FORUM FERME, PASSEZ VOTRE CHEMIN
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez|
MessageSujet: Promenons-nous dans les bois [PV ANKH][TERMINE] Lun 12 Déc - 23:43
Gaia Lockheart




















 ❝ Promenons-nous dans les bois❞
FT. ANKH



Cela ne faisait que quelques jours que Gaia était arrivée sur cette ile et elle ne cessait d’être étonné par ce qu’elle voyait ou ressentait. Ce lieu était tellement différent de ce qu’elle avait pu voir jusqu’à présent, elle était vraiment contente de découvrir tout ça. Même si son visage ne laissait toujours pas paraître ses émotions, elle était soulagée de ne plus avoir affaire qu’aux humains, soulagée de ne plus survivre dans un monde auquel elle n’appartenait pas.

Voyant la lune se profiler dans le ciel nuageux, en ce début de soirée la jeune femme ne souhaitait pas rester dans sa chambre et voulait sortir un peu. Gaia enfila donc son long manteau rouge et, même s’il faisait nuit, mis ses chères lunettes sur sa tête. Elle prit aussi soin de prendre son cahier avec elle ainsi qu’un crayon, si elle trouvait un coin tranquille, ce serait l’occasion pour elle d’écrire un peu.

Elle sortit donc de sa chambre et du bâtiment et décida de faire un petit tour en forêt. Après tout, elle préférait être proche de la nature, être loin de toutes ces fondations humaines : elle qui a été emprisonné si longtemps. De plus, elle n’était pas encore allé se balader dans ce nouveau lieu, elle se demanda alors si des créatures magiques, tel que le dragonnet Kree Kannyx, habitait dans ce lieu.

- Hum…


Aux abords de la forêt, elle sentit une atmosphère différente, comme si des sortilèges enveloppaient l’intégralité du lieu. La légère brise fit bouger son manteau et elle s’avança dans ce nouvel endroit que seule la lune éclairait. Cette vision, Gaia l’adorait. N’avoir que la lune comme unique source de lumière était reposant pour elle. Actuellement elle était apaisée.

- Voyons voir.

Après s’être aventuré plus profondément dans la forêt, la jeune femme trouva un endroit où s’assoir. Proche d’un ruisseau, adossée contre un arbre, elle leva la tête au ciel afin d’admirer les rayons de lune avant de fermer les yeux et d’inspirer un grand coup.

- Et bien… dit-elle en ouvrant les yeux.

Gaia sorti ensuite son cahier de son manteau et tourna rapidement les pages pour en trouver une vierge. Les rayons de lune lui suffisaient amplement pour lire et écrire. Cependant, elle s’aperçut vite qu’il n’y avait plus de place pour écrire quoi que ce soit. Retournant son cahier dans tous les sens et le secouant ensuite pour voir s’il n’y avait pas de feuille volante, elle fût contrainte d’abandonner son envie d’écrire.

- Tsss… ça t’apprendra à trop écrire. Dit-elle en rangea son cahier dans une des poches intérieure de son manteau.  On va faire autre chose...

Gaia se leva afin de s’agenouiller près du ruisseau et fixa les arbres se trouvant en face d’elle. Faisant preuve d’une grande concentration, au bout d’un instant, quelque chose commença à se matérialiser. Des ombres des arbres, des fumeroles s’en dégagèrent afin de faire prendre forme à un être beaucoup plus massif que la jeune femme. D’abord avec des contours vagues, ensuite de plus en plus net, cet être s’affirma avant d’apparaitre totalement. Son regard rouge se posa sur la jeune femme et un grondement sourd retentit. Gaia avait fait apparaitre un de ces Noctulis, du moins, c’est le nom qu’elle leur avait donné.

- Tâchons de faire quelque chose de toi.

Ne maitrisant pas encore cette faculté, la jeune femme fronça les sourcils et essaya de faire preuve de plus de concentration. Il fallait qu’elle développe son pouvoir !

Spoiler:
 




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
avatar
Messages : 146

Date d'inscription : 05/12/2016

Age : 23

Chambre : N° 5

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois [PV ANKH][TERMINE] Mar 13 Déc - 22:29
Ankh Rahim Bêtnafek
Pendant que le loup n'y est pas...
Les soirs étaient réservés à Noah. Ankh profitait de chaque instant avec son partenaire et ses enfants, pourtant, ce soir là quelques-uns des petits ne trouvèrent pas le sommeil. Le chacal non plus n'arrivait pas à en trouver. La lune était trop imposante, trop perceptible pour que certains nocturnes puissent l'ignorer, et Ankh faisait partie de ceux-là. Cheshire était venu gratter à la porte pour quémander des caresses et l'autorisation de venir dormir avec eux.

Ne voulant pas réveiller son amant, le doc se leva et ouvrit la porte pour venir prendre le beau petit dans ses bras et le câliner. Cela aurait pu s'arrêter à des caresses et à une bonne nuit de sommeil, seulement cette fois ce fut plus catastrophique que d'habitude. Les nocturnes étaient tellement excité qu'ils se donnèrent le mot pour filer du moins les plus courageux. C'est en réalité ce que Cheshire était venu dire à Ankh qui s'empressa de descendre pour constater qu'il manquait Black et Cerby. Assurément! Ces deux là allait de paire quand il s'agissait de faire des bêtises mais cette fois le doc préférait tout de même éviter des catastrophes. Il n'avait pas envie qu'un humain tombe sur eux. Cheshire se porta volontaire pour l'aider à les retrouver. Bien que la raison principale était qu'il pourrait ainsi profiter de sortir sans même faire le mur. Belle prouesse Cheshire! Si jeune et déjà très malin. Comme tous les bébés de Noah d'ailleurs.


J'avais pris mon apparence de chacal pour mieux pister Black et Cerby. Prenant dans ma gueule Cheshire par la peau du cou afin de le transporter et pour aller plus vite. Il y avait des traces de leur passage un peu partout en ville, des choses cassées çà et là, des dégâts au sol ou sur les murs des bâtiments, c'était assez amusant de voir que malgré leur jeune âge ils maîtrisaient déjà très bien leurs capacités pour faire des bêtises. C'est tellement plus motivant que de rester sage... Ha ha!  Je traversais les rues en me rendant compte que je n'arrivais à rien en tournant en rond. Ils avaient couru partout en cercles et la seule façon que j'avais de les retrouver autre que leur odeur était bien entendu avec leur aura. Les particules visibles à mes yeux indiquaient leur effronterie et leurs déplacements dans les rues de la ville. Cela finit par m'emmener jusqu'à l'école. C'est qu'il courraient vite les bougres. Cheshire avait finit sur mon dos, je préférais l'avoir là que dand ma gueule, ce n'était pas très pratique. Mais courir après ces deux là était redoutablement épuisant.

J'arrivais dans la forêt d'Espéranza lorsque je sentis une autre aura dans la direction où les particules spirituelles magiques se dirigeaient, pourvu qu'ils n'aient rien et qu'ils aillent bien. Je m'en voudrais ne n'avoir pu les protéger...

Ankh se rapprocha à l'aide des ombres de la forêt pour arriver jusqu'à l'origine de ces troubles spirituels. Les ténèbres étaient appelées par une jeune fille, non, plus exactement par la créature qu'elle venait de créé. Le doc s'était camouflé dans les ténèbres et attendit le bon moment pour se montrer. Préférant garder Cheshire à distance, d'un grondement sourd il demanda à l'enfant de descendre et de rester dans les parages.

Cheshire comptait écouter Ankh, non sans s'éloigner pour faire un petit tour et rejoindre ses camarades de jeu avant. Il n'était pas sorti accompagner son second père pour ne pas profiter de sa nuit à l'extérieur de Sehans, bien au contraire il comptait avant tout en profiter.


Les ténèbres de la jeune femme et son contrôle était réellement instable et fragile. La créature qu'elle appelait semblait dangereuse mais je pouvais l'être encore plus.

˝Grrrm!˝

Depuis les ténèbres devenues plus denses autour du chacal, un grondement retentit et des yeux d'or fixaient la jeune fille. Puis, le rayon de la lune commença à devoiler la créature qui s'avançait vers elle et sa création. Un chacal divin de grande taille, près d'un mètre vingt au garrot et deux mètres de long, un pelage noir aux reflets bleus que la lune devoilait. Il ne vessa de fixer la jeune fille avec un air méfiant. Il s'arrêta à une distance respectable. Si ses oreilles n'avaient pas été si grandes et fines, hautes comme celles du dieu qui vivait en lui, on aurait réellement pu croire à un loup. Hors, il n'en était rien. Ankh se posta en posant ses fesses au sol et en fixant la jeune femme sans bouger une oreille, son ouïe lui permit tout de meme de reperere des sons familiers, ceux de ses enfants qui jouaient non loin.

˝Bonsoir...˝ Dis-je d'une voix rauque et sombre. La voix intimidante que j'avais lorsque j'étais sous cette apparence. Plus froide aussi que ma forme humaine et moins rassurante.

C'est une élève? Que fait-elle à cette heure en pleine nuit et en prime dans la forêt où elle ne devrait pas être? Elle prend des risques. De gros risques en étant ici.

© 2981 12289 0
avatar
Messages : 97

Date d'inscription : 26/09/2016

Maison : Sehans

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois [PV ANKH][TERMINE] Mer 14 Déc - 20:46
Gaia Lockheart




















 ❝ Promenons-nous dans les bois❞
FT. ANKH



Gaia faisait preuve d’une intense concentration pour essayer de dompter son Noctulis. Jusqu’à présent cet être ne pouvait que plonger les autres dans le monde des ténèbres. Certes, cela était déjà bien mais pour y arriver, il fallait faire preuve de beaucoup de concentration et y mettre beaucoup d’énergie. La jeune femme devait rendre cet ensemble beaucoup plus fort, le maitriser. Elle voulait être plus forte, et augmenter la puissance de ces êtres des ombres.

Cependant, quelque chose vint troubler la concentration de Gaia. Elle entendit comme un grognement... Tournant la tête pour regarder autour d’elle dans l’espoir de trouver la source de ce bruit, le Noctulis perdait en puissance et devenait instable. S’apercevant ensuite que des yeux d’un or vif et intense la fixaient, elle se leva d’un bond. Le Noctulis se dissipa alors de plus en plus.

- Qu’est-ce que… murmura-t-elle.

Un rayon de lune vint doucement dévoiler la créature qui s’avançait vers elle. C’était impressionnant, incroyable et magique. Cette créature ressemblait à un loup, mais dans des proportions beaucoup plus grandes. Son pelage noir bleuté avait comme un effet hypnotisant : on ne pouvait s’en détacher pour en admirer la beauté. Mais le plus impressionnant, hormis les longues et fines oreilles de la créature, c’était surtout son regard, cet imposant et magnifique regard d’or.

Ce loup, même si on ne pouvait pas l’appeler réellement loup, faisait penser aux représentations que les Egyptiens faisaient de leurs dieux. S’intéressant aux croyances et aux religions des hommes, Gaia avait quand même une certaine culture sur le sujet. Cette créature, qui venait de s’assoir non loin d’elle, lui rappelait le dieu Anubis.  

- Bonsoir…

La créature venait de parler d’une voix rauque, et cela fit faire un bond en arrière à Gaia. Ce loup venait de parler ? De p-a-r-l-e-r ? Depuis quand un loup-chacal-dieu-Anubis-animal non identifié pouvait parler ? Etait-ce le gardien de cette forêt ? En tout cas, cela avait surpris Gaia qu’il puisse faire cela. D’ailleurs, son Noctulis avait totalement disparu car elle avait perdu toute sa concentration.

- Hum… Bonsoir.

Malgré l’effet de surprise que la créature avait produit, les traits du visage de Gaia ne laissèrent rien paraitre. Même si elle trouvait que ce qu’elle voyait était magnifique et très intéressant elle ne montra rien. C’était plus dans sa nature qu’une réelle volonté de sa part d’ailleurs. La jeune femme était tellement habituée à la morosité de la vie, que son visage restait presque toujours figé.

Elle s’avança vers la créature et s’arrêta environ à 3 mètres d’elle. Même si cette dernière était imposante et surement redoutable au combat, Gaia n’éprouva  pas une once de peur, elle ne se méfia même pas. Est-ce de l’inconscience ? Non… Car elle ressentit quelque chose qu’elle n’avait jamais éprouvé jusqu’à présent… comme si elle était sur la même longueur d’onde que la créature qui se dressait devant elle.  

Perplexe sur se ressentit, la jeune femme s’agenouilla devant la créature, tout en plongeant son regard rouge dans le sien. Elle eut ensuite comme une sorte de révélation qui lui fit écarquiller les yeux. Les ombres, c’est ça ! Cette créature émane les ombres ! Le cœur de la jeune femme s’emballa sous l’excitation d’avoir fait une telle découverte mais cette joie fût de courte durée… Elle baissa immédiatement la tête lorsque ses pensées firent le rapprochement avec son passé.

Les pouvoirs de Gaia sont apparu à cause/ou grâce à des expériences qu’elle a subie. Cette créature, émanant aussi des ombres, avait-elle subit ces mêmes sévices ? Provenait-elle aussi de l’imagination folle et destructrice des hommes ? La jeune femme ignorait totalement si d’autres possédait le même genre de pouvoir qu’elle mais naturellement… si on peut dire. A ce moment-là, Gaia l’espéra fortement.

- Es-tu le gardien de ces lieux ? Dit-elle en relevant la tête. Et… proviens-tu des sous-sols ?

A ses mots, son regard était devenu beaucoup plus intense. Il fallait qu’elle sache ! Si ce n’était pas le cas de toute façon, la créature ne comprendrait pas ces derniers dires. Et il fallait qu’elle ne les comprenne pas. Gaia était le numéro 4, elle ne voulait pas voir en cette bête un prédécesseur ou un successeur.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
avatar
Messages : 146

Date d'inscription : 05/12/2016

Age : 23

Chambre : N° 5

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois [PV ANKH][TERMINE] Mer 21 Déc - 7:17
Ankh Rahim Bêtnafek
Pendant que le loup n'y est pas...
La jeune femme sembla tellement intriguée par le chacal qui venait de s'asseoir en face, qu'elle en perdit sa concentration. De fait, sa créature d'ombre se dégrada, jusqu'à disparaître lorsque la voix d'Inpu retentit. La demoiselle avait alors sursauté. Tant de surprise fit sourire intérieurement Ankh qui bougea les oreilles dans sa direction. Il entendit clairement son pouls s'accélérer subitement. Puis le regard de la jeune fille s'agrandit. Elle venait de saisir la chose.

Elle a compris ce que je suis et pourquoi elle semble si proche de mon pouvoir. Nous contrôlons tous deux les ombres, nous sommes tous deux issus des ombres si l'on peut dire. Mais en la voyant ainsi baisser la tête je suppose que pour elle ce ne fut pas les dons d'un dieu qui lui ont été offert. Les hommes sont parfois si odieux envers leur propre race... L'inexpressivité sur son visage montre qu'elle a dû en voir de belles pour arriver à ce stade si livide... Ou qu'on l'ai faite ainsi, alors que pourtant, intérieurement elle réagit et vit. C'est triste.

˝Je ne suis pas le gardien de cette forêt. Et la Nécropole est mon lieu d'origine. Je m'appelle Ankh.˝

Quand bien même il aurait pu comprendre la signification de ces dit sous-sol, ce terme était vaste et pouvait signifier d'autres dimensions intérieures également. Les ombres naissent d'un lieu reculé dans les ténèbres les plus denses, c'est en général par là qu'il passe lorsqu'il se déplace d'une ombre à l'autre. Il bougea les oreilles lorsque son ouïe lui permis des petits grognements et des petits couinements. Ça venait de plus loin et il semblerait que ses enfants soient en train de jouer, seulement il restait inquiet et avait besoin de se rassurer du fait qu'il ne leur arrivait rien.

Je me redressais dans l'optique de rejoindre les petits. Condensant les ténèbres autour de moi pour créer un chemin. La lumière de la lune me força à retourner sous l'ombre des arbres pour plonger dans les ténèbres. Je n'empêchais pas la fille de venir avec moi si elle le désirait. Je l'y avais même invité d'un regard en arrière avant de passer dans mon chemin d'ombres qui nous faciliterait la tâche pour arriver jusqu'aux petits en train de jouer. Qu'est-ce qu'ils étaient mignons. Je gagatise une fois de plus en voyant ces adorables boules de poil rouler dans l'herbe tout en se mordillant les oreilles. Je remuais la queue avec une très forte envie de les rejoindre mais me ravisais un peu en sachant que je n'étais pas seul. J'arrêtais de remuer ainsi la queue et bougeais les oreilles en m'asseyant pour les observer le temps que la demoiselle se décide à traverser.

Black eut finit de jouer avec ses camarades. Comme il était de nature solitaire il s'éloigna un peu et vint se poser à trois mètres d'Ankh. Le chacal lâcha un glapissement et le petit finit par venir plus près de lui. Ankh le sollicita d'une caresse du museau et d'une léchouille avant de se faire prendre d'assaut par Cerby et Cheshire. Finalement, Black qui s'était éloigné trouva plus amusant de sauter aussi sur Ankh pour jouer avec. Chose que fit volontiers le chacal qui se fit mordiller les oreilles par Cerby. Il réussit à bloquer Black avec ses pattes et le ramena contre lui. Puis par une prise de gueule il ramena Cerby devant lui et lui fit des léchouilles pour le chatouiller. Il mordilla aussi les pattes qui lui venaient en pleine figure. Cheshire était devenu invisible pour "attaquer" son deuxième papa qui le ramena et le bloqua pour lui faire la même chose qu'à Cerby.

Les trois couinèrent pour continuer à jouer et Cerby réussi à se dégager pour venir encore une fois me mordiller le cou et les oreilles. Celui-là alors, toujours à vouloir mâchouiller quand il n'est pas simplement en train de manger la secrétaire... Qu'est-ce qu'ils sont choux. Je l'attrape et lui fait également un câlin. Ils finissent par se blottir contre moi et je m'allonge convenablement pour les encercler avrc mes pattes et mon corps, leur accordant une léchouille à tous les trois et les câliner. Relevant la tête pour fixer l'endroit où se trouvait mon passage des ombres.

˝Tu peux t'approcher, tu sais...˝

© 2981 12289 0
avatar
Messages : 97

Date d'inscription : 26/09/2016

Maison : Sehans

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois [PV ANKH][TERMINE] Mar 27 Déc - 12:07
Gaia Lockheart




















 ❝ Promenons-nous dans les bois❞
FT. ANKH




Le chacal nia être le gardien de la forêt et finit par se présenter, ainsi il s’appelait Ankh et provenait d’un lieu dénommé Nécropole. A l’évocation de ce terme, Gaia ne put s’empêcher de se poser encore plus de question. Une nécropole est un espace funéraire, alors comment pouvait-il provenir de ce genre d’endroit ? Son existence fut-elle créée grâce aux morts ? Ankh provoquait de vives interrogations pour la jeune femme, elle voulait en savoir plus sur lui. Surtout qu’appartenant aux ombres, il pourrait l’aider à comprendre son propre pouvoir.

Ankh se redressa ensuite avant de créer un chemin d’ombre à travers les arbres. Leur rencontre était-elle déjà finit ? Non. Le chacal adressa un regard à la jeune femme et traversa ensuite son chemin. C’était clairement une invitation mais pour aller où ? Le seul moyen de le découvrir de toute façon était de le suivre.

Gaia s’approcha du chemin d’ombre et ressentit alors une sorte de bien-être.  Il est vrai qu’elle se sentait beaucoup plus à l’aise aux contacts des ténèbres mais, elle ne savait pas si c’était l’effet de nouveauté ou le fait de traverser des ombres qu’elle n’avait pas créé qui lui procurait ce genre de sentiment. Son cœur ainsi que sa respiration s’était ralenti lorsqu’elle emprunta ce chemin. Fermant les yeux, se laissant guider par les ombres, de petits couinements et grognements lui indiqua la source de la venue d’Ankh dans ce foret.

Ouvrant doucement les yeux, une scène intéressante se déroula devant elle. Elle garda ces distances, car elle se trouva face à des multiples petites boules de poils jouant avec Ankh. Ces créatures sont si différentes des unes des autres, pourtant, d’aspect en parfaite harmonie. Proviennent-t-elles aussi de la Nécropole ? Bien que beaucoup plus jeune, elles n’ont pas l’air de manquer d’énergie. C’est qu’il se faisait assaillir ce pauvre Ankh !

Avançant timidement d’un pas et inclinant légèrement la tête, Gaia regarda attentivement les petits. Même si ce qu’elle voyait actuellement l’amusait et l’intriguait, son visage restait toujours aussi passif.

- Tu peux t'approcher, tu sais...

La jeune femme regarda alors Ankh dans les yeux et s’avança doucement. Elle ne connaissait absolument pas les petites créatures qui entouraient le chacal, elle faisait donc preuve d’une certaine délicatesse pour ne pas les effrayer ou les rendre mal à l’aise.

- Merci…

Elle passa sa main sur sa boucle d’oreille en forme de croix qui scintilla face au rayon lunaire avant de reprendre la parole.

- Oh, je ne me suis pas présentée… Je m’appelle Gaia, Gaia Lockheart. Ravi de te rencontrer Ankh. Après un bref silence, elle reprit. Et, qui sont ces petits ?

Décidément, cette forêt abritait bien des merveilles. Gaia n’aurait jamais imaginé de faire une si belle rencontre lorsqu’elle prit la route de ces bois tout à l’heure. L’Esperanza et ses alentours, réservaient bien des surprises. C’était plaisant pour la jeune femme d’être dans cet environnement, loin de tout le mal-être que lui procuraient les humains. De plus, cette vision d’Ankh avec ces petites créatures faisait rayonner une certaine joie. C’était bon de pouvoir admirer de tels moments.

Gaia décida de s’approcher un peu plus du petit groupe d’une manière toujours aussi délicate jusqu’à ce que son pied glisse entre deux pierres et la fit trébucher. S’en suivi un beau vol plané où elle essaya de se rattraper via la branche d’un arbre mais se fit tout le contraire qui se déroula. Cette satanée branche arracha une partie de la manche de son manteau rouge et elle tomba par terre.

Elle se releva rapidement, elle n’avait pas eu mal, et s’apprêta à s’excuser du boucan qu’elle avait fait avant de s’apercevoir que sa manche était arrachée. Ainsi une partie de son bras, presque jusqu’à l’épaule laissait découvrir sa peau. Une peau marquée profondément par de grosses cicatrices et des plaques de brulures. Attrapant d’une manière vive la partie de son manteau resté sur la branche, elle la posa grossièrement sur son bras afin de dissimuler ses blessures, puis elle tourna le dos a Ankh et ses petits, s’agenouillant par terre.

- Désolé, dit-elle en serrant les dents.

Tout se passait si bien, il fallait encore qu’elle fasse une connerie. De plus, s’il y avait bien une chose qu’elle détestait, c’était que quelqu’un voie les marques de son passé. A ce moment précis, Gaia voulait juste disparaitre dans les ombres, honteuse et énervée.





© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
avatar
Messages : 146

Date d'inscription : 05/12/2016

Age : 23

Chambre : N° 5

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois [PV ANKH][TERMINE] Mer 4 Jan - 7:28
Ankh Rahim Bêtnafek
Pendant que le loup n'y est pas...
Il s'occupait des petits tranquillement, léchant Black avec amour et venait s'assurer que Cheshire soit bien calé contre lui. Black, le connaissant de nature distante était parti se caler contre un arbre dans les ténèbres plus intenses que produisait Ankh, observant la nouvelle arrivante avec méfiance. Quant à Cerby, toujours inventif quand il s'agissait de faire des bêtises il tentait de ronger l'écorce d'un arbre. Ho, il s'arrêtera bien quand il aura compris que ce n'est pas aussi savoureux et juteux qu'une bonne pièce de viande comme Priscilla... par exemple...

Je redressais la tête  pour regarder la demoiselle se présenter. En réponse je hochais simplement la tête. Donc Gaia semblait troublée par les petits de Noah.

Bien qu'il ait remarqué depuis le début que son faciès était inexpressif, Ankh voyait dans ses yeux qu'elle semblait plus curieuse qu'elle n'y paraissait.

˝Ce sont les bébé de mon partenaire et associé. Ils ont trouvé amusant de quitter la maison pour venir s'amuser là. Voici Cheshire...˝ Je caressais le petit contre moi du museau et regardais Black ensuite. ˝Black qui reste à distance... Et Cerby que cherche à savoir quel goût à l'arbre...˝

Le Cerby en question semblait être le plus foufou et rongeait l'arbre avec insistance avant qu'il ne se décide à changer de cible. Lorsque Gaia voulut s'approcher il passa comme une flèche en bavant partout. Si la demoiselle avait glissé, c'était bien parce-qu'elle avait posé le pied sur la bave de Cerby. Manquant de se rétamer en beauté, Ankh redressa la tête et se redressa sur ses pattes fléchies pour la rattraper en cas de grosse chute. Seulement Gaia réussi à ne pas tomber.

Je fixais Gaia avec insistance en voyant  les traces et cicatrices qu'elle avait sur le bras. Mes oreilles dirigées et dressées vers elle. À en voir son attitude elle semblait en avoir honte. Je pouvais me demander qui avait pu lui faire ça, mais l'odeur d'humains qu'elle portait sur elle était encore forte. Je n'avais donc aucun mal à savoir que c'était eux les responsables.

˝Tu n'as pas à  t'excuser pour cela Gaia... L'essentiel c'est que tu ne te sois pas fait mal.˝

Cerby avait trouvé sa nouvelle cible, la manche de manteau de la demoiselle. Il vint se poser devant elle et la regarda avec un regard tout mignon et attendrissant. Puis il hâla avant de s'approcher un peu plus pour tirer sur la manche déjà arrachée de la demoiselle.

Celui-là trouvera toujours le moyen de faire des bêtises. Mais je doute que la miss apprécie le geste même si juste avant il était trop mignon. J'ai aboyé brièvement en me relevant et poussant un grondement. Cerby s'arrêta en gardant un bout de la manche entre ses crocs et lança un regard tout mignon à mon encontre. Il cherche à me faire craquer avec sa bouille déjà trop mignonne.

˝Je crois bien qu'il ait envie de jouer avec ta manche... ˝

Cerby remuait son semblant de queue ectoplasmique en regardant Ankh qui s'approchait d'eux. Le petit reculait en gardant toujours la manche entre ses dents et remuant la queue. Il savait que le médecin ne lui ferait bien évidemment rien. Un papillon de ténèbres reflétant les rayons de la lune par de vives lumière bleues passa juste devant Cerby qui eut pour effet instantané de le faire lâcher prise et aller s'amuser à tout retourner pour tenter d'attraper le papillon. Qui d'ailleurs sembla aussi attirer Black. Et leurs chamailles reprirent de plus belle à ces deux là.

J'étais toujours à côté de Gaia, Cheshire dormait sagement en profitant des rayons de la lune. Je me permis d'approcher ma tête de son visage et de poser ma truffe fraiche et humide sur sa joue avant de la lécher puis de reculer la tête. Posant mes fesses au sol.

˝Tu ne montre aucune émotion mais tu as un regard très expressif. Essaye de ne pas y penser, quoiqu'il ait pu t'arriver. Si tu es ici c'est pour apprendre à maîtriser tes pouvoirs, bénéficier d'une protection et d'un soutient. ˝

La plupart des élèves ont subit des atrocités avec les humains, de ce que j'ai compris le directeur cherche à aider ceux qui ne le pouvaient pas avant, c'est pour cela qu'il envoie des traqueurs aux quatre coins du monde. C'est sage de sa part.
© 2981 12289 0
avatar
Messages : 97

Date d'inscription : 26/09/2016

Maison : Sehans

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois [PV ANKH][TERMINE] Sam 7 Jan - 12:57
Gaia Lockheart




















 ❝ Promenons-nous dans les bois❞
FT. ANKH




Les trois petites créatures étaient en réalité les bébés du partenaire et associé d’Ankh. Rien que ça. C’était vraiment étrange et elle aimerait en savoir plus, sa curiosité étant piquée à vif. Mais son interlocuteur poursuivit ses explications, ses petites boules de poils étaient apparemment sorti sans leur permission. Il enchaina ensuite par des présentations. Cheshire, Black et Cerby, tel étaient leur prénom.

Ces créatures étaient vraiment intéressantes, chacune d’elles étaient bien différente aussi bien au niveau physique qu’au niveau comportemental. De plus, il semblerait qu’elles possèdent aussi des pouvoirs.  Il devait vraiment y avoir une multitude de créatures sur cette ile, d’abord Kree Kanyxx le dragonnet et ensuite ça. Tant de source de curiosité…

Après la chute de Gaia, elle sentit qu’Ankh la regardait avec insistance. Se sentant vraiment mal à l’aise, elle n’eut qu’une envie : fuir. Sa spirale négative commençant à tourner de manière vive dans son esprit, elle essaya de reprendre le contrôle sur cela et se focalisa sur les prochains dires de son interlocuteur.

Il lui dit qu’elle n’avait pas à s’excuser et que l’essentiel était qu’elle n’ait rien. Cela la soulagea légèrement et la fit revenir à un état plus stable. Elle n’avait aucunement l’envie d’être source d’interrogations concernant ses cicatrices. Du moins, pas dans ce contexte.

Oh et puis voilà que… Cerby ? Si elle ne se trompe. Fit face à la jeune femme et la regarda d’un air attendrissant. Elle plongea son regard dans celui de la créature en se demandant ce qu’il voulait. Comme pouvait réagir un chien, était-il inquiet de la chute de Gaia ou souhaitait-il autre chose ? La réponse ne tarda pas à venir…

- Hey !

Cerby attrapa la manche déchirée de son manteau et tira dessus. Quel petit garnement ! Cependant elle n’osa pas toucher cette petite créature, par peur et par méconnaissance sur cette dernière. Gaia se tourna donc vers Ankh afin de trouver de l’aide, qu’elle eut aussitôt. En aboyant, il avait fait lâcher prise à Cerby et il s’approcha de la jeune femme avant de reprendre la parole.

Pour avoir envie de jouer avec sa manche, c’est sûr que cette petite boule de poils et d’énergie en avait envie ! Même s’il s’agit du manteau préféré de Gaia, elle ne lui en voulait pas. Après tout, c’était elle qui avait déchiré sa manche, Cerby n’avait agi qu’à cause de ça.
Et voilà qu’il s’en alla en remuant la queue, avec son bout de manteau entre les dents. De toute façon sa manche était foutue, elle devra en recoudre une par la suite. Ah, il lâche prise désormais en voyant un… papillon de ténèbres ? Quelle belle invocation de la part d’Ankh. Les reflets bleutés qu’il émit étaient magnifique. Elle aimerait savoir faire de telle chose, peut-être que par la suite cela viendra. Du moins, elle l’espérait.

Soudain, le chacal approcha sa tête près du visage de Gaia et elle sentit sa truffe toute froide sur sa joue. Elle fut surprise d’un tel geste et n’osa plus bouger, sur le coup, elle arrêta même de respirer. S’ensuivi une léchouille avant qu’il ne recule pour s’assoir. La jeune femme posa sa main sur sa joue, regardant Ankh d’un air surpris. Qu’est-ce que ?

Son interlocuteur lui indiqua que même si elle était dépourvue d’émotions, son regard était quand même expressif. Vraiment ? Elle n’avait jamais fait attention à cela. En même temps, rares sont les fois où elle avait eu l’occasion d’avoir une vraie discussion. Il enchaina en lui conseillant de ne pas penser à ce qui avait pu lui arriver et que si elle était ici désormais, c’était pour apprendre à maitriser son pouvoir et trouver aussi protection et soutien.

Ces paroles étaient sages et surtout vraies. Il fallait qu’elle apprenne à ne put être autant touchée par son passé  mais aussi, ce dire que désormais,  elle était en sécurité. Mais bon, cela était plus facile à dire qu’à faire. Elle devra faire un gros travail sur elle, même si cela prend du temps.

Passant sa main sur son bras meurtri, Gaia prit la parole.

-Tu as raison Ankh… Il faut que je fasse abstraction de cela pour me focaliser sur le présent et mon futur. Même si ce n’est guère facile…

Regardant les trois mousquetaires, elle s’amusa à créer un petit être de ténèbres, haut d’une vingtaine de centimètres, qui courait autour de Cerby, l’interrompant alors dans sa chasse au papillon. Il n’y avait pas à dire, ces créatures étaient vraiment intéressantes et fascinantes à regarder.

Elle replongea ensuite son regard dans celui de Ankh, elle se posait des questions à son sujet. Il maitrisait les ombres, possédait une petite tribu de créatures et savait prodiguer de sages conseils. Quelle était donc sa place au sein de l’Esperanza ?

- Je me demandais, est-tu professeur ?

Elle hésita quelques instants et s’inclina devant lui avant de reprendre.

- Et…accepterais-tu de m’apprendre à contrôler les ombres ?

Pour Gaia, il s’agissait d’une chance inespérée d’avoir rencontré quelqu’un possédant des facultés similaires aux siennes. Alors s’il pouvait l’aider sur ce sujet, ce serait vraiment exceptionnel pour elle.






© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
avatar
Messages : 146

Date d'inscription : 05/12/2016

Age : 23

Chambre : N° 5

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois [PV ANKH][TERMINE] Mer 11 Jan - 7:36
Ankh Rahim Bêtnafek
Pendant que le loup n'y est pas...
Tandis que Cerby chassait le papillon, Cheshire couina avant de revenir vers Ankh pour se blottir contre lui. Le chacal baissa la tête vers le petit et vient lui donner une tendre attention en caressant son museau contre le familier et léchant son visage. Une protestation sorti de la petite créatures qui poussa la truffe du grand chien pour ne plus avoir de léchouille. D'une patte avisée Ankh ramena Cheshire  près de lui et se posa comme les sphinx avec les pattes en avant et le petit entre celles-ci. Il regarda à nouveau Gaia qui créa un golem d'ombre miniature pour l'envoyer jouer avec Cerby qui chercha à l'attraper de plus belle. Intérieurement Ankh sourit à la scène. Mais son apparence ne lui permettait pas de sourire.  

Qu'est-ce qu'ils sont adorables! Je n'ai pas envie de rentrer et préfère les regarder toute la nuit pour profiter de ce moment avec eux. Mais il faudra bien les ramener à un moment donné. Surtout qu'ils sont sortis sans permission. En tout cas c'est sage de la part de Gaia de ne pas avoir touché à l'un d'eux encore. Je ne le permettrais pas de toute manière. Au moins elle savait faire la part des choses et écouter mes conseils. C'est une bonne enfant.

Puis je revenais sur elle lorsqu'elle me posa d'autres questions. À savoir si j'étais professeur et si je pouvais lui apprendre à contrôler ses ombres. La demande m'étonna quelque peu. Je n'ai jamais réellement appris à des enfants à maîtriser leurs pouvoirs. Qu'on me pose des questions sur la science je veux bien mais ça... Je ne sais pas quoi dire par contre. Je voudrais bien, je pourrais d'ailleurs vu que l'infirmerie n'a pas toujours grand monde à soigner. Je pourrais assister au cours de M.Drade et soigner les enfants au besoin, même voir comment il fait ses cours d'ailleurs. Enfin bon...

˝Je ne suis pas professeur. Simplement le médecin de cette école.˝ Un chacal médecin! Je devrais peut-être montrer ma forme humaine histoire qu'elle comprenne et ne soit pas trop choquée d'entendre ça. Mais je n'en ai absolument pas envie.

˝En ce qui concerne ton apprentissage, peut-être que le professeur de défense et de magie t'aiderait mieux que moi à ce sujet. Je pourrais te les apprendre... Mais je n'ai encore jamais enseigné des techniques à quelqu'un. Il vaudrait mieux que tu assistes aux cours du Professeur Drade. ˝

Ce n'est pas qui était contre ça, mais surtout qu'il ne saurait pas par où commencer ni comment lui expliquer des choses qui pour lui sont naturelles et qui lui ont été transmis par son dieu.

Je ne vois vraiment pas comment je pourrais lui expliquer et lui montrer la maîtrise des ténèbres.

˝Je ne sais d'ailleurs pas par où commencer à ce sujet.˝

© 2981 12289 0
avatar
Messages : 97

Date d'inscription : 26/09/2016

Maison : Sehans

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois [PV ANKH][TERMINE] Sam 14 Jan - 21:54
Gaia Lockheart




















 ❝ Promenons-nous dans les bois❞
FT. ANKH




Lorsque Ankh annonça à l’Ombre qu’il était le médecin de cette école, elle inclina la tête, franchement surprise. Non pas parce qu’elle se disait qu’un chacal médecin était impossible, mais plutôt car elle était sure qu’il était professeur. Sa façon d’être et de faire, portant autant d’attention à autrui, rappelait plus un enseignant qu’autre chose.

- Oh…

Quant à sa demande, Ankh indiqua qu’il serait plus judicieux pour elle de se tourner vers le professeur Drake qui enseignait l’art de la magie et de la défense. Son interlocuteur n’avait jamais eu l’occasion d’expliquer cet art à quelqu’un et ne savait donc pas par où commencer. Même si cette réponse ne résonnait pas comme un refus absolu, Gaia était un peu déçue mais comprenait tout à fait.

Elle préféra donc rebondir en premier lieu, sur sa vocation de médecin.

- Je suppose que tu es métamorphe ou quelque chose comme ça non ? Un chacal médecin, on n’a pas encore vu ça je pense.

La jeune femme se leva ensuite et regarda Cerby qui courait toujours après son golem. Elle le fit donc s’arrêter et disparaitre avant que la petite boule de poils l’attrape et en fit apparaitre un nouveau dans le dos de la créature. Elle ne savait pas s’il pouvait toucher son golem et préféra donc ne pas prendre ce risque.

-Professeur Drake, hum… J’essayerais de le voir au plus vite alors. Merci pour cette information.

Elle se tourna ensuite vers Ankh.

- Je comprends tout à fait que tu ne sache pas par où commencer. Je ne vais donc pas t'embêter avec ça. Même si nos pouvoirs se ressemblent, il y a encore beaucoup à faire avec le mien. Peut-être m’autorisera-tu à te reparler de tout ça quand je le maitriserai mieux ?

Elle marqua une courte pause et s’assit devant son interlocuteur.

- A vrai dire, de par les ombres je me sens si proche de toi mais si éloignée à la fois…

Gaia massa ensuite son bras nu, sentant toutes ses cicatrices sous ses doigts fins. Plonger dans ses pensées, elle n’aurait jamais cru croiser quelqu’un qui possédait plus ou moins les mêmes aptitudes qu’elle. Elle repensa ensuite à cette Nécropole d’où il disait venir. Les questions au sujet du chacal fusèrent dans tous les sens mais elle n’osa pas en poser une seule. Elle en avait déjà posé beaucoup. Cependant, elle en reposa une, qui la touchait plus personnellement.

- Ankh, étant donné que tu es le médecin de cet établissement. Puis-je savoir s’il serait possible que tu m’examines ? Je veux dire par des prises de sang, etc…

La jeune femme baissa les yeux.

- Je ne sais pas réellement ce qui coule dans mon sang actuellement, je ne sais même pas si tous mes organes son entier.

Elle soupira.

- Enfin, quand tu sera disponible. Je ne veux surtout pas t'imposer quoi que ce soit…

Il est vrai que depuis qu’elle c’était enfui de son enfer, la jeune femme n’avait jamais passé un seul examen médical. Qui sait qu’elle surprise pourrait se révéler lorsqu’elle en fera. Il fallait qu’elle sache à quel point son organisme avait été ravagé.






© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
avatar
Messages : 146

Date d'inscription : 05/12/2016

Age : 23

Chambre : N° 5

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois [PV ANKH][TERMINE] Lun 6 Fév - 15:19
Ankh Rahim Bêtnafek
Pendant que le loup n'y est pas...
L'enfant sembla assez surprise lorsque le chacal lui dit qu'il était le médecin de l'école et non un professeur. Peu étonnant pour lui. Il adorait les enfants et s'occuper des malades et blessés, cependant il était incapable d'enseigner une maîtrise de combat ou de pouvoirs à quelqu'un d'inexpérimenté. En réalité, il n'avait jamais essayé de le faire. Cerby continuait de jouer avec énergie en courant après le golem d'ombre. Il le gardait à l'oeil avant de revenir sur Gaia.

˝Oui, c'est cela. J'ai une apparence humaine quand je soigne. Sinon ce serait assez particulier... Quoique très amusant à faire un de ces jours. ˝

Je suivais la demoiselle du regard en m'assurant qu'elle n'avait pas en tête de toucher aux enfants. Mais je voyais et sentais bien que la fatigue commençait à guetter nos petits filous. Nous n'allons pas devoir tarder à rentrer tous ensemble. Seulement avant il fallait que nous terminions la conversation Gaia et moi-même.

˝Ce serait une bonne chose de suivre ses conseils à lui plutôt que moi. Je ne voudrais pas lui voler ses élèves, puis je ne suis pas un bon enseignant sur ce sujet. En revanche je ne le connais que de rumeur. Et par rapport aux élèves qu'ils m'envoient à l'infirmerie. ˝

Je doute que ce que je viens de lui annoncer la rassure sur le personnage. Mais de ce que j'en ai entendu dire il ne semble pas être un professeur très agréable. Enfin j'espère quand même que ça ne la rebutera pas à aller à son cours quand même. Je voyais revenir Cerby tout foufou, ça y est, il se lassait de courir après le petit golem d'ombre. Il revint et se cala contre moi de façon habituelle et bien à lui. Bourrue et pas agréable mais ça me faisait sourire. Il poussa un peu Cheshire en prime qui râla à son tour. Puis Cerby vint chercher à attraper ma peau au niveau du cou et tirer pour que je baisse la tête. Ce que je fis pour lui faire des léchouilles et le caler entre mes pattes pour qu'il soit bien installé. Bougeant les oreilles vers Gaia.

Les petits étaient adorables à venir se blottir contre le chacal. Et pour le coup, même Black était venu se caler contre lui. Une vision plutôt attendrissante à voir car le chacal était vraiment attentionné pour le coup et les petits se blottissaient contre lui de façon vraiment mignonne. Cependant Ankh redressa la tête pour reprendre la conversation avec Gaia.

˝Bien sûr, quand tu seras en mesure de maîtriser les bases de tes pouvoirs nous pourrons discuter de cela un peu plus en profondeur. Les ténèbres sont infinies et éternelles. Tu es encore jeune et tu peux évoluer et améliorer ta maîtrise. Ce qui m'est impossible puisque je maîtrise déjà mes pouvoirs.˝

Je la regardais s'asseoir en face de moi en se massant le bras. Signe qu'elle avait encore des choses à dire et qu'elle était gênée. Peut-être voulait-elle aborder un sujet complexe qui lui tenait à coeur. Alors je restais attentif à ses propos.

Cette jeune femme devait avoir passé de lourds moments pour demander une telle chose mais en même temps il était ravi qu'elle demande à se faire examiner malgré le fait qu'elle ait pu être traumatisée par les scientifiques qui lui ont fait cela. Il la sentait perturbée mais forte psychologiquement. C'était une bonne chose pour elle de vouloir savoir ce qu'elle avait finit par devenir. Et Ankh serait ravi de l'aider.

˝Bien sûr. Je serais ravi de pouvoir t'aider à savoir ce que tu es et ce qu'on a pu te faire. Peut-être même que ça te permettrait de comprendre ton pouvoir. ˝

Je redressais les oreilles et fixait Gaia en remuant légèrement la queue. Puis je repris.

˝Je te propose de revenir me voir à l'infirmerie quand le coeur t'en dira. En général je suis là en journée mais je reste parfoisdans la soirée pour terminer mes dossiers. ˝

Je baissais la tête et donnais une petite lèche aux enfants, constatant qu'ils dormaient.

˝Les enfants se sont endormis. Je vais devoir te laisser pour les ramener. Passe une bonne nuit Gaia. Et n'hésite pas à passer me voir. Il y a ce qu'il faut à l'infirmerie pour que j'analyse ton sang sur place. ˝

Le tout sera de savoir ce qu'il contient et ce qu'il en sera. Vu ses cicatrices elle n'a pas dû avoir une enfance facile.

C'est à ses mots que les ombres autour du chacal grandirent et comme un voile noir elles engloutirent les quatres créatures pour ne laisser qu'u e trace chaude au sol en face de Gaia. Le docteur s'assura de déposer les petits avec leurs camarades et retourna se coucher en réfléchissant au matériel qu'il allait devoir préparer pour Gaia.

© 2981 12289 0
avatar
Messages : 97

Date d'inscription : 26/09/2016

Maison : Sehans

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois [PV ANKH][TERMINE] Mar 7 Mar - 16:32
Gaia Lockheart




















 ❝ Promenons-nous dans les bois❞
FT. ANKH



Ankh lui confirma qu’effectivement il avait bien une apparence humaine car sinon la situation serait un peu particulière. Il est vrai que d’imaginer un chacal soigner des élèves était assez amusant et elle paierait cher pour voir une telle situation un jour. Cela ressemblerait plus à un gag de dessin animé qu’autre chose. Enfin bref, Gaia se reconcentra sur le petit golem qu’elle avait créé pour éviter qu’il ne rentre en contact avec ce petit Cerby-le-baveux. Elle rebondit ensuite sur les propos du médecin, concernant le Professeur Drake.

- Hum… Très bien.

D’un premier abord, ce pouvait paraitre étrange qu’Ankh ne connaisse que ce professeur par les élèves qu’il recevait pour leur prodiguer des soins. Mais en même temps, enseigner cette matière devait comporter des risques et le paramètre blessure devait être pris en compte. Il était alors évident que certains finissent à l’infirmerie. Du coup, cette réflexion ne dérangea pas Gaia et la conforta même dans son choix de rencontrer ce prof rapidement. Cet homme l’intriguait déjà beaucoup.

Son regard rouge se focalisa ensuite sur les petites boules de poils entourant Ankh, et plus particulièrement à celle qui avait fini par lâcher son invocation. Elle dissipa donc son golem et fut presque attendrie par la vision des petits qui étaient désormais tous blotti contre le grand chacal. D’ailleurs, ce dernier fit quelques léchouilles à Cerby avant de poser de nouveau son regard sur la brune. Elle aurait pu apprécier cette vision longtemps mais elle plongea son regard dans celui doré du médecin. Elle hocha la tête quand il accepta qu’elle revienne le voir une fois les bases de son pouvoir acquis. Au fond d’elle, elle était plutôt heureuse de cette acceptation. Elle était sure qu’il pouvait lui apporter beaucoup et la suite de ces propos appuya ce raisonnement. Il maitrisait parfaitement les ténèbres et ce n’était pas une grande surprise pour la jeune femme. Il émanait une certaine puissance et elle n’en attendait pas moins de la part de quelqu’un comme lui. Cependant, elle serait curieuse de voir l’étendue de ses pouvoirs, aussi grande soit-elle.

Gaia s’assit ensuite et ressentit une certaine gêne face à ce qu’elle s’apprêtait de lui dire. Lui demander de l’ausculter et de creuser en profondeur afin d’examiner les stigmates de son passé, ce n’était pas rien. Quand il accepta sa demande elle ressentit un certain soulagement, mélangé à une certaine crainte. Quand ce moment sera venu, il était certain que ce ne sera pas chose aisée d’y faire face. Inclinant légèrement la tête, elle s’aperçut que le chacal remuait légèrement la queue. Etait-il content de pouvoir l’aider ?

- Merci beaucoup Ankh. Je ne tarderais pas à revenir te voir alors, maintenant que je sais ou te trouver.

Elle hocha la tête.

- Vraiment merci.

Elle lui regarda ensuite lécher les petites boules de poils qui ne faisaient plus de bazar, car elles s’étaient endormies. D’ailleurs, il ne tarda pas à faire cette remarque et signifia à la brune qu’il allait devoir la laisser. Il est vrai qu’il se faisait tard, elle devrait y aller aussi….

- Prends soins d’eux. Merci Ankh, je te souhaite une bonne nuit. A bientôt alors.

Observant les ombres les envelopper avant de les engloutirent totalement, ils finirent par disparaitre et la jeune femme se retrouva seule. Ce phénomène lui rappela son pouvoir mais là, il était bien plus important et beaucoup mieux maitriser. Elle se releva et épousseta ces vêtements en se demandant si un jour, elle parviendrait aussi à prendre d’autre personne avec elle dans ses ombres. Mais cette pensée se dissipa vite pour laisser la place aux analyses futures que le médecin allait mener sur elle… C’est donc avec l’esprit divisé entre soulagement et tourment que la brune reprit la direction de l’établissement, afin de rejoindre sa chambre et de se reposer un peu.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
avatar
Messages : 146

Date d'inscription : 05/12/2016

Age : 23

Chambre : N° 5

Rang :

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois [PV ANKH][TERMINE]
Contenu sponsorisé
Promenons-nous dans les bois [PV ANKH][TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» Un, deux, trois promenons-nous dans les bois ♫
» [Défi] Promenons nous dans les bois

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Esperanza :: Hors RP :: Archives :: Archives RP-
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: