FORUM FERME, PASSEZ VOTRE CHEMIN
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez|
MessageSujet: Se sentir seul... [Libre) Ven 30 Juin - 17:55
Ambroise Poitiers
-Sing for absolution, I will be singing...

Je n'étais pas du genre à chanter normalement, mais là, il fallait que je me change les idées. Tarô était un crétin, le monde entier dans lequel je me trouvais l'était tout autant et j'avais envie de sauter du toit et de m'exploser le crâne sur le sol en contrebas. Ce serait sympa, y'aurait du sang, des cris, de l'agitation et la mort à la fin. Il osait me dire que je savais dans quoi je m'étais embarqué en disant oui à Eirik. Ce crétin, ce n'était pas vrai.

On ne connaissait pas réellement les gens tant qu'on ne vivait pas avec. Et je pouvais dire sans mal que Eirik savait avoir un visage d'ange... Jusqu'à se faire complètement ignoble quand il ne se contrôlait plus. Et que quelqu'un me dise qu'il avait été comme ça depuis le début, je lui montrais mon point dans la figure. Il avait su parfois être odieux, c'est vrai. Mais pas ça... J'étais accablé de me dire que j'étais arrivé à devoir supporter autant de violence physique et mentale si facilement. On se disputait tellement... Vraiment, j'avais du mal à trouver ces petits instants de bonheur simple que l'on devrait avoir en étant en couple.

Mes jambes balançaient au dessus du vide, j'étais assis sur la rambarde et je ne comptais pas en descendre de sitôt. Pour Tarô, c'était normal, ils étaient pareils. La seule vraie différence résidait dans le fait que l'un avait vraiment été maltraité et pas l'autre.

-Bon, et si je sautais ?

Ça me changerait les idées. Je n'en aurais même plus, tiens. Le soulagement. Je me levai sur la rambarde et commençai à faire le funambule.

Je finirais bien par faire un faux-pas.
avatar
Messages : 541

Date d'inscription : 05/08/2015

Maison : "Babel"

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Se sentir seul... [Libre) Ven 30 Juin - 20:08
Eirik Ishirama
Se sentir seul...

 
Le blanc était tranquille, pour une fois, il était tranquille, s'entrainant sagement dans son coin. Sauf que bien entendu, cela ne pouvait durée. Il y avait toujours quelqu'un pour faire chier dans cet établissement après tout. Seulement, en prenant son téléphone le blanc c'était attendu à tout sauf à cela. Shin' venait de lui envoyer un sms, expliquant rapidement la visite du petit roux. Bien sûr, le géant roux n'avait pas détaillé, juste le fait qu'Ambroise était allé le voir à leurs sujets. Du coup, en voyant cela, Eirik ne put que soupirer. Qu'avait-il encore fait?
 
Le professeur n'en revenait pas. Pourquoi le petit avait il fait ça? Bien entendu, il en avait une idée, mais tout de même. Ce gamin était...Epuisé, le blanc se leva donc, allant enfiler un jean foncé et un haut gris moulant, prenant au passage sa veste en cuir. Il quitta, le chalet et se rendit rapidement dans l'établissement, cherchant son amant grâce à leurs liens. Une fois trouvé, le Norvégien se dirigea lentement vers le toit et une fois à l'extérieur, il observa son amant sans rien dire.
 
Il attendit un instant, le laissant jouer au funambule, s'allumant de son côté une cigarette avant de s'avance. Eirik alla s'appuyer contre la rambarde, sans regarder son amant, posant simplement son regard d'or sur le paysage avant de se faire entendre. Une voix, calme et posée. Il n'avait pas l'envie de s'énerver aujourd'hui, bien trop épuisé par son entrainement.
 
" Essaye de ne pas tomber. Tu ne mourras surement pas, mais j'aimerai ne pas être spectateur de cela, si tu veux bien."

 
Le professeur souffla lentement la fumée qu'il venait de prendre avant de lever les yeux au ciel. Il n'avait pas la force de se battre contre le petit. Après tout, le petit était au courant maintenant et étrangement ça changeait beaucoup de chose. Du coup, le blanc préférait ne pas hausser la voix. Il voulait juste savoir pourquoi, comprendre, sans pour autant en venir aux mains pour une fois. Il s'appuya donc un peu plus contre la rambarde avant de reprendre.
 
" Tu peux m'expliquer pourquoi tu es allé voir Shintarô chez lui? Et oui, il m'a prévenu...Ne lui en veux pas, il pensait bien faire."
 
Restait maintenant à savoir si le roux serait docile ou déciderait encore de partir dans des choses sans queue ni tête.
 

code par Cristal-Lullaby sur epicode.
avatar
Messages : 575

Date d'inscription : 19/07/2015

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Se sentir seul... [Libre) Sam 1 Juil - 22:20
Ambroise Poitiers
Était-ce étonnant que ce soit lui qui me rejoigne ? Non, sans doute pas. Tarô avait dû le prévenir, Tarô avait dû se permettre de raconter ce qu'il venait de se passer par SMS. Comme c'était gentil de sa part, vraiment. Pour le coup, j'aurais vraiment dû le torturer. Ça m'aurait fait du bien, même. J'écoutais calmement Eirik me confirmer que c'était le roux qui l'avait prévenu... Comme je l'écoutais aussi me dire de ne pas lui en vouloir. J'éclatai de rire, un rire plutôt froid.

-Oui, quand je viens le voir, ce n'est pas bien mais quand lui t'appelle, c'est forcément une belle illumination, hein ?

Je secouai ensuite la tête, je ne voulais pas me disputer avec lui mais il défendait son frère avant moi. Ça voulait dire beaucoup sans le vouloir. Je fis un faux pas mais je ne tombai pas. Il fallait dire que j'étais de la fumée et sans ma volonté, je ne tomberai pas. Je pensais tout de même que ça me ferait du bien. Ça m'empêcherait de réfléchir longtemps. J'avais besoin de repos. Tellement...

-Tu sais pourquoi j'y suis allé. Je veux que tu sois heureux. Lui aussi. Je veux que tu évolues, encore.

Je ne le regardais pas en disant cela.

-Et toi... Tu as besoin de temps... Mais ça fait tellement de temps que tu te fais du mal. Tu es plus masochiste que moi. Tu es plus fou que moi.

Mes yeux finirent sur l'horizon, le soleil se couchait, donnant l'impression que le monde mourrait un peu. En vérité, le monde mourrait à chaque seconde. Le vide me sembla encore plus attirant, plus beau. Je fermai les yeux, avec l'impression d'être suspendu comme si la rambarde n'était plus sous mes pieds. Je comprenais mieux, j'en avais besoin. J'avais besoin de faire ça. Je me léchai les lèvres et soufflai.

-Tu devrais t'en aller et laisser quelqu'un d'autre s'en charger, Eirik. Je ne veux pas te faire mal.

Et je dansais de nouveau sur la rambarde.
avatar
Messages : 541

Date d'inscription : 05/08/2015

Maison : "Babel"

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Se sentir seul... [Libre) Dim 2 Juil - 19:00
Eirik Ishirama
Se sentir seul...

 
Cette voix...Ambroise vivait visiblement très mal la chose et c'était tout à fait compréhensible. Ce fut même pour cela que le blanc ne soupira pas et resta simplement de marbre face à l'attitude de son amant. Il fumait simplement, fermant les yeux un instant face à la réplique du petit. Vraiment...Ce comparer à Shintarô n'était pas la meilleure chose à faire. Néanmoins, le Norvégien resta imperturbable et reprit calmement.
 
" Je n'ai pas dit que c'était une illumination de sa part. Il pensait bien faire, certainement comme toi d'ailleurs. Seulement, toi je t'avais dit de ne pas aller le voir pour ça. J'ai cru ou plutôt j'ai eu la naïveté de pensé que tu n'irais pas. Respectant mon choix...Seulement..."
 
Il ne savait pas réellement comment s'expliquer sur ce sujet, mais le roux ne devait pas voir cela comme une différence. Ils étaient deux idiots point, aucune différence n'était faite pour cette fois.
 
" Deux idiots, voilà ce que vous êtes. Lui une vrai mule et toi...Tu es surement juste trop gentil, mais ça n'empêche rien. "
 
Et c'était tellement peu dire. Pourtant, le vampire n'en dit pas plus, ne faisant pas plus attention à son amant qui jouait au funambule. Parce que mine de rien, il avait juste envie de le faire descendre de cette rambarde. Il était certes de la fumée, Eirik ne pouvait s'empêcher de s’inquiéter. Et à le voir ce n'était pas rassurant. Il avait l'air si fatigué, tout comme lui, voir même plus.
 
" Effectivement je le sais, mais Ambroise il faut vraiment que tu t'enlèves cette idée de la tête. Je suis parfaitement heureux...Et lui aussi. Il se pose peut être quelques questions à présent, mais Sword sera faire ce qu'il faut jusqu'au moment venu."
 
Et pour ça le blanc faisait confiance au Dragon, bien qu'il n’aimait toujours pas la relation qu'entretenait son cher petit frère avec ce crétin. Toutefois, il devait pour le moment s'occuper de son amant, son partenaire, qui visiblement ne voulait rien comprendre. Après étais ce réellement étonnant? Depuis, leurs débuts Ambroise ne comprenait pas toujours ce qu'il voulait dire. En tout cas, suite à la réflexion de celui-ci, il ne put que sourire. Il le connaissait bien.
 
" Plus fou que toi? C'est une vérité, tout le monde le voyait avant même que toi tu ne le saches. Seulement, n'es ce pas mon côté étrange qui ta fait tomber dans mes bras? Enfin, du reste je ne me considère pas réellement comme masochiste."
 
Loin de là. Il avait juste besoin de temps comme le roux venait de le dire. Malheureusement, il avait tout son temps, mais le petit n'avait pas l'air d'en avoir lui. Pour la première fois il se montrait trop impatient. Du coup, le professeur s'écarta de la rambarde, pour regarder de nouveau son amant. Il écrasa sa cigarette et s'approcha de celui-ci pour le stopper. Il leva ensuite la tête vers le roux, qui venait de le piquer au vif pour cette fois.
 
" Je ne partirais pas, quoi que tu dises. Tout simplement parce que tu es un crétin finit. Tu dis vouloir, me voir heureux, mais...As-tu pensé un seul instant que cela pouvait déjà être le cas? "
 
Rester calme, oui...Il devait encore rester calme. D'ailleurs, pourquoi sa tête tournait d'un seul coup? Remarque, il s’en foutait pas.
 
" Lui et moi avons des problèmes c'est certains, notre famille et moi-même n'avons pas laissé le meilleur, c'est aussi une certitude. Mais franchement, en dehors de ça...Oublie ça une seule seconde et réponds moi, ne crois-tu pas que je suis heureux?"
 
Le blanc tira ensuite légèrement sur la main du gamin avant de s'éloigner un peu pour soutenir de nouveau le regard de celui-ci.
 
" Et par pitié, descend de là...Tu vas finir par tomber..."
 

code par Cristal-Lullaby sur epicode.
avatar
Messages : 575

Date d'inscription : 19/07/2015

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Se sentir seul... [Libre) Dim 9 Juil - 11:11
Ambroise Poitiers
Respectant son choix. De mieux en mieux. Bien sûr, à sa façon de le dire, je ne pensais pas qu'il veuille réellement me faire culpabiliser mais je n'aimais pas du tout la tournure de phrases. Et de toute façon, je ne culpabilisais pas. Pas envie, trop fatigué. Les sentiments, c'était épuisant, il ne fallait pas l'oublier. Par contre, ça faisait longtemps qu'on ne m'avait pas dit que j'étais trop gentil. La bonne blague. Je ne me sentais pas plus gentil ou méchant qu'un autre.

Je regardai Eirik alors qu'il m'affirmait être heureux. Il voulait me faire croire qu'il l'était alors qu'une partie de lui était toujours prête à le détruire ? Et que même s'il n'en avait pas l'impression, il l'écoutait ? Pour Tarô, je pourrais croire à l'affirmation pendant un ou deux mois mais avec lui... De toute manière, c'était toujours différent avec Eirik. Mais sinon, comment ferait-il pour me rendre vache ? Mouton ? Bah, on s'en moquait.

-Oui, étrange...

Pas violent. Mais je ne pouvais pas me permettre de le dire, ça.

-Je l'avais pensé mais après toutes les récentes disputes qu'on a eu, difficile de croire que c'est le cas.

Je le regardai enfin dans les yeux alors qu'il tirait sur ma main pour me déloger de ma rambarde après sa dernière question. Non, je n'y croyais pas. Je n'étais pas suffisant et je ne le serai jamais. Mais ça, il ne le voyait pas encore. Je descendis enfin, pour lui faire plaisir et tombai contre son torse, les yeux clos maintenant.

-Je t'aime, c'est tout ce que je peux dire. Et le plus idiot, c'est toi.

Il ne voulait pas que je saute, que je me soulage. Sans doute qu'il avait envie de me faire du mal par lui-même mais je ne supporterai pas qu'il tente même de le faire à cette heure. Je sentais la réaction violente qui montait en moi rien qu'à l'idée qu'il veuille lever la main sur moi. Je serrai le tissu de sa chemise et sans prévenir, je réclamai un baiser qu'il n'avait sûrement pas envie de me donner. Je m'en moquais, je voulais prendre ce que je voulais et tant pis. Mais juste ça. Je reculai ensuite.

-Mais si tu dis être heureux, alors je vais te croire.

Mais pour combien de temps...

-Que va-t-on faire cet été ?

Oui, je changeai enfin de sujet.
avatar
Messages : 541

Date d'inscription : 05/08/2015

Maison : "Babel"

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Se sentir seul... [Libre) Mer 12 Juil - 19:39
Eirik Ishirama
Se sentir seul...

 
Le roux avait de quoi douter, de quoi être chamboulé et tout ce qui allait avec. Néanmoins, le blanc attendit sagement que celui-ci descende de sa rambarde pour répondre. Hors de question de continuer alors qu'il pouvait prendre à tout moment la décision de sauter. Parce que clairement, le petit Djinn en était capable. Juste pour le voir mourir d'une crise cardiaque.
 
En tout cas, une fois le petit dans ses bras, le professeur fut soulagé. Au moins, il pourrait parler sans prendre des pincettes. Bien qu'à ce moment précis, il n'y avait pas réellement besoin de cela. Néanmoins, il pouvait maintenant parler librement.
 
" Je sens tes doutes...Mais quand tu le pourras de nouveau, j'espère que tu croiras cela. Tu me suffit Ambroise, parce que tout comme toi je t'aime. Je suis fatigué, tout comme toi et j’admets être idiot, mais un idiot n'a-t-il pas besoin de quelqu'un pour devenir plus intelligent?"
 
Le blanc pensait tout cela, bien entendu. Seulement, il n'était pas dupe, son amant était têtu et presque autant que lui. Ce qui en soit était un exploit. Néanmoins, il ne refusa pas le baiser de celui-ci, lui rendant même avec envie. Profitant même de cela pour approfondir le baiser, le faire durer un peu avant de se séparer de celui-ci. Et bien entendu, il changea de sujet. Pas étonnant, mais pour une fois, le vampire n'avait pas envie d'insister.
 
" Cet été? Tout ce que tu voudras. Seulement, si tu nous emmène à la plage prévient moi que je prévois ce qu'il faut pour ne pas trop souffrir. Après, on peut toujours aller ailleurs...Enfin, je m'en contre fou, tant que je peux profiter de toi tout entier."
 
Autant pour le temps que pour le reste. Le Norvégien avait conscience qu'ils devaient se retrouver. Il fallait juste, trouver comme le faire sans être gêné. Pouvoir, se rapprocher et apprendre à se connaitre de nouveau sans pour autant se briser de nouveau. Tout un programme qui allait surement être assez rude. Eirik en était même déjà fatigué.
 

code par Cristal-Lullaby sur epicode.
avatar
Messages : 575

Date d'inscription : 19/07/2015

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Se sentir seul... [Libre) Jeu 13 Juil - 13:07
Ambroise Poitiers
Fatigué. C'était un mot qui nous résumait bien. On avait besoin de vacances. De calme. Et donc que j'arrête par la même occasion de toujours tout remettre en question. Mais c'était plus facile à dire qu'à faire en sachant que je finirai forcément par l'énerver sans bien comprendre comment j'aurais fait la chose. Enfin, on n'était pas censé avoir peur d'aller en vacances alors j'allais être content. On se reposerait au mieux même si je ne parierai sur rien. Il valait mieux faire les choses comme ça.

-Juste s'endormir paisiblement et se reposer hein... Ça serait chouette. Et non, je n'aime pas tellement la plage, je veux avoir froid. On irait en Islande ?

Je levai les yeux pour le regarder.

-Le froid ne te ferait pas de mal du tout et tu pourrais me réchauffer quand j'aurais trop froid, non ?

J'aurais pu proposer une autre dimension mais je n'en avais pas envie. Il n'était pas si mal notre monde alors on pouvait bien y rester et le visiter. Je recalai ma tête sur son épaule et je restai fermement contre son corps à peine tiède par contact avec le mien. Il n'était pas prêt de se réchauffer, comme toujours. Il me serrait comme si j'allais disparaître et vu mes envies, c'était normal mais non. Je ne ferai pas de bêtises comme ça, surtout sous son nez. Il en avait déjà assez dans sa fourchette. Il n'avait pas encore à supporter cela.

Même si ça n'avait rien d'un caprice. A l'époque, Alphonse m'aurait juste poussé à me défoncer pour ne plus penser. Mais il valait mieux ne pas le dire.

-En plus, c'est beau en été de ce que j'ai vu en survolant une fois. Juste tous les deux loin de tout, ça te tente ?

Je caressai le dos d'Eirik, le lui griffa légèrement pour voir s'il allait frissonner.

-Je veux juste que si tu finis par t'énerver, tu essaies de m'expliquer calmement pourquoi. D'accord ?

Je l'entraînai vers la sortie. Nous n'allions pas rester toute la nuit ici et en plus, le jour était complètement ramassé. Je savais qu'on aurait beaucoup de travail. Ce serait juste bien qu'il ne nous épuise pas. Une relation, c'est vraiment compliquée.
avatar
Messages : 541

Date d'inscription : 05/08/2015

Maison : "Babel"

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Se sentir seul... [Libre) Dim 16 Juil - 11:44
Eirik Ishirama
Se sentir seul…

 
Des vacances...Oui, l'idée n'était pas bête du tout et pour une fois le blanc n'allait pas râler. Déjà, ils en avaient besoin. Ensuite, le roux était tellement fragile depuis quelques temps que s'éloigner de tout ne lui ferait pas de mal. Pour Eirik, c'était même ce qui avait de plus logique. Jusqu'à maintenant, il n'avait pas su le protéger, mais juste le détruire un peu plus. Alors pour une fois, il allait faire les choses bien et faire vivre un bon moment à son amant. Il lui caressa donc les cheveux, en souriant avant de répondre.
 
" L'Islande...Ça fait longtemps, je suppose que ça à du bien changé depuis le temps. Alors pourquoi pas. Puis comme tu le dis, le froid nous ferais le plus grand bien, tout comme s'isoler un peu je pense."
 
Oui, Eirik voulait profiter. D'ailleurs, quand le roux leva les yeux vers lui, le blanc en profita pour lui donner un baiser chaste avant de le laisser parler. Et bien entendu...Le blanc ne put s'empêcher une remarque. C'était tellement...Facile aussi.
 
" Ohhh, mais ça ne t'inquiètes pas chéri, je te réchaufferais autant que tu le voudras....Puis, j'en profiterais pour réajuster notre lien et nos sentiments...Oh ça oui, tu ne pourras pas oublier ses vacances mon joli..."
 
Et le vampire mit une main aux fesses de son amant pour taquiner un peu le roux. Seulement, ce petit traitre lui passa une main dans le dos pour le griffer légèrement, ce qui en soit était plaisant, mais le frisson...Il serra donc légèrement les vêtements de son amant en se tendant légèrement.
 
" Nous ferons ça...Et bien sûr au plus vite. Après tout, je n'ai plus d'élève pour le moment alors autant en profiter. Prépare tes bagages en arrivant on part dès que possible..."
 
Autant faire les choses rapidement avant d'être arrêtait par quelque chose ou quelqu'un. Puis, quand ils se séparèrent, le roux en profita pour déclarer une dernière chose, qui fit légèrement sourire le professeur. Le petit était tellement prévisible.
 
" J'essayerai, je te le promets...Après tout, j'ai beau dire le contraire, tu fais partie de moi..."
 
Et sur cette révélation, le blanc se laissa entrainer par son amant. Sauf, qu'il ne devrait pas en prendre l'habitude. L'admettre était déjà beaucoup après tout.
 
 

code par Cristal-Lullaby sur epicode.
avatar
Messages : 575

Date d'inscription : 19/07/2015

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Se sentir seul... [Libre) Mer 9 Aoû - 17:31
Ambroise Poitiers
La suite où nous sommes en vacances, >ici< !
avatar
Messages : 541

Date d'inscription : 05/08/2015

Maison : "Babel"

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Se sentir seul... [Libre)
Contenu sponsorisé
Se sentir seul... [Libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un fantôme bien vivant (Hetzer)
» (alika) + je me livre en aveugle au destin qui m'entraine.
» Mon Obsession [Rose Weasley]
» Seul sur la plage (libre)
» DON&JULIET Il suffit parfois d'une seule personne pour se sentir heureux

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Esperanza :: Hors RP :: Archives :: Archives RP-
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: