FORUM FERME, PASSEZ VOTRE CHEMIN
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez|
MessageSujet: Acheter mais pas trop [Libre] Mer 22 Fév - 23:01
Vivien Daliciann
feat libre
dialogue en #AB8E71
pensées en italique
Acheter mais pas trop


Sa première paie. Vivien était à la fois fier et gêné de la recevoir. Certes, il était normal qu'il gagne de l'argent pour son travail à la boutique de familiers mais voir cet argent en vrai, c'était... étonnant. Il l'avait vraiment mérité comme d'autres choses et maintenant, il hésitait sur ce qu'il devait en faire. Son envie, c'était déjà d'acheter un petit quelque chose pour Saël. Ce qu'il ferait forcément quand quelque chose lui taperait dans l'oeil. Ensuite, il dépenserait bien tout dans du matériel à dessins mais...

Bon, il faut que je sache être raisonnable.

Le demi-elfe se força à laisser la moitié sur un compte et il se contenterait du reste, pas si petit en plus, pour se faire un peu plaisir. Il fallait qu'il commence par les vêtements, c'était évident. Il avait beau dire, il ne pouvait pas se permettre de continuer à tourner plus longtemps avec les quatre ensembles qu'il avait. Il était temps de remédier à cela et quoi de mieux que les boutiques de Félisiz pour cela.

Il y a tant de choix, je ne suis même pas sûr de ce que je dois prendre...

Sûrement déjà des sous-vêtements. Devoir laver les siens tous les soirs avant de se coucher pour être sûr de ne pas être cul nu commençait à être épuisant. C'était un petit stress qu'il voulait bien s'épargner même s'il risquait de continuer sa petite routine. Aussi, entrant dans un premier magasin, il fit le plein de boxer et de chaussettes. Et soulagé d'avoir fait cela, il se mit à flâner en cherchant une autre boutique pour des jeans...

-Je n'aurais jamais cru que faire les courses pour soi-même puisse être stressant...
On en apprend vraiment tous les jours. Qu'est-ce qui m'irait ?
-J'aurais peut-être dû dire à Saël de venir avec moi...
Ou Ada...

Encore une fois, il se sentait complètement perdu...

Save me more
avatar
Messages : 130

Date d'inscription : 25/11/2016

Age : 27

Chambre : n°9

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Acheter mais pas trop [Libre] Ven 24 Fév - 1:11
Ryan Drade


╬▲ Acheter mais pas trop!▼╬

Ft. Vivien



On est toujours libre de profiter un peu de son temps libre, avant que d’autres conneries ne viennent nous tomber sur la gueule quand on s’y attend le moins. J’avais besoin de me changer les idées. De sortir de mon trou. F’sait trop longtemps que j’avais pas bougé mon cul de cette école pour aller en ville. Autant dire que je ne suis allé qu’une fois dans cette nouvelle ville de monstres, Félisiz, et cette fois-là, je suis rentré avec Drakhys, c’était le jour de mon retour du Tanar’Ri. Ouep, depuis, j’ai pas eu, ni le temps, ni l’envie, et une flemme monstre de retourner là-bas, ni même à Santa Juana d’ailleurs. Puis c’était un peu l’occasion pour moi de faire quelques emplettes. Ca tombe bien, c’était les soldes dans certaines boutiques. En plus j’avais quand même besoin de me racheter des fringues.

Quelle connerie j’ai pas fait. Bon sang de merde ce que je déteste la foule ! C’est à péter une durite en plein centre-ville pour tout faire brûler. Je fumais mon clope devant le magasin devant lequel je faisais un peu de lèche vitrine. Levis® Straus… Putain, y’avait de ces jeans, et en plus ils étaient carrément moins chers qu’en France. Noun diou! Les soldes ici ça rigole pas! Regarde moi ces greluches se battre pour le dernier Jean en solde à leur taille. J’en reste blasé, j’hésite franchement à entrer en voyant ça. Mais c’est un p’tit gars qui passait dans mon dos en parlant de courses et de stresse qui me fit réagir. En fait, j’aurais cru qu’il me parlait s’il n’avait pas continué son chemin.

-C’pas tant les courses qui sont stressantes, ce sont les gens !

J’ai lâché ça comme ça en enlevant le mégot de mes lèvres avant de l’écraser dans le cendrier, disposé pratiquement devant chaque magasins de la rue, et je suis entré pour trouver mon bonheur sans faire gaffe au p’tit gars. En fait, maintenant que j’y pense, il a presque la même aura que Lawrence à quelques différences près, au départ, j’ai cru que c’était lui. Et comme je ne suis pas spécialement en bon terme avec lui depuis que… d’après lui j’ai violé son esprit, bah… J’l-ai pas revu depuis et j’ai d’autres choses à foutre que de courir après des élèves qui ne veulent pas progresser avec moi. S’ils progressent sans moi, c’est tant mieux pour eux, je vais pas mal dormir pour autant.

Alors… Ce qu’il y a de bon quand on fait 195cm et du 42 en taille de pantalon, c’est qu’on à accès à encore quelques trucs potables et cools chez les mecs. Au moins, on ne se bat pas comme des sauvages pour un bout de tissu. On est civilisés, nous les hommes~ ! Bref, j’ai trouvé un jean, en espérant qu’il m’aille bien. Puis un deuxième, autant en profiter, le deuxième gratos ! C’est coo les troisièmes démarques ! Y’a pratiquement plus rien, mais les fringues sont à -70% des fois, alors ça vaut le coup. C’est pendant que j’étais dans ma cabine d’essayage que je me suis souvenu que le gamin a parlé de Sael. Tiens… Je savais pas que Sael s’entichait de Lawrence… Mouais, il ne me vont pas trop mal ces jeans, allez, je prends ! En sortant de la cabine je me suis rendu directement à la caisse pour ensuite continuer ma promenade, mais j’ai revu la p’tite tête bleue et là… en effet, ce n’était pas Lawrence. Mais putain la ressemblance toi ! Remarque je sais rien de lui alors s’il avait un frère ou un fils j’en sais que dalle. Et puis il a l’air un peu paumé lui, non ? Il doit chercher les jupettes… Non, j’suis méchant.

Je suis sorti de la boutique et pile devant sur le trottoir d’en face un putain de marchand de glaces à l’Italienne et de chouros. Enfoirés d’espagnoles ! Y’a des stands de bouffe à tous les recoins, ma parole ! J’ai traversé et pris un sachet de chouros pour quelques Estrellas. De bons gros chouros tous chaud huuum !! J’en ai bouffé un en chemin pour ensuite aller me trouver un banc sur lequel bouffer ma malbouffe. J’aurais dû en prendre deux. J’ai souvent tendance à oublier mon appétit dévorant de démon.




CSS par [/url]Gaelle






Rire moqueur de Ryan
Polymorphie:
 
avatar
Messages : 766

Date d'inscription : 19/01/2014

Age : 29

Maison : Judge Drade

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Acheter mais pas trop [Libre] Ven 24 Fév - 12:56
Vivien Daliciann
feat libre
dialogue en #AB8E71
pensées en italique
Acheter mais pas trop


La foule devenait de plus en plus dense et le mot "soldes" étaient partout autour de lui. Vivien ne savait absolument pas ce que cela signifier mais il finit par avoir la réponse grâce à une gentille vendeuse un peu envahissante quand même. Il savait bien qu'il avait l'air d'une proie facile mais quand même, un peu de tenue. Et puis il y avait eu cet inconnu, un homme bien plus grand que lui à l'aura démoniaque qui avait réfuté sa phrase avant de disparaître il ne savait trop où. Trop de monde et trop de boutiques pour qu'il le retrouve.

Je n'aurais jamais cru qu'autant de créatures puissent s'agglutiner ainsi...

Au final, il trouva certaines choses qui lui plaisaient vraiment et en prime, même ce qui n'avait pas été en solde avait été soldé pour lui. Bien que le demi-elfe ne comprenne pas bien pourquoi, oubliant souvent qu'il avait une bouille trop mignonne. Retrouvant la rue, il s'acheta une bouteille d'eau, qu'il commença à siroter tout en essayant de savoir s'il avait bien assez de vêtements jusqu'à l'été. Comment savoir ?

Ce fut à ce moment là qu'il repéra le démon qui lui avait parlé plus tôt, assis sur un banc. Intrigué, il posa ses affaires à côté de l'homme, restant debout devant lui. Il semblait avaler ses sucreries plutôt que les manger.

Son aura me dit quelque chose...
-Bonjour, monsieur. Ne seriez-vous pas professeur à Esperanza ?
Ça ne peut pas être un élève... Et Sword étant un Hidden... Ah, quoique...

Vivien but encore un peu d'eau, son manteau ouvert laissant voir la tenue que Saël lui avait offerte le jour de son arrivée. Il observa consciencieusement l'homme, se rappelant d'un démon que son père ne côtoyait pas pour une bonne raison. Il lui semblait assez puissant pour réussir ce de quoi avait parlé son père... Mais pourtant, il n'avait pas peur. Quoiqu'il puisse chercher, il serait bien déçu et Vivien serait ensuite tranquille.

-Monsieur Ryan Drade, c'est ça ?
J'en suis quasi sûr.
-Il est vrai que vous ne paraissez pas très sympathique.

Et Vivien eut un sourire penaud pour cela avant de s'asseoir et de vérifier ses achats. Une habitude qu'il avait prise à force de devoir tout chercher à cause des familiers qui aimaient bien jouer à cache-cache avec lui.

Save me more
avatar
Messages : 130

Date d'inscription : 25/11/2016

Age : 27

Chambre : n°9

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Acheter mais pas trop [Libre] Ven 24 Fév - 17:20
Ryan Drade


╬▲ Acheter mais pas trop!▼╬

Ft. Vivien



Je dévorais littéralement mes chouros, lorgnant sur la roulote non loin qui vendait glaces et chouros avec une folle envie de retourner en chercher. J’ai pas regardé le gamin qui posait ses affaires près de moi, mais j’avais bien sentis son approche et sa présence. Ce n’est que quand il me salua que je tournais lentement la tête vers lui, un chouros entre les lèvres, la mine clairement patibulaire et renfrognée lorsque mon regard croisa le sien. -‘Lut gamin ! Répondis-je. Puis je mangeais finalement mon chouros en le regardant. Prenant un peu mon temps pour répondre au p’tit gars en fait. Clairement, c’est pas Lawrence, et j’l’ai jamais vu à mon cours non plus. Alors je fronçais un peu plus les sourcils je l’observais faire son petit manège. Prenant un autre chouros… S’il croit qu’il va me piquer mes chouros il se met le doigt dans l’œil et va se faire téter les yeux, lui. J’ai encore envie d’en acheter en plus.

J’devais répondre à quoi déjà ? Je regardais la faune locale se pavaner dans les rues le temps que je retrouve la question, jusqu’à ce que mon nom sorte de la bouche du gamin. J’ai redressé la tête vers lui en fronçant les sourcils. Cool ! J’aurais pas à me présenter comme ça ! Un élève d’Espe que je ne connais pas qui sait que je suis.

-J’pensais pas être si connu! Et je parais pas, je le SUIS, pas sympathique.

C’est décidé ! J’ai bouffé mon paquet complet de chouros pour ensuite retourner voir le gars pour récupérer un autre paquet et suis revenu m’asseoir sur le banc pendant que le gamin vérifiait ses courses et regardait ses achats. Je me suis rassis en soupirant un peu. Tout en observant les passants.

-J’t’ai jamais vu à mon cours toi! T’es nouveau ?

C’est p’t’être le cas, mais y’a p’t’être aussi l’option ragots de merdes à mon sujet. J’suis pas du genre à laisser un gamin en difficulté de ses pouvoirs. Mais je dois bien admettre que je préférais quand même mon boulot de gardien. C’était plus pépère et je pouvais botter des culs dans toute l’école si je voulais. Mais maintenant, les élèves que je me tape ont la trouille ou certains me gonflent tellement que je les punis tout le temps.

-Ou bien on a dit qu’il valait mieux pas pour toi assister à mes cours.

C’est marrant quand même, parce que ce gamin a beaucoup de l’odeur de Sael sur lui. A croire qu’il traine tout le temps avec lui, et qu’en plus il… a la tronche de Lawrence. Dans tous les cas, j’aime pas sa fragilité.

-C’est marrant parce que… J’imaginais pas Sael s’acoquiner avec un gamin comme toi !

Je lui tendais mon paquet de chouros pour qu’il se serve. Enfin, s’il en avait envie, bien entendu, je ne force personne.




CSS par [/url]Gaelle






Rire moqueur de Ryan
Polymorphie:
 
avatar
Messages : 766

Date d'inscription : 19/01/2014

Age : 29

Maison : Judge Drade

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Acheter mais pas trop [Libre] Mar 28 Fév - 18:33
Vivien Daliciann
feat libre
dialogue en #AB8E71
pensées en italique
Acheter mais pas trop


Il n'était pas aussi connu, justement, d'où le fait que Vivien posait la question. L'on était jamais sûr de ce que l'on n'avait pas vérifié auparavant, or le demi-elfe ne l'ayant jamais vu, il fallait bien qu'il trouve le moyen d'aborder l'homme qui avait répondu plus tôt à ses divagations sur le stress. La suite le perturba un peu d'ailleurs : pourquoi annonçait ainsi qu'il n'était pas sympathique ? N'avait-il pas envie de bien s'entendre avec les gens ? Sûrement que non au final, vu ce qu'il disait.

Ce qui ne l'empêche tout de même pas de me répondre... Que suis-je censé comprendre de cet homme ?

Il termina ses gâteaux, un vrai ogre aux yeux de Vivien qui n'aurait su tout manger en aussi peu de temps. Comme il ne connaissait pas, il n'avait aucune idée de si c'était réellement si bon que ça mais bon... Tant mieux pour le démon si cela le contentait.

-Plus ou moins, monsieur Drade. Je dois être là depuis mi-décembre, je crois...

Et bien sûr, pendant les vacances, il n'y avait pas eu risque qu'ils se croisent à l'avis du demi-elfe. Il avait eu tellement à faire entre s'habituer à sa liberté, trouver un emploi, s'habituer à l'école, puis aux cours... Vivien n'était même pas sûr d'avoir atteint un équilibre dans tout cela puisqu'il avait tendance à s'impliquer dans certaines choses plus que d'autres. Encore plus maintenant qu'il avait trouvé son père, il tenait à se faire des souvenirs avec lui.

-Je suis Vivien Daliciann. Enchanté.
Il les mange comme si c'était des... bonbons ? Il a un sacré appétit.

Vivien fronça les sourcils en regardant l'homme.

-Eh bien mon père se méfie de vous mais c'est surtout parce que je ne veux pas exploiter mon don que je ne suis pas allé à votre cours. J'apprends encore à voler en plus...
Savoir... Non, je n'ai pas envie de faire du mal aux gens. Pas avec ça. Je ne sais même pas si je devrais avoir ce don ou non en plus.

Et là, le démon prononça le prénom... THE prénom pourrait-on dire. Vivien eut presque l'impression que ses oreilles s'étaient dressé avant qu'un brin de méfiance s'installe dans ses yeux. Où était le problème avec lui ? Le demi-elfe savait qu'il avait l'air fragile mais il commençait à avoir des muscles à travailler à l'animalerie, puis il n'avait jamais vécu avec des gens, c'était tout neuf tout cela. Mais ça, le professeur ne pouvait pas le savoir.

-Je ne suis pas sûr de ce que vous voulez dire par "s'acoquiner" mais je peux vous dire qu'il m'a sauvé de l'endroit où j'étais.
Mais je ne risque pas de donner beaucoup trop de détails comme ça.
-Le connaissez-vous bien ?

Vivien se servit avec un "merci" et goûta. Très gras et très sucré. Mais pas mal du tout. Le demi-elfe ne risquait pas d'en prendre plus mais c'était bon de découvrir. Il se lécha les lèvres puis les doigts quand il eût terminé, les yeux toujours sur l'enseignant.

-J'ai été enfermé toute ma vie jusqu'à Saël... Mais vous, vous n'aimez pas les gens, c'est cela ?

Vivien alla acheter des churros et les donna au démon. Il préférait le garder de bonne humeur et ça ne faisait pas de mal de faire plaisir. Je m'assis pour faire attention à ce qu'il allait se passer ensuite.

-Je cherche justement quoi acheter à Saël. Comme cadeau.

Save me more
avatar
Messages : 130

Date d'inscription : 25/11/2016

Age : 27

Chambre : n°9

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Acheter mais pas trop [Libre] Ven 10 Mar - 21:47
Ryan Drade


╬▲ Acheter mais pas trop!▼╬

Ft. Vivien



Mouais. Donc il n'est pas là depuis bien longtemps. Ça ne m'étonne pas et puis apparemment il doit apprendre encore à se contrôler sur certains points et je laisse volontiers Sael s'occuper de ce petit. De toute façon il a commencé, je serais pas fâché s'il le garde pour le reste. Enchanté, enchanté! Mouais! S'il le dit. Moi j'ai continué à  bouffer mes chouros en haussant les épaules. Crois pas que ma rencontre enchante grand monde mais s'il veut le p'tit gars.

Par contre je me doutais bien qu'il avait un air de ressemblance avec Lawrence. Ne m'étonne pas non plus qu'il se méfie de moi et dise de faire attention à mon propos avec la petite intrusion que je lui ai faite. En revanche c'est con cette manière de penser.

-Avoir un don incontrôlable est plus dangereux que si l'on a le contrôle sur celui-ci. C'est pas la meilleure façon de penser.

Je me suis tourné vers lui en m'essuyant la bouche d'un revers du poignet tout en le fixant avec ma tronche renfrognée habituelle.

-Au contraire, ce n'est pas parce-que tu as une parfaite maîtrise sur ton don qu'il t'es forcé de l'utiliser. Ce sont ceux qui le maîtrisent le mieux qui doivent en faire usage le moins possible, parce-qu'ils connaissent les limites et la puissance de leur force. Je ne dis pas que tous respectent ce mode de pensée. Y'a toujours des trous ducs pour te dégoûter de la vie parce-qu'ils sont pas foutus de rester modestes et s'affichent en bête de foire pour te montrer que t'es une merde et eux des dieux.

Je chiquais en serrant les dents avant de détourner la tête en râlant dans mon coin pour finir mon paquet de chouros avec une certaine fureur dans ma façon de bouffer. Y'a toujours plus fort que soit mais y'a aussi toujours des putains de gros connards pour te dégoûter de la vie et te forcer à utiliser tes dons même si tu ne veux pas faire de mal.

-Y'a toujours plus fort que soit... Et même quand tu cherches à avoir la paix t'as toujours un connard qui vient foutre sa merde et t'obliger à rester en vie malgré tout.

Bon, changeons de sujet ça m'énerve! Heureusement que le petit demande à propos de Sael. Si je le connais. Je sais ce qu'il y a à savoir et c'est le seul prof dans cette école qui ne soit pas casse burnes comme tous les autres. Je l'apprécie.

-Si je le connais? Un peu ouais. Je sais ce qu'il a bien voulu me montrer et c'est bien comme ça. Certains élèves le détestent mais c'est un bon prof. Ils ne le savent juste pas.

Il fait croire qu'il sèche mais il bosse. Faut pas croire. Ça se voit pas qu'il bosse mais c'est ça qui est bon. Je venais renifler un peu Vivien en souriant de façon amusée avant de me reculer un peu.

-Puis tu as son odeur. Et tu dois porter des fringues à lui, ou qu'il a pu t'offrir. Après vous êtes grands et consentants! Je m'en fous de savoir ce que vous faites à l'entraînement!

J'ai ricané. Oui, c'est très sous entendu ce que je dis mais je m'en fous. J'ai ensuite regardé le gamin se lever et aller chercher d'autres chouros pour me les offrir. Je lui ai fait une petite grimace dubitative et impressionnée. V'la que je me fais offrir de la bouffe par un élève maintenant!

-Merci... Fallait pas... Je vais croire que tu veux me gaver de sucre! Hinhin!

Je vais pouvoir répondre à la question qu'il m'a posée avant qu'il ne parte chercher une autre tournée de chouros pour moi. Je lui en tendais un et bouffais un autre.

-Quand tu auras eu une vie aussi longue que a mienne tu comprendras à quel point la mentalité de certaines personnes te gonfle. Je n'aime pas les gens, c'est vrai. Mais je les subis tous les jours. Parce-qu'on n'a pas le choix, et y'a pas que les Terriens qui sont cons. Dans n'importe quel monde tu auras des connards! Alors pourquoi faire des efforts?! J'fais mon connard, et si les gens me détestent, ils ne viennent pas me voir et moi j'ai la paix!

Aussi simple que ça. Je n'ai aucune envie de refaire une vie. Je suis bien seul et je profite des moments cools où je peux m'amuser sans avoir à poser quelque chose de fixe avec qui que ce soit. Non! Je suis voué à continuer à  vivre seul et ça me va très bien. Fonder à nouveau quelque chose? Pourquoi faire? Pour qu'un connard vienne tout détruire après?! Pff! Aucun intérêt!

-Si tu veux lui faire plaisir, un calepin à dessin et des fusins suffirons amplement. Ne te prends pas la tête. Va au plus simple. Tant que ça vient du coeur, et que c'est quelque chose qu'il pourra mettre à profit ça devrait lui faire plaisir, même si pour toi tu as l'impression que ce n'est pas grand chose. Parfois les petites choses valent mieux que celles onéreuses et inutiles.

C'est mon avis. Après s'il préfère lui acheter autre chose c'est son choix. Je suis pragmatique. Un cadeau ça se doit utile et serviable. Peut importe le prix même si ça ne vaut rien.



CSS par Gaelle






Rire moqueur de Ryan
Polymorphie:
 
avatar
Messages : 766

Date d'inscription : 19/01/2014

Age : 29

Maison : Judge Drade

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Acheter mais pas trop [Libre] Lun 13 Mar - 21:08
Vivien Daliciann
feat libre
dialogue en #AB8E71
pensées en italique
Acheter mais pas trop


-Mon don n'est pas incontrôlable. Ce qui ne change pas le fait que je ne doive pas l'utiliser. En plus, si Saël apprenait les conséquences pour moi, il refuserait aussi que j'en use.

Vivien n'avait pas envie de s'expliquer sur le sujet. En même temps, qui aurait envie de dire que son pouvoir était sa plus grande faiblesse ? La première fois qu'il avait essayé, que son cœur s'était arrêté, il n'avait pas eu peur, non. Il avait été soulagé, il avait pensé se tuer de cette façon. Oui, ça lui était arrivé de souhaiter d'en finir. Pas souvent. Et s'il s'était arrêté, c'était uniquement parce qu'il s'était promis de découvrir le monde. Avec ou sans aide, il aurait fini par trouver un moyen. Mais il était vraiment heureux que Saël soit venu le chercher.

Ce qui n'empêche pas que mon don n'est pas à utiliser.
-Je ne dirais pas que mon contrôle est parfait. Mais je sais ce que je peux en faire et où il mène. Croyez-moi. Il vaut mieux que je m'abstienne.

Le demi-elfe nota aussi à quel point l'homme n'était pas très poli. Gentil, à sa façon, peut-être mais poli... Enfin, il n'avait pas tant de problèmes avec cela tant que le démon ne s'attendait pas à ce qu'il en fasse de même. Même s'il était plutôt d'accord avec lui aussi. Il y avait toujours des empêcheurs de tourner rond. Il fallait savoir passer outre ou même pire... Et se faire sous-estimer était un bon moyen pour leur faire payer leurs bêtises.

Après, cela, il le laissait à Saël. Parce qu'à son avis, le blond adorait remettre les gens à leur place.

Alors que Vivien ramenait les nouveaux churros après sa réponse sur l'ange... D'ailleurs, il avait rosi de savoir qu'il sentait si bien le blond, il ne s'en était pas aperçu, il se rassit en riant et se permit de dire.

-Saël sera toujours le meilleur de tous. Vous prêchez un convaincu.
Comment fait-il pour en manger autant ?
-Non merci, c'est pour vous et ça me fait plaisir de vous l'offrir.
Parce que vous dites du bien de lui. Et je sais que c'est rare dans l'école.

Vivien entendit alors son avis très tranché sur les gens en général. Et il la comprenait même s'il ne la cautionnait pas. Le professeur devait passer à côté de belles choses des fois, juste parce qu'il voulait protéger son cœur. Le demi-elfe trouvait cela dommage pour l'homme, mais c'était son choix et il sentait que le démon était plus têtu qu'une mule... Même s'il ne savait pas en quoi exactement une mule était têtue.

-Vous finirez par trouver quelqu'un qui vous donnera envie de vous battre. C'est toujours comme ça. Il y a toujours quelqu'un pour nous aider à nous relever et nous donner envie d'aller plus loin.

Et Vivien hocha la tête.

-Justement, je veux que ça lui soit utile. Je veux que ce soit une chose... Je crois que je sais, merci pour le coup de mains.
Il a mangé assez ?
-J'ai quelques dernières questions : où puis-je trouver un pantalon en cuir ? J'ai l'impression que Saël aimerait ça même si je ne sais pas pourquoi. Et est-ce que cela vous intéressait d'avoir un familier ?

Oui, Vivien faisait sciemment de la publicité pour Sehans. La boutique n'était pas assez connu et même si son patron aimait ses enfants, il fallait aussi qu'il leur donne la chance de voler de leurs propres ailes. Ses petits sauraient toujours lui revenir s'il le fallait, le demi-elfe n'en doutait pas. Et puis, ce serait bien que le démon ne soit plus si seul avec lui-même. Il trouvait cela vraiment triste qu'il tente de s'enfermer ainsi dans la solitude.

-Il pourrait y avoir un bon compagnon pour vous, pensez-y. Tenez, au cas où.

Il lui remit le carte de visite du magasin.

-Sinon, il faut que je finisse. Je dois cuisiner ce soir.

Et montrer à Saël tout ce qu'il aurait acheté.

Save me more
avatar
Messages : 130

Date d'inscription : 25/11/2016

Age : 27

Chambre : n°9

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Acheter mais pas trop [Libre] Mar 14 Mar - 9:06
Ryan Drade


╬▲ Acheter mais pas trop!▼╬

Ft. Vivien



Je haussais les épaules au sujet de son don. S’il n’est pas incontrôlable et qu’il connait ses limites tant mieux pour lui. S’il préfère s’abstenir c’est son choix, j’irais pas le forcer à utiliser ses capacités s’il n’en a pas envie. Et ça me fait un élève en moins à gérer. Tant mieux !

-C’est toi l’patron p’tit! Si tu sais ce que tu fais et où tu vas tant mieux pour toi, tant que tu restes maître de toi-même. Personne n’a à te forcer ou te dire quoi faire.

Même si y’a des profs qui se croient plus adultes que d’autres alors qu’ils sont pires que de gosses. M’enfin, on va pas rester là-dessus. Je continue de bouffer mes chourros offert avec gentillesse par le petit. Si ça lui fait plaisir de me les offrir je vais pas cracher dessus. Pas de gâchis, c’est c’que ma môman m’a toujours dit ! Haha ! Mais non ! Elle est morte à mon accouchement, j’ai pas eu de mère qui s’est occupé de moi ! Tss ! Sérieux ! N’empêche que quand ça concerne la bouffe je suis du genre à ne pas faire de gâchis quand même. Même quand c’est périmé je mange.

Bah oui ! Utile… S’il sait quoi lui offrir tant mieux pour lui. Par contre la suite… J’ai tourné la tête vers lui en entendant sa question et sa justification a propos de Sael avant d’éclater de rire. J’ai pas entendu l’autre question tellement j’étais pété de rire. Sael aimerait carrément s’il portait un pantalon en cuir. Sérieusement ce petit ne perd pas l’nord et il à une certaine franchise qui me plait. Au final…

-Ho! Ca c’est sûr Sael aimera vraiment si tu portes un pantalon en cuir qui moule ton p’tit cul! J’vais t’y emmener, c’est assez compliqué à trouver, c’est pas dans les rues principales, alors c’est un peu craignos.

Et c’est souvent des endroits un peu malfamés aussi. Alors je préfèrerais éviter que le protégé de Sael se retrouve dans une boutique SM ou gai avec des gros lourdingues qui lui font du rentre dedans. Attends, que je reviennes sur sa deuxième question. Je fronce les sourcils et le regarde en reprenant mon air patibulaire habituel. Il me voit vraiment avec un familier ? Mais il est sérieux lui ? Je regarde la carte qu’il me tend. Pas vraiment envie de la prendre, mais pour la forme je la prends quand même et l’observe un moment… Sehans… Le doc de l’école travaille pas pour cette animalerie aussi ? J’avais cru entendre un truc comme ça. Ou le lire dans son dossier, je ne sais plus. J’ai relevé les yeux vers le petit en fourrant rangeant la carte dans une de mes poches.

-Merci…

Je me levais calmement pour jeter les papiers de chourros dans la poubelle à côté du banc pour revenir sur le gamin.

-Tu fais de la pub pour les familiers? Tu travailles chez eux ?

Remarquez, c’bien d’avoir un p’tit boulot, au moins avec la paye qu’il se fait il peut se payer des affaires, pour l’école et pour lui-même. C’est cool. Je lui ai fait signe de me suivre Et j’ai commencé à marcher tranquillement dans les rues avant de quitter l’avenue principale où il y avait tout de suite moins de monde. J’ai soupiré de soulagement une fois le bruit et les gens disparus. C’était plus sombre, plus agréable. Mais un peu craignos comme le gamin pouvait voir. Je m’assurais que le gamin soit bien à côté de moi pour ne pas le perdre et trouver la fameuse boutique de motards avec toute une série de Harley garées devant la bâtisse. Je lui ai désigné le bâtiment. Y’avait des gros durs devant avec des bières qui discutaient, ils tournèrent la tête en nous voyant arriver. Faut dire qu’avec ma tenue à pointes en cuir et ma mèche blanche je ne passais pas inaperçu. Mais encore moins avec un gamin avec les cheveux bleus.

-On y est! Viens on va voir si on peut te trouver un joli cuir.
En général, c’est dans ce genre de boutique que j’achète mes cuirs, ils sont garantis à vie et ils peuvent être reprisés ici si y’a un souci avec. C’est du cuir quoi, et le type a tendance à faire ça sur-mesure. En général bien entendu. Clairement, les types devant ne me font pas peur. En fait ils me font même marrer.

-Salut les bisounours, vous allez bien ?

Je levais la main pour les saluer avec un sourire mesquin qui me fut rendu par des signes obscènes ou des « Ta gueule merdeux » puis je posais une main dans le dos de Vivien pour le faire rapidement entrer. Les types m’envoyèrent chier mais ne bougèrent pas, j’étais aussi grand, voire plus grand qu’eux et même si j’étais fin, j’avais du muscle. Dans la boutique il y avait le patron qui discutait avec un des bisounours. Un vendeur vint nous saluer et me demander ce qu’il pouvait faire pour nous. Alors je désignais le petit.

-Salut, tu peux voir avec le petit pour lui présenter des cuirs souples, il aimerait s’en acheter un.

Le vendeur regarda Vivien et l’intima de le suivre pour aller vers les pantalons en cuir, lui expliquant la matière du cuir, la souplesse, la douceur, tout un tas de choses à savoir également sur l’entretien et la qualité de leurs cuirs. Il y a des cuirs plus durs pour ceux qui font de la moto. Mais pour quelqu’un qui n’en fait pas un cuir souple sera suffisant. Moi, j’en profite pour regarder aussi les pantalons, mais aussi les vestes avant d’aller discuter avec le gérant et le chef des bisounours. J'allais ensuite voir si Vivien trouvait son bonheur. Les cuirs ici sont chers, mais comme j'ai dit plus tôt, ils sont garantis à vie.




CSS par Gaelle






Rire moqueur de Ryan
Polymorphie:
 
avatar
Messages : 766

Date d'inscription : 19/01/2014

Age : 29

Maison : Judge Drade

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Acheter mais pas trop [Libre] Mer 15 Mar - 20:11
Vivien Daliciann
feat libre
dialogue en #AB8E71
pensées en italique
Acheter mais pas trop


Tiens, lui aussi était certain que le pantalon en cuir était important. Vivien ne comprenait pas du tout ce qu'ils avaient avec cette matière. Comme il ne savait plus qui lui avait dit qu'un pantalon de la sorte serait une bonne idée. Pas son père, il ne lui avait pas dit pour les courses de base pour pouvoir lui offrir à lui aussi un petit quelque chose. Donc, l'idée c'était que ça moule ses fesses. En somme, les gens faisaient vraiment des fixations sur certaines parties du corps.

Et peut-être bien que Saël aussi. Mais c'est pas grave, si ça lui plait, ça me va.
-Merci de bien vouloir m'y emmener, j'apprécie.

Ah, le démon avait quand même entendu sa deuxième question et vu sa mine, il avait l'air de se demander si c'était une plaisanterie. Mais le demi-elfe ne plaisantait pas, non, c'était important pour lui de ne pas être seul. Il l'avait vécu assez longtemps pour savoir comment ça faisait saigner l'âme. Cependant, si l'homme ne supportait pas à ce point les gens, il ne restait plus que les animaux et les familiers. Et avec un familier, il pourrait se construire un lien indéfectible, alors oui, c'était la meilleur solution selon lui.

-De rien. Oui, je travaille à Sehans, j'aide à tenir le magasin. Vous verrez, les familiers ont tous leurs caractères et leurs petites habitudes. Mais ils sont tous mignons. Vous y trouveriez forcément votre bonheur.
Moi, j'y suis heureux.
-Vous aurez à passer le jugement de monsieur Noah, le propriétaire et créateur. Il tient beaucoup à ses bébés mais si vous voulez vraiment un compagnon, cela devrait aller.

Parce que même aux yeux de Vivien, cela ne restait pas une décision banale d'adopter un tel compagnon de vie. Et ses affaires dans les mains, il suivit l'enseignant dans les rues. Il le vit se détendre un peu de s'éloigner du plus gros de la foule alors que pour sa part, il ressentait les premiers symptômes du manque mais il les ignora. Il rentrerait bien assez tôt pour retrouver Saël alors il saurait faire sans aucune forme de contacts encore une ou deux heures.

Des hommes alcoolisés étaient devant la boutique choisi par le démon mais le demi-elfe ne pensait pas que l'adulte le mettrait sciemment en danger. Pas alors qu'il était censé être un de ses professeurs. Il salua d'un signe de tête les hommes tout en se demandant...

Qu'est-ce que c'est, un Bisounours ? Ces messieurs en sont vraiment ?

Il retint un frisson de bien-être quand Drade posa sa main dans son dos. Il appréciait mais n'en dirait rien, il ne fallait pas étaler ses faiblesses devant un public inconnu, il en était conscient. Il entra dans la boutique sans se faire prier et il fut vite pris en charge. On lui expliqua tout, avec soin et sans aller trop vite, ce qui le détendit. Il examina soigneusement ce que l'homme lui proposait et finit par choisir un cuir noir, sans aspérités et mat. Pour un premier, il le voulait intemporel et c'était sûrement le mieux pour cela.

Ah oui, tout de même pour le prix. Mais ça va et je compte le garder longtemps.
-Ça me va, monsieur. Vais-je l'avoir aujourd'hui ou faudrait-il que je revienne ?

Vivien esquissa un sourire joyeux en sachant qu'il n'avait qu'une heure à attendre. Juste le temps de prendre ses mesures. Ce fut alors que la question tomba.

-Avec ou sans sous-vêtement ?
-Euh... Sans ? Oui, sans.
Je n'aime toujours pas vraiment m'habiller en fait...

Alors s'il pouvait avoir une couche en moi, il voulait bien. L'homme rigola tout en disant qu'il avait du cran et l'invita à enlever son pantalon pour prendre ses mesures. Sans expliquer qu'il était censé le faire derrière le rideau si bien que Vivien le fit devant le vendeur qui rigola de plus belle et prit son mètre pour les mesures.

Drade, c'est un sacré p'tit gars que tu ramènes là !
-Professeur, vous avez vu quelque chose qui vous plait à vous ?

Vivien ne voulait pas que l'homme perde une heure à s'ennuyer.

-Professeur ? Tu te fais des p'tits jeunes, maintenant ?

Save me more
avatar
Messages : 130

Date d'inscription : 25/11/2016

Age : 27

Chambre : n°9

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Acheter mais pas trop [Libre] Jeu 16 Mar - 0:04
Ryan Drade


╬▲ Acheter mais pas trop!▼╬

Ft. Vivien



Je haussais les épaules en mettant les mains dans mes poches. Ce n’était pas comme si j’allais pas l’y emmener alors que c’était un élève et que le coin était craignos quand on ne connaissait pas les loubards qui trainaient dans ce genre de boutique. Mais les explications de Vivien sur la boutique de familiers, franchement… Ca me laissait perplexe. Je prenais un air renfrognés et blasé avant de froncer un peu plus les sourcils et plisser les yeux en entendant la suite. Bah voyons, passer le jugement du créateur des familiers. Comme si en plus j’avais que ça à foutre de m’occuper d’un familier.

-S’il tient beaucoup à ses bébés, pourquoi il les vend pour qu’on les adopte?

Là, c’est un truc que je comprends pas, c’est comme les mômes à vendre. D’accord je peux comprendre que la famille pauvre vende ses gosses pour survivre, mais quand même ! Ha ! Faites des gosses j’vous jure ! J’veux pas de compagnon, j’veux personne d’autre que moi-même et la veuve cinq doigts. Accessoirement des élèves consentants, mais j’aime avoir la paix et donc je ne veux pas me lier à qui, ou quoi que ce soit. Ce serait vraiment trop chiant.

-Ouais! J’verrais p’t-être pour passer jeter un oeil! Dis-je distraitement sans réellement le penser.

Et pas un vrai œil, hein, j’vous rassure.
Enfin, nous étions arrivé et je laissais l’un des vendeurs s’occuper correctement du petit pendant que le gérant me montrait un tout nouvel ensemble, pantalon, cuir et bottes, tout allait parfaitement avec et semblait vraiment sympa à mettre. Je gardais quand même un œil sur le petit. Observant avec attention la salle et comment s’occupait le collègue avec lui. J’essayais les bottines, parce que je les trouvais classes quand j’entendis la réponse à la question des souvêtements et je revelais la tête au moment où vivient enlevait son pantalon devant tout le monde. Je posais de façon dépitée ma main sur mon visage avant de la laisser glisser lentement. Putain ce gosse n’a aucune conscience qu’il est dans un endroit où des gros loubards peuvent lui sauter dessus pour son cran. Je fermais les rideaux et bloquais l’entrée de la porte à toute personne de l’extérieure avec ma psychokynésie pour éviter les gorilles en rut de l’autre côté et des gens qui pourraient trouver ça choquant. Ouais, je sais, les gens sont cons, dès qu’il s’agit de nudité. Mais un clebs c’est à poil ! Bordel ! Rah ! Tout m’énerve !

-Ouais… Ouais c’est un sacré p’tit! Dis-je totalement blasé en le regardant accoudé à un de mes genoux, ma tête dans le creux de ma main, mon autre main ballante entre mes cuisses.
Je soupirais quand le gérant est venu me voir pour savoir si les godasses étaient à ma taille, je les ai enlevées et les lui ai rendues.
-Trop petites…
Interpellé par le môme je revenais à lui en le regardant avec ma tronche patibulaire. Ouais, y’a quelque chose qui me plait ! Mais je vais essayer avec une taille au-dessus, ensuite j’essaierais le blouson. Putain ! La remarque qui tue. J’ai ricanés de façon franchement narcisse avant de me lever en regardant… Putain c’est quoi son nom déjà, Steevy ? Timmy ? Ho ! Ducon ! C’est aussi bien. Je haussais les épaules pour prendre la nouvelle paire de chaussures que Douglas m’apportait.
-A partir du moment où ils sont majeurs et consentants, ouais.

Je regardais Vivien.

-Vivien, je serais pas contre le fait que tu te balades cul-nu, seulement si tu pouvais éviter ici, ça t’éviterait bien des hémorroïdes, crois-moi.

Et surtout, mais surtout, qu’il évite de revenir ici seul. C’est tout ce que je lui demanderais s’il doit aller faire ses courses en ville. Je retournais essayer mes chaussures tranquillement et le laissais revenir vers moi s’il avait trouvé son bonheur. Ouais, au final les pompes me vont pas. J’essaye maintenant le blouson qui lui me va bien mieux. Je risque surement de repartir avec. Et aussi avec deux trois T-shirt. J'ai regardé Vivien ensuite.

-Tu as vu autre chose qui t'intéressait?



CSS par Gaelle






Rire moqueur de Ryan
Polymorphie:
 
avatar
Messages : 766

Date d'inscription : 19/01/2014

Age : 29

Maison : Judge Drade

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Acheter mais pas trop [Libre] Sam 18 Mar - 13:56
Vivien Daliciann
feat libre
dialogue en #AB8E71
pensées en italique
Acheter mais pas trop


La question ne surprit pas du tout, Vivien, le moins du monde. En fait, elle revenait même souvent chez les clients quand il disait tout l'amour du créateur pour ses familiers. Peut-être donnait-il l'impression de mentir ou d'être contradictoire monsieur Noah mais ce n'était pas le cas. Ce qui surprenait le demi-elfe, c'était que ça ne soit évident pour personne la raison sous-jacente. Il ne la trouvait pas compliqué, pourtant...

A moins que les gens veuillent rester des bébés toute leur vie...
-Il y a une réponse tout simple à votre question : monsieur Noah veut que ses enfants grandissent, apprennent le monde. Et ça, il ne peut pas leur donner alors il attend que des personnes de bonne volonté soient auprès d'eux et aient envie de leur montrer plus que les murs de l'animalerie. Tout le monde doit grandir un jour, pas vrai ?

Il n'insista pas alors que le professeur disait qu'il y ferait peut-être un tour. Vivien savait qu'il ne pouvait pas convaincre tout le monde, au contraire. Et puis, il y avait des gens allergiques au poil aussi... Enfin, tout ça pour dire que leur mission "spéciale" du jour suffirait. Il aurait vraiment pu avoir peur vu le coin mais non. A croire qu'il avait un petit souci à ce niveau là... Il faudrait qu'il vérifie.

Tiens, je n'ai pas dû faire quelque chose correctement.

Le mouvement d'humeur du démon, il le nota de suite. Les rideaux brusquement fermés, comme la porte sans doute. Vivien oubliait qu'il pouvait être désirable mais il était en train de s'en rappeler. Il fallait dire que le vendeur qui mesurait son tour de taille actuellement n'avait pas honte de demander à son enseignant s'ils couchaient ensemble. Non mais juste...

Depuis quand, parce qu'on se promène avec quelqu'un, on fait forcément des choses avec le personne ?
-Je suis déjà avec quelqu'un et ce n'est pas monsieur Drade.
Je ne sais pas qui c'est mais il a de la chance, t'as un cul d'enfer, le môme !

Le môme, évidemment. Vivien regarda Ryan qui râlait un peu de ce qu'il venait de faire. Pas sa faute, le type aurait dû être plus précis pour dire où se faisait la prise de mesure. Cependant, il n'allait pas le dire parce que ce serait puérile et qu'il n'avait pas envie d'énerver le démon. Il valait mieux toujours parler pour dire un truc intelligent, tout le monde devrait le savoir. Il se permit tout de même un sourire, presque sûr qu'il avait bien compris l'analogie.

-Il n'y a pas moyen que ça m'arrive, monsieur. On entrerait en ère glaciaire ici, sinon. C'est déjà arrivé une fois.
Ben ton mec pourrait prêter ! Il fait dans les plans à trois ?

Le demi-elfe commençait à trouver ça un peu lourd et vu comment son regard changea, il était prêt à faire mal si le vendeur continuait de le draguer impunément. Il ne fallait pas croire qu'il se tournait les pouces entre les cours, la boutique. Oui, il dessinait la plupart du temps, mais il apprenait aussi le self-defense. Il savait qu'il ne devait pas rester sans ressources et que Saël ne serait pas toujours là pour le protéger. De plus, il voulait pouvoir le protéger aussi.

Aussi, quand le vendeur leva ses mains en signe de reddition et alla se mettre au boulot, Vivien remonta son pantalon et l'attacha correctement avant de se passer une main dans les cheveux.

-Je suis la proie d'une seule personne, point final.
En plus, il a l'air bête. Comme si ça peut m'intéresser.

Vivien nota que ses mains commençaient à trembler à cause du manque mais il se tourna quand même vers l'enseignant. Son regard restait un peu plus dur mais encore joyeux.

-Oui, y'a ce blouson en cuir. Il est magnifique. Mais je ne pourrais pas prendre les deux. Et je préfère avoir le pantalon.

Le demi-elfe prit le blouson tout à fait à sa taille, le passa pour montrer à Drade.

-Et puis, le total look cuir, ce n'est pas une bonne idée, il parait.

Il entendit parfaitement le... Il joue les allumeurs et il donne pas son cul. Encore une pute bien entretenue.

-J'ai comme une envie de tuer...
Je pourrais. Mais je ne l'ai jamais encore fait.

Save me more
avatar
Messages : 130

Date d'inscription : 25/11/2016

Age : 27

Chambre : n°9

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Acheter mais pas trop [Libre] Jeu 23 Mar - 13:03
Ryan Drade


╬▲ Acheter mais pas trop!▼╬

Ft. Vivien



Ouais, vu comme ça, c’est donc normal qu’il les vende pour qu’on les adopte. Il ne peut pas tout leur apprendre et les gosses doivent comprendre les choses et voler de leurs propres ailes. Oui, la chose paraît logique. Vrai que tout le monde doit grandir et apprendre de ses erreurs un jour. Du coup, ces p’tites bêtes attisent ma curiosité.

Du coup, je verrais pour passer dans cette fameuse boutique plus tard. Le moment n’était pas venu pour aller voir des animaux, mais pour me trouver un cuir pas mal, et en même temps trouver pour que Vivien se trouve des fringues. Puisqu’il veut plaire à Sael. Je m’étais levé pour regarder des pantalons, jusqu’à ce que mon regard soit subitement attiré par, ZE tenue. Je me rapprochais de la tenue exposée sur le mannequin et regardais le gérant.
-C’est la nouvelle collection ?

-Ouais, c’est le nouvel arrivage pour les motards. Il y a des protections dorsales, épaules, genoux et tibias, le cuir est assez épais mais souple. Ce qui laisse place à des mouvements agréables. Et les protections sont en carbone renforcés par du titane.

Je prenais une grimace dubitative en hochant la tête de façon impressionnée, je touchais le cuir et j’avais très envie de me prendre la tenue. Mais quand on voit le prix, ça freine un peu en réalité. Une tenue pareille pour mes gardes, ça le ferait carrément. Et, avec ça, j’aurais encore plus la classe. Bref, je rajouterais deux trois pointes çà et là pour mon propre style. Mais sinon, je comptais bien me la procurer. Seulement, les paroles de Timmy me firent tourner la tête vers lui. Fronçant les sourcils. C’est bon putain ! Le gamin n’a pas besoin qu’on lui fasse des avances merde ! Je regardais Vivien, même s’il ne le montrait pas vraiment, je sentais qu’il avait l’air irrité par la chose. En revenant vers moi je regardais Timmy.

- Fous-lui la paix Timmy ! Ou c’est mon pied au cul que tu vas partager!
-C’est Tony ! Depuis le temps que tu viens tu rentres toujours pas mon prénom dans ta petite tête, hein !?
-Me cherche pas petit con !

Je plissais les yeux et il leva les mains pour déclarer forfait avant de disparaître avec le pantalon dans l’arrière-boutique. Bien, je revenais sur Vivien. Oui, il était bel et bien agacé et je ne pouvais que le comprendre. Je posais une main sur son épaule.

-Laisse tomber ! Il n’en vaut vraiment pas la peine.

Bonne idée ou pas, le total look cuir en face de moi va passer dans mes sacs de courses ! Moi j’aime bien son petit cuir, ça lui va bien. Puis, il n’est pas obligé de le porter avec son pantalon en cuir aussi. Ca se met avec tout le cuir. Alors bon…

-Je t’offre la veste ! Boss ! Je veux essayer ta nouvelle collection ! Apporte moi ça en cabine.

Je me dirigeais en cabine  et commençais à me déshabiller. J’aurais une ristourne de toute façon. A chaque fois que je viens ici le patron me fait une ristourne, et depuis le temps qu’il me connait, il sait à quoi s’attendre. Du coup, il m’apporta la tenue à ma taille alors que je lui confiais Vivien pour essayer les fringues dans la cabine. Je restais tout de même attentif. Tant que Tony ne revient pas à la charge avec ses avances pesantes et bien chiantes, Vivien pouvait être tranquille. Le patron savait être raisonnable, surtout lorsqu’il s’agissait de moi. Et comme Vivien était avec moi, il lui foutrait la paix.




CSS par [/url]Gaelle






Rire moqueur de Ryan
Polymorphie:
 
avatar
Messages : 766

Date d'inscription : 19/01/2014

Age : 29

Maison : Judge Drade

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Acheter mais pas trop [Libre] Dim 26 Mar - 16:21
Vivien Daliciann
feat libre
dialogue en #AB8E71
pensées en italique
Acheter mais pas trop


Le professeur avait donc noté qu'il commençait à s'énerver. C'était une bonne chose, Vivien n'avait pas envie de recourir à ce qu'il savait faire pour mettre le vendeur à sa place. Il ne voulait surtout pas déclencher son pouvoir. En tout cas, les propos du démon pour calmer l'employé ne furent pas doux et promettait même une bonne douleur. Si ça arrivait, ce ne serait pas Vivien qui arrêterait l'homme, sachant que Saël aurait déjà tué le type pour la moitié de ce qu'il avait fait et dit avant ça. Son ange était si protecteur avec lui... A devenir un vrai démon.

Si je reviens une prochaine fois ici, ce sera avec lui. Comme ça, il y aura un imbécile de moins sur terre.

Le demi-elfe regarda partir ce vilain vendeur, tourna la tête quand l'enseignant posa une main sur son épaule, sans savoir le bien qu'il lui faisait. Il esquissa un sourire et se pencha pour remettre son pantalon comme il fallait. Donc attaché autour de son bassin.

-Moi, je peux laisser passer mais si je raconte ça à Saël, ce sera une autre histoire, vous savez. Enfin... Ce n'est pas bien d'être vindicatif.
Même si pour le coup, ça me ferait du bien.

La veste lui allait vraiment bien, à son grand étonnement. Et elle tenait chaud, ce qui ne serait pas un mal, Vivien ne savait toujours pas se faire aux températures de l'extérieur. Tout en appréciant pourtant le froid de son sauveur parce que ça prouvait que Saël était réel, qu'il n'était plus dans sa prison mais bien dans le monde, à vivre comme tout un chacun.

Puis le professeur l'étonna. Il allait réellement lui faire cadeau d'une veste aussi chère alors que c'était la première fois qu'ils se rencontraient ? Vraiment, c'était surprenant, il ne comprenait pas très bien d'où venait une telle générosité. Était-ce parce que le vendeur avait joué les lourds ? Vivien se mit sur les pointes pour faire un bisou au démon.

-Merci beaucoup ! Vous êtes la troisième personne à me faire un cadeau de toute ma vie !
Il est bien accro au cuir aussi...

Vivien ôta la veste et s'assit dans un fauteuil en attendant que le professeur montre un peu de quoi il aurait l'air dans cette tenue qui lui tapait tant dans l'oeil. Il discuta un peu avec le patron, mais celui-ci fut appelé par un nouveau client. Du coup, après avoir vu le look tout de cuir du démon qui semblait adorer, il alla fouiner encore un peu les rayons et trouva une ceinture qu'il tourna et retourna. Ca aussi, ça pourrait être bien comme cadeau.

C'est pour que ton mec t'attache avec ou te batte, pas vrai ?

Vivien se retourna pour être nez à nez avec Tony.

-Non, c'est pour lui faire un cadeau. Maintenant arrêtez avant que je ne me fâche.
Oh, arrête, à qui tu penses faire peur ? Si Drade n'était pas là, tu serais une victime !

Alors là, t'aurais vraiment dû te taire !

Furieux cette fois, Vivien ralentit le temps du vendeur et leva la ceinture pour le frapper au visage avec. Ça prenait une énorme ponction de sa force de ne pas juste arrêter le temps mais il voulait que l'homme sache ce qu'il s'était passé et qu'il ait mal. Il lui rendit son temps au moment exact où la lanière de cuir frappa la joue, l'envoyant contre un rayon.

-Vous disiez ?
Mon cœur...

Avec le ralentissement qu'il avait subi, il faisait presque de l'arythmie maintenant mais ça en valait la peine.

Ça va aller... C'est pour la bonne cause. Je ne passerai pas pour un faible. Ça va redevenir normal.

Et tranquillement, comme s'il n'avait pas mal, Vivien posa la ceinture et en prit une autre. Pas question d'en prendre une qui avait des traces de sang, logique.

Save me more
avatar
Messages : 130

Date d'inscription : 25/11/2016

Age : 27

Chambre : n°9

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Acheter mais pas trop [Libre] Jeu 6 Avr - 19:17
Ryan Drade


╬▲ Acheter mais pas trop!▼╬

Ft. Vivien



La troisième personne à lui offrir quelque chose ? Je ne sais pas d’où ce gamin sort, mais il n’a pas dû avoir une enfance très cool. Je soupirais dans ma cabine durant l’essayage de la tenue sur laquelle j’avais flashé. Sael a bien fait d’aller sauver ce gamin, l’humanité dégénère. Au point où les monstres sont désormais considérés comme des cobayes avant même de pouvoir respirer. Et pourtant, il n’y a pas que des gens pourris. C’est ça qui est le plus frustrant dans l’histoire. J’ai beau être un démon, je n’oublie pas que j’ai également des origines humaines, que… Trydan était humaine, bien qu’elle ai été une sorcière. Je relevais la tête et m’observais dans le miroir avant de sortir de la cabine et de me regarder dans le miroir de plus loin. Me tournant ensuite vers Vivien et Tony.

Putain mais il va arrêter de lui chercher des noises ce con ? Je les observais en silence, une main posée sur ma hanche et la mine renfrognée en ne les quittant pas de mon regard mauvais. Que Vivien s’emporte, c’était couru d’avance. Mais je n’allais certainement pas intervenir pour aider le petit à montrer à Tony qu’il n’avait pas besoin de moi. Il ne manque pas d’aplomb le gamin. Je souriais d’un air mauvais en voyant que le temps de l’autre était ralenti. Mais je revenais sur Vivien et fronçais un peu plus les sourcils.

En me concentrant sur lui, je remarquais une chose percutante. Et je comprenais désormais mieux pourquoi il n’aimait pas utiliser son pouvoir, et encore moins l’évoluer. Son cœur, je n’ai pas perçu de battement de son cœur et j’ai sentir la variation de son aura vaciller avant de diminuer brutalement. Je perdais mon sourire, ce qui me donnait un air encore plus mauvais avec ma tenue en cuir. Je croisais les bras contre moi et les observais avant de m’approcher d’eux. Tony avait volé contre un rayon avec le coup de ceinture de Vivien et je posais ma main sur la tête du petit en regardant le patron.

-Il n’a que ce qu’il mérite. A force de provoquer les gens en les pensant faibles…

J’enlevais ma main de la tête du petit et le regardais avec un sourire franchement pas rassurant.

-T’as raison ! Te laisse pas faire.

Je repartais en direction de la cabine pour me changer de nouveau.

-Je prends la tenue complète chef !

M’en fou de payer à crédit. J’ai envie de me faire plaisir, et il a intérêt à me faire une ristourne qui flambe avec tout ce que je lui prends. Je revenais une fois habillé avec la tenue en main pour payer tout ça. Prenant la veste en cuir de Vivien pour la payer aussi. Et laissais le patron se démerder avec son apprenti pour sortir avec le petit à mes côtés. Saluant les loubards devant le magasin avant de reprendre une rue tranquille avec Vivien.

-T’as raison ! N’utilise plus ton pouvoir à l’avenir. Mais si besoin je peux t’apprendre des techniques de combat pour palier à ça.

Vaut mieux éviter que Sael apprenne qu’il a utilisé ses pouvoirs. Mais au pire, je lui expliquerait s’il vient me voir. Vivien a voulu faire un tour de force pour montrer qu’il n’était pas faible et c’est ce qui s’est passé. Bref. Son pouvoir est dangereux pour lui-même. Faut voir comment palier ça.



CSS par [/url]Gaelle






Rire moqueur de Ryan
Polymorphie:
 
avatar
Messages : 766

Date d'inscription : 19/01/2014

Age : 29

Maison : Judge Drade

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Acheter mais pas trop [Libre] Mar 11 Avr - 19:26
Vivien Daliciann
feat libre
dialogue en #AB8E71
pensées en italique
Acheter mais pas trop


Respirer calmement, doucement. Respirer, ça se calmerait. Une main caleuse se posa dans ses cheveux mais Vivien ne paniqua pas, il avait bien senti le professeur Drade revenir vers lui. C'était sans aucun doute sa façon de montrer son soutien et très franchement, le demi-elfe appréciait. En fait, il se blottit même quelques secondes contre le démon alors que Tony, qui s'était bien cogné la tête restait KO par terre.

Il est vraiment très chaud le professeur... C'est marrant, j'aime bien. Tout le contraire de Saël.

Mais s'il devait choisir entre les deux étreintes, il se réfugierait sans aucun doute dans ceux du blond. Il rit doucement alors que l'enseignant lui affirmait avoir fait la bonne chose et Vivien se permit un clin d’œil pour l'homme et regarda le patron avec un air plus sérieux.

-Je ne m'excuserai pas pour ce que je viens de faire mais je me permets de vous faire savoir que ce genre d'homme n'a pas sa place comme vendeur. J'en suis un et je n'oserai jamais faire un tel rentre-dedans à qui que ce soit. Parce que je connais une chose que l'on appelle le respect.

Et la tête haute, Vivien paya ses articles et avec une ristourne s'il vous plait. Il remercia encore le professeur pour la veste, vraiment ému par le cadeau. Lui aussi avait eu une remise sur tous ses achats et il y avait de quoi. Quand le démon dévalisait un magasin, ce n'était pas à moitié semblait-il. Il souriait joyeusement en ressortant, content d'avoir trouvé quelque chose pour Saël, quelque chose qui lui rendrait service en plus. Avec une boucle bien ouvragée... Le demi-elfe était ravi de sa journée malgré la petite ombre de ce Tony au tableau.

-Que ?
Mon pouvoir ? Il a donc remarqué ce que ça me faisait ? Il est plus observateur que je ne l'aurais cru.
-Oui, vous devez mieux comprendre mes réticences à ce sujet. Et pourtant, il est aussi terriblement pratique parfois. Mais je sais que je risque ma vie et que rien ne me garantit que mon cœur repartira à chaque fois... N'en parlez pas à Saël, s'il vous plait. Je ne veux pas qu'il s'inquiète pour moi plus qu'il ne le fait déjà.

Même si le jour où son sauveur saurait exactement de quoi il est capable, ce serait une très longue conversation pas forcément plaisante qui aurait lieu. Il en serait de même avec son père... Ils sont tellement protecteurs avec lui. Il était aimé. Et Vivien savourait cette sensation bien plus qu'on ne pourrait le penser. D'ailleurs, il avait vraiment hâte de retrouver son blond pour un bon câlin. Peut-être même un baiser. Parce que parfois, Saël avait encore des réticences. Ce qui était bête, maintenant que le demi-elfe savait, pas question de le laisser filer.

Ce qui ne m'explique pas pourquoi je me sens bien avec le professeur Drade. J'ai l'impression de reconnaître son énergie... Elle me rend presque nostalgique.
-Je veux bien apprendre à me battre mais déjà, je m'occupe d'apprendre à vivre et à voler tout simplement. Je me suis fait ma première amie il n'y a pas si longtemps. Le travail et les cours me prennent beaucoup de mon temps. Sans oublier mon père aussi. Il m'apprend nos coutumes... Bref, je m'ennuie rarement.

Il sourit au démon.

-Mais dès que j'aurais du temps, je penserai à votre proposition.

Vivien regarda autour d'eux. Ils étaient de retour du côté de la ville qu'il connaissait et c'était mieux comme ça. Il se fit plus détendu en marchant vers l'école, changeant de temps en temps d'épaule pour porter ses sacs d'habits. La foule était toujours vivace, comme si la nuit qui allait tomber n'était pas un problème pour elle. Il sourit un peu plus, ce sentiment de liberté dans une rue bondée... Peu de gens comprendraient mais lui, il se sentait vivant à cet instant. Tellement.

-Je vais retourner à l'école maintenant. Je vous remercie d'avoir pris d'un peu de votre temps pour moi. Et encore merci pour la veste, monsieur Drade.
Je me demande s'il va encore se bourrer de sucreries...
-L'on se recroisera sûrement. N'oubliez pas de venir à Sehans pour voir les familiers.

Et après un bisou sur la joue de l'enseignant, Vivien reprit sa route pour finir chez Saël. C'était qu'il avait des choses à lui montrer !

Save me more
avatar
Messages : 130

Date d'inscription : 25/11/2016

Age : 27

Chambre : n°9

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Acheter mais pas trop [Libre] Jeu 11 Mai - 0:40
Ryan Drade


╬▲ Acheter mais pas trop!▼╬

Ft. Vivien



-T’as raison, t’excuse pas pour ce pauvre type, ça n’en vaut pas la peine.

Et puis quoi encore ? L’autre le cherche, il ne fallait pas s’étonné s’il le trouvait après ça. Moi j’aurais pas attendu aussi longtemps que Vivien pour lui décoller une rouste et lui montrer qu’il devrait éviter de me provoquer. Le gamin avait raison. Il fallait montrer du respect si on voulait en avoir en retour. Mais comme je suis un démon très mal élevé. Je ne suis absolument pas du genre à faire ça. Le respect je m’en branle un peu en vrai. Même si je suis quand même assez poli sur certains points. Après on il ne faut pas me demander la lune j’ai horreur de ça. Et en général j’envoie chier.

Comme Vivien avait du culot de s’être légèrement énervé contre un employé de la boutique, le chef lui fit une ristourne, parce qu’il en faisait toujours à ses clients et vu le regard que je lui lançais de toute manière, il lui en fit une belle. Parce que Vivien aurait pu très bien partir outré par le vendeur plutôt que d’acheter quoi que ce soit dans ce magasin. Ce n’est qu’une fois dehors, les loubards salués et notre avancée en marche pour l’école que je discutais avec Vivien de son pouvoir. Il semblait assez étonné. Sauf que je n’ai pas choisi d’être prof de combat pour rien. Je le regardais du coin de l’œil, mais achats à l’épaule tranquillement.

-J’ai remarqué ça, en effet… Mais fait quand même gaffe à son utilisation… Et c’est moi qui dis ça, putain ! Je grimaçais, fronçant les sourcils en serrant les dents. Dire un truc pareil ne me faisait absolument pas plaisir et je ne savais pas trop quoi faire pour l’aider à ce niveau-là. Eh oui ! Je sais observer même si je n’en n’ai pas l’air. Je réfléchis aussi. Ce qui n’est pas le cas pour tous les démons, ça je vous l’accorde. Puis y’a pas que ça, ce gamin à une sorte d’aura infime démoniaque, c’est assez étrange.

-Continue comme ça. C’est bien de voir que tu arrives à t’intégrer dans l’école et à apprécier ta nouvelle vie.

Je disais ça sur un ton assez nonchalant. Il fallait admettre que malgré toutes les années que j’ai passé aussi bien en enfer que sur terre, j’avais pu avoir de quoi être dégouté des humains, de la vie en générale, et ça doit se ressentir un peu tout de même que je suis assez blasé sur la chose. Si je suis odieux et con avec les gens c’est parce que je ne veux plus faire d’effort. C’est tout.

-C’est comme tu le sens. Si jamais tu te sens à m’avoir comme prof pour t’apprendre à te défendre… sinon je délègue entièrement à Sael la responsabilité de t’apprendre tout ça. Il sait y faire, et il est du genre très prévenant.
Il ne m’a pas fallu simplement de coucher avec lui pour m’en rendre compte. Non, la première fois, il dessinait lors de la réunion, il s’emblait s’en foutre royalement, mais il était attentif. Même lorsqu’il est intervenu pour Sword, là encore il avait l’air d’un connard, mais au final il était tout autant regardant et analyste qu’un examinateur. Alors on peut dire ce qu’on veut de lui, il sait ce qu’il vaut, et moi aussi.

-File, petit… Et de rien. Si c’est pour faire baver Sael en portant tous ces achats ça ne peut être que plus amusant à imaginer.

Je lui souriais avec un petit air mesquin. Le laissais venir me faire un bisou sur la joue et le regardais partir avant de prendre le chemin pour rentrer chez moi de mon côté. En trainassant un peu sur la plage avant ça. Je ne doute pas qu’on finira par se recroiser j’irais effectivement faire un tour dans cette fameuse boutique. Mais je doute de trouver mon bonheur ou d’adopter quoi que ce soit à l’intérieur... Au final, j’apprécie plus Vivien et son petit côté franc et rentre dedans que le caractère de son père. Qui l’eut cru ?!
Je reste un bon moment à observer la mer et l’horizon avec mes achats près de moi. M’asseyant dans le sable en me ressassant une certaine époque où je prenais le large. Avec un capitaine de bateau tellement sexy… C’était bien cette époque.



CSS par [/url]Gaelle


(The End...)




Rire moqueur de Ryan
Polymorphie:
 
avatar
Messages : 766

Date d'inscription : 19/01/2014

Age : 29

Maison : Judge Drade

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Acheter mais pas trop [Libre]
Contenu sponsorisé
Acheter mais pas trop [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Il fait beau, mais toujours trop chaud. [Fin]
» Dena Erwena, glauque mais pas trop
» Ouf’ ! Bientôt rentrée ! Mais pause oblige ! [LIBRE]
» Travelo mais pas Trop. [UC]
» Milo ; Reculer pour prendre de l’élan, pour pouvoir mieux sauter, mais à trop reculer on finit par ne plus sauter.

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Esperanza :: Hors RP :: Archives :: Archives RP-
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: