa tête vers lui pour le regarder. Ses mèches de cheveux qui passaient devant ses yeux. Leur bleu si particulier, changeant. La courbe de son nez, la forme de ses lèvres, l’angle de sa mâchoire. Combien de fois avait-elle tracé ses traits sur une feuille de papier ? De combien d’esquisse de cet homme se composait son portfolio ? Elle ne saurait le dire, mais le nombre était croissant depuis quelque temps. Le regard de la blonde se fit plus doux.

- Merci d’être venu…

Parce-qu’il aurait pu attendre indéfiniment au bar. Parce-qu’il aurait pu, juste passer son chemin. Parce-qu’il aurait pu simplement la regarder mourir… Il y avait tellement d’options. Au lieu de ça, il l’avait récupérer comme son bien et il prenait soin d’elle à cet instant. Elle s’excusa de lui imposer ça. Elle ne savait si elle serait un jour en mesure de payer cette dette. Mais elle s’y efforcerait. Et, connaissant l’homme qu’il était… Non, le dragon qu’il était, elle ne doutait pas une seconde qu’il réclamerait son dû, tôt ou tard.
Elle leva son bras pour le sortir du liquide et effleura les doigts de Caleb. Elle n’était pas froide car son corps trempait dans un liquide suffisamment chaud pour la réchauffer. La douleur de ce mouvement simple lui fit serrer les dents.

- Tu devrais prendre une douche.

Bien qu’il fasse plus que bon, elle ne voulait pas qu’il attrape froid par-dessus le marché. Et en plus, elle l’avait rendu tout sale. Elle croisa ses yeux bleu, les siens étaient teinter d’inquiétude. Elle avait tellement de soucis plein la tête. Elle avait l’impression que sa caboche allait exploser. L’inquiétude pour la suite. Le géant bleu allait sans doute l’interroger sur son absence de ce soir, si il ne savait pas déjà exactement pourquoi. Elle se sentait faible. Non, elle était faible. Elle avait déployé son énergie sur Eirik. Elle avait vu son pouvoir le transpercer de part en part à de multiple endroit. Il avait à peine sourcillé… Soit il avait une résistance à la douleur hors du commun et ce même pour un vampire, soit son pouvoir était purement et simplement inutile.

Tu as trop peur des conséquences pour libérer ta véritable puissance… Si tu l’avais fait, il se serait désintégrer…

Bien sûr qu’elle avait peur. Elle était même terrifiée. Pourrait-elle reprendre le contrôle après avoir lâcher la bride ? Si elle n’y parvenait pas… Tout volerait en éclat, comme ce jour-là. Il ne resterait plus rien, pas de cadavres, uniquement des ruines… Elle ne pouvait pas se permettre de se lâcher à ce point-là.

Tu préfères donc y passer ?
Ce ne serait sans doute pas une grosse perte…
Ne dis pas ça à haute voix… Tu encourrais la colère de beaucoup de monde…

Elle releva les yeux sur le bébé dragon. Lui aussi serait en colère. Elle serra doucement ses doigts dans les siens, une vive douleur lui traversant le bras et lui fit lâcher un petit gémissement. Elle le relâcha et replongea son bras dans le liquide carmin. Il ne s’était pas donner la peine de lui sauver les miches pour l’entendre dire qu’elle n’aurait manqué à personne… Bien sûr qu’elle manquerait à certaines personnes… Elle le savait que trop bien.
(c) Codage par Crimi - Epicode
avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys] Ven 24 Fév - 14:03
Caleb Volgris
Hé, c'est ma chanteuse !
Caleb
Volgris
Ma
chanteuse



Ces deux là qui les impliquaient dans leurs histoires ? Sans blague ? J'imaginais mal ces deux vampires mettre les gens dans leurs histoires alors qu'ils avaient horreur de laver leur linge sale en public. En tout cas, j'avais cette impression. Elle avait dû entendre un truc qu'ils ne voulaient pas qu'elle sache, c'était obligé. Sinon, même si elle était aussi en colère, elle était aussi complètement claquée. J'étais certain que si je la laissais là dedans, elle s'y endormirait. Ce qui ne serait pas tellement surprenant vu son état.

-Bah, ça va passer. Tu peux le faire. Et puis, je ne pense pas qu'il puisse avoir mieux pour te soigner que du sang.

Je vidai successivement mes tasses de lait tout en balayant de la main ses excuses. Ce n'était pas comme si elle avait réellement voulu ce qu'il s'était passé. Heureusement d'ailleurs parce que sinon j'aurais eu envie de la laisser dans la ruelle. Ça aurait été bien fait pour elle en plus. Pourtant, je me disais aussi que son côté Dark était parfaitement heureux de ces bêtises. Le conflit devait même être sa denrée préférée après la violence et la mort...

-Et toi, tu devrais éviter de bouger.

J'ai bien vu la grimace, hein. Et puis, me remettre du sang dessus, ça n'était pas très intelligent.

-Je vais y aller dans quelques minutes, le temps de finir mon lait chaud. Je pense que tu es bonne pour dormir là dedans... Je l'ai fait aussi confortable que possible et ça restera chaud tant que la cheminée sera allumée.

Je ne savais pas du tout à quoi elle pensait mais ça n'avait clairement rien de joyeux. En plus, elle avait un regard... à faire pleurer une poule. Ouais, je sais que cette expression n'existe pas mais c'était l'impression que j'avais alors hein, qu'on me lâche. Je me levai après mon dernier bol de lait et je m'étirai longuement sous son nez alors qu'elle remettait enfin sa main dans son liquide rouge adoré. Bien, elle se faisait raisonnable.

-Je te laisse quelques minutes, profite du calme... Quoique...

J'allais vers ma chaîne hi-fi et je lançai de la musique classique, Casse-Noisette, un de mes préférés. Et je la laissai pour me détendre sous la douche. L'eau bouillante me faisait chantonner la mélodie que je connaissais par cœur alors que je faisais bien attention à enlever tout le sang qui était sur moi. Puis enfin propre, j'enfilai un peignoir et un boxer et revins la voir tout en m'essuyant les cheveux.

-Ça va mieux sans. Incroyable comme ça colle le sang.

Je vérifiai d'un coup d’œil que ça allait avant que mon repas ne vienne se déposer sur la grande table. Je coupai la chaîne pour la télévision, mettant le manga que je suivais en ce moment. Phantom. Et je commençai à manger tout en faisant des petits commentaires par ci, par là. Je n'osai pas lui proposer de la nourriture, pas sûr que son ventre saurait la retenir. En plus, je n'avais rien fait de spécial pour elle.

-J'y pense... Tu as un petit ami maintenant ?

avatar
Messages : 194

Date d'inscription : 27/04/2016

Maison : "Orefia"

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys] Sam 25 Fév - 15:07
Drakhys Andar
Prendre soin d’une vampire
… pas fière …

C’est vrai qu’il n’y avait rien de mieux pour elle… Pour ses blessures physiques s’entend. Elle l’avait regardé boire son lait. Bien qu’il avait une apparence d’homme, elle voyait parfois l’enfant qu’il était vraiment. C’est ce qui était le plus douloureux à ses yeux.
Ouai… Elle devrait éviter… C’était sans doute plus fort qu’elle… Dormir là-dedans ? Elle baissa les yeux sur le liquide pourpre qui faisait son bain. S’était sans doute nécessaire pour qu’elle guérisse convenablement. C’était le plus raisonnable également. Mais ce n’était pas ce qu’elle aurait préféré. C’est vrai qu’elle était bien, il ne manquait que…

- Merci… Encore… C’est parfait…

Il avait tellement raison, l’autre raclure de fond de chiotte public. Elle lui en devait une. Une énorme même… Il continua de boire son lait tandis qu’elle plongeait dans ses réflexions. Quand il s’était lever, elle avait replongé sa main dans le sang. Il s’étira et elle détourna les yeux de son corps. C’était mieux ainsi. Elle releva les yeux quand il alla allumer la musique. Un faible sourire se dessina sur ses lèvres. Ça lui rappelait noël. Le plus beau de vie jusque-là. Il disparut pour aller à la douche.

Elle se cala dans la capsule et ferma les yeux, se laissant bercer par la musique et l’eau qui coulait et sous laquelle le bébé dragon se lavait. Il chantait, ce qui la fit sourire de plus belle mais si sa voix polytonale lui grattait les oreilles. Elle lâcha un profond soupir. Elle glissa jusqu’à ce que sa tête soit complétement immergée, ne laissant voir que le haut de ses genoux. Tous les sons lui parvinrent alors étouffés. Elle resta ainsi jusqu’à ce que le bruit de l’eau cesse. Elle refit surface et se frotta le visage pour enlever la pellicule de sang. Elle tendit le bras pour se saisir du verre. La douleur à ce geste, bien que toujours présente, était moins irradiante. Elle plongea le verre avant de le boire. Elle recommença une seconde fois et elle buvait quand il revint. Elle le regarda du coin de l’œil.

Elle haussa les épaules. C’est vrai que quand ça sèche ce n’est pas top. Mais le sang était comme son élément. Alors elle s’en accommodait. Sa tête reprit appuis sur le haut de la capsule et les yeux mi-clos elle l’observa en silence, jouant de ses doigts sur le bord du verre qu’elle tenait toujours. Il avait mis la télé et mangeait tout en faisant des commentaires sur l’animé qu’il visionnait. Elle regarda un peu distraitement, essayant de comprendre l’attrait qu’il trouvait là-dedans. Il aimait le cosplay. Surtout quand c’était elle qui le portait. Elle s’était vaguement demander une fois si ce n’était pas parce-qu’il n’aimait pas son physique qu’il cherchait à la faire ressembler à ses personnage préféré. Finalement, elle avait cessé de s’interroger, parce-que si ça le rendait heureux, alors c’est tout ce qui importait non ?
Elle rouvrit brusquement les yeux et tourna la tête vers lui. Qu’est-ce que… Bon c’est vrai qu’on pouvait éventuellement s’en interroger. Elle n’allait plus se réfugier vers Ryan depuis un bon moment. Et elle n’avait plus couché avec personne depuis le Lycan. Et ça remontait déjà à plusieurs semaines. C’était surement ce qui l’avait conforté dans l’impression qu’elle avait depuis un moment.

- Non…

Ça c’était insinuer en elle, lentement. Faisant son petit nid dans son cœur. Elle avait fini par se rendre compte que ce n’était pas l’étreinte de n’importe qui qu’elle cherchait. Que ce n’était pas n’importe qu’elle lèvres qu’elle voulait embrasser…
Elle regarda le profil de Caleb, qui semblait absorber par son manga.
Seulement voilà… Il n’avait que 8 ans… Elle soupira en sentant son cœur devenir lourd. Même s’ils couchaient ensemble de temps en temps, pour lui, ça ne restait qu’un jeu. Comment demander à un enfant de devenir sérieux et raisonnable à cet âge ? C’était tout simplement impossible.
Son regard devint tendre, tandis qu’elle le fixait en souriant. Il aurait bien le temps de grandir. D’avoir des problèmes plein la tête. Et puis, il était un dragon… Il voudrait sans doute une dragonne plus qu’aucune autre créature. De toute façon, quand ce moment viendrait, elle aura surement trépassé depuis longtemps. La croissance des dragons étaient lente. Il avait quoi ? 1600-1800 ans ? Ce qui correspondait à 8 ans ! Quand il aurait 18 ans il aurait quoi ? 5000- 6000 ans ? Elle serait sans doute un tas de cendre depuis belle lurette.
Elle avait envie de lui demander si lui avait une amoureuse ou un amoureux. Mais… Il n’apprécierait pas le fait qu’elle lui rappel son âge par cette interrogation et si la réponse était positive, ça la foutrait tellement mal…

- Tu m’avais demandé de venir plus tôt aujourd’hui… C’était pour quoi ?

Sa voix était fatiguée et elle avait sommeil, c’est vrai. Mais elle voulait tout de même savoir ça.
(c) Codage par Crimi - Epicode
avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys] Mar 28 Fév - 17:43
Caleb Volgris
Hé, c'est ma chanteuse !
Caleb
Volgris
Ma
chanteuse



-Non ? T'es sûre ? Parce que tu sentais un démon ces derniers temps. Même que du coup, même si c'était plus par plaisanterie, je n'ai pas osé te donner les roses que j'avais acheté avec les chenilles en sucre que j'avais fait.

Enfin, je n'aurais peut-être pas dû utiliser le mot plaisanterie. Mais maintenant qu'il était dit, si je le reprenais, ça pourrait la blesser encore plus si je la blessais déjà en disant cela. Son expression me laissait un peu étrange, je ne savais pas du tout à quoi elle pensait mais une partie de mon cerveau était en mode alerte. Quand on savait que papa m'avait dit qu'il allait la trouver pour lui parler lui aussi. Heureusement que je savais papa moins "méchant" que l'homme type aux cheveux blancs. Il ne la taperait pas... Enfin, pas pour... Enfin... Puis merde ! Il ferait comme il voudrait papa alors j'allais laisser tomber.

Je me retenais surtout de me tortiller sur mon siège, lui jetant un long regard interrogateur. Mince quoi, regarde moi autrement ! Ce n'était pas normal, ça, ce n'était pas prévu ! Si elle était tombée amoureuse, j'étais juste dans les ennuis parce que je ne saurais pas du tout comment gérer ça. Et puis qui tombait amoureux d'un gosse à part les pédophiles ?! Oui, je savais bien que je n'étais pas tout le temps un gosse, j'étais même plutôt doué pour être adulte la plupart du temps. Quand maman et papa n'étaient pas là en fait. Et des fois Sword. Argh, elle avait réussi à me mettre en mode panique interne. Elle ne pouvait pas être amoureuse, point.

J'inspirai et expirai plusieurs fois alors qu'elle me posait une question. Cool, de quoi sortir de mon cycle de pensées infernales.

-Pour te faire savoir qu'il va y avoir une soirée exceptionnelle au bar ! Des dirigeants curieux veulent voir Esperanza de plus près, surtout qu'ils ont appris que mon papa y bosse. Et c'est quand même l'ambassadeur de notre monde. Donc, ça ferait une bonne pub pour l'école et Félisiz.

Je finis mon verre d'eau, me tapotai le ventre.

-Du coup, je voulais savoir si tu voulais assurer le show en sachant que tu ferais des pauses mais que tu resterais toute la nuit... Ou si je devais trouver quelqu'un d'autre.

Je repris mes couverts pour attaquer le mieux pour la fin, la viande ! Pleins de viande ! Je dévorai le temps de lui laisser digérer l'information puis je repris après ma quatrième entrecôte. A moins que ce soit la cinquième, je ne savais plus. Tant que ça finissait dans mon estomac, hein...

-Sword ne pourra pas être là. Y'a un roi Dragon qui le déteste donc, il faudrait aussi que je te trouve un autre garde pour la soirée. Si d'ailleurs t'as quelqu'un à conseiller... Puis faudrait que tu t'habilles plus classe... Même si j'aime bien ce que tu mets habituellement.

Ça ne serait pas une soirée facile pour moi. Obligé de rester réveillé, de m'assurer que chaque client aurait ce qu'il veut à part allonger Drakhys sur une table pour des trucs. Il faudrait que je mette les poings sur les I d'ailleurs là dessus, parce que je voyais bien la soirée dégénérait à cause de ça... Vraiment, ça n'allait pas être de la tarte cette histoire... Bref, je finis enfin mon repas et je me tapotai le ventre tout en me léchant les lèvres.

-T'en penses quoi, Khys ?

avatar
Messages : 194

Date d'inscription : 27/04/2016

Maison : "Orefia"

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys] Mar 28 Fév - 18:59
Drakhys Andar
Prendre soin d’une vampire
… pas fière …

Elle ferma les yeux, détournant les yeux. Des roses ? Pour une plaisanterie… Avec des chenilles en sucres qu’il avait faits… Elle aurait bien voulu les recevoir, même si c’était une blague. Elle fronça les sourcils.

- Ryan n’est pas mon petit ami… C’est un…

Putain de bon coup ? Doudou chauffant ? Agréable connard ?

- Ami… C’était quoi cette plaisanterie au juste ?

Bah oui forcement, il avait tendu la perche alors forcément, maintenant elle voulait savoir. Même si elle était un peu peinée que ce soit par plaisanterie. Mais… Elle se frotta les yeux. C’était normal… Elle joua distraitement de ses doigts à la surface de l’eau. Elle reposa le verre sur la petite table revenant rapidement cacher son bras dans l’eau. Bien qu’elle sache parfaitement qu’il faisait bon à l’extérieur, elle avait frissonné de sentir l’air sur sa peau… Brrr… Elle avait remarqué qu’il semblait un peu mal à l’aise quand elle l’avait observé un peu plus tôt. Elle avait senti son cœur s’emballer et il essayait de se calmer. Elle avait alors changé de sujet. Complétement. Ce qui semblait tout à fait opportun.
Une soirée exceptionnelle ? Des dirigeants ? Plus il en disait, plus elle fronçait les sourcils. Une nuit, toute une semaine… Qu’elle importance ? Elle aurait à boire et de l’argent… C’était le principal. Elle se reposerait une autre fois… Il recommença à manger. Elle referma ses bras autour d’elle. Ça allait lui causer des ennuis de trouver quelqu’un d’autre… Du temps et de la paperasse.

- Si tu veux que je vienne, alors je viendrai…

Après tout, c’était lui le patron non ? Elle voyait plus ça comme un extra qu’autre chose. Attend ! QUOI ? Elle se redressa, retenant un juron à cause de la douleur qu’elle se provoqua. Comment ça Sword ne pourrait pas être là… Elle émit un faible claquement de langue. Ça, ça ne lui plaisait pas. AU moins avec Sword, elle avait confiance et lui il ne jouait pas les gros lourd. Surtout qu’elle ne supporterait plus ce genre d’avances, et encore moins maintenant. Cependant, le dragon lui demanda si elle avait connaissait quelqu’un qui pourrait le remplacer. Avant d’ajouter qu’il lui faudrait une tenue un peu plus habillé. Elle eut un faible sourire quand il lui dit qu’il aimait bien ce qu’elle portait habituellement. Il était adorable. Mais là n’était pas le problème. Les questions se bousculaient dans sa tête. Si il voulait qu’elle s’habille plus classe c’était que c’était plus un genre de soirée mondaine quoi. Il ne voyait pas du tout Ryan se pointer la dedans. Il allait se faire chier et avec le caractère de merde qu’il avait, il serait capable de se fritter avec ce roi dragon… Donc… Non. Elle passa en revu les personnes qu’elle connaissait et qui accepterait ce boulot. Enfin qui serait capable de remplir cette tâche. Ce n’était pas temps de la protéger le souci, mais surtout de l’arrêter elle si elle s’énervait un peu trop. Hors de question de demander à Akabane… Quand à Tara… ou Gaia… Ou Lawrence… Si vraiment elle se fâchait, ils ne feraient pas le poids. Sans compter qu’elle préférait tout de même un adulte… Un sourire profondément mauvais se dessina sur ses lèvres.

- Recrute Shintaro… Ne lui laisse pas le choix… Trouve ce que tu veux… Un dédommagement quelconque pour les actes de son frère par exemple.

Oh oui… Ce sera parfait… Absolument parfait. Ensuite, venait la question de la tenue. Il entendait quoi exactement par « classe ».

- Une robe comme celle que tu m’as acheté, ça irai ?

Après tout, si Yentra se montrait docile ce jour-là, tout était possible…

- Tu veux bien m’en dire un peu plus sur ce roi dragon ? Je suppose qu’il faut que je change également de registre… non ?

Elle était intéressée, et bien que sa voix était douce, elle s’adressait à son patron. Son ton était donc sérieux. Elle bailla derrière sa main avant de s’enfoncer un peu plus dans l’eau. Bon sang… Il ne voulait pas la rejoindre dans l’eau ? AH… Ce n’était pas de l’eau, mais du sang, il venait de se laver en s’en plaignant d’ailleurs. Tsss… Dommage, elle l’aurait bien câliner… Juste un peu… En tout bien tout honneur en plus.
(c) Codage par Crimi - Epicode
avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys] Dim 5 Mar - 14:29
Caleb Volgris
Hé, c'est ma chanteuse !
Caleb
Volgris
Ma
chanteuse



Ryan ? C'était pas le long du meilleur ami de maman, ça ? En tout cas, ça me rappelait un truc et pas forcément de très positif puisque je me souvenais pas papa avait un peu grondé en entendant ce prénom. Je ne savais ce qu'il y avait entre eux exactement, cependant, je doutais que ce soit bon pour qui que ce soit de se mêler de ces histoires là. Quand les adultes se faisaient des problèmes, valait mieux en rester loin.

Et oui, c'était une plaisanterie ! Quoi, elle ne voyait pas la chose ainsi, elle ? C'était ridicule que je lui offre des fleurs. Je l'aimais bien mais je ne l'aimais pas tout court. Ce qui rendait ma blague plus que douteuse. J'aurais pu la blesser avec un truc pareil maintenant qu'elle me le faisait remarquer sans le vouloir. Par les éléments... On aurait pu avoir ma tête pour ça. Grand frère n'aurait pas du tout était content.

-Bonne question. Heureusement que ça ne s'est pas fait, crois-moi... Donc un ami démon ? Tu aimes bien côtoyer les bonnes grosses créatures... Je crois que tu parles d'un des meilleurs amis de maman.

Aussi simplement que ça ? Et si je lui disais de sauter dans un lac, elle le ferait ? Non parce qu'elle devrait faire attention à comment elle disait les choses la vampirette, hein. Je ne la mettrais jamais délibérément en danger mais il fallait qu'elle cesse de penser qu'elle ne risquerait jamais rien avec moi. J'étais un dragon à la fin et tous les dragons étaient dangereux. Nous étions fait pour être les armes de la terre. Et il ne fallait pas croire naïvement que l'on s'était adouci. Ça non... Je savais de quoi j'étais réellement capable et je savais que je n'aurais pas de remords.

-Shintarô ? Shintarô Ishirama, le tuteur de maman ? Le frère de l'autre abruti ?

L'idée n'était pas mal... Surtout que ce vampire là... Eh bien, je le trouvais aussi fou qu'amusant avec son caractère aussi merdique que ses cigarettes. La plupart du temps parce que j'étais bien conscient que si maman l'aimait bien, il ne pouvait pas qu'être un con. Ce qui serait pourtant le mieux pour tout le monde, hein. Non, je plaisantais, je ne pouvais pas souhaiter le malheur de tout le monde. Ce n'était même pas mon genre.

-C'est pas un mauvais plan, ça. Mais il va finir par détester son frère puisqu'il paye pour ses conneries. Je piquerai son numéro dans le portable de maman.

Je m'essuyai les lèvres et finit mon verre d'eau avant de répondre... La robe que je lui avait acheté était obsolète. Il fallait encore mieux... Je penchai la tête après l'avoir secoué négativement.

-Ça aurait été bien mais je vais t'en acheter une autre. Ou plutôt, je vais te donner l'argent pour en acheter une autre. Mais ne pense pas à me rouler.

C'était plus fort que moi, il fallait que je le dise. En même temps, c'était de l'argent et quand on parlait d'argent, j'étais un peu une saleté. Ou un requin des affaires, à prendre comme l'on veut. Je renvoyai tout ce que j'avais utilisé dans le lave-vaisselle, me plaçant dans l'encadrement de la porte pour ne rien casser. Pour jeter un coup d’œil à Khys quand elle me posa des questions sur le gros client.

Je me léchai encore les lèvres, me demandant comment je pourrais tourner les choses. Je m'appuyais contre le bois et je soupirai, mes yeux revenant au ballet de vaisselle sale.

-Les Dragons de sa dimension ont toujours été des fervents partisans et alliés des Dragons de la justice et de l'ordre, le peuple de Sword. Sauf que comme tu le sais à peu près, Sword a achevé de détruire son monde à l'époque et toutes les alliances sont tombées en morceau. Du coup, il voudrait repeindre les murs avec les restes de grand-frère.

Je revins m'asseoir à côté d'elle après avoir éteint la télévision. La voir baigner dans ce sang me donnait l'impression d'un petit creux. Mais en réalité, ce serait juste de la gourmandise. Et Drakhys ne se mangeait pas. Pas comme ça. Mon Dragon était un peu déçu, comme s'il voulait s'approprier sa puissance. Il la trouvait tellement étrange. Et moi avec. Hum, fallait que je revienne à nos moutons.

-C'est quelqu'un de très droit et de très caractériel en même temps. Il n'aime pas les mauvais tours, les mensonges, les personnes qui sont viles juste pour l'être. Il les tue sans hésiter.

Et j'hochai la tête.

-Alors oui, il va te falloir changer de registre. Quelque chose de sensuel mais pas vulgaire. Amusant mais pas bouffant. Amoureux mais pas mièvre. Tu voudras de l'aide pour choisir tes chansons ?

Elle avait l'air épuisée. Je n'allais pas tarder à aller me coucher de toute façon. Mais puisqu'on avait entamé la conversation, autant en finir.

avatar
Messages : 194

Date d'inscription : 27/04/2016

Maison : "Orefia"

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys] Lun 6 Mar - 11:27
Drakhys Andar
Prendre soin d’une vampire
… pas fière …

Il éluda la question. Elle ne s’en formalisa pas. Il ne voulait pas en parler, elle n’insisterait pas. Cependant, lui, semblait bien curieux sur Ryan. Elle lâcha un petit soupir las. Elle se fichait un peu de qui était le meilleur ami de sa mère et de qui Ryan voyait. Il était un grand garçon après tout. Du moment qu’elle sentait qu’il allait « bien » alors ça irait… Elle tenait tout de même beaucoup au démon. Bien sur, son entité jouait beaucoup la dessus, mais Drakhys aussi. Sans doute le fait d’avoir vu tant de chose sur lui, d’avoir partagé une partie de sa vie avec lui, la faisait se sentir proche. Ca la fit sourire d’ailleurs.
Elle avait déclaré qu’elle viendrait s’il le désirait. Simplement parce-qu’il était le patron et elle l’employer. Si il avait besoin d’elle pour un extra, bah… Elle viendrait si elle n’avait pas autre chose de prévu, bien sûre. Pour elle ça semblait relativement évidant.
Décidément, tout tournait autour de sa mère. Sauf que la vampire avait un peu de mal avec cette personne. Elle fronça légèrement le nez.

- Celui-là même…

Elle se fichait éperdument qu’il le déteste. C’était surement déjà le cas de toute façon. Et si ça pouvait en plus le faire chier un max, alors c’était tout bénéf’… Elle sourit au fait qu’il semblait plutôt d’accord pour cette idée. Tant mieux, voilà déjà un problème de régler. Enfin en partie, parce-que vu le caractère de merde de l’abruti concerné, ce n’était pas forcement gagner. Quoi que si Cal jouait de son charme… Elle sentit une piqure de jalousie et abandonna cette réflexion immédiatement.
Il avait secoué la tête négativement avant de déclarer que cette robe ne lui convenait pas. Elle ne put s’empêcher de rire. Ah celui dès qu’il y avait du pognon sur la table…

- C’est inutile, j’utiliserais Yentra… Ca ne te coutera rien comme ça… On fera une séance d’essayage et tu me diras ce que tu penses être le mieux.

Au moins comme ça le bébé dragon gardait son trésor bien au chaud. Et puis il devrait déjà la payer pour cette soirée, donc elle n’allait pas abuser en plus. Tout ce qu’il avait utilisé pour manger fini dans la cuisine pour être laver. Le bruit de la vaisselle tintant légèrement. Il était dans l’encadrement de la porte, supervisant son rangement d’un œil, la regardant de l’autre. Il soupira légèrement à sa question sur ce gros bonnet. Elle voulait se renseigner car, elle connaissait un peu les dragons maintenant et une bévue est si vite arrivée.
Il lui expliqua un peu qui était cette personne et elle fronça les sourcils en se redressant dans son bain. Les dragons de l’ordre ? C’était le peuple de Lexarianh ça. Oui elle le savait parfaitement même. Elle fronça d’avantage les sourcils.

- Je croyais qu’ynedo était le seul au courant sur le fait que Sword et le destructeur ne faisait qu’un… Quand je suis allé à la fête du feu à Fortunia, il était le seul à le savoir en tout cas. Certes, Sweety est considéré par certains comme un déserteur… Mais l’ignorance est toujours de mise…

Enfin le temps ne s’écoulant pas comme ici, peut-être que les choses avait changé. Et puis se dragon ne venait pas de Fortunia alors finalement… Elle n’en savait pas grand-chose…
Caleb était venu se rassoir près d’elle. Elle observa son visage si doux avant de soupirer et de détourner les yeux. Il décrivit un peu le caractère de ce fameux dragon qui n’était pas sans rappeler celui du cousin de Sword. Elle eut un léger sourire.

- Il ressemble un peu à Ynedo alors… Je pense que je saurais gérer…

Elle avait fermé les yeux se laissant un peu bercer par sa voix. Elle avait envie de l’attraper et de le foutre dans ce bain avec elle. Juste pour l’avoir contre elle et le câliner. Rien de sexuel en fait. Juste profiter pleinement de sa présence.

- Je te ferais une playliste et on verra ensemble ce qui semble judicieux de garder. Ça t’ira ?

Elle n’avait pas ouvert les yeux et sa voix semblait plus celle d’une personne à moitié en train de dormir que celle d’une femme parfaitement consciente. D’ailleurs, elle bailla une nouvelle fois s’enfonça dans le sang, ne laissant dépasser que son visage tourné vers le bleu, un petit sourire serein.

- Bonne nuit Cal…

Elle ne voulait pas le fâché, mais elle n’arriver plus à lutter contre l’étreinte du sommeil.
(c) Codage par Crimi - Epicode
avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys] Jeu 9 Mar - 17:22
Caleb Volgris
Hé, c'est ma chanteuse !
Caleb
Volgris
Ma
chanteuse



-Je n'aime pas Yentra. Je suis sûr qu'il est pervers et t'oblige à ne pas mettre de culotte ! Pas vrai ?

Et puis, les essayages, ça ne me dérangeait pas du tout. Elle ne savait pas que j'aimais ça. C'était juste que je n'aimais pas forcément payer pour d'autres. Oui, j'étais un petit bébé égoïste mais hé, j'allais finir par apprendre à partager... Ou pas. Quoique si puisque j'allais avoir une petite sœur. D'ailleurs, je ne l'avais pas dit à Drakhys mais je voyais bien qu'elle s'endormait dans le sang chaud. Comme quoi, j'avais bien fait d'avoir ma propre réserve. Sauf que je ne pouvais plus le cuisiner ce sang... Hum... Pfff...

-Tu sais, les espions ça existe. Et on ne peut pas dire que la destruction de tout un monde par une seule personne, ça passe inaperçu. Je suppose que l'on pouvait sentir l'énergie de grand frère partout même si elle avait changé, l'essence primaire était restée.

Alors je n'étais pas tellement surpris qu'on l'ait grillé. Ce qui m'aurait étonné, ce que ce ne soit pas le cas. Dans sa folie, Sword ne s'était pas du tout caché de ses crimes de ce que je savais. Du coup, je me demandais même comment personne n'avait su ou pu l'arrêter... Sûrement son côté nécromancien de l'époque. Il avait dû se faire une armée.

-De toute façon, ce n'est pas moi qui vais le dénoncer, non seulement ça ne me regarde pas mais en plus, je m'en moque complètement. Tant qu'il ne me fait pas de mal, rien à faire.

Ynedo, Ynedo ? C'était qui celui là ? Et en fait, rien à faire. Hum, j'étais bien fatigué pour penser comme ça. Aussi, au lieu de poser la question pour nourrir ma curiosité, je me contentai d'hausser les épaules. De toute façon, elle avait intérêt pour nous de bien faire. Je lui faisais confiance sur ce coup là alors elle se devait de bien faire. J'hochai la tête pour la playlist, clairement, elle finissait dans le sommeil elle aussi.

Je me levai du coup et éteignit tout ce qui n'était pas nécessaire avant de lui murmurer un bonne nuit. Je finis dans ma chambre où je m'endormis lourdement entre mes draps chauds, rêvant de peuples qui se battaient.





Au matin, au lieu de me lever immédiatement, je m'étirai longuement pour ensuite me faire du bien entre mes couvertures. Soulagé, je me levai pour une longue douche, descendit en peignoir pour remplir mon ventre. Le lait était en train de chauffer, les viennoiseries aussi. Je passai ensuite au salon pour regarder ma vampire préférée. Je plongeai la main dans le sang pour caresser sa joue, puis son épaule...

Mes doigts s'attardèrent sur un sein, massant doucement, tendrement avant de poursuivre la descente alors que je me penchai sur elle.

-Je me demande si tu es d'humeur coquine, le matin aussi...

Et ma main remonta pour finir sur sa nuque et l'approchai de moi pour un baiser. Voyons si la belle au bois sanglant se réveille à cause de cela...

-Sûrement, il n'y a que des bons moments pour du sexe, pas vrai ?

Je ricanai en mordillant sa lèvre avant de lécher sa joue.

avatar
Messages : 194

Date d'inscription : 27/04/2016

Maison : "Orefia"

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys] Jeu 9 Mar - 20:34
Drakhys Andar
Prendre soin d’une vampire
Le réveil du prince charmant?

Elle n’avait pas répondu au sujet du démon inférieur… Juste détourné le regard. Il avait raison… Mais c’était en partie de la faute de la jeune femme. Il avait morflé quand elle avait dérapé avec Sael. Après tout, Ryan l’avait prévenu… Il était têtu… Cependant, ça la contrariait un peu… Elle avait soupiré, ne cherchant pas à s’engager dans cette discussion.
Après quoi il émit une hypothèse… Oui c’était possible. Peut-être que les fortuniens ne l’avait pas sentir car la corruption de Sword était alors trop grande. Ynedo était le seul à savoir qu’il était le responsable. Pourtant, il avait pardonné à son cousin. C’était vraiment un grand dragon… Lui avait réussi à accepter sa part de ténèbres, c’était grâce à ça qu’il n’avait pas sombre comme ses confrères…
Sword ? Faire du mal à Caleb ? Alors là… Elle doutait qu’il en soit capable, à moins qu’il ne sombre comme par le passé. Mais le Sword actuel… Aucune chance. De toute façon, elle ne lui permettrait pas. S’il fallait qu’elle se dresse contre lui pour ça, elle le fera et elle n’hésiterait pas à lâcher toute sa puissance, quitte à disparaitre au profit de son entité.

Et bien… C’est très intéressant ma foi…
Mais tu connais Sword… Ca n’arrivera jamais !
Il ne faut jamais dire jamais…

Ça n’arriverait jamais… Elle en était convaincue. Après quoi elle s’endormit relativement rapidement…


Ses rêves l’avait débord conduit dans un monde de douleur ou Caleb n’était pas intervenu et ou sa vie s’achevait sous le regard cruel du vampire aux cheveux de neige. Après quoi, elle eut une phase plus réparatrice, où elle n’avait pour seule compagnie que les ténèbres. De ses ténèbres émergea une silhouette familière. La main tendu, il caressa d’abord sa joue, son épaule avant de descendre sur sa poitrine, faisant naitre en elle un désir fougueux. Elle perçu sa voix sans pour autant en saisir le sens, c’était assez fréquent dans les rêves. Elle esquissa un sourire alors que cette main continuait sa chute sur son corps avant de remonter. Elle sentit une pression sur ses cervicale puis une autre sur ses lèvres. Les limbes de son rêve s’effilochaient et elle regrettait tellement de se réveiller.

Elle ouvrit faiblement ses yeux vairons qui tombèrent sur le bleu de ceux d’un certain bébé dragon. Elle cligna plusieurs fois des mirettes, comprenant que les dernières sensations qu’elle avait eues n’étaient sans doute pas si irréelles que ça. Il lui mordillait la lèvre et vint lécher sa joue. Elle se redressa et l’embrassa avant de lui faire une petite léchouille sur le nez, un sourire taquin sur les lèvres.
Le niveau de sang dans la capsule de masquait plus ses seins qui part la caresse du dragon pointaient déjà. Elle mourrait d’envie de glisser ses mains sous ce peignoir et de voir dans quel état il se trouvait. Mais elle était couverte de sang et elle le salirait surement. La seule partie à peu prés indemne était son visage.

- Hm… Voilà un réveil bien plaisant…

Et c’était peu dire. Elle se mordilla la lèvre avec envie. L’odeur qui se dégageait de lui la faisait frémir. Elle le regarda avec amusement.

- Ce n’est pas raisonnable de donner envie à une blessée, mon petit cœur...

Parce-que là, elle avait très envie. Avoir baigné dans le sang toute une nuit l’avait retapé et en avoir bu la veille également. Elle ressentait encore quelques contusions mais c’était largement acceptable. Elle vint frôler ses lèvres avec les siennes, plongeant son regard dans le ses yeux bleu.

- Je crois que j’ai trouvé mon petit-déjeuner…

Et elle ne parlait absolument pas de sang. Restait à savoir si elle devait aller prendre une bonne douche avant ou s’il était pressé…
(c) Codage par Crimi - Epicode
avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys] Lun 13 Mar - 13:59
Caleb Volgris
Hé, c'est ma chanteuse !
Caleb
Volgris
Ma
chanteuse



Tiens, mon réveil semblait plaire à Khys, même si je pouvais passer pour un pervers qui profitait d'une femme endormie. Mais c'était mon côté Dominant ça, une Soumise était toujours prête pour son maître, donc même si elle dormait, il pouvait se permettre des gestes déplacés sans quand même que ça aille trop loin. Je n'étais pas pour sauter une personne endormie. Ça se rapprochait un peu trop de la nécrophilie pour moi. Sa léchouille sur mon nez me fit rire, elle était une vampire, elle n'était pas un animal comme moi, pourtant elle jouait le jeu comme si.

-Plaisant ? Nous n'avons même pas fait la moitié de ce que nous pourrions faire...

Délibérément taquin, je levai un sourcil alors qu'elle me disait qu'elle était encore blessée. Pas tant que cela, à mon avis. Les muscles encore un peu douloureux mais rien qu'une bonne eau chaude ne puisse aider à détendre et rétablir.

-Je n'allais pas me gêner. Je suis comme tous les gamins : un vrai opportuniste.

Et pour preuve, je tirai de nouveau sur son téton pour le frotter avec mon pouce ensuite, en ricanant doucement. Moi, son petit-déjeuner ? Allons, nous savions bien qui des deux mangeaient réellement l'autre. Et puis moi, je pouvais même goûter son sang alors qu'elle non. Oui, ça n'était pas juste mais je n'étais pas toujours pour la justice, surtout si ça me rapportait à moi. Je l'embrassai encore pour entretenir le feu pour lui susurrer ensuite.

-Et si tu allais prendre un bain ? Pour ensuite aller t'étaler dans le lit de la chambre de jeu. Le temps de manger pour me faire plein de force et j'arrive. D'accord ?

Je ne pensais à rien de violent, elle avait eu assez mal hier. Mais je préférai quand même le faire dans la salle de jeux. Surtout après l'impression qui ne me quittait pas depuis la veille. D'ailleurs, peut-être que je ne devrais pas du coup... Sauf que... Eh ben j'avais envie, non mais. Elle se prélassait depuis hier soir sous mon nez dans un bain de sang ! Et j'avais des désirs, je n'allais pas m'en cacher.

Je me détachai d'elle avec un clin d’œil suave et je lui laissai un peignoir noir éponge pour qu'elle puisse aller se laver en cachant sa pudeur. Même si ça ne serait pas pour longtemps. J'allais m'attabler et je dévorai littéralement ce qu'il y avait à manger, prenant à peine le temps de respirer. Le tout en gloussant parfois parce que j'étais quand même un sacré bébé dragon glouton. Enfin rassasié et la vaisselle en train de tourner, je m'étirai et me tapotai le ventre. Il restait encore de la place mais je n'allais pas me faire rond comme une barrique, hein.

Je préférai monter jusqu'à la chambre et j'entrai tranquillement pour aller jusqu'au tiroir et prendre du lubrifiant et un œuf vibrant. Ce serait largement suffisant. Cependant, je ne savais pas si elle serait d'accord pour du sexe anal alors il me faudrait me poser la question avant de trop m'emballer. Je vérifiai la propreté de tout avant d'ouvrir la fenêtre de toit. Il faisait tellement beau, ce serait dommage de ne pas en profiter.

-Alors, Khys, ton corps connaît presque tous les plaisirs possibles, non ?

Je vins vers le lit, laissant tomber mon peignoir. Et dire que je m'étais fait du bien... Pourtant, j'étais déjà à moitié dur rien qu'à l'idée de profiter de son corps. Petit pervers que j'étais.

-Que penses-tu du sexe anal ?

Valait mieux mettre les pieds dans le plat. Je laissai ce que j'avais pris près des oreillers, laisser tomber mon sous-vêtement pour venir la surplomber de mon corps. Quelque part, elle devait trouver que je manquais d'improvisation mais ça ne m'avait jamais réussi de réagir impulsivement avec mes anciennes soumises. Ce qu'elle n'était pas vraiment, je le concédai. Je me penchai sur elle pour lui mordiller le cou, faisant presque comme si j'allais le percer de mes dents. Elle allait en garder une marque mais pas si longtemps. Dommage...

-Veux-tu jouir de cela avec moi ?

Mon corps frissonna à cause du froid du sien... Mais je ne me décollai pas. Le soleil allait faire en sorte que je pourrais nous réchauffer tous les deux. C'était pour cela que les rideaux étaient toujours ouverts. Ça et le fait que je voulais le faire en pleine lumière...

avatar
Messages : 194

Date d'inscription : 27/04/2016

Maison : "Orefia"

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys] Lun 13 Mar - 19:58
Drakhys Andar
Prendre soin d’une vampire
Le réveil du prince charmant?
C’était une promesse qu’il lui faisait là ? Ça en avait étrangement l’air. Ca la laissait songeuse en tout cas. Un opportuniste… Moui… Qui ne le serait pas en ayant une femme nue dans un bain de sang ? Il joua avec son téton la faisant gémir.  Il semblait trouver amusant qu’il soit son petit déjeuner… Certes elle ne pouvait le boire et ça ne la frustrait pas du tout… Nannn Et puis il ne se laissait pas manger comme ça. Ce qui rendait les choses relativement plaisante quand il acceptait qu’elle profite un peu de lui.
Il se pencha et l’embrassa avant de l’inviter à aller prendre un bain. La suite était certes tout à fait plaisante et elle ne comptait pas vraiment s’y dérober.

- D’accord…

C’était la chambre de jeu… Elle s’en contenterait, c’était mieux que rien du tout… Au moins il la désirait alors elle n’allait vraiment pas se plaindre. Elle lui sourit avec cette étincelle de lubricité dans l’œil. Il se redressa avec un clin d’œil. Ah lala… Il était irrésistible. S’en était presque grotesque.

Pas presque… Ça l’est… Vraiment…

Toujours une petites piques affective. Elle l’aurait presque sentit venir. Elle l’ignora superbement, se drapant dans le peignoir qu’il avait mis à sa disposition. Ce n’était pas tant pour se cacher qu’elle s’y réfugia. Caleb connaissait parfaitement son anatomie, elle ne voyait pas très bien ce qu’elle avait encore à lui cacher. Non c’était plus pour ne pas semer de sang partout chez lui.

- Ne tarde pas trop… Garde moi pour le dessert…

Cette fois c’est elle qui lui fit un clin d’œil avant de disparaitre dans la salle de bain. Elle délaissa le tissu épongeux pour enjamber la baignoire. Elle commença par se rincer avec application avant de bien se savonner. Elle se rinça et se laissa baigner quelques longues minutes dans une eau fumante. Juste histoire de réchauffer encore son corps. Elle finit par sortir, se séchant rapidement. Elle se dirigea vers la fameuse chambre et se glissa à l’intérieur. Elle n’avait pas remis le peignoir. Elle n’allait pas s’encombrer de vêtement superflu. Elle regarda quelque instant le grand lit. Elle soupira avant d’aller s’y allonger. Le bébé dragon était en train de contenter son ventre. Il devait en avoir pour un moment. Aussi elle fut assez surprise de le voir arriver et se diriger vers un tiroir. Bah mon vieux… Soit c’était une petite faim, soit il avait fait vitesse grand V.

Elle l’observa alors qui examinait les jouets qu’il allait utiliser. Après quoi il ouvrit la fenêtre du toit et un rayon de lumière vint caresser la peau de son ventre. Ce soleil était encore fébrile mais il annonçait déjà un printemps prochain. Il se tourna ensuite vers elle et l’interrogea. Elle aimait bien qu’il l’appel Khys… Il était le seul à la prénommer ainsi… Ça lui plaisait bien. Elle le fixa un instant avant d’hausser les épaules. Elle avait fait des choses oui… De là à dire qu’elle avait exploré toute les sorte de plaisir c’était assez difficile à dire.

- Je ne sais pas…

Il délaissa son propre peignoir la laissant déguster cette agréable vision que son corps juste couvert de se frêle morceau de tissu, baignant dans la lumière du matin. Pas sûr qu’elle puisse se lasser de ce spectacle qui l’a fit soupirer d’envie. D’ailleurs ce beau jeune homme semblait très légèrement tendu.  Elle fronça les sourcils, se sentant légèrement rougir.

- Que ça peut faire mal… Mais que ça peut aussi être tout le contraire.

Elle avait un peu parfois l’impression de retrouver le professeur qu’il avait été. Elle avait fixé ses yeux vairons dans ses yeux bleus. Il avait déposé son matériel près des oreillers et s’était débarrasser de son sous-vêtement avant de venir positionner son corps au-dessus du sien. Elle ne bougea pas, se contentant de le regarder avec un petit sourire. Il se pencha dans son cou. Elle lui en libéra l’accès en tournant la tête. Elle soupira et se trémoussa faiblement. Bon sang ce qu’elle aimait qu’il vienne la mordiller. Elle n’esquissa pas d’autres gestes. Elle avait bien compris que dans cette pièce, c’était lui qui donnait les ordres. Ca ne l’ennuyait pas de s’y plier, tant que ça restait relativement raisonnable. Ce qui avait été le cas jusque-là. Il lui demandait si elle souhaitait jouir de ça avec lui. Elle détourna les yeux et hocha la tête.

Son corps, sa peau contre la sienne, si délicieusement tiède. Il ne savait pas que rien que cette chose toute simple la comblait déjà beaucoup. Alors qu’il propose de… Elle se mordilla la lèvre avant de souffler.

- Oui…

Elle leva une main et vint caresser une mèche de ses cheveux. Elle se cambra légèrement pour que sa poitrine au sein dur de désir viennent se frotter contre son torse. Elle avait envie de lui et il serait le seul à vraiment la satisfaire.

(c) Codage par Crimi - Epicode
avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys] Jeu 16 Mar - 14:09
Caleb Volgris
Hé, c'est ma chanteuse !
Caleb
Volgris
Ma
chanteuse



Oh mais c'était justement l'intention même si m'affamer un peu n'était pas tellement une bonne idée. Mais trop manger me rendait plutôt paresseux, de sorte que j'avais fait attention. J'esquissai un sourire pour elle alors qu'elle me disait ne pas savoir si elle connaissait tout du plaisir. C'était bon à savoir, elle n'était pas prétentieuse sur le sujet. Même moi, je ne pourrais dire que je savais tout. Quant à papa, il semblait avoir appris un plaisir complètement différent depuis qu'il était avec maman. Sûrement la cause à l'amour.

-Tu rosis. Tu sais que je ne te ferais pas de mal, sauf si c'est ce que tu veux.

Après avoir soupiré d'envie pour moi. Je détestais sentir mes soupçons se confirmaient, vraiment. Je pensais lui poser la question après ça. Je préférai que ça sorte une bonne fois qu'on tourne encore et encore autour du pot.

Mais pour le moment, j'avais mieux à faire comme échauffer tout son corps. Ça n'était pas bien difficile, Drakhys était très sensible à mon toucher et elle se pliait volontiers à ce que j'avais envie de faire. Si bien que je m'occupais de son corps, trouvant très facilement ses points faibles. Ses gémissements étaient des indications claires et limpides. Je suçai ses seins encore et encore, à le rendre douloureux avant de la pousser à se mettre au dessus de moi.

Là, je lui fis un sourire charmeur en massant ses hanches, reprenant ses lèvres pour un baiser vertigineux. Et là, la surprise du jour. J'étais curieux de voir alors...

-Touche-moi, Khys. Montre moi comment tu as envie de me dévorer...

Le fait que je l'avais toujours plus ou moins empêché de connaître mes zones érogènes devaient la travailler. Si bien que oui, je voulais voir ce qu'elle pouvait faire... Dans certaines limites néanmoins. Je mis mes mains au dessus de ma tête, offert, le regard malicieux.

-Ne va pas trop vite cependant... Ça ne sera pas si souvent que je resterai lascif sur le lit.

Et je me cambrai pour coller nos bassins quelques secondes avant de rire.

avatar
Messages : 194

Date d'inscription : 27/04/2016

Maison : "Orefia"

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys] Jeu 16 Mar - 17:26
Drakhys Andar
Prendre soin d’une vampire
Le réveil du prince charmant?
Elle le savait… Il l’avait promis, alors elle n’en était pas inquiète en fait. Peut-être qu’un jour elle lui demanderait… Peut-être qu’un jour elle souhaiterait qu’il le fasse, qu’il l’a meurtrisse… Mais ce n’était pas aujourd’hui. Elle ne se sentait pas encore prête. Elle se contenta que lui sourire avant de soupirer.

Il délaissa les babillages et commença à la préparer. Il décelait avec facilité les préférences de la blonde. Elle ne cherchait pas vraiment à s’en cacher. Elle avait envie de prendre du plaisir sous ses caresses et ses baisers. Elle gémissait et se cambrait quand il se trouvait dans un endroit particulièrement sensible. C’était tellement plaisant. Il s’attarda sur ses seins, les suçant avec insistance. Ses petits boutons de chair déjà dur devinrent douloureux sous le traitement qu’il leur infligeait.

Il la fit venir sur lui avant de lui sourire de cette façon si délicieuse. Ses mains sur ses hanches la faisaient frissonner. Il vint l’embrasser et elle n’avait pas souvenir d’avoir jamais eu un baiser pareil. Elle s’y était totalement perdue, il l’avait laissé le souffle court, le regard brulant d’un désir qui n’était pas prêt de s’éteindre… Même avec un extincteur…

Elle le fixa pendant quelque fraction de seconde, incertaine d’avoir bien saisit les mots qu’il venait de lui dire. Cependant, le voir glisser ses main au-dessus de sa tête, appuyant le fait qu’elle ne devrait pas aller trop vite et que ça n’arriverait que rarement, finir de la désarçonner. Elle pouvait vraiment jouir de son corps… Sur le coup, elle se sentit comme une mendiante qui passe brusquement VIP. Elle n’y croyait pas, tout en mourant d’envie de se lancer. Il colla son bassin contre le sien avant de rire. Elle se mordilla la lèvre. Très bien…

Elle se pencha sur lui et glissa directement dans son cou pour déposer des baisers, juste au creux. Une main avait glissé jusqu’à la sienne et redescendait lentement le long de son bras, le caressant juste du bout des doigts alors que l’autre venait trouver son torse et l’explorer avec sa paume. Ses baisers laissèrent place à sa langue puis à ses crocs. Elle ne chercha nullement à percer sa peau, se contentant de les faire glisser ou de faire de légère pression pour qu’il puisse sentir leur faible piqure. Bien sûr qu’elle avait envie de le mordre. Elle donnerait tout ce qu’elle avait pour le posséder de cette façon, mais… Elle abandonna son cou pour venir titiller son oreille. Ses doigts avaient découvert son téton et jouaient légèrement avec, cherchant à lui faire adopter une certaine rigidité. Elle mordilla son lobe, soufflant légèrement dans le creux de son oreille avant de venir lui pincer le cartilage et de finalement descendre sur sa clavicule.

Il avait demandé à ce qu’elle n’aille pas trop vite. Elle comptait clairement prendre son temps. Elle voulait l’explorer entièrement, savoir tout de son corps. Ce qu’il aimait le plus et à quel endroit. Comment le faire languir gentiment et comment faire monter un lui une envie tout juste contrôlable. Après sa clavicule, elle remonta le long de son autre bras, dessinant son biceps du bout du nez, venant lécher le creux de son coude jusqu’à son poignet où ses veines semblaient vraiment la narguer. Elle passa sa langue sur son index avant de le suçoter de façon complément suggestive. Elle ne parvenait pas à ne pas frotter son bassin contre le sien. Elle avait tellement envie de lui et l’explorer ainsi, sentir son cœur frémir et sa peau frissonner, ça l’excitait encore plus.

Elle redescendit dans son exploration, ses mains n’avaient cessé de jouer sur son torse, caressant, pinçant et titillant ses tétons. Elle descendit ses mimines sur ses hanches pour que sa bouche prenne le relais. Elle passa d’abord sa langue autour avant de venir le pincer entre ses lèvres. Elle le mordilla et le suça et quand il fut suffisamment dur et rouge, elle passa à son frère jumeau. Ses doigts tracèrent un chemin sur son ventre descendant sur ses hanches toujours avec le bout de ses doigts avant de remonter de chaque côté de son buste. Elle fit jouer ses griffes, juste pour voir si il était chatouilleux. Elle ne lui laissa aucune marque, elle ne voulait pas lui faire mal. Elle le regarda alors qu’elle descendait encore plus bas, traçant un sillon avec sa langue entre ses abdos jusqu’à arriver à son nombril. Elle ne ratait rien de ses réactions, elle enregistrait scrupuleusement le moindre souffle, le moindre soubresaut. Elle s’amusa à tourner autour du petit trou avec son nez, puis ses lèvres et enfin sa langue. Sa poitrine était idéalement placer au niveau de son bassin. Parfaitement consciente de ça, elle en jouait avec délice. Ses mains ne l’avaient pas touché à cet endroit, elle le réservait pour la fin. Non au lieu de cela, elles étaient venues trouver ses jambes, l’invitant à les plier. Une fois que son nombril n’eut plus aucun secret pour sa langue, elle continua de chuter. Son nez rencontra son sexe, l’effleurant à peine. Elle détourna la tête et se concentra sur l’intérieur de sa cuisse. C’était un peu dur d’ignorer cette rigidité demandeuse… Elle mourrait d’envie de la satisfaire, mais elle voulait finir de le découvrir.
Une main glissa sur son mollet, l’autre se fraya un chemin entre le matelas et ses fesses. Elle le gouta de sa cuisse jusqu’à sa cheville avant de remonter en faisant glisser son nez sur l’autre jambe. Elle déposa un baiser sur son désir. Juste sur le frein, comme une promesse. Elle l’avait touché, gouter, caresser sur toute cette surface, mais il lui restait encore à découvrir. Sa nuque, son dos, ses épaules, ses reins, ses petites fesses qu’il lui plaisait tellement de mouler dans des pantalons de cuir…

- Retourne-toi Cal…

Sa voix était douce, chaude, mais elle n’attendait aucun refus. Il voulait qu’elle le touche et elle n’avait pas encore tout touché. Elle attendit qu’il obtempère et une fois fait, elle appuya son corps contre son dos. Oh bon sang, ce qu’elle aimait sentir sa peau contre la sienne. Elle se mordit la lèvre avant de se pencher et se venir déposer de tendres baisers sur sa nuque, lui massant avec douceur les épaules. Ses seins étaient écraser contre ses omoplates et elle lui mordilla légèrement le cou. Elle embrassa la peau de ses épaules, de son dos, se relevant, suivant sa colonne vertébrale jusqu’à atteindre le creux de son dos. Ses mains lui massèrent son petit cul d’amour et elle prit un grand plaisir à cela. Sa main glissa derrière sa cuisse et dériva à son entre-jambe pour venir lui caresser les bourses. De son autre main, elle l’invita à soulever un peu son bassin et quand se fut fait, elle put se saisir de son membre. Elle avait remonté son corps près du sien et faisait courir ses doigts le long de sa verge. Elle passa son pouce sur le bout de son gland avant de venir se saisir complètement de son sexe et le serrant doucement, elle effectua de lent va et vient. Penchée au-dessus de lui, elle glissa ses lèvres à son oreille, venant la lui mordiller avant de lui susurrer.

- Est-ce que tu veux que je te mange entièrement Caleb ?

Sa voix était remplie d’envie tout juste contenue. Elle raffermit légèrement sa prise sur lui, amplifiant son mouvement. C’était lui qui la dévorait principalement. Elle s’offrait à lui, mais cette fois, il s’était offert et c’était vraiment… Elle ferait en sorte de la satisfaire. D’aller au-delà de ses espérances.
(c) Codage par Crimi - Epicode

avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys] Sam 18 Mar - 15:07
Caleb Volgris
Hé, c'est ma chanteuse !
Caleb
Volgris
Ma
chanteuse



Je pourrais presque croire que je venais de lui offrir un deuxième Noël. Alors que je ne faisais que lui permettre de me toucher aussi librement qu'elle en avait envie. Ce qu'elle s'appliqua à faire presque avec révérence. Non mais après ça, comment elle voulait que je ne sache pas qu'elle m'aimait ? Pas besoin de mots, tous ces gestes le disaient. Je me laissais fondre sur le matelas, honnête quand à mes réactions. Parfois c'était plaisant, parfois dérangeant, parfois amusant. J'étais un peu chatouilleux mais il paraissait que ça disparaissait avec l'âge. Quand j'essayais avec papa, il haussait un sourcil l'air de vouloir me dire "ça va, tu t'amuses bien ?"

Ça stoppait net ce genre de trucs.

Je me recentrai sur ce que me faisait vivre Drakhys. Elle prit vraiment tout son temps et j'avais même l'impression qu'elle avait touché à mes pieds. Elle me demanda de me retourner, donc son exploration n'était vraiment pas fini alors... J'obéis avec un sourire en coin, la laissant craquer sur mes fesses. Je savais qu'elle avait un truc avec, elle me reluquait assez souvent elle aussi. J'eus un doux soupir, pas le premier, quand elle mordilla ma nuque, oui, j'y étais sensible. Mais pas assez pour vouloir qu'elle tente de boire mon sang, merci.

Cependant, alors qu'elle prenait enfin mon érection en main, elle posa une question de façon douce mais pas assez pour cacher son envie de finir d'avoir le contrôle de la situation. Ça faillit me refroidir, parce que ce n'était pas parce qu'elle avait eu le droit de me toucher partout qu'elle était le patron ce matin là. Tut, tut, tut... J'étais bon pour lui rappeler qui était le patron dans cette salle de jeux. Assez vite, elle finit sous moi et je la surplombais avec un air malicieux, un peu hautain aussi.

-Khys, ma jolie Khys... Je crois que tu oublies qui est le patron. Mais c'était gentil de poser la question...

L'oeuf finit dans ma main et je le lui montrais avec un sourire un peu plus grand.

-Tu vas avoir chaud à l'intérieur avant que je n'arrive...

Mais tout d'abord, je la préparais soigneusement en l'embrassant encore et encore, histoire de lui faire perdre tout repère. Elle avait été en train de me faire l'amour. La pensée faillit me faire courir un frisson désagréable. Elle avait déjà tellement souffert et elle se faisait encore mal... Assis entre ses jambes écartées, je finis par me redresser après un énième baiser, pour avoir un œil sur mes doigts luisant de lubrifiant et de sa cyprine.

-Te sens-tu vide, Khys ?

Je frottai son bouton rose pour avoir le plaisir, normalement, de la voir se cambrer à cause de cela. Puis de ma main libre, je couvris soigneusement l'oeil de lubrifiant et je l'allumai. Le bruit du vibreur prouva son parfait état de marche.

-Ne t'inquiète pas, ceci va s'occuper de cette partie... Et après, que dirais-tu de me prendre enfin dans ta jolie bouche pendant que je prépare derrière ?

Avec douceur et des gestes assurés, je vins jouer avec l’œuf contre ses lèvres intimes en me léchant les lèvres. Mais j'y avais déjà goûté et chacun son tour, n'est-ce pas ? Je me permis tout de même de me pencher pour lécher et mordiller très tendrement son clitoris avant de la regarder, avec mes yeux de dragon très certainement. L’œuf finit par entrer quand elle ne fut plus que de la pâte à modeler dans mes mains. Je pris la petite télécommande qui allait avec moi régler le programme. Vibration douce puis plus rapide. Avec différence de tempos, qu'elle ne puisse s'habituer au jouet.

-Ça va ?

Toujours s'assurer du bien-être de son partenaire.

-Position 69. Pour que je te prépare... Fais moi plaisir, Khys...

Je vins lécher ses lèvres à elle avant de retourner m'installer contre les coussins, attendant qu'elle vienne à moi. Elle viendrait.

Elle devait mourir d'envie de m'avoir en elle maintenant...

avatar
Messages : 194

Date d'inscription : 27/04/2016

Maison : "Orefia"

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys] Mer 22 Mar - 19:59
Drakhys Andar
Prendre soin d’une vampire
Le réveil du prince charmant?
Le dragon était sensible à ses baisers et mordillement dans le cou. C’était une torture de ne pas le mordre et en même temps c’était tellement plaisant de le sentir frissonner et soupirer de la sorte. Elle aussi elle était particulièrement sensible dans cette zone là…
Elle avait exploré son corps, gouté sa peau. Elle avait eu envie de le mordre tellement de fois à tellement d’endroit. Mais elle avait réussi à passer outre ce désir. Et puis, alors qu’elle désirait tellement lui offrir du plaisir, elle se retrouva en un quart de seconde sous le dragon. Elle le regarda d’abord avec étonnement puis avec un air de parfaite innocence. Non elle n’avait pas oublié… Elle voulait juste… Lui faire du bien… Mais elle savait aussi qu’elle le pouvait de bien d’autre façon. Elle lui sourit en rougissant, comme prise en faute. C’était un jeu pour lui, alors autant entrer dans celui-ci. Même si faire abstraction de ses sentiments étaient quasiment impossible… Surtout avec une telle proximité. Elle se lécha les lèvres alors qu’il lui montrait l’instrument de sa futur torture. Ça avait la forme d’un œuf et au vu du sourire qu’il affichait, ça promettait un bien beau supplice. Sa déclaration accentua cette impression. Avoir chaud un l’intérieur… Elle en doutait un petit peu. L’excitation rendait son corps encore plus froid et à moins qu’il n’apporte sa propre chaleur…
Il l’embrassa à plusieurs reprises et ça eu pour effet de court-circuiter ses pensées. Ses doigts qui la caressaient avec application et ses lèvres qui ne cessaient de venir prendre possession des siennes. Elle gémissait faiblement sous ses gestes et sa respiration commença à se haché, le désir s’intensifiant.
Il s’éloigna d’elle après l’avoir embrasser une nouvelle fois lui laissant le souffle court. Il l’interrogeât et pour seul réponse il n’eut qu’un soupir chaud et un mouvement de bassin. C’était clairement une demande. Elle avait envie qu’il comble ce vide intersidéral que l’excitation du sexe avait installé en elle. Il la caressa et elle se mordilla la lèvre alors que le plaisir qu’il lui donnait en jouant sur son clitoris la faisait se cambrer. Elle émit des gémissements alors qu’un son l’accompagna. Elle essaya de fixer son attention sur l’objet mais c’était difficile. Elle hocha la tête se tortillant déjà de plaisir rien qu’a l’évocation du programme que Caleb énonçait.
La vibration lui tira un petit sursaut mais c’était absolument fantastique. Et quand le bébé dragon se pencha sur elle et qu’elle sentit sa langue, elle hoqueta avant de se cambrer alors qu’il mordillait avec délicatesse et oh combien de supplice délicieux son petit bouton de rose. Elle ne savait pas si elle voulait se soustraire à ce plaisir ou sombrer d’avantage. En fait si, elle le savait très bien. Caleb se redressa et elle posa son regard fiévreux dans le sien. Il avait les pupilles à la verticale, son regard de dragon. Elle se passa la langue sur ses lèvres et ses doigts se refermèrent sur le drap quand l’objet vibrant entra en elle. Elle porta son doigt replié à sa bouche et mordit dedans. Pas assez fort pour qu’elle saigne assez pour étouffer son petit cri. Il attrapa un nouvel objet et ce qu’elle sentit en elle changea de rythme et de vitesse. Elle se trémoussa, crevant littéralement d’envie de se faire encore plus toucher encore plus caresser et dévorer. Elle dû lutter pour ne pas porter les mains à son intimité.

- O… Oui… Je… Je crois…

Sa voix était emplit du plaisir des vibrations, sa respiration était courte. Il s’approcha et passa sa langue sur ses lèvres avant de s’installer entre les coussins. Finalement, elle allait quand même pouvoir lui donner du plaisir. Même si elle restait persuader que se tortiller, gémir et soupirer sous ses attentions lui en donnait déjà… Mais ce n’était pas pareil… Elle le regarda un instant avant de se décoller du lit. Elle se mordit la langue car en bougeant ça lui donnait d’autre sensation. Elle réussit à se mettre en position au-dessus de lui, lui offrant son intimité sans pudeur. De toute façon, il devait déjà bien la connaitre. Elle se retrouva face à son désir, toujours dressé d’envie. Elle se pencha et l’effleura de ses lèvres. C’était tellement compliquer de se concentrer… Elle le caressa avec douceur avant de le saisir et de faire jouer sa langue sur son gland. Son autre main vint trouver ses bourses pour que rien ne soit laissé en reste. Elle le fit languir en ne faisant jouer que le bout de sa langue, le faisant courir que sur son extrémité avant de le descendre sur toute sa longueur et de remonter. Elle finit par le prendre entre ses lèvres. Juste le gland d’abord. Le suçotant le mordillant avec une extrême douceur et finalement, elle le fit descendre plus profondément dans sa bouche. Elle allia de lent va et viens avec une pression de sa main et une aspiration de sa bouche. Elle avait envie de le sentir se crisper, de trembler de plaisir. Il voulait qu’elle lui fasse plaisir… Il allait avoir du plaisir…
(c) Codage par Crimi - Epicode
avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys] Mar 28 Mar - 16:26
Caleb Volgris
Hé, c'est ma chanteuse !
Caleb
Volgris
Ma
chanteuse



Amusant comme Khys faisait presque une soumise docile. Presque parce qu'elle n'en était pas une et vraiment, j'aurais pensé qu'elle aurait tendance à être un peu contrariante à cause de son autre personnalité. Or, au moins avec moi, elle se montrait des plus conciliantes. De sorte que je ne sais pas quoi en penser exactement. Enfin si, je savais à quoi c'était dû mais... Disons que ça me laissait encore un peu perplexe, tout simplement.

J'avais pensé que son coté noir voudrait la garder pour elle seule...

Enfin, pour revenir à ce que nous faisions - et bon sang c'était bon ce que nous faisions ! - Khys s'était bien habitué à l’œuf dont la chaîne pour le retirer pendait entre ses cuisses généreusement ouvertes pour moi. Mais pour le moment, j'étais occupé avec une autre partie de sa personne que je fouillais doucement en y mettant le plus possible de lubrifiant. L'idée, c'était d'avoir du plaisir, comme d'habitude.

Sauf que ce n'était pas si facile de réfléchir puisqu'elle était tout de même en train de me sucer et qu'elle le faisait d'une façon... Presque prodigieuse. Bien sûr, elle essayait de me rendre dingue en y allant doucement mais ce n'était pas le cas. Ça me permettait justement de rester concentré sur ce que je lui faisais. M'amusant à mordiller ses fesses alors que je m'assurais un passage net et doux entre elles. Elle n'avait même pas l'air gêné de sentir mes doigts se mouvoir là... Sans doute parce que j'étais prudent. Pour accentuer la sensation de l’œuf vibrant, je vins masser son ventre.

-Tu dégoulines, tu sais... J'en ai plein le torse.

Je me permis un petit rire.

-Hum, j'aime bien ça, Khys...

Mais je n'étais toujours pas dans l'optique de jouir dans sa bouche. Même si je récupérais vite. Je sentais mes hanches tressaillir, si bien qu'une main d'acier vint doucement mais fermement tirer sur les cheveux de mon amante.

Tut, tut... Je veux jouir là... Je pense que tu es suffisamment prête. On se lance ?

Je bougeai sous elle tout en l'obligeant à se rendre vers le pied du lit pour attraper le bord en rubis pour s'y tenir. Cela éviterait qu'elle casse le lit en essayant de se maintenir. En plus, c'était chaud, c'était eux qui diffusait la chaleur dans tout le matelas. Je déposai un baiser taquin sur sa vulve humide, tirai sur la chaînette pour bouger un peu l’œuf. Dont je diminuais un peu les vibrations puisque je voulais qu'elle me sente et qu'elle se concentre là dessus avant le reste. Enfin, j'enfilai un préservatif fin lubrifié. Pour des mesures d'hygiène, c'était plus complexe de nettoyer là que de nettoyer devant.

-Hum... A table pour le dessert...

Et avec un petit rire, vite suivi d'un gémissement, je fis mon chemin en elle. Lentement... Ce que c'était serré. Plus qu'une humaine... Était-ce à cause du fait qu'elle soit une vampire ? Très vite, je m'en moquais complètement. J'étais bien là... Très bien. Je caressai ses fesses, remontant le long de ses hanches pour finalement attraper ses seins, lui laissant le temps de s'habituer. Je flattai ses tétons, cherchant à les rendre encore plus sensibles alors que je mordillais son cou. J'aurais pu faire couler le sang mais ce n'était pas très juste...

-Hum, mon dessert est tout à fait adapté à moi... J'adore... Qu'en penses-tu ?

J'étais délibérément taquin... Alors que je commençais enfin à bouger, sans réellement chercher à m'extraire, juste des légers coups de reins. Puis, je finis par prendre de l'amplitude, sans augmenter la vitesse. Elle avait beau être résistance, je ne voulais pas y aller trop fort trop vite. Ça glissait bien et j'avais l'impression qu'elle tentait en permanence de me retenir... Mes pensées les moins importantes se faisaient décousus alors que mon Dragon intérieur me poussait à faire une sorte de ronronnement polytonale assez étrange. Un de mes mains abandonna un sein pour revenir masser son ventre.

-Délicieux dessert que tu es là... Khys...

avatar
Messages : 194

Date d'inscription : 27/04/2016

Maison : "Orefia"

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys] Mer 29 Mar - 10:58
Drakhys Andar
Prendre soin d’une vampire
Le réveil du prince charmant?
Elle pouvait largement le sentir. Il se faisait une place. Enfin il se la préparait avec application. Ca, allié à l’œuf en elle, elle ne pouvait s’empêcher de gémir. C’était une douce torture car il lui donnait du plaisir tout en lui promettant plus. Et ce plus, elle l’attendait, elle le désirait. Elle n’avait pas été préparée ainsi la dernière fois… Clairement pas et elle découvrait combien ça pouvait être agréable et assez étrange de l’être.

Elle essayait de bien s’appliquer à son travail. Chose un peu compliqué car l’envie de se laisser aller à son seul plaisir était vraiment forte. Elle n’arrivait pas, parfois à se retenir de se tortiller, pour l’insisté à venir un peu plus loin. Et quand il s’exécutait, elle l’en remerciait non seulement d’un gémissement mais aussi en mangeant avec gourmandise son sexe. Elle hoqueta de surprise quand elle sentit ses dents sur son fessier et sa main glissa sur son ventre pour le masser. Elle gémit d’autant plus, que l’œuf se retrouvait alors comme prit dans un étau et que ses vibrations devenaient exaltante.

- Je… Je suis désolée…

Bien sûr qu’elle mouillait… Comment pouvait-il en être autrement. Elle se sentit rougir. Déjà parce-qu’il en avait partout et ensuite parce-qu’il aimait bien. Ce qu’il pouvait être pervers celui-là parfois… Ce qui ne lui déplaisait pas pour autant qu’on se le dise. Elle le reprit dans sa bouche l’emmenant aussi loin que cette dernière le lui permettait avant de commencer de vif va et vient. Elle le sentit se crisper sous cette attention et s’apprêta à continuer de plus belle quand elle se vit retirer sa sucette de la bouche, laissant juste un filet de bave les reliant.
Elle esquissa un sourire plutôt satisfait. Elle avait failli le faire venir. Hmmm dommage qu’il l’ait arrêté, à défaut de son sang, elle aurait pu connaitre son gout là… Elle se laissa guider jusqu’au pied du lit posant ses mains sur la barre rouge. C’était chaud, elle en fut un peu étonnée mais c’était plutôt agréable. Elle sentit ses lèvres se poser à cet endroit tremper qui vibrait toujours de plaisir. Elle se cambra légèrement quand il tira sur la chaine pour bouger l’objet en elle, laissant échapper un soupire chaud. Elle sentit également que l’œuf se faisait moins pressant, moins obsédant. Elle se dandina tandis qu’il finissait de se préparer.
Elle se demanda vaguement quel genre de dessert elle était pour lui, une pâtisserie une glace, un gâteau ? Tout cela s’envola rapidement quand il se fraya un chemin en elle. Elle serra la barre prête à recevoir la douleur, sauf que… Rien… Juste, lui, la place qu’il occupait, le plaisir de le sentir l’ouvrir lentement pour venir compresser l’œuf. Un frisson glissa de sa nuque jusqu’à ses reins et elle laissa glisser un petit gémissement aigue.
Elle se cambra d’autant plus, les mains de Cal venant lentement trouver sa poitrine. Elle respirait avec difficulté. Ça n’avait rien à voir avec ce qu’elle avait déjà eu… Même si elle avait, une fois la douleur passé, aimer… Là il n’y avait que douceur et un plaisir qui ne semblait même pas avoir de limite. Le dragon s’évertuait à rendre ses tétons plus dur que le diamant qu’il créait et elle se mordit la langue quand il vint la mordiller dans le cou déclenchant de nouvelle vague de frisson…

- Cal…

Sa voie était aussi serrée qu’il devait l’être. C’était presque une supplication, une souffrance. Elle bougeât légèrement. Elle voulait le sentir. Elle était incapable de lui répondre verbalement, son corps le faisait très bien tout seul. Il finit par bouger et elle s’accrocha au bord de rubis. Elle gémit alors que ses mouvements se faisaient courts. Oh bon sang… Elle cessa de gémir quand il  les amplifia, ça restait coincer dans sa gorge. Tout son dos était couvert de chair de poule et elle se crispa sous cette intense sensation. Elle ne tiendrait pas longtemps… C’était beaucoup trop bon… Et pourtant elle avait envie de cela ne cesse pas. Elle ne savait en fait plus très bien ce qu’elle voulait… Caleb émit un son étrange et pas très agréable pour son ouïe. Il délaissa un sein qui se sentit bien seul quand sa main retourna sur son ventre lui arrachant un hoquet de plaisir et décoinçant le blocage de sa gorge. Elle se mit à gémir comme si on la torturait. Quand il déclara qu’elle était un délicieux dessert, elle comprit que le bruit qu’il avait émit plus tôt était une sorte de satisfaction. Ca la rendit heureuse. Parce-que cela ne venait sans doute pas de Caleb seul, mais du dragon. Et savoir qu’elle pouvait lui offrir satisfaction était vraiment quelque chose pour elle. Elle se contracta avant de tourner légèrement la tête.

- Cal… S’il te plait…

Elle bougeât de façon à lui faire comprendre qu’elle voulait qu’il la prenne plus vite et plus fort. Elle en mourrait d’envie en fait. Elle voulait qu’il l’amène à ressentir ce plaisir si fort, qu’il laisserait un picotement dans tout son corps… Elle n’était pas sûre qu’il s’exécuterait, c’était lui le maitre… Elle espérait juste qu’il en avait aussi envie qu’elle. Ce désir profond et presque impérieux avait fait bouger son entité intérieure et elle avait la désagréable sensation qu’elle se tenait à l’affut.
(c) Codage par Crimi - Epicode
avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys] Mer 29 Mar - 18:50
Caleb Volgris
Hé, c'est ma chanteuse !
Caleb
Volgris
Ma
chanteuse



Qu'est-ce qu'elle croyait, je savais très bien ce que je faisais, moi ! J'avais senti une légère tension en elle alors que je me frayais mon chemin dans son corps. De la douleur ? Allons, elle aurait dû savoir que ça n'arriverait pas, j'étais un expert, moi. Je l'avais très bien préparé à me recevoir et avec le préservatif, ça glissait encore mieux, qu'on se le dise...

Je remarquai qu'elle avait un mal fou à me répondre par ailleurs, comme si toutes les sensations que je lui procurais lui faisait oublier qu'elle avait une voix. Un comble pour une chanteuse mais au lieu de rire, je me sentis encore plus fier de lui faire autant d'effet. Incroyable comme je pouvais être vaniteux parfois.

Elle gémissait doucement aux premiers coups de reins pour ne plus rien exprimer ensuite. J'aurais pu croire que je lui faisais mal mais les frissons qu'elle avait, la façon dont elle me tenait si serrée, ses mouvements de hanches pour en avoir plus. Ma petite perverse était en fait bien trop troublée. Mais ce fut comme trouver un bouton "on" pour lui rendre sa voix quand je lui massais le ventre. Tant mieux, je préférais l'entendre.

-Oui, chante tes gémissements pour moi, Khys.

Oh, elle suppliait déjà ? C'était déjà trop et pas assez dans le même temps ? J'eus un rire un peu caverneux auquel mon Dragon intérieur participa. Il était si content de le voir aussi offerte et soumise. Il avait l'air content aussi des sentiments de la vampire pour nous. Chose que je ne comprenais pas mais que j'acceptais parce que pourquoi pas. Je m'en fichais, tant qu'elle ne demandait pas la réciproque.

Par contre, pour le plus, je pouvais bien le lui donner puisqu'elle y tenait.

-Soit... Accroche toi bien...

Et reprenant ses hanches entre ses mains, je ressortis presque complètement pour ensuite claquer loin et fort en elle avec un petit son de satisfaction. C'était bon de libérer un peu de ma force. Je le refis une fois, puis une fois encore. Pour enfin prendre un rythme correct, un peu dur dans mes mouvements mais pas brutal. Une main en acier augmenta les vibrations de l'oeuf, que je ressentais même là où j'étais niché, puis vint frotter le ventre de Drakhys.

-Tu peux jouir quand tu veux... Je vais utiliser ton corps tout mon soûl.

Elle allait sans doute connaître la sur-stimulation mais son statut de femme lui ferait ainsi avoir plusieurs orgasmes à la suite tous plus violents les uns que les autres. Il fallait juste que je tienne pour voir ce spectacle. Parce que oui, je construisis un miroir devant nous et lui susurrai.

-Regarde-toi. Si belle et débauchée... Te sens-tu vivante ?

Je donnai alors un coup d'estoc particulièrement puissant. Ses gémissements ne seraient jamais suffisants, je voulais aussi ses cris et ses larmes de plaisir...

-Regarde-nous, Khys... Ensemble...

Je la redressai pour qu'elle ait un aperçu de mon sexe glissant en elle avec tellement de facilité, comme de la main qui massait son ventre, allant un peu plus bas comme pour menacer de caresser son bouton. Elle m'était complètement ouverte alors que je la maintenais contre mon torse d'une étreinte de fer. Ce qui n'empêchait pas ses seins de tressautaient au rythme de nos mouvements. Et le bruit... Ce bruit qu'engendrait le va-et-vient... Je collai ma tête contre la sienne, mes yeux regardant les siens dans le miroir.

-Te sens-tu belle ?

avatar
Messages : 194

Date d'inscription : 27/04/2016

Maison : "Orefia"

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys] Mar 11 Avr - 21:27
Drakhys Andar
Prendre soin d’une vampire
Le réveil du prince charmant?
Il voulait qu’elle chante combien il lui faisait du bien. Elle gémit de plus belle, bien loin de la simulation. C’était juste comme une libération. Comme si il déverrouillait une porte et que cette dernière s’ouvrait d’elle-même.
Avec avait supplié le dragon. Et il avait débord répondu par un rire. Un rire qu’elle ne lui connaissait pas, tout comme l’étrange son qu’il avait émis un peu plus tôt. Son dragon intérieur parlait également.
Il lui conseilla de bien s’accroché et elle hocha brièvement la tête, heureuse et soulagée d’être exhaussée. Ses mains se posèrent sur ses hanches et elle le sentit s’effacer presque complétement pour revenir la pilonner avec force et profondeur. Elle lâcha un cri de plaisir alors que lui-même émettait un son de satisfaction. Son premier cri fut rapidement suivit d’autre alors qu’il recommençait le même procéder. C’était tellement bon, tellement de luxure. D’autant plus de plaisir que c’était celui qu’elle aimait que le lui donnait… Les vibrations redevinrent plus fortes et la main que Caleb posa sur son ventre pour former un étau sur cet œuf ne firent que la faire gémir et crier de plus belle.

Il l’autorisa à venir quand elle le voudrait et elle le voulait, son corps lui appartenait… Son cœur aussi, bien qu’elle sache parfaitement qu’il était trop jeune pour s’en emparer comme elle le désirait. Elle en était parfaitement consciente et se satisfaisait de ce qu’il acceptait de lui donner. Et en cet instant, il allait lui donner un orgasme… Plusieurs car il ne s’arrêterait pas tant qu’il ne serait pas parfaitement satisfait.
Elle allait venir c’était tout proche… Tout comme son entité d’ailleurs… Que lui arrivait-il donc ? Un miroir se forma devant elle, reflétant le dragon qui était en train de la prendre. Seulement, comme tous les miroirs, elle n’y voyait pas son reflet. Elle la voyait… Elle… Et autant dire qu’elle s’amusa à parfaitement mimer ses expressions lascives de plaisir. Seulement, voir la personne que vous aimez, donner ce plaisir-là, à la personne que vous haïssez le plus… Elle préféra fermer les yeux, un gout de bile dans la bouche alors que son rire extatique retentissant dans sa tête.
Cette vision, elle était la seule à l’avoir. Cal ne pouvait voir qu’elle… Le dragon la questionnait mais elle fut incapable de répondre. Ces aller et venue en elle lui provoquait toujours un profond plaisir et elle préféra se concentrer la dessus. Elle ne supportait pas ce qu’elle pouvait voir dans ce miroir.
Alors qu’elle venait enfin, il lui dit de les regarder. Elle entrouvrit ses yeux, mais ne le regarda que lui, ignorant superbement sa noire jumelle. De toute façon, elle ne pouvait pas détacher son regard de celui azur de Caleb. Ensemble… Ce mot qu’il avait prononcé… Ce n’était rien… Un simple mot, et elle savait qu’elle ne devait PAS y accorder d’importance… Mais son cœur s’éloigna de sa raison et déborda, laissant ses yeux devenir humide, alors que de puissants frissons parcourraient tout son corps.
Il la redressa lui offrant la possibilité de voir le spectacle qu’il lui donnait. Sa verge venant en elle comme si rien ne pouvait l’arrêter, sa main sur son ventre, la massant pour que l’objet en elle face encore mieux son œuvre. Cette main qui descendit un peu plus bas avec lenteur. Elle se mordilla la lèvre, lâchant un gémissement chaud, l’invitant à continuer sa descente. Elle le voulait… Elle voulait encore venir… Et elle viendrait d’autant plus et vite et fort si ses doigts venaient la toucher à cet endroit si sensible et si désireux de le recevoir… Plaquée contre lui, sa poitrine dansait au rythme de ses mouvements en elle et ses gémissements était accompagner du claquement qu’il provoquait quand il venait au plus profond de son être. Sa tête vint se nicher contre la sienne, alors qu’elle regarda son regard plonger dans le sien à travers le miroir. Il demanda si elle se sentait belle… Il n’y avait que lui qui pouvait la rendre belle… Mais elle ne lui dirait pas… Jamais.
Déjà parce-qu’il ne comprendrait pas et qu’il s’éloignerait instantanément… et ensuite, parce-qu’en la regardant de cette façon, elle sut immédiatement qu’elle perdait le contrôle. Il s’adressait à « elle »… Même si ce n’était pas voulu, c’est ainsi que ça se passa…

Je t’en prie… Non…

Elle ferma les yeux avec force, essayant de chasser cette ombre qui prenait tout contrôle et la faisait irrémédiablement sombre de l’autre côté. Les larmes qui étaient jusqu’alors nichées dans ses yeux roulèrent sur ses joues.
Elle leva son bras pour le passer derrière la tête du dragon, caressant ses cheveux et son regard le fixa dans le reflet du miroir. C’est une voix glaciale et emplie d’une luxure désinhibée qui lui répondit….

- Je suis magnifique, mon petit cœur…

Un sourire mauvais figé sur ses lèvres.
(c) Codage par Crimi - Epicode
avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys] Mer 12 Avr - 11:55
Caleb Volgris
Oh non, pas toi !
Caleb
Volgris
Ma
chanteuse



Je sentis le changement petit à petit. Khys n'osait pas regarder réellement dans le miroir, elle me regardait moi mais pas son reflet. Je n'avais pas compris pourquoi de prime abord mais quand les larmes tombèrent, je me retirai aussitôt tout comme l’œuf vibrant. Le miroir se brisa pour devenir poussière scintillante alors que je reculais pour ne plus la toucher. Parce que cette voix, ce n'était pas Khys... Et comment dire que maintenant, j'étais de mauvaise humeur.

Au cas où, je l'attachai doucement mais sûrement, autant les bras que les jambes et j'allais m'appuyer contre mes oreillers. Tout redescendu. Par les éléments, je n'avais jamais débandé aussi vite... Je mis un poing sous ma joue alors qu'elle gisait au pied du lit... Je n'avais pas très envie de discuter avec cette empêcheuse de tourner en rond. Cependant, j'étais un hôte poli alors j'allais faire un effort. Et puis comme ça... Eh bien... Voilà quoi...

-Coucou toi... Ça faisait longtemps. Comment peux-tu être si sûre de ta beauté puisque ce n'est pas réellement ton corps ?

Non, je ne me couvrais pas. De toute façon, elle avait tout vu et elle se moquerait si je me faisais pudique. Et puis, peut-être que Khys me voyait... Même si j'en doutais sérieusement. Bon sang, j'avais juste envie d'aller bosser maintenant, comment gâcher une bonne matinée ? Que votre soumise est une double personnalité, évidemment.

-Bon, qu'est-ce que tu veux ?

Je fis venir des gâteaux du rez-de-chaussée et commençait à me gaver. Il fallait bien que je me console.

-Parce que je ne baiserai pas avec toi. Qu'on soit clair là dessus.

Je grommelai tout en disant cela. Mais je n'allais pas cacher l'ennui que sa présence m'apportait. J'observai ce corps que j'avais caressé de partout, très frustré maintenant. J'allais devoir trouver à m'amuser ailleurs... Peut-être ce prof blond là... Il avait été sympathique. Il faudrait que je remette la main dessus...

avatar
Messages : 194

Date d'inscription : 27/04/2016

Maison : "Orefia"

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys] Sam 6 Mai - 15:57
Drakhys Andar
Prendre soin d’une vampire
Le réveil du prince charmant?

Il n’avait pas mis longtemps à saisir le changement et s’était immédiatement éloigner d’elle, se retirant de son corps ainsi que l’œuf qu’il avait placé en elle. La ténébreuse gémit quand il effectua cela, la privant de ce jeu auquel elle se serait bien livré avec lui. Il brisa le miroir et elle se retrouva attacher à peine le temps de se retourner pour lui faire face. Elle lui adressa un sourire mauvais essayant de se défaire de ses liens qui la maintenaient au lit par les bras et les jambes. Elle le regarda d’un œil sombre s’appuyer à l’autre bout du lit, son jouet de chair si attrayant était devenu moins intéressant…

Elle lui sourit amusé. Oui ça faisait longtemps. Et visiblement il avait retenu le fait qu’elle n’hésitait pas à se déboiter les membres pour se libérer. Même si ce n’était pas serrer, elle ne pourrait pas se défaire. Elle émit un petit rire sarcastique.

- Trop longtemps… Tu sembles apprécier ce corps non ? Et si tu pouvais entrer là…

Elle pointa sa tête de son index.

- Tu me verrais telle que j’étais… Et…

Elle se mordilla la lèvre de façon obscène.

- Je deviendrais sans doute ton jouet préférer ♥

Tout au fond de son esprit, entouré par les ténèbres, Drakhys essayait de refaire surface. Les sons lui parvenaient… Lointain. Elle savait qu’il se passait quelque chose. Elle était terriblement angoissée… Quelque chose lui disait que cette fois… Elle n’en resterait pas là…

Des gâteaux passèrent devant le nez de Darkhys pour venir contenter le dragon. Elle cligna des yeux en se trémoussant lentement. Elle prit un air chagriné quand il l’avertit qu’il ne jouerait pas avec elle.

- Oh… Pourtant ce serait bien plus plaisant avec moi…

Elle émit un petit rire léger qu’elle stoppa net. Ses traits s’assombrirent et sa voix quitta son ton mielleux qu’elle avait jusque-là.

- Tu m’ennuis Volgris… Tu es en train de ficher en l’air ce que j’ai mis des années à mettre en place… Et en plus… Tu me prive de mon divertissement préférer…

Son ton était glacial et agressif. La présence de ce dragon avait été amusante au début. Mais maintenant qu’elle avait fini par en tomber amoureuse… C’était une vraie plaie… Son hôte se ramollissait… La preuve avec l’autre abruti de vampire. Mais en plus… Elle n’écartait les cuisses que pour lui. Cela faisait des semaines qu’elle n’était pas allée retrouver le démon. Et ça… Darkhys ne l’appréciait pas du tout… Elle adorait recevoir Ryan ce qui semblait partager en plus… Alors elle avait décidé d’agir.

- Change de jouet… Trouve-toi une autre chienne… Fait comme tu veux mais fait lui comprendre que tu ne veux plus d’elle…

Comme de toute façon, La blonde ne l’écouterai pas… D’ailleurs… Vu l’animal qu’il était… Il n’allait certainement pas l’écouter non plus…

Drakhys essayait tant bien que mal de retrouver son corps. Les ténèbres étaient lourdes et oppressante et elle l’empêchait d’avancer. Mais cette impression se renforçait, ce sentiment fort, comme un sixième sens… Elle devait revenir vite…

- Je sais que tu ne feras pas gentiment ce que je te demande aussi… Je vais te faire comprendre que je ne plaisante pas…

Elle déploya ses ténèbres autour d’elle et les fit avancer vers le dragon. Epais, implacable, aucun mur, aucun filet ne les arrêteraient. Elle allait lui faire ressentir son toucher. Le Mal, le désespoir, la tristesse, la perte… Tout ce qui lui ferait passer l’envie de vouloir la revoir, à tout jamais.

Alors qu’elle peinait à avancer, elle s’arrêta surprise de voir que cela devenait plus simple. Ses ténèbres s’allégeaient sensiblement comme si… Comme si, elles sortaient… La panique la submergea totalement. Elle allait le toucher… Non… Elle ne voulait pas. Elle se débattit de toute ses forces, hurla de tout son être et laissa sa rage mais surtout sa volonté de protéger celui qu’elle aimait plus que tout ce ses sentiments si nocif.

Alors que ses filets de noirceur s’étendais et approchaient le dragon, n’étant plus qu’à quelques centimètres de lui, le ténébreuse hoqueta de surprise.

- Qu’est-ce que…

Les ténèbres firent machines arrière alors que tous les muscles de la blondes se relâchaient. Sa tête s’était affaissée sur sa poitrine et son souffle était court et irrégulier. Elle releva doucement les yeux pour regarder le jeune homme. Elle détailla ses traits essayant d’y lire un quelconque signe de souffrance ou de mal-être.

- Cal…

Sa voix était croissante, comme si elle n’avait pas parlé depuis des siècles. Elle se passa la langue sur les lèvres. En revenant, elle avait traversé les événements qui venaient de se passer. Elle laissa sa tête retomber contre sa poitrine. Ce n’était plus une option… Elle devait partir… Mettre de la distance en elle et… Elle sentit quelque chose se briser en elle… Une fois de plus elle devait abandonner ce qu’elle aimait pour les protéger… Elle se débattit sans conviction pour se libérer. Elle voulait… se cacher… fuir… Elle avait tellement honte… Honte de ce qu’elle était…
(c) Codage par Crimi - Epicode
avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys] Mar 9 Mai - 10:22
Caleb Volgris
Oh non, pas toi !
Caleb
Volgris
Ma
chanteuse



Elle n'était pas contente que je l'attache mais je m'en moquais, nous étions deux à ne pas être contents à cette heure. Avait-elle vraiment besoin de se mêler de ce qui ne la regardait pas ? Elle se mit à discourir sur le fait qu'elle se pensait bien meilleure que Khys et je l'écoutais à peine tellement c'était stupide. Elle savait combien de masochiste je pourrais trouver si je le voulais ? Ça n'avait tellement rien à voir avec ce que je voulais. Oui, donner un peu de douleur, c'était plaisant mais je n'étais pas au summum du sadisme comme papa l'avait pu être à une époque. J'étais un bébé quoi. Et même si j'avais encore certains blocages concernant certaines notions de bien et de mal, il y avait des choses que je ne me sentais pas capable de faire, tout simplement.

Alors oui, je préférais manger mes gâteaux et passer ma frustration dessus plutôt que de l'écouter. Son rire me donna un peu froid mais pas autant le fait qu'elle le cessa net. Bon, il était sans doute temps de réellement écouter ses "revendications". Et j'en fronçai les sourcils. Pas parce que j'étais étonné qu'elle ait ses propres plans, c'était plutôt le contraire qui m'aurait surprise. Non, parce que je me demandais quel était son divertissement préféré.

-Oh, comme c'est triste mais je ne vais pas m'excuser. Tu devrais juste apprendre à partager avec Khys au lieu de vouloir régner impunément. Quant à te poser des problèmes, ça me plait. C'est tout ce que tu mérites pour me frustrer comme ça.

Il manquait le na, mais on l'entendait presque. Quoi... ? Abandonner Khys parce qu'elle me l'ordonnait ? Mais elle se prenait pour quoi ? Le plus grand mal des univers ? La bonne blague ! Je n'étais pas un dragonneau très obéissant avec les gens comme elle. Même si je risquai d'être blessé, mais elle serait folle de faire un truc pareil alors que papa pourrait la détruire lentement et avec un plaisir immense. Et maman pourrait bien s'y mettre avec. Et puis, mince, elle me croyait sans défense ou quoi ?

-Oh,mais je sais que tu ne plaisantes pas, sale punaise. T'es vraiment une chieuse en ce moment, la plus garce de toute. Tu es éternelle mais tu ne peux pas attendre ton heure, il faut forcément tout précipiter. Tu iras droit dans le mur, quoique tu fasses, pauvre cloche. Et c'est pas moi qui te plaindrais. T'es juste conne.

J'avais dit tout cela alors qu'elle comptait bel et bien m'attaquer. Bon, l'idée d'avoir mal ne me plaisait pas, mais je ne lui ferai pas le plaisir de reculer et de croire qu'elle pouvait me contrôler à cause de ça. Bien que je n'avais aucune idée de ce que j'allais devoir affronter. Je ne reculai pas, fier, presque arrogant. Par contre, j'avais arrêté de manger, je ne voulais pas vomir sur le lit. Sauf que cette "fumée" se stoppa à un orteil de mon gros orteil. Pour retourner à leur propriétaire. Puis cette voix... Oh...

-Bien joué, Khys. Tu vois, tu peux être plus forte qu'elle.

Je mis un beignet dans ma bouche et je l'approchai pour voir comment ça allait. Elle avait l'air épuisée, pourtant, elle se débattit contre mes liens. Je lui effleurai la joue.

-Calme-toi, allez, calme-toi. C'est fini pour le moment.

Je sentais qu'elle était en train de faire une montagne de ce qui s'était passé. Je la détachai pour la plaquer contre moi, lui caressant doucement le dos alors que ses seins s'écrasaient un peu contre mon torse. Je prenais le risque que l'autre folle revienne mais je m'en fichais. Ma chanteuse avait besoin de mon soutien, j'allais le lui donner. Je fredonnai tout bas pour ne pas l'agresser de ma voix polytonale... On resta sûrement un bon moment comme ça.

-T'as décidé d'un truc, avoue.

Je l'obligeai à me regarder sans les yeux.

-Tu sais, je sais que tu... Je vais éviter de dire le mot mais je le sais.

J'esquissai un sourire penaud.

-Ça se sent dans la façon dont tu me traites. La façon avec laquelle tu t'abandonnes. Et tes baisers, tes yeux laissent voir ce que tu ne voudrais pourtant pas que je vois. Je suppose que papa t'en a parlé... Je ne peux pas faire grand chose mais... Je t'aime bien, Khys. Promis.

Sûrement pas la meilleure manière de présenter les choses mais je ne voyais pas comment sinon.

avatar
Messages : 194

Date d'inscription : 27/04/2016

Maison : "Orefia"

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys] Jeu 11 Mai - 10:48
Drakhys Andar
Prendre soin d’une vampire
Le réveil du prince charmant?

Evidement la ténébreuse s’était attendu à ce que ce petit merdeux ne soit pas docile. Vu son tempérament c’était même plus que prévisible. Elle avait simplement émit un gloussement à sa tirade. Tellement de compliment dans une même phrase, c’était mignon. En revanche, non elle ne précipitait pas les choses, ça faisait des siècles et des siècles qu’elle était prisonnière de corps en corps. Cette fois, son hôte était résistante mais en plus, il recelait un pouvoir bien pratique qui lui arrogerait encore plus de force. Depuis les premiers instants, elle mettait en œuvre son plan… Elle approchait du dénouement… Elle le sentait. Seulement, avec ces amourettes… Elle prenait du retard et elle en avait marre d’attendre encore…

Alors qu’elle déployait son mal pour venir le toucher de son doigté nocif, il était resté de marbre. Elle devait bien lui accorder qu’il avait du sang froid. Son sourire avait été mauvais et cruel car son expression si fière allait vite se relâcher pour une autre qu’elle aimait particulièrement. Mais c’était sans compter l’intervention étonnante de la blonde. Elle ne s’attendait pas du tout à ce qu’elle parvienne à reprendre ainsi le dessus. Son mal recula pour retourner à sa source et elle disparut au profit de Drakhys.

Elle avait entendu l’exclamation de Caleb. Plus forte oui… Mais elle en ressentait déjà les effets. Dans son corps, son entité était en pleine tempête de rage. Un mal de tête colossale la prit d’assaut ainsi qu’une envie de vomir. Le froid, plus mordant que jamais avait envahie son être et la blonde avait pâlie. Elle trouva cependant du réconfort à voir que le dragon n’avait pas eu à subir cela. Un beignet entre ses lèvres il s’était approché. Elle se débattit pour se libérer, sans beaucoup de forces cependant étant donné la douleur qui faisait rage sous sa boite crânienne. Elle voulait mettre de la distance en eux, se caché, pleuré… Bref… La possibilité qu’elle revienne et que cette fois elle ne parvienne pas à la stopper la faisait trembler. Vu le degré de colère dans laquelle, elle se trouvait… Ce serait désastreux…
Elle cessa de bouger quand elle sentit les doigts chauds de Caleb sur sa joue. Elle devait vraiment être froide car ils lui paraissaient brulant. C’était agréable. Il la libéra et avant qu’elle n’est pu esquisser le moindre mouvement, elle se retrouva plaquer contre lui. La chaleur de sa peau contre la sienne était un simple ravissement. Ses doigts qui lui caressaient le dos… Bien qu’elle aurait voulu rester ainsi, elle s’apprêta à le repousser mais quand il chantant doucement, elle perdit tout volonté et relâcha ses muscles pour venir se blottir un peu plus contre le dragon. Elle était bien ainsi… Elle avait fermé les yeux. Elle souhaitait profiter encore un instant de ses bras… Une dernière fois.

Elle hocha affirmativement la tête. Oui, sa décision était prise et irrévocable. C’était une nécessité. Pour elle… Mais aussi pour lui. Pour le protéger. Même si il savait très bien faire front tout seul. Il lui releva le menton, l’obligeant à plonger ses yeux vairons dans les siens azurés. Elle écarquilla les yeux, ses joues reprenant des couleurs. Elle ouvrit la bouche pour répondre quelque chose avant de la refermer quand il s’exprima en premier.

Il savait… Il n’aurait pas dû savoir… Elle avait lamentablement échoué… Sur toute la ligne. Elle n’avait jamais su cacher ses émotions de toute façon. Mais… Elle s’était sans doute bercée d’illusions… Il était jeune mais pas bête… Évidement qu’il s’en était rendu compte. Son cœur décida de faire un saut à l’élastique… Sans élastique. Elle dégagea son menton et baissa la tête. Sa vue s’était troublée. Les larmes montaient. Elle resta un instant sans rien dire ni même respirer, juste occupée à ne pas laisser d’eau couler de ses yeux. Il l’aimait bien… C’était déjà beaucoup… Bien plus que ce qu’elle n’aurait du espérer… Et pourtant… Ça lui faisait mal, plus que la rage et la colère de Mox en elle.

Une fois qu’elle fut certaine que sa voix ne tremblerait pas et qu'aucune larme ne s’échapperait, elle releva la tête et lui sourit.

- Je ne voulais pas te perturber avec ça…

Elle murmurait… Incapable de parler plus fort sous crainte que son crane explose.

- Je sais que même si ton corps est celui d’un homme, ton cœur reste celui d’un enfant… Je… J’ai essayé de ne pas…

Elle lâcha un soupir. Elle avait essayé de se résonné. Combien de fois ? A chaque fois… Mais elle n’arrivait pas à aller contre… Elle cligna des yeux car de nouveau sa vue se troublait. Elle le fixa un instant et posa ses doigts sur sa joue, passant son pouce au coin de ses lèvres pour enlever un peu du sucre de son dernier beignet.

- Merci…

Parce-que même si ce n’était pas ce qu’elle aurait aimé, il l’aimait quand même d’une certaine façon. Malgré ce qu’elle était, malgré ce qu’elle abritait… Ça représentait beaucoup… Elle avait dit à Néfir qu’elle se contenterait de ce qu’il lui offrirait… Elle n’avait pas le droit de se plaindre. Elle laissa retomber sa main et passa ses bras autour de lui. Elle voulait être égoïste encore un peu. Juste cette fois.

- Je vais partir… Un certain temps… J’ai besoin d’apprendre à gérer la douleur…

Allait-elle revenir?… Elle n’en savait strictement rien… Cela dépendrait… Surement…

- Je ferais ta soirée spéciale et je partirais juste après…

Elle avait refermé ses yeux, nichée dans les bras de Caleb peut-être pour la dernière fois… Son corps appuyé contre le sien, lui rappela qu’il n’avait pas pu avoir ce qu’il voulait. Elle redressa la tête en ouvrant les yeux pour le regarder avec une petite moue.

- Je suis… Désolée… Tu n’as pas… Est-ce que tu veux que je…

Elle s’empourpra et baissa les yeux vers son entre-jambe pour lui faire comprendre ce qu’elle n’arrivait pas à formuler avec des mots. Il n’en avait sans doute plus envie. Surtout après l’autre…
(c) Codage par Crimi - Epicode
avatar
Messages : 391

Date d'inscription : 16/02/2016

Age : 29

Chambre : 3

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys] Sam 13 Mai - 18:56
Caleb Volgris
Oh non, pas toi !
Caleb
Volgris
Ma
chanteuse



Elle se débattit pas mal avant d'accepter de se faire consoler. Ça ne m'étonnait pas, elle avait sûrement peur de me faire du mal mais c'était elle qui souffrait en ce moment de ce qui s'était passé. Ou de ce qui se passait en elle parce que je me doutais bien que son autre personnalité lui ferait regretter cette rébellion d'une manière ou d'une autre. Ça n'était pas juste mais en même temps, je ne pouvais vraiment rien y faire, moi. Juste la soutenir pour le moment parce que j'étais là et que je savais que c'était aussi le moins que je puisse faire.

Quant à ses sentiments...

-Ne t'excuse pas ou ne te justifie pas, hein. Ce sont des choses qui arrivent, je sais que l'amour que ça ne se contrôle pas parce que mine de rien, maman n'était pas du tout du genre de papa de prime abord.

Elle me remercia en me caressant les lèvres. Je sortis rapidement ma langue pour lécher la pulpe de son pouce. Avant de me mettre à gronder lourdement. Alors ça... J'étais censé l'accepter comme ça sans rien dire ? Elle pensait que j'avais même envie de penser à un truc comme ça ? En plus, j'étais sûr et certain qu'elle pensait peut-être ne pas revenir. J'avais envie de lui mettre une de ses fessées...

-Gérer, hein ? Ecoute moi bien. Tu as intérêt à donner des nouvelles par SMS parce que sinon, je te retrouverai et je t'assure que tes fesses prendront comme jamais elles n'ont pris. Et tu reviendras. Ceci n'est pas sujet à discussion ou polémique. Tu reviendras, point.

Khys me bafouilla alors sur... Oh, le fait que ni elle ni moi n'avions atteint l'orgasme. Sauf qu'en m'annonçant son départ, elle m'avait définitivement refroidi. Je n'avais pas honte d'être mou par contre, c'était assez naturel comme état, en vérité. Je secouai la tête.

-Non merci, vraiment. Je ne saurais pas là...

Je laissai un baiser dans ses cheveux.

-On devrait juste aller se doucher. Une dernière fois ensemble avant un long moment. Je te manquerai ?

Bien sûr que je lui manquerai mais je voulais l'entendre. Je la soulevai sans la prévenir et direction ma douche qui projeta rapidement son eau chaude sur nos peaux un peu moites. Je soupirai d'aise alors qu'une partie de ma chevelure me cachait les yeux, hésitant avant de rouvrir mes yeux bleus pour la contempler. J'attrapais une de ses mèches au bout rose, un sourire en coin puis je vins appuyer mon pouce sur sa joue.

-De toute façon, tu ne pourrais pas m'oublier. Tu m'as dans la peau.

Et je me mis à me laver sensuellement sous son nez des pieds à la tête.

avatar
Messages : 194

Date d'inscription : 27/04/2016

Maison : "Orefia"

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys]
Contenu sponsorisé
[-18]Prendre soin d'une vampire [PV Drakhys]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» J'ai une grande collection de coquillages que je disperse sur les plages. L'avez-vous vue? [PV Idrid]
» Abstracly, tu es celle avec qui je veux partager ma vie..[ Abstracly]
» Grand bal de rentrée
» INTRIGUE SEPT ⊱ Cey la fête !
» Il fallait prendre soin du monde. Il fallait prendre soin de nous. Il fallait faire un choix. (Elli)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Esperanza :: Hors RP :: Archives :: Archives RP-
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: