FORUM FERME, PASSEZ VOTRE CHEMIN
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
MessageSujet: On ouvre enfin ! [Libre] Sam 18 Mar - 17:24
Caleb Volgris
On ouvre enfin !
Caleb
Volgris
...
...



J'avais mis le temps.

Oui, bon, peut-être que j'avais eu un peu la flemme. Mais il fallait dire que trop de choses m'étaient tombé dessus ces derniers mois, si bien que j'avais eu un peu peur de me lancer. Mais c'était fait et j'étais assez content de moi. Je me retrouvais enfin à être derrière un comptoir pour vendre mes gâteaux. Et en plus, j'allais accumuler de la fatigue saine. Bon, je risquais de dormir un peu moins et de mettre papa en rogne mais ça, c'était autre chose... Et puis, il n'aurait peut-être pas le temps avec l'état de maman.

Je ricanais doucement en me frottant les mains. Dès la première heure, il y avait eu de l'affluence et heureusement, j'avais prévu large. Bon servir à moi seul avait été un peu compliqué mais j'étais habitué à me débrouiller seul. Bien sûr, j'avais posé des affiches pour proposer les postes et j'attendais encore la réponse de Maks'. Il était resté vague et j'aurais voulu savoir une bonne fois pour toute, il fallait l'avouer.

-Merci, au revoir, et bon appétit !

Mon sourire commercial aux lèvres, une douce musique en fond sonore, j'avais passé le rush et c'était avec satisfaction que je m'asseyais pour manger un gâteau. Bien sûr que si j'avais le droit, c'était moi qui les faisait et après ça, je méritais bien un peu de sucre. Je pris un chocolat avec et je continuais à accueillir, à vendre. Les chocolats partaient vite, si bien que je dus me lever pour ouvrir un des frigidaires sous les vitrines et en remettre où il manquait.

Puis je me redressai avec lissant mon tablier vert pâle avec le nom de la boutique, qui protégeait mon jean bleu pâle et mon tee-shirt jaune orné d'un dragon tout mignon crachant des petites flammes. Je dis au revoir à des clients également et allai nettoyer la table qu'il avait laissé, fredonnant doucement.

-Ça m'avait vraiment manqué.

Étrange comme nourrir les gens pouvaient être un plaisir.

avatar
Messages : 200

Date d'inscription : 27/04/2016

Maison : "Orefia"

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: On ouvre enfin ! [Libre] Dim 19 Mar - 18:18
Akabane Kamijo





Une petite faim

Caleb & ...




 Une fois n’est pas coutume, Akabane avait abandonné ses travaux quelques instants afin de se reposer un peu dans son salon. Allongé sur son canapé, il regardait tranquillement la télévision et ne cessait de zapper. Les chaines n’offraient pas de programme intéressant pour l’heure, et il regrettait déjà d’avoir abandonné ces travaux pour perdre son temps ainsi. Ce n’était pas l’envie de progresser et de s’améliorer qui lui manquait, bien en contraire, mais aujourd’hui, cette envie se faisait moins ressentir et il avait envie de flâner un peu. Il soupira alors devant cette boite à image inintéressante et se leva, afin de se servir un bon café avant de revenir s’installer.

- Oh.

Bingo, il avait enfin trouvé quelque chose de sympa à regarder. Il s’agissait d’un documentaire sur la seconde guerre mondiale, vue du côté des Russes. Pour l’avoir vécu, le brun ne se sentait que concerner sur ce sujet. Plonger dans ce moment d’histoire remis au goût du jour, il n’a pas fallu attendre longtemps pour qu’il peste devant sa télévision.

- Non mais, franchement, vous pensez que ça s’est vraiment passé comme ça ?

Il grogna, ce documentaire diffusait des tas d’informations fausses et cela avait le don d’énerver Akabane. Rien que pour la mémoire de ceux qui se sont battu, le mec qui avait fait ce doc’ méritait d’être pendu haut et court. Grimaçant, il changea rapidement de chaine pour tomber sur une publicité. Normalement, il l’aurait vite passé, mais pour une fois, ce qu’il y avait à l’image retint toute son attention. Un magnifique gâteau au chocolat qui avait l’air délicieux était filmé sous toutes ses coutures. Il ne retient pas un petit coup de langue sur ces lèvres avant de se lever d’un bond pour retourner dans sa cuisine.

- Tout ça m’a donné faim.

Il ouvrit alors son frigo et fit une tête abominable. Il était presque vide… Comment avait t'il pu oublier de faire les courses ? Non mais franchement. Il pencha alors sa tête en arrière et lâcha un long soupir désespéré. Il fallait qu’il s’y colle à cette tâche qu’il détestait tant. Mais pour l’heure, il avait envie de manger ce bon gâteau au chocolat… Sans prendre trop le temps de réfléchir, il sauta dans ses chaussures, enfila sa cape et sortit de chez lui. Laissant télé et café en plan. Quand il voulait quelque chose, c’était tout de suite.

Aujourd’hui, et comme la plupart des jours d’ailleurs, le brun portait sous sa cape, une simple chemise noire. Avec son pantalon de cuir muni de plusieurs sangles, et le bandana dans ses cheveux, il avait un look de personne sortie d’une convention jeux vidéo/manga. Se dirigeant vers la ville à grande enjambée, il ne prit même pas la peine de cacher son bras métallique à la vue des passants. Ça lui était bien égal que l’on parle sur lui et tant qu’il ne prenait pas son apparence de loup en pleine ville, il n’y avait pas de mourons à se faire. D'ailleurs, seul ceux qui était amené à le ressentir pouvait voir la bête qui dormait en lui. En parlant de ville, il venait tout juste d’attendre le centre-ville.

Akabane s’arrêta un plein milieu du trottoir et flaira la douce odeur de gaufres, mais ce n’est pas ce dont il avait envie pour le moment et repris donc la marche pour trouver le commerce qui allait pouvoir calmer son envie. Et ce commerce, il ne tarda pas à le trouver. Après quelques secondes, il s’arrêta devant une vitrine forte appétissante. De nombreux gâteaux et chocolats étaient joliment disposé et le brun n’avait qu’une envie, c’était de tous les gouters. Il faut dire, que c’était un gros gourmand et qu’il ne se faisait pas prier pour déguster de bon petit … Il leva la tête et sourit en lisant le nom de la devanture « Délices Sucrés ». Tiens donc.

Le brun arrêta de se torturer l’esprit et décida d’assouvir son envie gastronomique en ouvrant la porte de ce commerce. Une fois entré, il la referma de son bras métallique avant de se tourner vers le jeune homme au comptoir.

- Bonjour !

Détournant ensuite son regard, il le posa rapidement sur les multiples friandises présentes dans les frigidaires. Tout avait l’air si délicieux, il regardait les gâteaux d’un œil pétillant. D’ailleurs, il faisait plus attention aux gâteaux qu’au jeune homme qu’il avait salué. Ça aurait pu paraitre malpoli, mais le sourire qui ne cessait d’arborer montrait qu’il ne l’était nullement.

- Hum… j’ai envie de gouter à tout... murmura-t-il



CSS par Gaelle
avatar
Messages : 45

Date d'inscription : 29/01/2017

Maison : Le dépôt

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: On ouvre enfin ! [Libre] Dim 19 Mar - 19:54
Caleb Volgris
On ouvre enfin !
Caleb
Volgris
...
...



J'eus comme l'impression qu'on me regardait avec l'envie de me bouffer. Mais je devais certainement me tromper. Je levai la tête pour voir un homme avec un bandana et une cape rouge en train de regarder l'intérieur du magasin grâce à sa superbe vitrine. Et il donnait d'ici l'impression de ne pas avoir vu de gâteau au chocolat depuis des lustres. Ça me tira un sourire, du moins jusqu'à ce que j'aperçoive son bras métallique sur lequel j'eus envie de me faire les dents. Oui, oui, j'ai des mauvaises habitudes, je le savais bien. Papa avait souvent pesté contre ça. Surtout quand toutes ses plantes étaient mortes à cause de moi... Ah, c'était la bonne époque.

Enfin le brun qui n'avait pas campé si longtemps devant ma devanture poussa la porte avec une salutation sonore qui me donna envie de rire. Parce que là encore, j'étais certain que c'était son estomac qui parlait.

-Bonjour monsieur, bienvenue dans ma boutique !

Il m'avait à peine regarder, il avait des yeux presque aussi rouge que ses vêtements. Amusant. Je sentais une personne dynamique derrière ce regard. Et quelqu'un de très gourmand aussi. J'espérai pour lui que son porte-monnaie était bien garni. Je ris malgré moi en le voyant sourire autant face aux pâtisseries. S'il y avait pas eu le verre, il se serait déjà servi à mon avis. Je me permis d'intervenir quand il murmura avoir envie de tout goûter. Il était temps que je fasse mon travail de commercial.

-C'est avec plaisir que je vous laisserai faire ! Cependant, il me faut quelques renseignements mon bon monsieur. Sur place ou à emporter ? Je vous conseille bien sûr tous les gâteaux, fait par moi.

Je fis une petite courbette en essayant de ne pas rire encore plus.

-Caleb Volgris, enchanté. Je suis un pâtissier reconnu chez les humains.

D'ailleurs, sur mon tablier, il y avait mon nom et prénom en plus de mes deux étoiles en pâtisserie. Je vins me mettre derrière les gâteaux qu'il regardait presque en salivant sur la vitre. J'avais l'impression que son regard s'arrêter le plus souvent sur les gâteaux avec du chocolat si bien que je lui proposais de le lui servir à une table. Mais après, il voulait peut-être aussi chose.

-Je vous conseille aussi "le Dany"...

Vestige d'une époque... Je n'avais pas envie de me souvenir.

-J'ai aussi diverses boissons à vous proposer.

avatar
Messages : 200

Date d'inscription : 27/04/2016

Maison : "Orefia"

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: On ouvre enfin ! [Libre] Mar 21 Mar - 10:13
Akabane Kamijo





Une petite faim

Caleb & ...




Akabane répondit aux salutations du jeune homme d’un simple hochement de tête surmonté d’un beau sourire. Même si son regard ne c’était pas posé longtemps sur le visage du vendeur, sa peau si blanche et ses yeux d’un bleu azur avaient quand même captivé son attention. Attention qui fût vite tourné sur les nombreux gâteaux à l’aspect si délicieux. Toutefois il l’avait entendu rire et il se doutait bien qu’il en était la cause. Il était tellement absorbé par ce qu’il y avait dans les frigos. Heureusement qu’il n’était pas sous forme de Lycan, sinon il aurait bavé partout, tel un gros chien devant un gros bout de viande. Murmurant ensuite, il ne s’était pas rendu compte que le brun avait surpris ses paroles. Il posa alors son regard rouge dans le sien, en prônant un doux sourire.

- Oh… Ce serait un plaisir de savourer vos gâteaux. Je vais consommer sur place, s’ils sont à mon gout, ce que je ne doute pas, il faut bien que je puisse féliciter le chef !

Il hocha ensuite la tête lorsqu’il se présenta. Ainsi ce Caleb était un pâtissier reconnu, il faut croire qu’Akabane avait vraiment poussé la bonne porte. Toujours souriant, il leva la tête bien haute et renifla un instant. Hormis les savoureuses odeurs de pâtisserie, il en capta une autre bien particulière…

- Akabane Kamijo, enchanté Monsieur Volgris.

Il regarda une nouvelle fois les différents gâteaux avec une certaine envie, en se demandant sur lequel son choix allait se porter. Toutefois, une autre réflexion se décrivait en même temps dans sa boite crânienne : Il reniflait encore l’autre odeur qu’il avait captée pour être sûr de sa nature. Hum oui, il n’y avait plus aucun doute désormais. Même avec les douces odeurs sucrées, on ne pouvait berner l’odorat d’un loup.  

- Le Dany, hum…

Il chercha du regard ce gâteau dans le frigo et une fois trouvé, il lit rapidement sa description, inscrite sur un petit bout de carton blanc. Effectivement, ça avait l’air délicieux et le brun passa rapidement sa langue sur ses lèvres. Sous son autre forme, il aurait eu la même réaction. On ne pouvait pas vraiment contrôler son instinct.

- Je vais écouter votre conseil alors. Vous pouvez m’en mettre un avec un grand café noir s’il vous plait ?

Il se tourna ensuite pour observer son environnement. Il avait tellement été obnubilé par les pâtisseries qu’il n’avait pas vraiment fait attention à la décoration générale du lieu. C’était sympathique, on s’y sentait bien. Oh et, qu’est-ce c’était ? « Inauguration Aujourd’hui » ? Ainsi c’était le premier jour qu’ils ouvraient ? Eh bien, on pouvait dire qu’ils démarraient fort !

- C’est donc votre premier jour d’ouverture ? Ça va tout ce passe bien ?

Akabane lui adressa un sourire en coin en s’approchant de lui.

- J’ignorais que les dragons s’étaient mis à la pâtisserie.

Le regard du brun était pétillant, il trouvait la situation amusante. Les dragons étaient plus connus pour être redoutable aux combats, et des créateurs experts en modelant divers métaux. Mais de là à un croiser un pâtissier. Il n’aura jamais pensé avoir cette situation un jour.


CSS par Gaelle
avatar
Messages : 45

Date d'inscription : 29/01/2017

Maison : Le dépôt

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: On ouvre enfin ! [Libre] Mar 21 Mar - 18:03
Caleb Volgris
On ouvre enfin !
Caleb
Volgris
...
...



Donc, une table pour mon client empressé de tout manger. J'avais encore envie de rire mais il fallait que je veille à ne pas le blesser aussi, je pris des couverts, une carafe d'eau et un verre que je posai sur la table grâce à mes mains en acier toujours prêtes à m'aider. La serviette fut joliment plié et pendant ce temps, mon client se présentait. Ce monsieur Kamijo était de si bonne humeur que je pourrais croire qu'il avait obtenu la nouvelle du siècle ou une prime. A moins que ça ne soit l'amour tout simplement mais alors, il serait sûrement venu avec sa moitié.

-Enchanté, monsieur Kamijo. Vous me semblez de très bonne humeur, vraiment. C'est tant mieux, c'est rare que je rencontre quelqu'un comme cela dans la journée.

Je me préparai à noter sa commande au fur et à mesure, cela servirait pour l'encaissement. Je remarquai aussi qu'il ne cessait de renifler les alentours, ce qui me poussait à me dire qu'il était comme moi un animal. J'avais bien envie de deviner laquelle mais papa m'avait appris la politesse et même s'il la bravait un peu, sans doute aussi pour mieux sentir les gâteaux, je n'avais pas envie de le suivre sur ce chemin. J'étais le patron ici et pour ma première journée d'ouverture, je me devais d'être irréprochable.

-Et un grand café noir, compris. Je vous en prie, installez-vous, je vous apporte tout cela.

Je me tournai pour mettre en route la machine à café, l'odeur des grains broyés et torréfiés emplissant son nez. J'aimais bien cette odeur. Tant qu'on ne me demandait pas d'en boire, ça m'allait. Je souris à sa question tout en me saisissant d'une assiette blanche peinte à la main. Un paysage empli de fleurs.

-Oui, à merveilles. C'est surtout les chocolats et les pains qui ont été dévalisés. A la sortie des cours, les viennoiseries partiront avec les gâteaux, comme toujours. Je suis vraiment content d'avoir enfin ouvert.

Alors que je contournais le comptoir pour le servir, il s'approcha de moi, me faisant légèrement lever un sourcil. Ah, il avait donc bien reniflé ce que j'étais. Je posai soigneusement sa commande et serrai le plateau contre moi avec décontraction.

-Je suis un peu spécial en l'occurrence. Les miens ne voulaient pas de moi dans notre territoire, alors j'ai vite fini chez les humains. De plus, nous les dragons, nous sommes des gourmets et franchement, j'adore le sucre. Alors je me suis lancé dans la pâtisserie. Bonne dégustation. Et si vous voulez autre chose, n'hésitez pas.

Je retournai derrière le comptoir pour me faire un smoothie, j'avais un peu soif et un peu sommeil aussi. Mais je n'aurais pas ma sieste de l'après-midi aujourd'hui, j'étais seul, il fallait que j'assure le service de bout en bout. On entra pour m'acheter d'autres gâteaux avec des jus bio et l'on repartit. Et comme c'était calme et tranquille, j'osai me prendre une Traversée et j'allais m'asseoir devant mon seul client présent.

Avec un sourire, évidemment. Je plongeai ma cuillère dans mon délice et me mis à manger le plus calmement du monde.

-Alors, que faites-vous dans la vie, monsieur Kamijo ? Vous sentez comme l'école...

Et pour savoir ça, pas besoin de le renifler aussi clairement qu'il l'aurait fait pour moi.

-Vous venez donc d'Esperanza. Mon père y travaille comme professeur de français. Et ma mère y est aussi.

Avec un ventre qui s'arrondissait... Ma petite sœur prouvant sa présence.

avatar
Messages : 200

Date d'inscription : 27/04/2016

Maison : "Orefia"

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: On ouvre enfin ! [Libre] Lun 27 Mar - 10:12
Akabane Kamijo





Une petite faim

Caleb & ...




Akabane avait bien vu que son interlocuteur avait envie de rire, en même temps, avec l’attitude dont il faisait preuve, il y avait de quoi. Cela ne dérangeait nullement le Lycan qui regardait le jeune homme préparer sa table. Se présentant ensuite, il l’imita, avant que ses propos ne le fassent sourire. A vrai dire, il était souvent de très bonne humeur, et le fait qu’il allait bientôt savourer un bon petit gâteau ne pouvait que prolonger cet état. Adressant un sourire à Caleb, il hocha la tête avant de reprendre la parole.

- C’est vrai. La vie est précieuse alors il faut en savourer chaque moment. Ravi de partager ma bonne humeur avec vous en tout cas.

Oui, il n’était pas le seul dans ce cas. Ce jeune garçon rayonnait autant que le Lycan, bien que son expression soit un peu moins appuyée. Quant à son aura, elle l’intrigua et le poussa à renifler un peu plus ce qui l’entourait. Suivant ensuite les suggestions de Caleb, il commanda ce gâteau si appétissant, accompagné d’un grand café.

- Je vous remercie.

Il se dirigea vers la table qu’il avait dressée pour lui  mais ne s’y installa pas tout de suite. Observant cet environnement riche en couleurs et en saveurs, il remarqua que c’était le premier jour d’ouverture. Prônant un doux sourire, il demanda au garçon comment évoluait cette première journée. L’écoutant attentivement, ravi que tout ce passe bien pour lui, son odorat fut envouté par la douce odeur du café. Il tendit son bras métallique pour effleurer d’un doigt un livre présent sur le meuble près de lui, avant de poser son regard dans celui de Caleb, qui était en train de sourire.

- Et bien parfait. Je suis content pour vous, que tout se passe bien. En même temps avec une si belle vitrine, vous ne pouvez que pousser les gens à franchir votre porte. Et puis quand on fait de la qualité, généralement … Profitez donc de ce petit moment de calme avant le rush de la sortie de cours. Je suis certain que votre commerce va prospérer rapidement.

Un petit sourire aux lèvres, le brun lui fit ensuite une réflexion sur sa nature. Il est vrai qu’il n’avait jamais vu de dragon pâtissier, et quand le principal intéressé lui avoua être un peu spécial, il ne pouvait que le croire. Ainsi les siens ne le voulaient pas sur leur territoire ? Cette pensée fit tiquer Akabane qui se demandait bien pourquoi. Etait-il différent ? C’était souvent ça la source d’exclusion… Mais comme ce jeune homme avait l’air d’avoir trouvé son compte chez les humains, ce n’est pas cette pensée qui allait briser la bonne humeur du Lycan.

- Je ne savais pas cette spécificité chez les dragons. En tout cas, c’est une bonne chose que vous avez trouvé ce compromis.

Il hocha la tête, ôta sa cape pour plus de pratique et s’installa à la table, où le gâteau l’attendait.

- Merci jeune homme.

Son bras métallique totalement découvert, il porta d’abord la tasse à ses lèvres et en inspira la douce odeur avant de prendre une grande gorgée. Même si c’était brulant, il n’était pas sensible à ce genre de douleur et savourait donc ce café si bien préparé. Il posa la tasse et saisit ensuite la cuillère de sa main humaine afin de prendre un morceau de se gâteau. Une fois ce petit bout de saveur dans sa bouche, il s’arrêta net. Bloqué quelques secondes avant de le croquer et l’avaler, il était surpris par le gout de ce petit gâteau. Il était certain qu’il allait l’aimer, mais il n’aurait pas pensé manger quelque chose d’aussi bon. Le savourant doucement, il observa Caleb servir de nouveau client, avant de se retrouver seul avec lui.

Le dragon se servit un gâteau qui avait l’air tout aussi délicieux et vint s’installer à la table d’Akabane. Lui souriant, il était content que le chef s’accorde un petit moment auprès de son client.

- Il est vrai. Je suis le professeur de sport de cet établissement. Je ne suis arrivé que depuis peu, je n’aie pas eu l’occasion de rencontrer votre père. Votre mère y enseigne aussi ?

Prenant une autre bouchée, il se dit que ce jeune était perspicace. Ainsi ses parents faisaient partie de l’Esperanza. Amusant mais pas si étonnant que ça. Quant à lui, s’il gérait ce commerce, il ne suivait certainement pas un enseignement là-bas.

- Vous êtes amené à vous y rendre aussi ? En tout cas si vous voulez vous entrainer, n’hésitez pas à venir me voir.

Il pointa ensuite plusieurs fois son gâteau avec sa cuillère, souriant au garçon.

- En tout cas, c’est un vrai délice ! Pour être un gourmand et avoir gouté bon nombre de gâteau, je peux vous dire que vous êtes doué.


CSS par Gaelle
avatar
Messages : 45

Date d'inscription : 29/01/2017

Maison : Le dépôt

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: On ouvre enfin ! [Libre] Mar 28 Mar - 17:09
Caleb Volgris
On ouvre enfin !
Caleb
Volgris
...
...



J'étais un Dragonneau un peu vaniteux, je ne pouvais que l'admettre et l'entendre me dire qu'il trouvait justement la vitrine tellement belle qu'on ne pouvait qu'entrer dans ma boutique me poussa à sourire et à me sentir trop, trop fier. Aussi bête que cela puisse être, hein, mais je ne me referais pas maintenant. Même si mon éducation n'était pas encore complète et sûrement qu'on pourrait réussir à me mettre d'autres choses dans la tête.

Je fis une petite révérence en riant, vraiment ravi de mon effet. Quant au rush, je savais déjà comment j'allais y faire face. Ma méthode avait toujours bien fonctionné chez les humains, pas de raison qu'elle échoue ici.

Je le vis ôter sa cape, ce qui valait mieux pour ne pas entraver ses gestes et s'installer. Et je le regardais enfin goûter au Dany. Son étonnement, je le sentis par ce blocage qu'il venait d'avoir quelques secondes. Eh oui, j'étais si bon pâtissier que cela. Je n'avais pas ouvert une pâtisserie pour décevoir les clients. Avoir une mauvaise réputation, ce n'était pas mon genre. Dégustant finalement ma Traversée, assis face à lui, je rigolai.

-Oh, quand vous aurez vu papa, vous le saurez. Rien qu'avec la taille qu'il fait et sa peau noire. Je suis son fils adoptif, il m'a pris sous son aile parce que mes parents sont morts autour de mon œuf. Et maman, c'est la femme qu'il a rencontré à l'école du coup. C'est une Hidden. Comme elle est enceinte et qu'elle préfère sa forêt, je ne pense pas non plus que vous l'ayez vu.

Je lui fis signe qu'il pouvait goûter mon gâteau, pour voir ce qu'il penserait aussi de celui-là. M'entraîner ? Il proposait à un dragon de s'entraîner ? Il ne savait pas que les Dragons pouvaient être particulièrement vicieux en combat ? Je l'observais un peu étonné pour finalement encore rire. Je sentais que cet homme était un drôle de phénomène, un peu comme le Djinn. Sûr qu'ils pourraient s'entendre, même.

-Éventuellement. Oui, je vais à l'école, j'y ai été professeur de cuisine pendant un temps. Mais mon poste a été supprimé suite au remaniement de l'école. Ce qui ne m'embête pas, je reste proche de ma famille, ici, en faisant ce que j'aime vraiment : nourrir les gens.

J'eus un sourire fier quand il me complimenta sur mon gâteau. Oui, le Dany n'avait pas été simple à faire mais je trouvais que l'hommage était à la hauteur de la personne à cause de laquelle cette pâtisserie était née.

-Content que ça vous plaise, vraiment. Par ailleurs, si vous aimez faire la fête, je tiens un autre commerce, un peu plus discutable celui-là.

Je léchai ma cuillère le plus tranquillement du monde.

-Il s'appelle le Nightmare. Le bar le plus connu de Félisiz en fait. En même temps, on peut y faire de tout... Tant qu'on ne casse rien et qu'on paie bien sûr. Allez-y faire un tour si vous n'avez pas peur de l'alcool, de la danse, de la drogue et du sexe.

Et je ris. En faisant venir un autre dessert de la vitrine. J'avais un petit creux, hein... Et y'avait de quoi remplacer. Un chocolaté se posa donc sous mon nez et je plongeai ma cuillère dedans. Tout en regardant mon interlocuteur plutôt mignon au demeurant. Je me demandais si j'avais une chance de le mettre dans mon lit...

-Alors, aimez-vous le coin ?

avatar
Messages : 200

Date d'inscription : 27/04/2016

Maison : "Orefia"

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: On ouvre enfin ! [Libre]
Contenu sponsorisé
On ouvre enfin ! [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Liberté! Enfin! [Libre]
» OS - Enfin libre...
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esperanza :: Etablissement et villes :: Félisiz :: Centre-ville :: Commerces :: Délices Sucrés-
Sauter vers: